Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Empty
MessageSujet: Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Icon_minitimeLun 1 Avr 2013 - 0:02

HJ : voilà j'étais inspirée, j'ai pris quelques libertés sur le déroulement. Tu me dira si ça te convient ou si tu voyais les choses autrement, si besoin j'éditerai. Bonne lecture !


Il était parti... Comme ça, sans un mot, sans un adieu... Evanoui tout simplement, avalé par la nuit de telle façon qu'elle était absolument incapable de le retrouver. Oh elle avait bien tenté de suivre sa trace bien sur, envoyant ses meilleurs pisteurs et mobilisant même sa magie pour essayer de le suivre mais comment traquer une ombre ? C'était lui le prédateur, lui le chasseur capable de retrouver un humain dans n'importe quelle immensité. Elle par contre n'avait pu que le perdre tandis qu'elle se fourvoyait sur de fausses pistes et qu'il s'éloignait, s'éloignait...
Des larmes ? Certainement pas, elle ne s'était pas abaissé jusqu'à ce nouveau là malgré le soudain trou qu'elle avait eu l'impression d'avoir récolté dans sa poitrine. De la douleur oui c'était ce qu'elle avait ressentit, un sentiment de trahison et tout naturellement la colère qui l'accompagnait. Une colère froide et qu'elle savait parfaitement injuste, quelle promesse lui avait-il faite ? Aucune. Il ne lui avait jamais dit qu'il resterait indéfiniment à ses côtés et il n'avait pas non plus promis de prévenir de son départ. En fait elle était en tort, jamais elle n'aurait dû s'attacher ainsi à lui, elle n'avait aucun droit de le poursuivre de cette façon et certainement pas non plus celui de lui en vouloir et d'être en colère contre lui. Malgré tout, elle l'était.

*La louve est une idiote... Et ceux qui la suivent ne sont certainement pas beaucoup plus malins pour avoir mis une telle personne à leur tête *

Cette pensée lui fit secouer la tête, elle se sentait d'autant plus pitoyable qu'elle était parfaitement consciente de la folie qui s'était emparée d'elle. Alors qu'elle aurait dû accepter les choses et le laisser partir pour reprendre le cours normal de sa vie voilà qu'elle s'était mis en tête de le retrouver . Et pour lui dire quoi d'ailleurs ? Pour le trucider sur place simplement parce qu'il n'avait pas tenu une promesse qu'elle n'avait fait que s'imaginer ? Pour lui reprocher d'être libre ? Pour lui pleurer à la figure peut-être ? Elle ne savait pas exactement, le plus probable était sans doute qu'elle se figerait sur place et serait incapable de dire quoi que ce soit une fois qu'elle l'aurait sous les yeux. Ce qui était certain c'était qu'elle ne pouvait pas faire autrement, elle devait le retrouver quel qu'en soit le prix et quoi que cela lui apporte.

*Je lui dirai tout. Je lui dirai ce que je ressens et si il ne veut pas de moi je lui demanderai de me tuer. Puisqu'il m'a rendu incapable de vivre sans lui qu'il ai au moins la décence de me rendre la liberté, tant pis pour ses états d'âmes je ne veux mourir que de sa main.*

Encore une idiotie totale, la folie douceâtre d'une donzelle rêveuse encore complètement ignorante du monde. Si elle avait au moins l'excuse d'en être une... Mais non, même pas ! Elle se désespérait elle même mais cela ne l'empêchait pas de continuer à avancer, laissant sa meute en arrière et seulement accompagnée d'Eward et de Bastien les deux loups qui avaient insisté pour rester avec elle dans son étrange quête. Les autres avaient râlé quelque peu mais avait fini par accepter de l'attendre tout en continuant leurs petites activités, bien entendu elle ne leur avait absolument pas dit qu'elle ne pensait pas revenir... En fait en y réfléchissant bien elle ne valait pas beaucoup mieux que Roëric... Cette pensée la fit rire toute seule, c'était officiel, elle était tombée sur la tête.

Elle en était là de ces pensées lorsque le trio arriva devant l'auberge. C'était un lieu sinistre et mal fâmé, totalement isolé dans la lande et réputé dangereux. Toutefois c'était le seul endroit habité dans un rayon de plusieurs lieux et elle le connaissait bien, c'était l'un des avantages d'être un voleur. De plus si Bastien n'était pas particulièrement impressionnant de carrure il était armé jusqu'aux dents, et Eward lui était un véritable colosse pas maladroit avec sa hache. Quand à elle, elle avait sa magie, sa dague, et un début de dépression suffisament avancé pour se soucier comme d'une guigne des risques qu'elle prenait en mettant les pieds en ces lieux. C'est donc en totale inconscience qu'elle en franchit le seuil, peu impressionné par les regards mi cruels mi gourmands que les épaves qui gisaient là lui décernèrent. Un autre regard vers les deux hommes à l'air peu aimable qui l'accompagnaient et ils détournèrent tous le regard, cherchant une proie plus coopérative et la laissant s'attabler dans le fond de la salle tandis que Bastien allait quérir de quoi boire et à manger. Il était tard, ils étaient affamés, assoiffés et épuisés par leur longue chevauchée aussi prirent-t-ils tout leur temps pour dévorer leur repas. Les heures passèrent, l'aubergiste proposait des chambres miteuses mais néanmoins confortables aussi résolurent-t-ils de passer la nuit ici mais répugnant à rejoindre une chambre où elle ne ferait que tourner en rond et se torturer de pensées douloureuses Mélusine leur proposa de s'attarder un peu. C'est ainsi qu'ils commandèrent d'autres boissons et se mirent à jouer aux dés, laissant à nouveau les heures défiler sans y prêter la moindre attention et sans s'occuper non plus de la salle qui se vidait peu à peu jusqu'à devenir presque déserte. Ne restait à cet endroit que quelques soulards indécrottables et les rares clients qui avaient pris une chambre. Pourquoi releva-t-elle la tête à ce moment là ? Etait-il là depuis le début ou venait-il juste d'entrer ? Quel étrange coup du sort l'amena à percer les semi ténèbres de son regard sombre ? Ces questions n'auraient sans doute jamais de réponse, mais le destin était ainsi.

Elle releva la tête donc après avoir perdu la dernière passe à la grande joie des deux hommes qui riaient de sa déconfiture. Elle leur accorda un sourire distant, peu concentrée sur le jeu en vérité. Elle ne jouait que pour ne pas rester seule et se souvenir mais en fait cela ne marchait pas très bien, le visage de Roëric était devant ses yeux quoi qu'elle fasse, même à ce moment elle le voyait. Cet homme là, à la stature si sombre et dégageant une aura froide, n'était-ce pas lui ? C'était bien sur impossible, elle ne pouvait pas avoir une telle chance et pourtant... Cette aura justement... Elle ne voyait rien de lui dans cette salle mal éclairée d'autant plus qu'il lui tournait le dos mais elle ressentait sa présence très fortement, insconsciente soudain de tout le reste.

"Mélusine ? Ma Dame ? Il y a un problème ?"

