Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Lime et Citron (PV Atalos)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Lime et Citron (PV Atalos) Empty
MessageSujet: Lime et Citron (PV Atalos) Lime et Citron (PV Atalos) Icon_minitimeMer 10 Avr 2013 - 18:25

Ah, mais qu’elle soirée ! d’abord avait-elle été présenté à l’empeneur, ah non c’est vrai ce n’était pas le bon mot.... ah et puis tant pis, elle avait oublier le bon ! Bref, après les présentation et le blabla son dragonnier et ce monsieur important ont décider de fêter cela autour de multiples boissons aux goûts plus ou moins alléchant. Par chance la petite avait été gâter par la présence d’un bol remplit de citron que le serviteurs durent remplirent à maintes reprises vu le plaisir que prenait la lézarde ailée à engloutir ces merveilles jaunes. Éventuellement son dragonnier avait réussi à retrouver sa chambre, ou du moins une chambre, alors qu’Ashy s'agrippait tant bien que mal à cette masse chancelante depuis son épaule. Passé le cadre de porte, après qu’une servante surprise ait quitté les lieux en vitesse, aller savoir ce qu’elle faisait là, Korentin s’était tout simplement effondré sur le lit et Ashy avait décidé de se faire une place sur un oreiller tout en riant intérieurement de l’état lamentable de son dragonnier, elle ne manquerait pas de le lui rappeler un jour ou l’autre.

La nuit passa ainsi et elle connu son premier sommeil et ses premier rêves, où évidement le citron avait une place particulièrement importante, son réveille se dit dans une douceur relative. Certes elle avait le sommeil profond et n’avait donc pas été trop importuné par les ronflements de son dragonniers qui allait certainement se réveiller avec une gueule de bois, mais au réveil elle les trouva fort déplaisant et décida d’essayer de faire cesser ce bruit immonde qui incommodait ses oreilles. Rien n’y faisait, ni les petits coup de museau, ni les drôles de bruit qu’elle poussait, ni la langue dans l’oreille.... Désespéré, elle surmonta sa masse molle et observa la chambre ou elle avait passé la nuit, c’était plutôt modeste contrairement à ce qu’elle avait eu droit comme décor pour sa première vie, mais elle ne s’en inquiéta pas outre mesure, ayant un peut doute quant au fait que son dragonnier avait très bien pu tout simplement s’égarer. Elle remarqua alors que la porte était resté entre-ouverte. Elle bondit tant bien que mal du lit mais s’empêtra tout de même les griffes dans le tissu du lit alors qu’elle tentait son premier saut. Son second essais fut plus concluant. Maintenant sur le sol, elle se dirigea vers l’embrasure, curieuse, ignorant totalement qu’une quelconque mésaventure pourrait lui tomber sur le dos.

Son petit popotin vert se promenait donc entre les couloirs du palais impérial de Gloria alors qu’elle regardait avec un air étonné tout cet environnement démesurément grand pour sa taille. Elle même se sentait petite face. Éventuellement elle déboucha sur de grands jardins où l’odeur des fleurs émoustillaient ses naseaux. Se laissant guider par ces nouvelles sensation, elle trottina allègrement dans l’un des nombreux jardins du palais, allez savoir lequel. Éventuellement, une agréable et familière petite sphère jaune entra dans son champ de vision, faisant aussitôt diriger la dragonne vers le grand arbre ou elle, et nombre de ses semblables, étaient accrochés. Ashy ignorait si c’était un coup de bol ou si les citronnier poussait dans chacun des jardins, mais elle était fort heureuse d’être tombée ici. Quelle belle coïncidence !

Elle s’approcha du tronc qui était plutôt lisse, et s’interrogea sur sa capacité à rejoindre la première branche. L’arbre était assez petit, mais Ashy n’était toujours pas très grande. Elle esquissa un déplorable premier saut et retomba sur ses quatre pattes, mécontente. Elle tenta de rebondir, mais sans plus de succès. Elle observa les jardins afin de trouver quelque chose qui pourrait l’aider dans son ascension. Toutefois son attention fut diriger vers autre chose. En effet, il y avait une belle statue de dragon tout en or qui observait dans sa direction. Elle s’en approcha, voulant observer l’oeuvre de plus près, ne sachant guère qu’en réalité c’était elle qui était observé depuis le début. Arriver à proximité, elle hocha la tête, satisfaite du travaille de qualité que l’artiste avait réussi à produire. Et Ashy étant Ashy, elle ne put s'empêcher de tirer la langue dans une grimace amusé à cet être qu’elle croyait être totalement immobile.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Lime et Citron (PV Atalos) Empty
MessageSujet: Re: Lime et Citron (PV Atalos) Lime et Citron (PV Atalos) Icon_minitimeJeu 11 Avr 2013 - 17:49

