Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Zaphirel BREAAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Merithyn Shadowsong
Merithyn Shadowsong
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
Zaphirel BREAAN Left_bar_bleue4/10Zaphirel BREAAN Empty_bar_bleue  (4/10)
Xp disponibles: 3

Légende

Zaphirel BREAAN Empty
MessageSujet: Zaphirel BREAAN Zaphirel BREAAN Icon_minitimeLun 15 Avr 2013 - 19:53



Zaphirel Breaan



ici une phrase représentant le personnage


© /

Identité


Spoiler:
 

  • Race :Vampire
  • Nom : Breaan
  • Prénom : Zaphirel
  • Surnom(s) : /
  • Titre : /
  • Date de naissance : An 1731 de l'âge d'argent
  • Age réel : 21 Ans
  • Age vampirique : 21 Ans
  • Lieu de naissance : Royaume humain
  • Lieu de vie : Royaume humain
  • Rang social : Petit peuple
  • Poste/emploi : Serviteur
  • Guilde :/


Compétences


Spoiler:
 
  • Alignement : Neutre
  • Arme principale : Un vieil arc qui appartenait à son grand-père. A vrai dire, c'est la seule arme avec laquelle il arrive à ne pas se blesser lui-même. De là à dire qu'il est capable de se battre avec...
  • Autres objets :/
  • Caractéristiques : :

      Physique :
    • Force physique : Catastrophique
    • Agilité : moyen
    • Furtivité : bon
    • Réflexes : moyen
    • Endurance : faible
    • Résistance : faible
    • Beauté : moyen

      Mental :
    • Force mentale : moyen
    • Patience/self contrôle : faible
    • Perception : moyen
    • Intelligence : Moyen
    • Arrogance : moyen
    • Gentillesse : faible
    • Prestance/charisme : moyen
    • Mémoire : bon

      Combat :
    • Epée : Catastrophique
    • Dague doubles ou simple : Catastrophique
    • Poignard : faible
    • Lance : Catastrophique
    • Armes contondantes : faible
    • Hache : catastrophique
    • Faux : catastrophique
    • Fouet : aucun niveau
    • Art du lancé (poignard, petite hache...) : faible
    • Art de la parade (bouclier ou arme) : faible
    • Arc : Très bon
    • Arbalète : bon
    • Mains nues/pugilat : Catastrophique
    • Equitation : bon

  • Totem : Araignée
  • Style de magie principal : Humaine
  • Puissance magique innée : Mage faible
  • Niveau magique : Mage faible





Physique et caractère


Spoiler:
 
  • Physique :
    Zaphirel est un jeune garçon chétif. Il n’y a pas à tergiverser dessus, le plus jeune enfant le dirait. Il n’est pas gras, certes, mais il n’est pas non plus très musclé : en réalité, il est plutôt fin. Svelte. Il n’est pas non plus extrèmmement grand, ne dépassant guère le mètre soixante-dix. Il est sûr qu’on se demande ce qu’un type comme lui fait sous son armure – en réalité, lui aussi, mais c’est une autre histoire. Par ailleurs, ayant du mal à se trimballer avec ces couches de protections plutôt lourdes, il optera plus généralement pour des vêtements légers. De toute façon, personne de sensé n’enverrais une petite chose comme lui sur un champ de bataille.

    Dans un côté plus commun, il possède des cheveux bruns, courts sur le devant, et possédant une simple queue de cheval, fine, qui tombe jusqu’à ses hanches. Parfois, ses cheveux éclaircissent au soleil, prenant alors une teinte légèrement dorée. Ses yeux s’ont d’un brun clair, tendant sur le noir, et c’est sans doute ce qui est le plus beau chez lui. Il a un visage fin, presque féminin, et on le charrie souvent pour cela. Il se tient droit le plus souvent, et bien qu’il n’ait aucune force, il possède une certaine élégance.