Etonnés, les deux loups l'observèrent tandis qu'elle se levait comme victime d'un étrange envoutement. Incapable de détacher ses yeux de la silhouette immobile elle ne révéla pas plus capable de résister à ses pulsions et c'est d'un pas discret, presque silencieux qu'elle s'approcha de lui, c'est d'une main légère qu'elle toucha son épaule, ressentant le froid mortel qu'il dégageait rien qu'en l'approchant, ce ne pouvait être que lui, Roëric était froid comme un mort... Mais avait-il jamais été aussi froid ? Aussi froid que... Que de la glace ? D'une voix hésitante et si basse qu'elle n'aurait sans doute pas pu être entendu par une oreille humaine elle balbutia :

"Roëric ? Ce... C'est toi ? Je t'ai cherché... Pourquoi ?"

Oui pourquoi ? Pourquoi donc avait-elle été assez sotte pour faire une erreur pareille ? Evidemment que ce n'était pas lui, elle le ressenti à l'instant même où elle termina sa phrase lamentable, elle sauta en arrière juste au moment où il pivota, consciente soudain du danger mortel qu'elle courait. Elle n'avait pas encore vraiment vu son visage mais elle savait déjà, c'était un vampire... En cet instant suspendu elle était la seule à le savoir, ses hommes étaient encore assit un peu plus loin à l'observer avec un étonnement grandissant et à se demander d'où elle connaissait cet homme sombre. Consciente soudain qu'elle allait peut-être mourir dans les secondes suivantes et décidément plus assez dépressive pour s'y résigner elle ouvrit la bouche pour les appeler à l'aide...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Empty
MessageSujet: Re: Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Icon_minitimeLun 1 Avr 2013 - 16:02

Décidément, depuis quelques temps tout ne tournait pas rond sur le campement vampirique entre les remontrances de l'Ancestral et la nouvelle fuite récente de ce misérable Kylian sauvé de justesse par l'éternel rival du Général, Roëric avait fait un peu dégénérer les choses. Et pour cause, Ethan en personne avait été mobiliser pour recueillir des informations sur les deux fuyards qui ne tarderait pas à faire un faux pas. Pourtant, après toutes ces années Kylian avait toujours réussit à fuir comme il se doit les tentatives répétées de Lorenz pour le retrouver, une véritable savonnette. Ils avaient donc peu de temps pour récolter suffisamment d'informations sur ces deux futurs victimes qui finiront tôt ou tard par connaître un funeste destin, nulle ne peut échapper au Prince Vampirique qui finit toujours par atteindre ses objectifs le moment où on s'y attend le moins. En ce jour qui se faisait étrangement long, le Général commençait à s'impatienter de plus en plus ne sachant pas vraiment où piocher quelques renseignements, pour l'occasion il s'était fait accompagné de son homme de main préféré, Elijah. C'était un vampire suffisamment de confiance pour escorter son Supérieur lors de ses sorties en dehors du camp, ce n'était pas apprécié de tout le monde qui y voyait par là un peu de favoritisme ce qui n'était pas vraiment le cas, Ethan savait simplement reconnaître le travail de ses soldats.

Quoi de mieux qu'arpenter lentement et sournoisement la campagne aux alentours d'une grande ville ? Peuplée d'innocentes victimes faisant la joie de ce petit duo se mêlant à la perfection. Ce petit groupe n'avait rien à voir avec celui formé par Achroma et Ethan, déjà ici, ils pouvaient se parler sans avoir à se méfier l'un de l'autre et ils n'avaient pas besoin de passer par des paroles détournées pour faire passer le moindre message lorsque le moment s'en faisait ressentir. Toutefois, les campagnes étaient très peu peuplée et les villageois se trouvant dans les petits hameaux environnants ne savaient pas grand-chose sur la présence des vampires sur leur terre, bien entendu il arrivait parfois que certains d'entre eux disparaissent, mais la plupart du temps il ne cherchait pas à enquêter dessus ni même prendre la peine d'alerter la garde, sûrement par peur de s'attirer les foudres d'un groupe de vampires les trouvant un peu trop curieux.

« Général Enaël, la nuit nous appartiendra bientôt. Nous allons pouvoir d'ici peu approfondir un peu plus rapidement les recherches concernant les traîtres encore et toujours en fuite. »

« Occupe toi de faire le ménage et reprenons la route. » Ordonna Ethan.

Il entendait par-là le fait de se débarrasser des quelques corps des malheureux se trouvant sur le sol gisant dans une marre de sang aussi fluide que l'eau. Certes la nuit allait tomber d'ici peu, mais ils n'avaient toujours pas la moindre idée d'où chercher... Une auberge ? Un campement improvisé ? Une caravane de commerçant ? Il y avait tellement de possibilité qu'il était très difficile de savoir où donner de la tête.
Pourtant il fallait bien commencer quelque part, en reprenant la route avec son acolyte, Ethan eut une drôle de sensation, une odeur vint retenir son attention un court instant, un parfum qui ne lui était pas inconnu et pourtant tout juste perceptible comme un vêtement qui aurait gardé le parfum d'une personne rencontrée et approchée d'un peu trop prêt ou trop longtemps, à moins que cela ne soit tout simplement qu'un manque d'hygiène ? Avec la noirceur des ténèbres éclairés par la simple apparition de la lune, les sens des sangs-froids furent augmenté jusqu'à atteindre leur paroxysme permettant à la lame noire de suivre cette infime trace venant lui titiller les narines pour enfin atterrir sur le pas de la porte d'une auberge, c'est avec un air plus que sceptique que le Soldat observa le Général observer longuement la porte, reniflant de plus en plus profondément pour confirmer cette sensation.

Puis l'instant d'après, la porte s'ouvrit lentement et pourtant personne ne passa l'entrée, du moins personnes d'humain, les deux vampires s'étaient faufiler tel des ombres à l'intérieur de l'auberge. Une fois à l'intérieur la lumière était moindre, ils passeraient donc tous deux inaperçu sans le moindre problème. Néanmoins, l'odeur familière qu'il avait capté un peu plus tôt avait soudainement disparu, entre autre à cause des effluves de l'alcool bien plus que présente ici qui venaient attaquer le nez du vampire. D'un petit geste de la main il congédia son partenaire pour lui faire observer les alentours, il y avait peu de monde, un petit groupe par-ci par là, rien de bien méchant à première vue ni même aucune trace du moindre vampire. Jusqu'à ce qu'une présence étrange approche doucement presque silencieusement dans son dos, pour une personne tout à fait normale, la furtivité dont faisait preuve l'inconnu aurait été remarquable, mais les sens affûtés du vampire se mirent en marche aussitôt. Sa main se déposa délicatement sur le manche de son arme prêt à venir balayer d'un simple mouvement cette tentative d'intrusion dans son espace vital. Sans vraiment savoir pourquoi, une main féminine se déposa sur son épaule glacée ce qui était pour lui un véritable affront, aucun être inférieur ne pouvait poser la main sur lui, sa lame criait au sang tandis que ses crocs sortaient un peu plus lentement prêt à ne faire qu'une bouchée de cette inconsciente. Mais alors qu'il allait laisser sa lame s'abattre sur cette personne, elle prononça le mot magique, celui qui allait probablement faire basculer toute cette rencontre, Roëric. Allons bon ! Voilà qu'il s'en était réduit à fréquenter une race aussi faible que les humains, un elfe à la limite serait certainement mieux passé que le reste, mais ce qui était plus qu'étonnant résidait dans le fait que cette « femme » apparaissait presque assez proche du vampire. Tout comme Ethan elle cherchait Roëric, ce qui n'était pas plus mal avec un peu de chance il pourrait s'en servir à sa guise sans avoir à se fatiguer. Alors qu'il se retournait lentement pour faire face à cette nouvelle venue dans le schéma, il put la voir faire un bond en arrière laissant l'inquiétude grandir en elle de plus en plus vite en constatant qu'elle venait probablement de faire la plus grosse erreur de toute sa pitoyable vie.