Pour Atalos, la vie au palais des Kohan était paisible. Depuis la bataille de Feusacré et leur intrusion au palais, on avait plus vraiment entendu parler des vampires. Le dragon d'or ne doutait pas que ceux-ci ne s'avoueraient pas vaincus si facilement et devaient préparer un quelconque mauvais coup. Les humains avaient rapidement pris les choses en main, les Larmes d'Alderick avaient vu le jour et étaient partis en quête d'indices. En attendant, le jeune dragon désoeuvré goûtait aux joies de la vie de château et cela n'était pas pour lui déplaire.
Après la blessure qu'il avait reçue lors de la bataille, il avait en effet bénéficié de toute l'attention au palais, l'Empereur lui-même n'était pas aussi chouchouté que le dragon doré. Peu à peu, les soins qui lui avaient été prodigués, la nourriture abondante et les heures de sommeil à volonté lui avaient permis de récupérer totalement, il ne subsistait aujourd'hui de la plaie qu'une fine cicatrice que l'on pouvait à peine deviner dans le chevauchement des écailles de son épaule. Depuis quelques semaines, il avait même commencé à s'entraîner en prévision des prochains affrontements, et il ne manquait certainement pas de professeurs : outre Amyelenor, c'était la guilde des Lames Noires à l'unanimité qui s'était portée volontaire pour participer d'une manière ou d'une autre à la formation du dragon doré. Les uns lui faisaient travailler son agilité et sa vitesse, les autres se chargeaient de l'aider à gagner en force et en puissance. Semaine après semaine, le dragon grandissait à vue d'oeil, tant et si bien qu'il fallait régulièrement ajouter des soldats supplémentaires dans l'équipe humaine lorsqu'ils jouaient au jeu favori du jeune dragon : le tir à la corde.

Ce matin là, Atalos traversait les jardins pour se rendre aux cuisines et engloutir sa première ration de viande de la journée lorsque son attention fut attirée par un reflet d'émeraude, au pied d'un citronnier. Intrigué, le dragon s'immobilisa. Une petite boule d'écailles vertes tentait vainement d'attraper l'un des fruits jaunes que portaient les branches de l'arbre. Un dragonnet, ou plutôt une dragonnette ! Ici, au palais des Kohan. Instinctivement, Atalos se montra méfiant. Il se souvenait de sa rencontre avec le dragonnet bleuté, ça n'avait pas été une franche réussite. Étrangement, le comportement du dragon bleu se fit soudain plus clair à l'esprit du doré. En ce moment, la petite verte faisait figure d'intruse sur son territoire, le jeune dragon ne savait pas exactement que penser de cette possible concurrence et appréhendait la rencontre en restant sur la défensive. C'était probablement ce qui était arrivé au bleuté quand Amyelenor et Atalos avaient débarqués sur son territoire à lui. A l'époque, le dragon doré n'avait simplement pas compris la réaction de son frère d'écailles. Aujourd'hui, il était dans le même cas, et il pouvait comprendre à quel point l'intrusion d'un dragonnet qu'on attendait pas pouvait être déstabilisante. Car le jeune dragon ne dédaignait pas être le centre de l'attention au palais, et l'arrivée d'un autre dragon ne manquerait certainement pas de secouer les habitudes qu'il avait prises. Pire encore, ne risquait-il pas de voir ses rations de nourriture diminuer en faveur de la petite verte ? Non, décidément, la présence de la dragonne d'émeraude au palais le laissait passablement inquiet.

Le dragon d'or s'assit, redressant la tête et les épaules en une attitude dominante, sans quitter du regard la dragonne qui salivait devant les fruits dorés. Drôle d'idée par ailleurs, Atalos se souvenait avoir déjà croqué l'un de ces fruits jaunes, leur goût horrible lui était resté dans la gueule pendant de longues heures. Il hésita. Devait-il la mettre en garde ?