    Sa famille ne lui a cependant pas laissé le temps de s’occuper de son apparence, aussi parfois fait-il un peu négligé : il lui arrive souvent de se retrouver avec paille et autres feuilles d’arbres dans les cheveux, et il ne prend généralement pas la peine de les y enlever. Il est plutôt mignon, mais il ne fait aucun effort pour l’être. C’est ce charme si « naturel » qui plait généralement.

  • Caractère :
    Zaphirel a une propension à la curiosité certaine. C’est là son trait de caractère le plus certain. Lui-même ne pourrait le nier. Il aime savoir, et il est curieux de tout. Il posera beaucoup de question, si on lui en laisse la possibilité, car malgré tout il peut se modérer : quand bien même cela lui brûlera la langue, il sait quand il faut, et quand il ne faut surtout pas s’aventurer en papotages. Il aime la nature, et les belles choses. Il pourra s’arrêter à contempler un bâtiment de longues minutes durant, en observant les moindres détails. S’il a le temps ou s’il en a la possibilité matérielle, il dessinera les belles plantes qu’il voit, les animaux qu’il peut aimer. Son art du dessin est d’ailleurs plutôt bon, pour quelqu’un qui n’a jamais eu d’apprentissage en la matière.

    Il garde un côté naïf en lui. Ses connaissances du monde sont très limitées, car on n’a jugé utile de l’en enseigner. Il sait suivre les chemins, et il peut déchiffrer quelques panneaux lorsqu’il y en a. Il ne connait le nord ni le sud, seulement des directions vagues. Il ne connait les autres races que vaguement, « c’est dangereux » lui a-t-on seulement appris. Aussi, cela s’ajoute à son côté curieux, car, avide de connaissance qu’il n’a point, il n’hésite pas à poser des questions à ceux qui savent. Cette absence de connaissance reste parfois pour lui une petite honte personnelle, comme un petit serrement du cœur : il l’assumera si l’on se moque de lui, mais il est sûr que cela le blesse d’être traité comme un idiot.

    Comme un enfant, il s’émerveille d’un rien, et son attention se porte sur tout ce qui peut titiller ses sens. Une bonne odeur de tarte juste cuite, et il sera le plus heureux des hommes. Il est très simple en soi, et c’est ce qui fait une de ses plus grandes qualités. Il n’est en revanche ni bon, ni méchant, car on ne lui a apprit ni l’un ni l’autre. Il est généralement poli, car ses parents étaient polis, et il a pris le pas comme avec ses autres habitudes. Il n’a aucune inclinaison particulière : il se défendra s’il est attaqué, dans la mesure du possible. Il ne fait pas clairement la distinction entre ce qui est bien et ce qui ne l’est pas, ce qui fait de lui quelqu’un de très influençable. A vrai dire, s’il avait prit l’habitude de torturer des gens, pour lui, se serait comme de manger du pain : un acte habituel et banal.

    Son esprit est clair, et relativement vif, dans la moyenne. Parfois, il aura du mal à comprendre vraiment quelque chose, car il ne sera pas capable de se mettre exactement dans les bonnes conditions. On lui disait que les vampires tuent des humains, cela ne l’affecte pas ou peu : c'est comme lui dire que les elfes mangent des pommes. Il faut le mettre devant le fait accompli pour qu’il se rende vraiment compte de tout ce que cela signifie, pour lui comme pour les autres. Ainsi, bien qu'on craigne et qu'on traite les vampires comme ennemis publics et comme dangers publics, il ne s'en rendra vraiment compte que devant le fait accompli.