Et c'est au moment ou elle voulut ouvrir la bouche pour appeler à l'aide ceux qui semblaient être ses hommes de main ou quelque chose s'y apparentant, qu'un court sifflement se fit sentir peu de temps avant que la pointe de la lame noire ne se pose sur la gorge de l'inconnue l'empêchant brusquement de laisser échapper le moindre son de sa bouche.

« Appelez à l'aide est une très mauvaise idée... » Souffla-t-il de ses lèvres glacées avant d'avancer vers la Jeune femme qui recula en même temps pour ne pas se faire transpercer par la lame d'Ethan. Quant à ces gorilles un peu plus loin, Elijah s'en occuperait au moindre mouvement un peu trop brusque il n'y avait pas de doute là-dessus. « J'ai cru comprendre que... Tout comme moi, vous êtes à la recherche... d'un... Ami commun. »

Après quoi, il retira lentement sa lame de la gorge de son interlocutrice rangeant aussitôt son épée à l'intérieur de son fourreau. Et alors qu'il allait reprendre la parole un des deux hommes l'accompagnant traversa violemment l'auberge pour finir dans le mur le plus proche, laissant Ethan incliner lentement la tête pour tenter d'apercevoir Elijah qui se contenta de hausser les épaules.

« Il a bougé... »

« Soit... Installons-nous autour d'une table, j'aimerais en savoir un peu plus sur notre ami commun. J'aimerais le retrouver avant que cette chose ne lui tombe dessus... » Jouant sur les mots il se garda bien de finir sa phrase espérant pousser la curiosité de cette personne au maximum, la titillant légèrement jusqu'à se laisser porter par le mensonge afin d'arriver à ses fins, quoi qu'il en soit et qu'elle lui révèle quelque chose ou non d'intéressant elle finira sûrement comme ces prédécesseurs, à savoir vidée de son sang ou pourquoi pas transformée en vampire pour finir au service de l'Ancestral à la tête du peuple.

Ses yeux se posèrent une dernière fois sur elle, l'observant de la tête aux pieds avant d'attendre de poursuivre la conversation que cela se fasse de gré ou de force d'ailleurs... Il ne restait plus qu'à savoir si cette dernière allait rentrer dans son jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Empty
MessageSujet: Re: Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Icon_minitimeLun 1 Avr 2013 - 19:52

Il était trop tard pour revenir en arrière, elle avait fait une erreur grossière et elle allait sans doute devoir en payer le prix. Le souffle court, elle recula encore lorsqu'une lame glacée vint se poser sur son cou. Presque paralysée par la peur elle ne pu que l'observer avec de grands yeux lorsqu'il s'avança pour accompagner son geste de recul. A présent qu'elle le voyait de plus près elle ne pouvait que se maudire d'avoir été aussi sotte, il ne ressemblait en rien à Roëric si ce n'était par son aura sombre de vampire. Leurs traits étaient différents, celui là avait des yeux clairs si glacial qu'elle ne pu s'empêcher de frissonner en maintenant son regard. Il n'était pas bien grand, ni gros. En fait sans son aura vampirique il n'aurait pas eu l'air particulièrement impressionnant à côté de son colosse d'Eward mais elle ne s'y trompait pas. Elle avait vu la force inhumaine de Roëric, sa vitesse et l'efficacité de sa lame. Elle ne doutait pas une seule seconde que celui là possédait les même atouts, d'ailleurs il tenait son épée comme un bretteur né. Si par le plus grand des malheurs il devait en plus se révéler comme un bon magicien alors elle pourrait se vanter d'avoir tiré le jackpot du siècle. Cette pensée absurde dansa un instant dans son esprit tandis qu'elle l'observait en silence, ne sachant trop quoi dire et n'osant faire un geste tant que cette satanée lame se trouverait si proche de sa tendre peau. Toute envie de crier à l'aide l'avait instantanément quittée, d'abord parce qu'il n'y aurait pas grand monde à part ses hommes qui se précipiteraient et qu'ils n'auraient donc pas gain de cause, ensuite parce qu'elle ne tenait pas à ce qu'ils soient tués pour elle. Satisfait apparemment qu'elle ai choisi de garder le silence le vampire s'adressa à nouveau à elle :

« J'ai cru comprendre que... Tout comme moi, vous êtes à la recherche... d'un... Ami commun. »

Alors là pour le coup elle haussa les sourcils tandis qu'il éloignait lentement son arme, à son grand soulagement d'ailleurs. Bien que... Elle avait eut un aperçu de la vitesse à laquelle il pouvait la tirer du fourreau donc le fait qu'il l'ai simplement un peu éloigné de sa gorge ne pouvait pas être suffisamment rassurant... Chassant cette pensée de son esprit elle choisit ses mots avec prudence, quelque peu étonnée d'être encore en vie :

"Je... Le connais très peu."

Sa voix n'avait pas tremblé, à sa grande fierté. Le premier choc passé elle reprenait peu à peu ses esprits, analysant la situation avec ce froid détachement qui est l'apanage des gens habitués à risquer régulièrement leur vie. Comment allait-elle pouvoir se sortir de ce guépier ? Il pouvait prendre ce petit air innocent aussi longtemps qu'il lui plairait, elle ne lui faisait absolument pas confiance. Elle n'était pas idiote et on l'avait suffisamment bien informée sur les vampires pour qu'elle s'en méfie comme de la peste. Et Roëric alors ? Et bien Roëric était l'exception confirmant la règle, ne lui en déplaise à ce monsieur là.

Alors qu'elle calmait peu à peu l'afflux d'adrenaline qui courait dans ses veines et cherchait une réponse aussi convainquante que possible à offrir à son dangereux interlocuteur un fracas soudain et le vol plané d'un de ses hommes lui fit pousser un cri, mi colère mi frayeur. D'extrême justesse elle s'empêcha de courir vérifier qu'il ne s'était pas tué dans sa chute, si ce devait être le cas et que par miracle elle ne meure pas avant la fin de la nuit alors elle n'aurait plus un seul vampire à traquer mais bien trois, et ces deux là seraient prioritaires. Pleins d'une fureur brûlante ses yeux se détachèrent lentement du corps inerte pour retourner se planter dans le regard glacé qui lui faisait face, elle n'eut pas un tressaillement lorsque l'autre vampire expliqua son geste avec indifférence mais elle se tendit imperceptiblement. Si ils croyaient qu'elle allait les laisser jouer ainsi avec leurs vies à tous les trois sans rien tenter... Ils déliraient doucement ces deux sang-froids...