Atalos n'eut pas le temps de prendre sa décision. Au pied de l'arbre, la petite verte avait vraisemblablement abandonné l'idée d'attraper l'un des fruits : elle venait de pivoter dans sa direction et s'approchait à petits pas. Le doré se figea. Qu'allait-elle faire ? Et lui même, qu'était-il censé faire ? Il n'en savait rien. Aux côtés d'Amyelenor, il avait appris les protocoles humains et certaines règles de la vie elfique, mais il n'avait pas la moindre idée de ce qu'il convenait de faire devant l'une de ses congénères.
Pour sa part visiblement très à l'aise, la petite boule d'écailles l'observait attentivement. De son côté, les nerfs plus tendus que les cordes d'un violon, le doré demeurait parfaitement immobile. Même sa respiration s'était faite lente et discrète. A cet instant, Atalos était loin de faire le fier. Comparée à lui, la dragonne verte était pourtant minuscule, le jeune dragon n'en aurait fait qu'une bouchée si l'envie lui en prenait. Alors pourquoi donc était-il si nerveux quand la dragonne était si tranquille ? La logique n'aurait-elle pas voulu que ce soit l'inverse ? Intérieurement, la doré se promit de présenter ses excuses au bleuté la prochaine fois qu'il le verrait, car c'était vraiment vraiment très désagréable de voir un dragon inconnu débarquer de nulle part.

Soudain, la dragonne lui tira la langue en faisant la grimace. Par le Dracos, c'était bien la dernière chose à laquelle il se serait attendu. S'agissait-il d'une sorte de salut courant chez les dragons ? Si tel était le cas, rien dans les souvenirs que lui avaient transmis ses parents n'y faisait référence.
Et bien soit, n'ayant aucune idée de ce qu'il pouvait faire d'autre, Atalos baissa la tête à hauteur de la dragonne et lui rendit son salut en lui tirant la langue à son tour. Devant lui, la petite verte eut un léger mouvement de recul, comme si elle avait été surprise de le voir lui répondre. Allons bon, avait-il encore gaffé ? Décidément, il faudrait qu'il songe à demander à Amyelenor de lui lire un livre sur les us et coutumes du peuple dragon mais existait-il seulement un tel ouvrage dans les bibliothèques humaines ?

Quoiqu'il en soit, puisqu'il ne savait de toute façon pas comment s'y prendre, autant briser la glace à sa manière. Le dragon doré approcha timidement son esprit de celui de la petite verte et tenta d'établir le contact :

* Bonjour, petite dragonne. Je me nomme Atalos, fils de Shoreseth et Nubrylla. *
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Lime et Citron (PV Atalos) Empty
MessageSujet: Re: Lime et Citron (PV Atalos) Lime et Citron (PV Atalos) Icon_minitimeLun 15 Avr 2013 - 20:20

(Désolé c'est tout court :/ je vais essayer de le repaufiner un peu ce soir mais là je bloque :/)

Et elle qui comptait tout bonnement retourner à son citronnier jusqu’à ce qu’une idée s’en suive ! visiblement le Dracos avait d’autres plans ! Le dragon qu’elle avait confondu avec une statue venait de lui rendre sa grimace sans aucune malignité. La petite émeraude avait sursauté, bien évidemment, et si ce n’était pas de cette drôle de curiosité de voir un autre véritable dragon elle aurait probablement détalé se confondre dans un pot de fleur quelconque. Tien, pourquoi pas les hibiscus là-bas ? Une présence frôla son esprit, un peu comme lorsqu’elle et Korentin communiquait ensemble, toutefois cette essence ressemblait nettement plus à celle de la petite dragonne qu’à celui du noble. Elle ouvrit timidement son esprit pour entendre le grand dragon doré se présenter.

* Bonjour, petite dragonne. Je me nomme Atalos, fils de Shoreseth et Nubrylla. *

Wa ! Comme il était fluide quand il parlait, Ashy étant encore toute jeune et n’avait que très peu de mots à exploiter. Elle comprenait leur sens certes, mais de là à les enligner correctement et se lancer dans un long dialogue… Cela lui prendrait peut-être encore quelques jours… Néanmoins, elle tenta de lui donner réponse satisfaisante, en accompagnant le tout d’images et de sensations puisque la parole était loin d’être le plus grand de ses atouts pour le moment. Rassemblant la panoplie de mots que son dragonnier et la famille royale avait employé, elle poussa son esprit près de celui du dénommé Atalos :

*Bonjour, dragon-couleur-citron. Je me présente Ashy, dragonne de Korentin Kohan, fille de Mieliéne et Hangz-quelque-chose.*

Il lui avait fallut un moment pour se remémorer le nom de ses parents, seul leur dernière dispute était encore gravée dans sa mémoire, c’était le jour du départ de son père, de son abandon. Parcontre elle avait rapidement saisi les détails de sa nouvelle vie et bien que la parenté de son dragonnier ne soit pas légère, elle croyait avoir assez bien retenue qui était qui.