Mes liens


Spoiler:
 
Il a deux soeurs plus jeunes que lui, et deux frères plus grands que lui. Par ordre de naissance, la fratrie se compose ainsi : Ethaniel ( 29 ans ), Geran ( 25 ans ), Zaphirel ( 21 ans ), Elda ( 19 ans ) et Marisa ( 18 ans ). Ses parents ( Darelle et Bogen ) sont maintenant plutôt vieux. Il a appris que ses frères avaient femmes et enfants, mais il ne les a jamais vus. Il n'a que peu de contacts avec eux : il est complètement seul en réalité. Il les a quitté et n'est plus jamais allé les voir, et n'a reçu que quelques rares informations par des messagers lorsqu'il vivait encore en ville.




Derrière l'écran

«
Spoiler:
 












Zaphirel est né il y a vingt-et-un an maintenant, au sein d’un petit village du Royaume Humain. D’aussi loin qu’il se souvienne, ce village n’avait pour lui pas de nom. Il s’agissait de « la maison » ou bien « du village » lorsqu’on en parlait, et à vrai dire il ne l’a jamais quitté, aussi il ne put savoir comment l’on le nommait dans les grandes villes. Sans doute était-il si insignifiant qu’on ne le nommait pas. A vrai dire, ce village était vraiment petit, et chacun y connaissait chacun. Huit familles y vivaient en tout et pour tout, et six d’entre elles n’étaient composées que de paysans, à peu de choses près. Chacune avait un lopin de terre à cultiver derrière sa maison, et ils vendaient leur surplus aux autres familles, lorsqu’elles n’étaient pas suffisament fournies. Un dernier lopin de terre était commun à toutes, et les récoltes étaient vendues au bourg le plus proche, ce qui servait à fournir suffisament d’argent pour acheter le nécessaire. La famille de Zaphirel ne faisait pas partie de ces familles de cultivateurs. Il était membre de la famille Breaan, qui s’occupait, avec la dernière famille restante, de fournir des soldats bien formés et des femmes bien éduquées, afin de subvenir aux besoins autres que ceux de la nourriture. En réalité, ils n'étaient pas réellement "soldats" mais entrainé par leur père dans ce but, et, à un certain âge, ils partaient vers la ville pour en devenir s'ils n'avaient pas leur place au village.

Dans ce petit village, peu de gens avaient besoin de soldats, il est vrai, aussi seulement deux ou trois suffisaient à repousser les petits voleurs de petits chemins, et les méchants animaux sauvages du petit bois. Zaphirel et ses frères étaient de ceux-là, et partageaient leurs tâches avec les autres hommes du village, lorsqu’une invasion de lapins sauvages mangeurs de salades surgissait. Parfois, on leur demandait d’autres services : aller chercher du bois, généralement aux plus jeunes, et aller chasser, pour les plus grands. Voilà en quoi consista l’enfance de Zaphirel. Il apprit un peu à lire, car sa mère avait été chanceuse et possédait une instruction relativement bonne, car elle vivait auparavant dans le petit bourg non loin, où se trouvait à l'époque un vieil enseignant, et par ailleurs elle gérait les finances du village. Mais son père tenta de faire de lui un soldat. Ses parents étaient d’ailleurs un couple comme il y en a tant d’autres : un homme bien costaud, qui arborait des muscles avec une fierté sans nom, et une femme toute fine et toute belle, aux cheveux soyeux et à la grace innée. Elle avait eu beaucoup de chance, car son mari refusait qu'elle perde sa beauté. Certes, ses mains étaient un peu abîmées, et elle était parfois salie par la terre, mais jamais il ne la laissait faire un effort qui pourrait lui nuire.

Mais Zaphirel n’avait pas tant de chance, et contrairement à ses frères ainés, il ne naquit pas avec cette propension à la force et au combat, si bien que s’il n’était pas né dans la nudité, comme tout le monde, jamais personne n’aurait pu penser qu’il était un homme. Fin comme sa mère, il aimait les belles choses, il aurait voulu être un savant ou un artiste. Par ailleurs, ses imitations étaient très prisées, et faisaient beaucoup rire les jeunes enfants du village. Mais son père était formel : un homme se bat, une femme fait de la couture. Hors, la nature avait décidé pour Zaphirel qu’il irait, avec ses frères, ramasser du bois, s’entrainer à l’épée et courrir les lapins. Voilà quelque chose de bien triste pour lui, car il ne put jamais attraper le moindre animal ni ramener suffisament de bois pour chauffer la moindre famille.