« Soit... Installons-nous autour d'une table, j'aimerais en savoir un peu plus sur notre ami commun. J'aimerais le retrouver avant que cette chose ne lui tombe dessus... »

Cette phrase la troubla. Elle jouait ce genre de jeu depuis trop longtemps pour ne pas savoir reconnaître un coup de bluff lorsqu'elle en voyait un mais... L'amour qu'elle ressentait pour Roëric diminuait ses capacités d'analyse. Evidemment qu'il bluffait mais... Et si... Et si il disait vrai ? Si leur ami commun comme il le disait si bien en était véritablement un et qu'il était en danger ? Elle hésita un instant, presque prête à se laisser envouter mais une pensée parasite la tira de ce piège presque instantanément. Amelian... Amelian n'aurait pas cru un mot de ce que pouvait bien lui dire cette sangsue.

"Vous mentez."

Son visage avait prit un air buté tandis qu'elle s'asseyait sans en avoir la plus petite envie d'ailleurs ! Mais résister pour une raison aussi futile serait de fort mauvais goût, aussi accepta-t-elle la chaise qu'on lui offrait non sans avoir d'abord échangé un regard avec Eward qui, loin d'être un colosse idiot, hocha la tête pour montrer qu'il avait compris qu'on lui demandait de ne pas faire de vagues au moins pour le moment et resta dans le fond de l'auberge sous la surveillance de l'autre vampire, plus immobile et docile qu'un rocher.

Rassurée sur ce point, Mélusine pouvait se concentrer sur son adversaire direct.

"Je n'entend pas souvent d'histoires vantant la camaraderie des vampires et vous n'êtes pas le genre de type qui en recherche un autre avec autant d'acharnement uniquement pour le prévenir d'un danger. Et puis même si c'était le cas, je ne pourrai pas vous aider. Je le connais à peine, vous voulez savoir ce qu'il s'est passé ? Très bien, ce n'est pas un secret..."

Résolument, elle mit les deux mains sur la table comme pour mieux appuyer ses propos et se lança :

"Il nous a rejoint et a gagné notre confiance par des subterfuges que je ne raconterai pas, vous les connaissez sans doute, après tout vous aussi vous êtes un vampire."

Elle avait mis tout le mépris dont elle était capable dans ce dernier mot, souhaitant de toutes ses forces qu'il croit en cette haine qu'elle semblait ressentir pour son peuple. Après tout ce n'était pas un mensonge si énorme, non ? La plupart des humains détestaient les vampires, celui là aurait sans doute plus de mal à la croire si elle lui racontait la vérité et lui disait qu'elle en aimait un !

"Alors que j'étais absente et pour une raison que j'ignore il a tué plusieurs de mes hommes et est parti sans donner la moindre explication. Après tout, nous ne sommes que des humains n'est-ce pas ? Nous l'avons traqué, mais sans succès bien sur. J'avais perdu tout espoir de le retrouver depuis le temps. Seulement en vous voyant ici... J'ai commis une méprise. Je voulais l'interroger sur ses raisons, puis le tuer. Je n'y serai pas parvenue de toutes manières, mais j'ai perdu la tête en croyant tomber ainsi sur lui par un hasard total après l'avoir tant cherché."

Elle haussa les épaules en arrivant au bout de ses explications :

"Comme vous le voyez, même si je devais vous croire je ne pourrai rien pour vous. J'ignore totalement où il se trouve, cela peut-être n'importe où depuis le temps et il ne risque pas d'avoir l'envie saugrenue de chercher à me retrouver si ce n'est peut-être pour finir son travail... Peu plausible je suppose, il y a assez d'humains sur Armanda pour satisfaire ses appétits sans qu'il ne s'embête à me chercher moi... Je ne suis rien pour lui."

Bêtement elle se bouleversa toute seule avec cette dernière phrase, elle ne mentait peut-être pas tant que cela... Vu la façon dont il était parti sans même lui dire au revoir alors sans doute n'était elle vraiment rien du tout à ses yeux. Elle serra les dents pour ne rien laisser transparaître de sa peine et proposa avec espoir :

"J'ai tout un réseau d'informateurs à mes ordres, j'avais cessé les recherches au bout d'un moment mais si vous y tenez tellement je peux les faire reprendre pour votre compte. Venez avec moi ou donnez moi un moyen de vous contacter et peut-être le retrouverons nous..."

En d'autres termes, "laissez moi partir, me tuer ne vous servira à rien et je peux éventuellement vous être utile". Elle doutait qu'il soit assez coopératif pour tomber dans un tel piège, et encore moins qu'il ne décide de la suivre jusqu'à l'endroit et le moment ô combien bénie ou la horde lui tomberait dessus au complet afin de le cribler de flèches et de sorts. Malgré tout elle aurait été bête de ne pas essayer, sait-on jamais ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Empty
MessageSujet: Re: Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Icon_minitimeMar 2 Avr 2013 - 16:42

Il y avait comme une tension plus que palpable à l'intérieur de cette auberge presque déserte désormais, la plupart avait rapidement prit la fuite en voyant le vampire sortir de l'ombre pour dégainer sa lame et entamer le dialogue avec cette étrange inconnue, ils étaient en tout et pour tout six encore débout, Ethan et Elijah, cette jeune femme en compagnie de ses deux compagnons tandis que le responsable de l'établissement lui cherchait encore un endroit où se mettre pour ne pas venir interférer dans cette entrevue qui n'était visiblement pas prévus au programme ni de l'un, ni de l'autre. Stoïque face à elle, le Général s'amusant à écouter les battements de son cœur tenter de diminuer pour se calmer, ce qu'elle fit remarquablement d'ailleurs du moins, jusqu'à ce qu'il s'emballe de nouveau en éprouvant un sentiment d'énervement en voyant l'un de ses hommes traverser la pièce pour venir se loger dans le mur. Il faut dire que même d'apparences frêles, les deux sangs-froids avaient une force qu'il était impossible d'ignorer, les atouts vampiriques faisaient décidément bien les choses.

D'ailleurs, lorsqu'il évoqua la possibilité que Roëric soit en danger, même un aveugle aurait pu s'apercevoir qu'il avait fait mouche sur une simple phrase, mais le résultat qui en ressortit n'était pas celui escompté. Et bien tant pis ! Il ferait autrement, Ethan n'était pas le Général de l'armée vampirique pour rien, il avait la plupart du temps de très bons arguments. S'il mentait ? Bien sûr... que oui. Après tout lui dire la vérité n'arrangerait rien, bien que cela n'aurait rien changé non plus. Observant de ses yeux clairs le demoiselle s'installer autour d'une table comme il lui avait poliment proposé, Ethan était « presque » fasciné par le contrôle dont elle faisait preuve. Puis elle se lança dans un discours à première vue très peu passionnant, mais il fallait bien commencer par quelque part, cette dernière disait le connaître à peine, allons bon ! Espérait-elle véritablement faire gober de telles sornettes à son interlocuteur.

Un peu moins préoccupé par le sort de ses hommes qu'elle évoqua avec toute la conviction du monde, Ethan se permit de ne plus vraiment la regarder, préférant faire un signe de la main à Elijah qui sans broncher quitta subitement l'auberge sans raison apparente.