Elle lui transmit une petite vague de joie pour lui montrer qu’elle était heureuse de faire sa connaissance, toute jeune encore pour se soucier de quelconque conflit de territoire. De toute façon, elle n’aurait pas fait le poids bien bien longtemps, Atalos était bien plus grand qu’elle, il n’en aurait fait qu’une petite bouchée. Une petite limette sous sa dent. Par chance il se montrait plutôt amical.

Le regard d’Ashy se dirigea vers le citronnier, puis revint vers Atalos. Oui, il était certainement assez grand lui ! Elle regarda de nouveau le citronnier avant de poser une dernière fois son regard dans les yeux immenses du dragon d’or. Ses petits yeux noirs se faisait suppliant et, bien que sa gestuelle soit assez explicite elle envoya néanmoins l’image du dragon allant chercher des citrons dans l’arbre pour la pauvre petite qu’elle était. Ses yeux exprimant un énorme ‘’ S’il vous plaiiiiiiiiiiiiiiiiiiit’’, la petite Ashy plaçait désormais toutes ses espérances dans le grand et majestueux Atalos.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Lime et Citron (PV Atalos) Empty
MessageSujet: Re: Lime et Citron (PV Atalos) Lime et Citron (PV Atalos) Icon_minitimeJeu 18 Avr 2013 - 16:00

HRP : t'en fais pas pour la longueur, je fais pas mieux non plus ^^'


Non, il n'avait pas gaffé. Ou s'il avait gaffé, la petite dragonne verte ne lui en avait pas tenu rigueur. Elle lui répondit d'un ton hésitant, semblant chercher ses mots et hésiter sur la façon de formuler ses phrases. Elle devait être plus jeune encore qu'Atalos ne l'avait pensé au premier abord, lui même se souvenait de ses premières heures et des difficultés qu'il avait eue à contrôler sa télépathie et se reconnaissait dans la petite boule écailleuse qui se tenait devant lui. Elle se prénommait donc Ashy et était liée à un Kohan dont le nom n'était pas inconnu au dragon doré mais sur lequel il ne pouvait mettre un visage et pour cause, il ne l'avait jamais rencontré ou s'il l'avait croisé dans le palais, ne lui avait jamais été présenté.
Une vague de joie vint le détourner de ses pensées. C'était la petite dragonne qui semblait ravie d'être en présence du jeune dragon. Devant son regard pétillant d'innocence, Atalos se sentit quelque peu ridicule d'avoir considéré la dragonnette comme une intruse, elle n'avait de toute évidence aucune intention de venir piétiner ses plates-bandes. La préoccupation première de la petite émeraude qui se trémoussait devant lui semblait n'être que ces fruits jaunes immangeables. Tenait-elle absolument à y goûter ? Comme si elle avait pu lire son interrogation dans ses yeux, Ashy lui envoya l'image du dragon doré arrachant les citrons afin que la dragonne puisse s'en délecter.

* Tu es sûre de vouloir manger ces fruits ? Ils ont un goût horrible, on devrait plutôt aller en cuisine. A cette heure, on devrait pouvoir y trouver de la volaille ou du jambon. *

A vrai dire, depuis l'arrivée du doré au palais, on pouvait trouver quantités de viandes en tout genre dans les cuisines à toute heure du jour ou de la nuit. Mais la petite verte semblait décidée à planter ses crocs dans l'un de ces fruits jaunes et le regardait maintenant avec un regard presque suppliant.

* Bon... Si tu insistes... Mais tu ne pourras pas dire que je ne t'avais pas mise en garde.*

Atalos se redressa et s'approcha du citronnier. Comment allait-il procéder ? Il ne voulait pas risquer de saisir les globes d'or entre ses crocs, la simple idée que l'un d'eux s'écrase entre ses mâchoires et déverse son jus acide dans sa gueule lui donnait la nausée.
Un coup de patte peut-être ? La tentative ne fût pas des plus heureuses, le fruit qu'avait pris pour cible le jeune dragon n'apprécia que modérément l'impact avec les griffes acérées : réduit en bouillie, le citron vola à travers les jardins avant de s'écraser contre un mur comme une fiente de pigeon sur le pavé de la cour. L'entraînement des Lames Noires portait ses fruits, c'est le cas de le dire, mais Atalos éprouvait encore des difficultés à doser la force de ses muscles et il ne parvenait pas à trouver le juste milieu : soit il effleurait les citrons et ne parvenait pas à les décrocher de leurs branches, soit il les broyait littéralement.