Alors, il fut victime de brimades, de son père et de ses frères, et bien que sa mère fasse toujours son possible pour le protéger, cela ne l’en priva pas, au contraire. Il était le garçon féminin qui se réfugiait dans les jupes de sa mère. Ses deux jeunes sœurs furent plus aimables, car elles aimaient ses histoires et sa façon toute particulière de narrer, ce qui était l’un de ses plus grands atouts. Oui, il ne maniait l’épée que très faiblement, et ne réussissait qu’à se blesser lui-même avec, mais d’un autre côté, c’était un brave archer et un plutôt bon cavalier, et mieux encore, il réussissait généralement à tirer à l’arc en étant à cheval : une bien belle prestation. Sauf qu’il n’y avait pas grand-chose à faire avec un arc ici bas, car il était fort peu agile, fort peu rapide et fort peu discret, ce qui faisait fuir la moindre chose sur laquelle il aurait pu tirer.

Alors, un jour, son père le prit par le bras, et il lui dit :

« Fils, si tu ne fais pas le moindre progrès, je te considèrerais comme une bouche inutile. »

Il savait à peu près ô combien son père n’avait cure de lui, et il s’attendit donc au pire.

« Et les bouches inutiles » continua-t-il « je les envoie ailleurs. »

Comme vous vous en douterez sûrement, malgré tout les efforts qu’il put faire, son père ne fut jamais satisfait et ce dernier l’envoya au bourg, afin qu’il y apprenne à vivre comme un homme. La séparation avec ses frères fut toute bienvenue, car les bleus qu’il avait sur le corps ne s’estompaient jamais, mais elle fut plus dure avec ses jeunes sœurs, car il les appréciait énormément. Mais le père avait parlé. Il prit donc ses maigres bagages (l’arc de son grand père, avec lequel il avait appris à tirer, et une vieille épée qui ne lui servait pas à grand-chose). Son père lui offrit tout de même un sourire, et sa mère lui donna un plastron de cuir à sa taille – car en plus, il était petit – afin qu’il ne se blesse pas trop.

Au bourg, à la demande de son père, on l’affecta à une petite division de soldats qui patrouillaient, et il y vécu quelques années. Il subit exactement la même chose que chez lui : brimades, moqueries, bousculades. Mais il s’y fit tout de même une petite place (ses talents de cuisson de la pomme de terre étaient très appréciés). Puis un jour, alors qu’il avait accumulé un petit pécule d’économies grâce à son travail de soldat, il décida de partir en voyage, et de découvrir le monde.

En deux années, il put découvrir Aldaria la Superbe, et Gloria la Magnifique, où il s’émerveilla devant les grands bâtiments et les immenses rassemblements. Il vit la richesse – qu’il n’aurait sans doute jamais – et il finit par y laisser ses économies, car la nourriture là-bas était plus chère que chez lui, ce qu’il n’avait prévu. Il décida alors de faire comme chez lui, et il s’engagea dans la patrouille extérieure, celle qui s’occupait notamment de parcourir les environs. Sa petite troupe et lui furent envoyés un peu partout. Il ne se sentait pas de les suivre partout, et lorsqu'ils revinrent pour leur journée de repos, il déposa sa démission officielle.

Voilà ce qu’il en est maintenant de Zaphirel, qui, du haut de ses vingt-et-un ans, n’a jamais connu rien d’autre que l’échec et l’innaccessible. Mais au moins, il a un arc. Et il compte bien s’en servir, afin de trouver de quoi survivre, dans ce monde violent qui, visiblement, n’a aucunement besoin de lui.