Reportant l'instant qui suivit son attention sur elle, il continuait de l'écouter sans vraiment le faire. Elle se contentait simplement de le noyer sous une quantité d'informations probablement factices ou peut-être dans certaines il y avait une part de vérité, allez savoir, Ethan n'en savait rien et n'en avait que faire de tout ceci, il voulait retrouver Roëric et rien d'autre. Vraisemblablement, elle disait la vérité pour une seule et unique chose, elle ne savait pas où le trouver donc techniquement elle ne lui servait plus à rien. Il allait pouvoir sans débarrasser sans trop de difficultés et reprendre de son côté, à moins que...

« Attention, il faudrait veiller à ne pas se montrer incorrect envers son hôte. » Rétorqua Ethan lorsqu'elle tenta vainement de s'extirper de ses griffes par l'intermédiaire d'une phrase détournée. Se tenant droit sur sa chaise son regard se posa un peu plus intensément sur cette dernière avant qu'il se décide d'ouvrir de nouveau la bouche : « Résumons un peu la situation, vous dites être à la recherche de Roëric tout comme moi, ce qui est déjà plutôt un bon point pour moi. Par la suite, il semblerait qu'une haine incommensurable soit née entre vous et lui... »

Puis il croisa les bras en soupirant faiblement :

« Permettez-moi une question... » Il marqua une nouvelle pause avant de reprendre « Est-il fréquent chez vous de vous montrer aussi affective en pensant retrouver une personne que vous êtes désireuse de tuer, tout cela d'après vos dires bien entendu. D'autant plus que n'avez pas été surprise ni même terrifier de tomber nez-à-nez avec celui qui aurait pu tuer vos hommes en votre absence. »

Sa première erreur annonçait un enchaînement de problème pour cette inconnue, Ethan n'était pas bête et elle devait s'en douter. Qui pourrait vraiment croire qu'elle souhaiterait tuer un vampire sur qui elle aurait posé délicatement la main en pensant le retrouver ? Décidément, le mensonge n'était pas la grande spécialité des humains. Puis pour les vampires, le moindre battement de coeur était détectable sans trop de problèmes, le palpitant s'agitait constamment pour diverses raisons sur ces êtres futiles et sans grande utilité si ce n'est perpétuer la race vampire.

« Quel tristesse de voir à quel point une simple phrase, un simple mot, peut aisément vous trahir et faire pencher la balance en ma faveur. »

« Qu'espérez-vous donc vraiment ? Que je daigne vous suivre comme ça ? Où encore que vous espériez que je vous laisse filer sans recevoir des informations qui me serait vraiment utiles ? »Dit-il en fermant lentement les yeux.

Quelques secondes après, le froid qui se dégageait de lui s'intensifia lentement, gagnant un peu plus la pièce ou la buée s'installait au fur et à mesure et tandis qu'une infime couche de glace venait à recouvrir l'encadrement de la porte. A chacun sa manière de faire passer un message, celui-ci était d'autant plus clair que celui qu'elle venait de lui adresser, en somme, la conversation s'achèverait uniquement sur la volonté d'Ethan. Ceci était probablement un peu prétentieux, mais il était suffisamment sûr de lui pour ne pas se laisser emporter ni déstabiliser par des menaces futiles.

Il se redressa pour quitter la table et tourner autour de la jeune femme, ses crocs se dévoilèrent petit à petit à la simple idée de venir goûter sa chère, s'il ne pouvait pas avoir d'information potable à quoi bon s'encombrer d'elle ?

« Je serai magnanime encore quelques minutes, puisque les choses ne sont pas ce qu'elles semblent être, disons que je vous crois pour certaines et d'autres non, il va de soit que j'aimerais connaître la véritable raison vous poussant à rechercher cet ancien frère d'arme qu'est Roëric. »

Sa lame noire passa alors non loin de l'humaine, peut-être servirait-elle de déclic pour venir troubler encore un peu plus cette dernière.

« Je dois vous avouez que si votre intention est belle et bien de le tuer, je mettrais un terme à votre misérable vie de mes propres mains avant que vous n'ayez le temps de lever le petit doigt. Puisque vous avez fréquenté même un court moment un vampire, vous savez donc de quoi nous sommes capables. »

Ces quelques mots étaient à prendre plus qu'au sérieux, car tandis que Lorenz souhaite à tout prix mettre la main sur Kylian et Roëric pour les tuer, Ethan s'estime être le seul à pouvoir mettre un terme à la vie de l'épéiste vampirique. Qui d'autre que lui pourrait être en mesure d'offrir à son adversaire une mort digne de ce nom ? Non pas qu'il contredirait les ordres de l'Ancestral, mais il ne laisserait pas une occasion d'affronter la lame noire lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Empty
MessageSujet: Re: Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Icon_minitimeMar 2 Avr 2013 - 20:58

Hum bon... Il n'avait pas l'air spécialement convaincu... Rectification ; il n'était pas convaincu du tout ! En même temps ça aurait été bien trop beau qu'elle parvienne à s'en tirer aussi facilement, au moins aurait-elle essayé...
Elle prit un air aussi innocent que possible pendant qu'il la fixait avec de plus en plus d'intensité, eh quoi ? Croyait-il qu'on ne lui avait jamais fait le coup du regard transperçant dans l'espoir d'obtenir des aveux ou au moins une erreur de la part de la voleuse qu'elle était depuis l'enfance ? Elle ne broncha pas lorsqu'il croisa les bras en soupirant, pourtant intérieurement elle était attérée. Elle ne s'était absolument pas rendu compte du taux d'affectivité qu'elle avait pu mettre dans son geste au moment de son égarement, pour tout dire elle avait été si hypnotisée par la simple idée de le revoir qu'elle en avait carrément oublié tout ses griefs et ses fermes promesses qu'elle s'était faite de lui arracher les yeux à la première occasion. Cela n'allait pas, mais alors pas du tout elle allait devoir se surveiller de très près lorsqu'elle le rencontrerait pour de bon. Mais que racontait-elle encore ? Ce n'était franchement pas le moment d'y songer, l'urgence actuelle était de se tirer vivante de ce guêpier.
Quelque peu agacée, elle le toisa tandis qu'il insistait sur les faiblesses de ses explications. Evidemment que si qu'elle avait été surprise, elle en avait même carrément perdu la tête et ça ce n'était pas du pipeau... Quand au fait qu'elle n'ai pas un seul instant songé à la sécurité de ses hommes elle le regrettait amèrement à présent, bien entendu sur le coup elle n'avait pas pensé qu'ils puissent courir le moindre danger, c'était Roëric non ? Et bah non justement, ce n'était pas Roëric. Et cela changeait tout...