Plusieurs citrons furent ainsi sacrifiés à ses tentatives de maîtriser ses coups. A ses côtés, la dragonne semblait commencer à désespérer, ou s'agissait-il simplement d'impatience ? Finalement, Atalos préféra changer d'approche. S'il ne parvenait pas à décrocher un fruit sans l'écrabouiller, peut-être qu'en secouant légèrement l'arbre ? Peut-être. Restait juste à adapter la notion de légèreté à l'échelle d'un jeune dragon en pleine croissance qui passait plusieurs heures par jour à s'exercer en compagnie des soldats d'élite de la garde impériale.
Lorsqu'il se redressa debout sur ses pattes postérieures, la silhouette du doré dominait nettement le citronnier, et lorsque le dragon pesa de tout son poids sur le fragile tronc de bois, celui-ci plia avant de céder en laissant entendre un craquement similaire à un long cri d'agonie. Atalos secoua la tête, il y avait peut-être été un peu fort. Dans son esprit se mélangeaient deux sentiments contradictoires. D'un côté, la honte de n'avoir pu dominer ses gestes et d'avoir écrasé le citronnier, de l'autre, la fierté de voir son entraînement porter ses fruits. Il y a de cela quelques semaines encore, il aurait été bien incapable ne serait-ce que d'ébranler l'arbuste et aujourd'hui il l'abattait sans même le vouloir.
Qu'importe la méthode, le résultat était là : couché sur le flanc comme l'était l'arbuste, ses fruits étaient à portée de la petite dragonne verte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Lime et Citron (PV Atalos) Empty
MessageSujet: Re: Lime et Citron (PV Atalos) Lime et Citron (PV Atalos) Icon_minitimeJeu 9 Mai 2013 - 19:07

Le dragon doré semblait sceptique, comme si répondre à la demande de la dragonne était une idée un peu trop farfelue à son goût. Peut-être les fruits jaunes étaient-ils sacrés ? La petite verte aurait bien compris pourquoi ! Et cela expliquerait également pourquoi le dragon était réticent, de peur de s’argumenter avec un quelconque gardien…

* Tu es sûre de vouloir manger ces fruits ? Ils ont un goût horrible, on devrait plutôt aller en cuisine. A cette heure, on devrait pouvoir y trouver de la volaille ou du jambon. *

Horrible ? Un air interrogateur passa sur la binette de la jeune dragonne. Ces fruits étaient loin d’être horrible ! Peu nourrissant certes en comparaison à la dite volaille et au jambon, mais tellement plus salivant ! Si Atalos n’en voulait pas, eh bien tant pis pour lui ! S’en ferait toujours plus pour Ashy. À cette pensée, elle agita sa queue, enjouée. C’était un festin tout entier qui l’attendait, elle et son petit ventre à l’épreuve des agrumes. Elle reprit sa supplication visuelle, implorant son semblable de bien vouloir lui accorder cette faveur même si lui n’en prendrait peut-être pas autant plaisir.

* Bon... Si tu insistes... Mais tu ne pourras pas dire que je ne t'avais pas mise en garde.*

Il s’approcha du citronnier et dans une première tentative tenta d’envoyer les citrons au sol, ou du moins de les détacher de l’arbre. Le plus souvent il réussissait, un peu trop bien, et les citrons devenaient de dangereux projectiles pour quiconque se serait trouvé dans sa trajectoire. Une chance qu’en cette heure matinale peu soit porter à se balader dans les jardins, ils auraient eu une bien drôle de surprise. Le dragon avait visiblement un léger mal a dosé sa force, néanmoins cela impressionnait Ashy de voir qu’un jour aussi elle aurait cette stature et pourrait réduire des choses en bouillie aussi aisément. Peut-être pas des citrons parce qu’elle aimait bien les citrons, mais déjà elle avait hâte que ses muscles se gonflent de forces. Et cette impatience à long terme s’ajoutait à cette excitation de déguster qui viendrait bien assez tôt.

Ne parvenant pas à trouver l’équilibre nécessaire dans la force qu’il devait s’imposer, le dragon s’essaya avec une autre méthode. Se dressant sur ses deux pattes, il devint particulièrement imposant. Il s’appuya alors contre le petit arbre regorgeant de fruits, celui-ci plia et plia ! Il était presqu’à la portée de la petite dragonne quand soudain ‘’CRAC’’ Cette supplication de l’arbre fruitier dénonçait une vérité triste pour l’arbre, amis particulièrement heureuse pour Ashy. Sans plus attendre, elle s’enfonça entre les feuilles, se camouflant parfaitement grâce à ses écailles émeraudes. Elle envoya un remerciement mental au grand dragon qui lui avait donné l’accès à ce petit paradis. Alors qu’elle choisissait sa première victime parmis les choix trop nombreux, plantant ses crocs dans la chair et savourant ce clair liquide, elle envoya cette sensation à Atalos, le narguant de vouloir refuser un tel délice.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Lime et Citron (PV Atalos) Empty
MessageSujet: Re: Lime et Citron (PV Atalos) Lime et Citron (PV Atalos) Icon_minitimeVen 10 Mai 2013 - 10:08