***

#AC1E44

It requires great courage to look at oneself honestly, and forge one's path




Zaphirel BREAAN Paresseux
! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Zaphirel BREAAN Empty
MessageSujet: Re: Zaphirel BREAAN Zaphirel BREAAN Icon_minitimeMer 17 Avr 2013 - 13:01


Zaphirel BREAAN Comman16








ACHROMA SEITHVELJ
Père, Mentor, Créateur. Voila ce qui pourrait résumer ce que Zaphirel pense de lui. C'est son professeur, son père, celui qui l'a transformé, choisi, qui lui a donné une nouvelle vie, bien meilleure, pense-t-il. S'il lui arrive de douter de ses méthodes, ou de lui en vouloir pour certains choix, il l'admire quand même, et il lui fait confiance.

MERITHYN SHADOWSONG
Merithyn, c'est son sauveur. Il lui a permis d'échapper à Kylian et il l'a même nourri. L'elfe chanteur a tout le respect et la reconnaissance dont Zaphirel est capable, et il l'apprécie énormément. Il est prêt à tout ou presque pour rembourser ce qu'il considère comme une dette envers lui.




SILARAE
Dame Silarae, c'est la noble dragonne de Père. S'ils n'ont guère de relations proches, Zaphirel ne peut cependant pas cacher l'admiration qu'il lui porte, au point de se mettre en danger devant Lorenz et Achroma.

LORENZ WINTEL
Il le hait, mais le respecte. Il le déteste, mais il l'admire. Zaphirel sait que c'est leur Prince, et malgré tout le mal qu'il lui fait, et qu'il risque de continuer à lui faire, il restera son Prince, et en tant que tel, il aura son obéissance. Du moins... tant qu'Achroma le lui demandera.

KYLIAN WALLAM
Kylian, c'est l'étrange vampire croisé par hasard lors d'un Raid. Et ce dernier le capture. Du coup, Zaphirel ne l'aime pas. Il ne le hait pas aussi profondément que Lorenz, mais il ne lui fait pas confiance, et va tout faire pour lui nuire. Le pauvre.

ROERIC ALOKOR
Roëric est un peu ce que Zaphirel ne sera probablement jamais. Cependant, Zaphirel l'aime bien, voire beaucoup. Il regrette de n'avoir pu le cotoyer plus longtemps, et espère pouvoir le revoir un jour.

SHAYNAR
Shaynar est le presque-lié de Merithyn. C'est également un immense dragon adulte, qui lui fait un peu peur, bien qu'il l'admire, comme tous ceux de son vénérable peuple. Il espère qu'il sera en mesure de l'aider, sans oser lui demander ouvertement, de peur de le contrarier. Mais ils se connaissent peu encore.




ISYNDAR
Isyndar est la dragonne de Roëric. Il la respecte donc, autant pour sa nature dragonnique que pour l'amitié qu'il espère un jour nouer avec Roëric. Mais sinon, leur relation n'est guère développée.

LYROE TUWIEL
Lyroe est une amie de Merithyn. Elle ne l'aime pas vraiment, et Zaphirel est capable de le comprendre. Aussi, il s'efforce de ne rien faire pour se faire détester encore plus, et préfère l'éviter, car elle lui fait un peu peur.

ELROND AMARIË
Un allié, il n'y a aucun doute. Zaphirel l'aime beaucoup, pour sa sincérité, sa gentillesse et ses conseils avisés. Il aimerait l'aider, et il espère de tout coeur le revoir dans de meilleures circonstances.

SINDAR CELEBORN
Sindar est quelqu'un d'étrange, mais de gentil. Ses façons de faire l'amusent beaucoup, et Zaphirel l'aime bien. Il ne saurait cependant réellement expliquer leur relation : ils sont de simples connaissances.