« Qu'esperez-vous donc vraiment ? Que je daigne vous suivre comme ça ? Où encore que vous espériez que je vous laisse filer sans recevoir des informations qui me serait vraiment utiles ? »

Elle ne daigna répondre que par un léger haussement d'épaule, fataliste. Et bien oui elle avait tenté le coup, il ne pourrait certe pas lui en vouloir d'avoir essayé. Après tout même pour lui ce ne serait pas très drôle si elle abandonnait toute idée de résistance, si ? Qu'il rêve donc autant qu'il le souhaiterait, il avait peut-être l'habitude de tomber sur des humains malléables mais elle allait lui apprendre que ce n'était pas forcément la norme. Allons bon, que faisait-il encore ? Elle se tendit lorsqu'il ferma à demi les paupières, elle ne comprenait pas bien ce à quoi il pouvait bien jouer mais ce qui était sur c'est qu'elle serait parfaitement satisfaite si il devait s'avérer avoir pris la décision de s'infliger un handicap pour rééquilibrer leur duel. Elle ne pouvait pas vraiment espérer qu'il s'endorme là même si elle aurait bien aimé, les vampires ne dormant pas. Mais peut-être devrait-elle profiter de cette seconde d'aveuglement pour... Pour quoi en fait ? Elle en était encore à se le demander lorsque l'atmosphère décida soudainement de se refroidir.... Considérablement. Effarée, elle ne pu qu'observer les effets de ce froid glacial qui fit s'embuer les carreaux et qui alla même posuser le vice jusqu'à bloquer la porte. Zut, décidément elle aurait dû tenter quelque chose au moment où il avait fermé les yeux, n'importe quoi, une folie qu'importe mais quelque chose quoi ! Qu'allait-elle faire à présent ? Elle n'avait pas un si mauvais niveau que cela en magie, étant plutôt moyenne en tout pour tout dire mais elle doutait fortement de pouvoir se frotter sans dommages à cet énergumène là. Et puis d'ailleurs la façon dont il avait utilisé cette magie sans avoir recours au moindre geste clé et sans sembler puiser énormément dans son énergie la mit en garde. Ce n'était pas de la magie vampirique, ni humaine d'ailleurs. Cela ne laissait qu'une possibilité, il avait un totem particulièrement puissant... Son totem... Elle se serait giflée de ne pas y avoir pensé plus tôt, elle pouvait contacter ses loups à tout instant ! Bon... La giffle attendrait en fait, quelle belle jambe ça lui ferait de leur annoncer qu'elle allait mourir avant qu'ils n'aient le temps de se mettre en selle pour la rejoindre d'ici quelques jours ! N'empêche... Il n'était pas obligé de le savoir ce cher suceur de sang qu'elle avait eu la bêtise de s'éloigner un peu trop joyeusement de ses frères loups.

Relevant le menton avec une assurance aussi fausse que bien imitée elle s'adressa enfin à lui :

"Votre totem est puissant, vous vouliez m'impressionner ? C'est réussi. Le mien ne permet pas de telles démonstrations mais il est tout aussi utile. Qui que vous fassiez vampire, faites le vite parce que nous ne serons bientôt plus en si petit comité..."

A son tour elle croisa les bras, parfaitement consciente du ridicule de la situation et tout à fait décidée à ne pas se laisser marcher sur les pieds fusse-t-il le prince des vampires en personne. Cela ne l'avançait pas beaucoup de bloquer la situation comme cela mais de toutes manières elle était déjà belle et bien bloquée alors autant pousser le bouchon jusqu'au bout en espérant qu'à un moment ou à un autre son adversaire ferait une erreur. En parlant d'erreur... Où était-donc passé le deuxième ? Décidément elle détestait ce talent qu'avaient les vampires de s'évanouir ainsi dans la nuit sans laisser la moindre trâce. Ceci dit et même si elle s'inquiétait quelque peu des raisons de cette disparition soudaine elle ne pouvait s'empêcher de se dire qu'un vampire c'était mieux que deux, surtout lorsque les vampires en question risquaient de se nourrir de son sang...

L'avait-il écouté et avait-il seulement été inquiété par ce qu'elle venait de dire ? Elle n'en savait rien, il ne laissait rien paraître et ne daignait pas lui répondre sur ce sujet, déjà il semblé décidé à passer à un autre moyen de pression. Frissonnante autant par le froid que par un certain dégoût elle dû faire un réel effort de volonté pour rester totalement immobile tandis qu'il s'approchait d'elle et que ses crocs se dévoilaient. Ses crocs... Cette simple vision fut suffisante pour relancer le tambourinement frénétique de son coeur. Mourir par le fer et l'acier après tout elle s'y était préparée au vue de la vie qu'elle menait, elle aurait à la limite même pu se faire à l'idée d'une exécution pour peu que la justice lui mette la main dessus mais ça ? L'idée qu'il puisse avoir l'indécence de les planter dans la peau délicate de son cou la répugnait. Mourir oui, mais mourir proprement de préférence ! De plus en plus tendue, elle le défia du regard presque inconsciemment. La partie consciente de son cerveau n'avait plus le contrôle à cet instant, l'instinct de survie avait prit le dessus. Elle n'attendait plus que son attaque, réduite à une simple boule de nerfs et de muscles tous tendus dans un seul objectif, ne pas finir sous cette rangée de crocs !

« Je serai magnanime encore quelques minutes, puisque les choses ne sont pas ce qu'elles semblent être, disons que je vous crois pour certaines et d'autres non, il va de soit que j'aimerais connaître la véritable raison vous poussant à rechercher cet ancien frère d'arme qu'est Roëric. »

Elle ne répondit pas, non pas qu'elle ne l'eusse pas souhaité mais à l'heure actuelle elle avait purement et simplement perdue sa voix ! Elle se contentait de le suivre des yeux, une lueur presque sauvage dans le regard, il la terrorisait elle ne pouvait absolument pas le cacher mais ce n'était pas pour autant qu'elle ne se défendrait pas, même désespérement. Elle tremblait de froid, de peur, et de souffrance à l'idée d'avoir entrainé ses deux camarades là dedans et d'avoir perdu à tout jamais l'occasion de revoir Roëric, mais malgré tout elle ne renonçait pas. Si il y avait la moindre petite chance, le moindre petit espoir qu'elle s'en sorte alors elle n'hésiterait pas une seule seconde à s'y engouffrer. La lame effleura presque sa joue, accélérant encore son souffle déjà chaotique et elle serra les poings comme pour mieux se contenir, Dracos c'était idiot... Mais à cet instant elle crevait d'envie de lui sauter à la gorge, mettant ainsi un point final à toute cette histoire qui n'en finissait plus et qui menaçait de faire craquer ses nerfs sous peu.

« Je dois vous avouer que si votre intention est belle et bien de le tuer, je mettrais un terme à votre misérable vie de mes propres mains avant que vous n'ayez le temps de lever le petit doigt. Puisque vous avez fréquenté même un court moment un vampire, vous savez donc de quoi nous sommes capables. »

Elle ouvrit la bouche pour répondre mais celle-ci était plus sèche que le plus ancien des parchemins. Malgré tout il allait falloir dire enfin quelque chose, il attendait une réponse et ne patienterait sans doute pas éternellement. Sans le quitter des yeux, sans se départir de sa tension musculaire extrême elle s'humecta les lèvres :

"Je... Je n'ai pas envie de mourir pour lui. Ce que vous dites n'a pas de sens, que je veuille le tuer ou non ne change rien au fait que je ne peux tuer un vampire à moi seule. Si... Si vous m'offrez la vie sauve à moi et mes compagnons en échange de ma coopération je vous dirai la raison réelle qui me pousse à le rechercher."