L'arbuste avait à peine touché terre que déjà, la petite émeraude plongea tête la première dans le feuillage. Le regard curieux du doré peinait à la discerner mais pour rien au monde il n'aurait voulu manquer la tête que ferait la petite dragonne quand l'acidité de ces fruits jaunes lui titillerait les papilles. Atalos s'amusait déjà rien qu'en imaginant la multitude de grimaces qui déformeraient les traits de la petite verte. Ah ? On y était. Au milieu des branchages, le jeune dragon discerna l'éclat des crocs de sa petite sœur d'écailles et le bruit de la chair du fruit se déchirant sous l'assaut lui confirma qu'elle venait bien de croquer dans l'un d'eux. Mais alors qu'il s'attendait à la voir bondir hors du feuillage en crachant et grimaçant, Ashy aspira joyeusement le jus acide et dévora la chair jaunâtre du citron. Mais c'est qu'elle appréciait vraiment ça en fait ! Elle semblait se délecter des fruits d'or avec le même engouement qu'Atalos lorsqu'il dévorait l'une ou l'autre de ces magnifiques pièces de viande qui constituaient ses en-cas.

Se pourrait-il qu'il se soit trompé de fruit ? Cela semblait peu probable, il ne parvenait pas à se rappeler avoir jamais vu d'autres fruits aux couleurs d'or que ces petites bombes acidulées. Gourmandise et curiosité ne font pas bon ménage, mais aussi répulsifs que soient les souvenirs que gardait le jeune dragon de ces petits fruits jaunes, l'appétit avec lequel Ashy les dévorait l'un après l'autre l'intriguait au plus haut point. Sans parler de toutes les sensations de délice dont la petite dragonne le submergeait.

Alors, le jeune dragon approcha la tête de l'arbuste, cherchant à son tour un fruit qui aurait échappé à la dragonne d'émeraude. Il avait intérêt à se montrer prudent, pour peu qu'Ashy confonde le bout de son museau avec l'un des fruits dorés, elle ne manquerait pas d'y planter les crocs et Atalos se passerait volontiers d'un tel baiser. Trouvant ce qu'il cherchait, le dragon risqua d'abord un coup de langue sur la peau rugueuse du citron. C'était amer, pas spécialement bon mais pas aussi terrible que ce qu'il aurait cru. Et Ashy qui continuait son festin. Dracos, si une petite dragonne dévorait ces fruits, pourquoi un grand et puissant dragon comme lui ne serait-il pas capable d'en faire autant ? Le jeune dragon eut droit à une belle leçon d'humilité lorsqu'il déchira à son tour la chair du fruit d'un coup de dents. Effectivement, cela n'était pas aussi terrible que ce dont il se souvenait, c'était bien pire encore ! Le jus acide lui vrilla la langue tant et si bien qu'il fut incapable de ne pas recracher le citron, laissant entendre de multiples bruits de dégoûts et autres gargouillis indistincts. Sa première réaction fut d'essayer d'ôter l'horrible sensation qui envahissait peu à peu sa gueule en frottant sa langue avec le bout d'une patte mais c'était peine perdue.

* Dracos ! Mais comment peux-tu avaler ces choses ?! *

Maudits fruits, la sensation acide irradiait maintenant à travers sa gueule, il fallait qu'il fasse quelque chose. De l'eau ! C'était cela qu'il lui fallait, de l'eau pour laver l'immonde jus qui avait souillé ses nobles mâchoires. Sans vraiment laisser le temps à la dragonne de lui répondre, il s'éloigna d'un pas rapide, à la recherche d'une source d'eau claire. Les fontaines ne manquaient pas dans les riches jardins impériaux et il ne lui fallut que quelques instants pour trouver la statue d'une jeune femme portant une amphore dont s'écoulait une eau cristalline. Ouvrant largement la gueule sous le filet liquide, il but abondamment.

Ridicule. Il avait été complètement ridicule. Et devant une sœur d'écailles encore bien. Pourquoi donc avait-il voulu regoûter à ces petites horreurs ? Atalos cherchait encore la réponse à cette question lorsque le son d'une voix humaine attira son attention.

"Et moi, je te dis que j'ai entendu un bruit étrange dans le verger. On ferait mieux d'aller voir. Si c'est encore le chien de Ridion qui saccage tout, il va m'entendre !"