GALADRIELLE EVANEALLE
Galadrielle est une Dame, bientôt une mère. Et Zaphirel l'aime bien. Il la trouve belle, gentille et douce, et il a passé un excellent moment avec elle. Il l'admire aussi, car malgré son état, elle lui a paru forte et courageuse. Et en plus, elle connait Père.




ESMELDA KOHAN
Esmelda, Zaphirel ne la connait que de visage. Elle l'a sorti d'affaire quand il avait dû voler pour se nourrir. Malheureusement, sa transformation en Vampire lui a fait perdre ces précieux souvenirs. Fort dommage.
[ Perte des souvenirs (Vampirisation) ]




Dernière édition par Zaphirel Breaan le Jeu 29 Aoû 2013 - 19:19, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Zaphirel BREAAN Empty
MessageSujet: Re: Zaphirel BREAAN Zaphirel BREAAN Icon_minitimeMer 17 Avr 2013 - 13:35


Zaphirel BREAAN Comman21


Possessions Actives :

Astheen : ( Destrier Vampirique )
Robe gris anthracite. Intelligent et très endurant. Extrêmement rapides et silencieux, passe généralement inaperçu. Efficaces au combat.
[ Offert par Achroma ]

Arc du Silence :
Arc dont les flèches réduisent au silence les cibles qu'elles atteignent, les empêchant ainsi à user de la moindre magie.
Enchantement Fidélité ; Appliquée sur une arme offensive, elle rend celle-ci inutilisable par qui que ce soit d'autre que son véritable propriétaire.
[ Offert par Elrond ]
Epée :
Une épée simple et peu solide, à une main.
[ Offerte par Achroma ]

Bague Umbrea :
Bague magique pouvant faire disparaitre son porteur pendant un court moment.
[ Offerte par Merithyn ]
Réserve :

Bouclier-Miroir (renvoie les attaques magiques). [ Campement Vampirique ]
Arbalète. [ Campement Vampirique ]
Un Arc et des Flèches [ Campement Vampirique].




Dernière édition par Zaphirel Breaan le Jeu 29 Aoû 2013 - 16:26, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Zaphirel BREAAN Empty
MessageSujet: Re: Zaphirel BREAAN Zaphirel BREAAN Icon_minitimeMer 17 Avr 2013 - 13:37


Zaphirel BREAAN Comman27


HUMAIN

FlashBack :
Aucun RP Flashback.

Année 1752, ère d'argent :


  • Quand la faim vous pousse...
    [ Esmelda Kohan ]
  • Non, je ne suis pas un voleur. Non, c'est faux. J'avais juste faim. Mais heureusement, il y a des gens gentils à Gloria. Gentils et généreux. Ce repas était sans doute le meilleur que je n'ai jamais eu !
    J'ai oublié de lui demander son nom...


  • Un grimoire très convoité... [ Intrigue ]
    [ Bien du Monde ]
  • Non ! Je ne suis vraiment pas un voleur ! J'ai juste par mégarde choisi le mauvais village, la mauvaise grotte et le mauvais livre. Il s'avère que ledit livre était recherché par les dragons et leurs dragonniers, le Prince Vampire, et l'armée humaine. Je ne suis pas fait pour la guerre... Et après tout ça... me voila prisonnier !
    [ Lié au Grimoire, fin du lien. Capturé par l'Armée Vampirique. ]


  • Transformation.
    [ Achroma Seithvelj ]
  • Prisonnier. Voila. Et il fallait que je me fasse mordre tiens ! Il ne manquait plus que ça, pour courroner les évènements. J'ai bien cru mourir !
    Remarque, cela n'importe plus maintenant, vu que je ne m'en souviens pas ! Plus rien. Vide total. Une nouvelle existence, à modeler entre les doigts du plus habile !
    [ Achroma mord Zaphirel, ce dernier perd ses souvenirs. ]