Elle garda le silence un instant, comme pour attendre qu'il lui réponde. Voyant qu'il ne disait rien elle sembla choisir de prendre son silence pour un assentiment, avait-elle le choix ? Et se pencha vers lui, prête apparemment à lui chuchoter ses confidences... Et en vérité, il y en eu bien une de confidence ! Elle fut chuchoté si bas qu'instinctivement même un vampire ne pourrait s'empêcher de tendre l'oreille, voir même de se pencher vers elle. Un murmure caressant qu'elle lui servit dans un seul souffle avant de laisser exploser toute la tension qu'avait accumulés ses muscles depuis tout ce temps :

"Tu me tuera quoi qu'il arrive, mais j'aurai au moins eu la satisfaction de faire ça !"

La dague qu'elle portait à tout instant avait bien souvent fait rire ses adversaires pour la simple et bonne raison qu'elle était minuscule. Suffisamment minuscule pour passer inaperçue dans les vêtements de sa porteuse ou même dans son poing serré. Elle frappa de bas en haut avec une maîtrise qu'elle-même ignorait posséder. Elle avait visé le bas ventre, comptant insérer la lame pile en dessous de l'armure. Cela ne pourrait sans doute pas suffir à tuer un vampire mais une telle blessure ne pourrait que l'affaiblir, et elle avait encore sa magie. Sans compter Eward qui était libéré de la surveillance de l'autre vampire. Le petit manège de sa louve de cheffe ne l'avait pas trompé, il la connaissait suffisamment bien et lorsqu'elle frappa il était prêt. Il bondit de sa chaise à une vitesse certe ridicule pour un vampire mais tout à fait honorable pour un homme possédant sa carrure. Une hache dans chaque main, il n'aurait besoin que d'une seconde ou deux pour tomber sur le rable du vampire...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Empty
MessageSujet: Re: Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Icon_minitimeMer 3 Avr 2013 - 15:43

Il se tenait désormais non loin d'elle qui plus est ! il était difficile de savoir ce qu'il avait en tête à ce moment-là, l'Ancestral Wintel lui-même n'aurait pas réussi à savoir de quoi il en retourne, le Général Enaël était tellement imprévisible que le connaître par coeur relevait de l'impossible. Heureusement pour elle que la patience était l'un des points forts du vampire, attendre n'était donc pas un problème puis la température qui baissait encore un peu plus à chaque seconde lui donnait la sensation d'être un peu comme chez lui ou plutôt au beau milieu de sa tente qu'il affectionne tout autant que le champ de bataille. Tournant autour d'elle de façon régulière il finit par venir se loger à nouveau face à elle voyant que son regard se posa sur lui, ses yeux se plongèrent à son tour sur sa silhouette féminine. Quand elle ouvrit la bouche, l'ennui mortel éprouvé par Ethan pouvait presque être visible, après avoir tenté vainement de le menacer voilà qu'elle tentait de négocier la vie de ses hommes et la sienne, et puis quoi encore ? A la limite la sienne avait plus de valeur que celle de ces deux loups, mais cela ne voulait pas dire pour autant qu'il ne le tuerait pas tous par simple pulsion.

Alors qu'elle semblait attendre une quelconque réponse de la part de son interlocuteur, ce dernier préféra garder le silence le plus complet. Répondre aurait été une perte de temps, d'autant plus qu'elle savait très bien qu'il n'accepterait jamais. Soudain, elle se pencha lentement vers lui comme pour lui adresser quelques mots discrètement, toutefois elle les prononça tellement doucement que même Ethan n'eut pas d'autre choix que de se pencher un peu vers elle pour entendre correctement tout ce qu'elle allait lui dire. Subterfuge certes enfantin mais efficace pour quelqu'un qui ne s'y attendait pas vraiment, elle avait eu le courage de se servir d'une dague minuscule pour venir frapper Ethan après lui avoir chuchoté ces quelques mots « Tu me tuera quoi qu'il arrive, mais j'aurai au moins eu la satisfaction de faire ça ! » Il était vrai qu'il avait dans l'intention de l'abîmer un peu, après tout elle connaissait Roëric et quel que soit leur lien, elle serait utile le moment venu à condition de garder un oeil sur cette femme. Pour en revenir à cet acte quelque peu stupide, elle avait tenter de viser le bas ventre du Vampire avec son petit cure-dent qui pour le coup se mit à jouer admirablement la comédie, simulant un coup plus que douloureux en se recroquevillant sur l'épaule de son opposante, humant le doux parfum qu'elle dégageait en songeant tout de même à la possibilité de lui planter ses crocs dans son joli petit cou. Et dans un timing presque parfait son garde du corps ou ce qui s'y apparentait s'élança en quittant sa chaise aussitôt le coup de dague porté prêt à bondir sur le vampire et venir lui asséner quelques bons coups de hache qui viendrait sans aucun doute à bout d'Ethan dans une mauvaise posture ou presque...

« Vous êtes tous aussi prévisible les uns que les autres... » lui chuchota le vampire à son tour dans le creux de son oreille.

Pour le coup elle avait juste réussi à mettre Ethan un peu en colère, lui qui avait plus envie de s'amuser qu'autre chose il allait devoir passer aux choses sérieuses plus tôt que prévus. Une main vint bloquer celle de la jeune femme qui tenait la dague encore dans le corps glacé du vampire. Et là, la roue tourna presque instantanément, car tout comme contre le Général ou qui que ce soit lors de la bataille il laissa son totem faire tout le travail en glaçant la main de la jeune femme pour l'immobiliser partiellement. Un sifflement vint attirer son attention, à moins que cela ne soit que le vacarme provoqué par la course du pachyderme qui approchait à grande vitesse allez savoir...

Une si petite blessure ne le gênerait pas vraiment pour la suite de l'affrontement, d'autant plus que la résistance vampirique et la cicatrisation ferait le reste rapidement, sa force à elle était insignifiante, seul l'effet du surprise réussit à lui faire traverser sa chaire glacée. Dans un effort presque inhumain, après tout c'était un vampire, il inclina le buste pour éviter le coup de l'arme qui approchait rapidement de sa tête. Son agresseur n'eut pas d'autre choix que de venir faire pivoter son arme pour venir entrer en contact avec la demoiselle avec le plat de son arme. Ce fut presque jouissif de le voir changer de tête en voyant qu'il venait de frapper de toutes ses forces celle qui était apparemment sa supérieure.

Cette dernière fut alors propulsée avec une violence et une force impressionnante, l'envoyant traverser violemment la porte qui avait été glacée par les soins d'Ethan un peu plus tôt, bien entendu le choc serait beaucoup moins impressionnant qu'il n'y paraît étant donné la fragilité du bois une fois suffisamment cristallisé par la glace.

« Et bien ? Où va-t-elle comme ça... » Soupira le Général Vampirique en se redressant aussi vite qu'il avait incliné le buste pour éviter l'impact.