Ho, c'était l'un des jardiniers responsables de l'entretien des arbustes. Et vu la teneur de ses paroles, il y avait peu à parier qu'ils apprécieraient le traitement qu'avait infligé le jeune dragon à l'un de leurs petits protégés, il ferait sans doute mieux de filer en vitesse. Non pas qu'il craignit de quelconques représailles de la part des jardiniers à son encontre, personne au palais n'aurait osé ne serait-ce qu'élever la voix contre lui, mais s'il leur venait à l'idée de se plaindre auprès d'un noble quelconque, Amyelenor aurait des ennuis. Rien de grave évidemment, mais Atalos préférait autant que possible éviter ce genre de désagréments à son dragonnier, surtout vu l'importance qu'accordait ce dernier aux protocoles et à sa hiérarchie.
Heureusement, à cette période de l'année, les arbres, arbustes et autres buissons étaient à leur apogée : feuilles, fleurs et fruits constituaient de véritables rideaux de végétation qui aideraient le dragon à s'éloigner discrètement. Mais avant cela, il devait retrouver Ashy...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Lime et Citron (PV Atalos) Empty
MessageSujet: Re: Lime et Citron (PV Atalos) Lime et Citron (PV Atalos) Icon_minitimeMer 15 Mai 2013 - 2:46

Alors que la petite dragonne verte savourait son plus grand péché, elle se désintéressa momentanément du dragon ambre qui ne semblait visiblement pas comprendre en quoi les fameux fruits constituaient un délice. Nombre de questions se bousculait dans ses yeux qui observaient d’un air interrogateur sa soeur d’écaille et les fruits jaunes dont elle prenait la chasse. Il s’approcha de l’un des fruits et se résolu finalement a y goûté, mais il le regretta.. amèrement. Ashy l’observa pendant un cours moment, réalisant qu’il tentait de changer le goût qui lui remplissait la gueule en frotta sa langue rugueuse contre ses écailles miroitantes.

*Dracos ! Mais comment peux-tu avaler ces choses ?! *

Interloquée, elle lâche prise un instant de son pauvre citron bien amoché, observant entre les feuilles du citronnier le dragon aîné se diriger ailleurs dans le jardins, en quête de quelque chose pour changer le goût qui envahissait sa langue. La petite dragonne resta immobile un instant, ne trouvant pas de mots pour expliquer ce qu’elle ressentait, elle tenta de le traduire en une nouvelle vague de sensation, y ajoutant un point d’interrogation mental. Était-elle donc la seule à aimer ces fruits ? Korentin semblait prêt à en mettre sur un de ses plats, mais il avait paru surpris qu’elle apprécie la chose, il semblait plutôt s’attendre à ce qu’elle le recrache avec dégoût. En fait tout le monde semblait s’être attendu à ça et déjà la rumeur d’une petite dragonne aux goût bien étrange avait éclos au palais.

Elle ne se questionna guère plus longtemps et recommença à aspirer goulument le jus du fruit... Toutefois Atalos avait disparu de son champs de vision. Voulant continuer d'apprécier la compagnie de son nouvel ami, elle prit un citron entre ses crocs et se dandina à la recherche du dragon d’or. Elle prit d’abord le chemin de l’endroit où elle l’avait confondu avec une statue, mais non , il n’avait pas repris sa place. Toujours avec son précieux fruit en gueule, elle reprit son exploration du jardin. Qui sait, il y aurait peut-être d’autre citronnier ?

La petite dragonne entendit une voix au loin, croyant que son ami avait trouver de la compagnie, elle se mit à courir dans cette direction, sans savoir alors la teneur des paroles prononcés. Filant comme une petite flèche verte, elle rencontra bientôt une paires de botte. Elle regarda alentour, mais ne vit nulle trace de son ami. Non mais ! Énorme comme il était comment pouvait-il réussit à se cacher ? Elle baissa la tête pour laisser son citron au sol, avant de la relever et de dévisager le jardinier.

Tient c’est drôle, il n’avait pas l’air d’être de très bonne humeur, mais il avait surtout l’air surpris.

- Comment un drôle de lézard comme toi a pu atterrir dans mes jardins !

Non mais pourquoi est-ce qu’on la comparait toujours à ces serpents-pas-de-pattes ? Comme pour faire remarqué qu’elle n’était pas qu’un vulgaire reptile, elle ouvrit grand ses ailes et afficha une mine boudeuse.

- Ah je vois... un dragon ! Et donc quelque part un dragonnier irresponsable qui te laisse piétiner mes plates-bandes...