VAMPIRE

  • Un nouveau-né tout à fait passionnant.
    [ Lorenz Wintel ]
  • Après avoir perdu tous mes souvenirs et être devenu un Vampire... me voila tomber sur celui-sur-lequel-il-ne-fallait-pas-tomber. Prince des Vampires. Et le pire dans tout cela ? Il s'intéresse à moi, ou plutôt, à mes souvenirs disparus. Et à Achroma. De beaux ennuis en perspective. Il y a toujours pire. Après avoir été troué et grillé comme un poulet, j'ai accepté d'espionner Achroma pour Lorenz, en échange de ma misérable vie...
    [ Retrouve quelques souvenirs éparpillés. Torturé par Lorenz. ]

Année 1753, ère d'Argent :


  • Une excuse bien utile.
    [ Achroma Seithvelj & Lorenz Wintel ]
  • Achroma et Lorenz m'utilisent mutuellement pour se faire des crasses. Quoi de plus normal au fond ? Si seulement j'étais réellement capable de me défendre. Lorenz est si puissant. Il mérite d'être notre Prince.



  • Donner des coups de boules aux arbres.
    [ Kylian Wallam ]
  • QUOI !? Mais lâche moi ! Lâche moi ! Repose moi ! Je veux rentrer ! Pourquoi est-ce que tu me fais ça ? Pourquoi est-ce que je ne peux pas rentrer ? Et puis t'es qui toi d'abord !?
    [ Kylian enlève Zaphirel ]


  • Un colis peu coopératif.
    [ Kylian Wallam & Roëric Alokor & Isyndar ]
  • Je le déteste ! Je le déteste vraiment ! Il refuse de me laisser boire comme je veux, il ne veut pas me relâcher ! Heureusement qu'il y a Roëric. Lui, il est acceptable.
    [ Kylian présente Zaphirel à Roëric et Isyndar ]


  • Qui s'élève, tombe. Qui tombe, se relève.
    [ Roëric Alokor ]
  • Ca fait mal. Ca pique, ça saigne et ça brûle. J'ai les muscles tendus et courbaturés. Tout ça parce que Roëric a décidé que j'avais besoin de me battre un peu. L'idée aurait pu être chouette... s'il m'avait demandé mon avis, entre autres.
    [ Roëric entraine Zaphirel ]


  • La Mémoire du Dragon Blanc
    [ Kylian Wallam & Shaynar & Merithyn Shadowsong & Lyroë Tuwiel ]
  • Sauvé ! J'ai enfin échappé à Kylian, et j'ai été plus ou moins accepté par Merithyn, l'elfe chanteur, et ses compagnons. Plus ou moins, parce que ses compagnons n'ont pas l'air ravi de ma présence... mais qu'importe ! Grâce à eux, je vais pouvoir rentrer ! Rentrer ! Enfin !
    [ Merithyn prend Zaphirel avec lui jusqu'à-ce qu'il le rende à Achroma ]

Année 1, ère d'Obsidienne :


  • On ne rencontre que ceux que l'on a déjà rencontré.
    [ Elrond Amarië ]
  • Je suis toujours au Domaine. Merithyn m'y a emmené, et maintenant que la guerre gronde partout, je dois y rester. C'est là que j'ai rencontré Elrond... un elfe dragonnier très gentil. Il m'a raconté comment il m'avait connu, il m'a raconté la Bataille. Puis nous avons discuté, de choses et d'autres. Il est un allié.


  • Le chat et le vampire
    [ Sindar Celeborn ]
  • J'avais envie ( et besoin ) de voir Merithyn... mais une fois chez lui, c'est Sindar - bien sûr - que j'ai trouvé. Cet elfe étrange est vraiment amusant, et il m'a un peu donné espoir à nouveau. Qui sait, je le recroiserai peut-être.




+ Quète avec Cyrène.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Zaphirel BREAAN Empty
MessageSujet: Re: Zaphirel BREAAN Zaphirel BREAAN Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Zaphirel BREAAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: Fiches de personnages supprimés-