C'était la colère qui maintenant tintait la voix du jardinier. Visiblement, dragon ou non, Ashy n'était à ses yeux qu'une source de nuisance supplémentaire. Elle n'écouta pas plus longtemps la grasse voix de l'homme qui la désignait maintenant d'un sécateur. La petite dragonne quant à elle se concentrait. Elle ne savait pas ou se trouvait Atalos, mais elle espérait fortement qu'il l'entendrait...

*Ata...los... Je crois que j'ai gaffé...*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Lime et Citron (PV Atalos) Empty
MessageSujet: Re: Lime et Citron (PV Atalos) Lime et Citron (PV Atalos) Icon_minitimeLun 20 Mai 2013 - 15:23

Dracos ! C'était le comble. Alors que le dragon d'or atteignait presque la taille d'un cheval pour le double du poids de l'équidé, c'était la minuscule petite dragonne d'émeraude qui s'était faite remarquer.
Lentement, Atalos faufila sa masse imposante entre les divers arbustes, s'efforçant tant bien que mal de dissimuler sa silhouette éclatante. C'était bien la première fois qu'il cherchait à faire preuve de discrétion, de même que c'était la première fois qu'il eut préféré que ses écailles ne se révèlent pas si brillantes. Le moindre rayon de soleil qui les atteignait le transformait en véritable phare.

*Ata...los... Je crois que j'ai gaffé...*

Effectivement. Maintenant que les jardiniers avaient mis la main sur la dragonne, le doré pouvait faire une croix sur ses projets d'évasion discrète et il y avait fort à parier que sa Lame Noire de dragonnier entendrait tôt ou tard parler des derniers exploits du jeune dragon. Bon, il n'y avait certes pas de quoi fouetter un chat, mais à mesure que le dragon grandissait, les petits incidents de ce genre avaient tendance à se multiplier et les occupants du palais finiraient forcément par s'agacer.

Le jardinier se montrait de plus en plus vindicatif à l'encontre de la dragonne d'émeraude et les efforts qu'elle déployait pour lui rappeler qu'il se trouvait devant une représentante du Dracos ne semblait pas vraiment porter leurs fruits. En parlant de fruits, l'individu semblait avoir remarqué le citron qu'Ashy avait apporté avec elle.

" Mais ?! Où as tu été attraper ça ? "

L'homme s'empara du fruit posé juste devant le museau d'Ashy et la réaction de la petite verte ne se fit pas attendre. Malheureusement, la dragonne était encore trop jeune que pour s'opposer à un homme adulte et ne put préserver son citron des doigts boudinés qui se refermèrent sur son précieux trésor. En revanche, l'arrogance du jardinier commençait à sérieusement agacer l'écailleux doré. Eviter à Amyelenor d'avoir à rendre des comptes pour les actes de son lié était une chose, tolérer qu'un simple bipède considère une soeur d'écailles comme un animal de compagnie en était une autre. D'autant plus alors que c'était bel et bien le doré et non la petite verte qui était le véritable responsable des dégâts occasionnés.

Atalos quitta sa cachette et approcha du jardinier. Se tenant face à la dragonne, celui-ci tournait le dos au dragon d'or. Lorsqu'il fut suffisamment proche, l'écailleux laissa entendre un grognement suivi d'un sourd grondement avant de se redresser sur ses pattes arrières, usant de toute sa hauteur pour dominer l'humain et paraître plus impressionnant encore. Les flammes d'or liquide illuminant son regard se posèrent sur le jardinier tandis que celui-ci se retournait.

* Oublierais-tu que tu t'adresses à une dragonne, humain ? *

Les joues empourprées par la colère du jardinier virèrent instantanément dans des tons nettement plus pâles que n'eut pas renié le plus livide des vampires. L'humain bredouilla une réponse indistincte avant de reposer délicatement le citron devant la petit dragonne d'émeraude et de prendre ses jambes à son cou.
Satisfait d'avoir réussi son petit effet le dragon se laissa retomber avant de s'adresser à Ashy.

* Je veux bien manger dix caisses de ces affreux petits fruits jaunes s'il ne va pas se plaindre auprès de nos dragonniers... *
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Lime et Citron (PV Atalos) Empty
MessageSujet: Re: Lime et Citron (PV Atalos) Lime et Citron (PV Atalos) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Lime et Citron (PV Atalos)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Ballade au (Lime)clair de lune
» Le citron est une entité supérieure.
» cake super facile
» Galerie Balrog (update)
» L'or et le sang (RP d'éclosion de Atalos) {Cym (PnJ), Atalos, Ryukah}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: RPs inachevés-