Après coup il se retourna aussi sec pour venir bloquer les deux armes prêtes à le découper en rondelle avec ses mains en retenant les bras musclés de l'humain qui avait il fallait le reconnaître une sacrée force pour un aussi gros sac de viande ambulante. Manque de chance, Ethan était fort mécontent de l'acte commis par la demoiselle, il allait donc le faire savoir à sa manière en disparaissait sous les yeux stupéfaits du Colosse pour enfin laisser échapper un atroce cri de douleur lorsque les crocs affûtés du vampire vinrent se planter dans la chair un peu graisseuse de son cou, il ne fallait pas pour autant rechigner à se faire de nouveaux serviteurs d'autant plus que cela ne ferait pas de mal s'il ne revenait pas les mains vides. Vraisemblablement, il n'était pas si résistant que ça, le pauvre enfant s'écroula au sol de douleur, peut-être Ethan y avait-il été un peu fort ? Comme s'il allait être désolé pour ça. Un peu plus loin, il y avait un autre homme toujours aussi inconscient qu'au début... le transformer ou pas tel était la question. Et bien finalement non, un seul suffisait amplement, d'autant plus qu'il ne fallait pas laisser s'échapper la jeune femme.

Sortant par la nouvelle sortie improvisée de l'auberge sous une tonne de poussière qui rendait toute visibilité à l'intérieur complètement nulle, seul l'ombre du vampire s'avançant lentement la main sur le manche de son arme était visible.

« Allons, allons, on se réveille... Nous n'avons pas fini notre petite conversation. » Dit-il en s'approchant d'un pas lent de sa prochaine victime sans même prendre le temps de s'essuyer la bouche qui était encore couverte du sang de son homme de main, le pauvre allait se retrouver dans les tout nouveaux rangs du Général qui depuis peu s'amusait à refaire ses effectifs un peu à sa guise.

« Je veux... Roëric, trêve de plaisanterie, si la réponse ne me satisfait pas je ne perdrai plus mon temps avec toi... J'oubliais ! » S'exclama Ethan en retirant la dague encore dans sa chair, ce regain de sang qu'il avait absorbé chez l'humain était suffisamment bon pour colmater la perte occasionnée. Puis d'un mouvement du poignet il lança la dague en direction de la femme qui s'était relevé

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Empty
MessageSujet: Re: Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Icon_minitimeMer 3 Avr 2013 - 22:18

Elle l'avait eu ! Elle avait bien du mal à croire à sa chance mais le soudain recroquevillement du vampire qui vint lui faire dresser les cheveux sur la tête en s'appuyant lourdement sur son épaule ne lui permettait pas de douter. Le fracas de la chaise d'Eward tombant au sol était prometteur, il se précipitait déjà sur leur adversaire commun et elle eut un instant le fol espoir qu'il soit capable de l'achever maintenant qu'elle l'avait affaibli, elle déchanta très vite.

« Vous êtes tous aussi prévisible les uns que les autres... »

Il lui chuchota cela juste dans le creux de l'oreille et l'idée que sa paire de canines se trouvent à cet instant si proche de son cou lui flanqua une terrible chair de poule mais ce ne fut rien à côté du choc qu'elle ressentit lorsqu'il vint saisir brutalement son poignet de sa main glacée. La glace... Qui aurait pu croire que le froid pouvait être aussi douloureux ? Saisie, elle poussa un cri à la fois de surprise et de douleur lorsque sa main se figea, prise dans la glace jusqu'au bras. Elle ne pu qu'ouvrir de grands yeux horrifiés en voyant la hache d'Eward se précipiter sur elle suite à l'esquive absolument pas naturelle que venait d'effectuer le vampire. Bon, cette mort là était déjà mieux que celle qu'elle avait craint entre les crocs du vampire eut-elle encore le temps de penser bêtement avant l'impact. Par chance ainsi qu'elle l'apprendrait certainement plus tard Eward avait des réflexes plus qu'honorable et plutôt que de fendre le crane de sa louve en deux il préféra faire pivoter son arme pour la toucher avec le plat plutôt que le tranchant. Il eut même la gentillesse de baisser un peu son coup pour toucher son épaule plutôt que son crâne, réflexe salvateur si il en est car dans le cas contraire sa tête n'aurait sans doute pas survécu à une rencontre si fracassante.

Elle n'en avait cure toutefois de tous ces détails là à l'instant où elle décolla. Et décolla est un mot bien faible... L'homme avait une force impressionnante, peut-être même assez importante pour pouvoir inquiéter un vampire après tout... Elle quitta donc le sol et se retrouva propulsée avec la vitesse d'un météore contre une pauvre porte déjà bien fragilisée par le totem du vampire et qui n'en demandait pas tant pour avoir l'excuse de pouvoir enfin sortir de ses gonds dans une explosion de petit bois. La suite ? Un trou noir.

Comment aurait-il pu en être autrement après un tel choc ? Pour elle cet enchaînement d'événements se résuma à la vision d'un énorme machin lui fonçant dessus, une explosion de douleur dans l'épaule (après la main et le bras, elle n'était plus spécialement à cela près) et la sensation d'être toute légère d'un seul coup. Etonnant non ? Elle ne su jamais combien de siècles avaient pu s'écouler entre le moment où elle apprit l'art des atterissage délicat et le moment où elle ouvrit les yeux sur ce monde de douleur, elle aurait presque juré que cela se comptait en millénaire pourtant la situation ne semblait pas avoir beaucoup évolué lorsqu'elle reprit connaissance. Tiens... elle devait être plus solide qu'elle ne le pensait en fait, son absence forcée semblait n'avoir duré que quelques minute et à son grand désespoir le vampire n'avait pas été uniquement un cauchemar. Avec un gémissement mêlant autant la déception que le désespoir elle observa sa silhouette qui s'approchait, Dracos qu'elle idée avait eu les esprits de crérer de telles abominations sur les terres Armandéennes !

« Allons, allons, on se réveille... Nous n'avons pas fini notre petite conversation. »

Complétement sonnée, elle le fixa d'un oeil vague tandis que les échos de ce qu'il venait de lui dire résonnait dans son crâne en une symphonie sans queue ni tête qu'elle eut bien du mal à déméler. Son épaule la lançait, sans doute était-elle même démise mais cela n'avait que peu d'importance étant donné qu'elle pouvait à peine bouger son bras encore en grande partie congelé. Quand au reste de son corps il n'était que contusion et protestations véhémentes après sa petite acrobatie. Avec force grimaces elle commença à bouger prudemment, redoutant de s'être cassé quelque chose de suffisamment important pour la laisser sans défense à son ennemi, pour peu que ce ne soit pas déjà le cas... A cette pensée elle eut une véritable bouffée de découragement et elle serait peut-être restée là, dans l'attente de la mort si un dernier regard vers le visage de son ennemi ne l'avait pas fait sursauter. Il s'essuyait la bouche.. Une bouche pleine de... De sang. Ses prunelles s'aggrandirent pour ne plus devenir que deux puits d'horreur. Instantanément, elle retrouva ses forces et sauta presque sur ses pieds. Le monde sembla basculer tandis qu'elle titubait après cet effort incroyable, néanmoins elle ne retomba pas, portée par sa colère :

"Eward... Qu'est-ce que vous lui avait fait ???"

Mais il se fichait pas mal de ses états d'âme. Il était trop occupé à exiger :

« Je veux... Roëric, trêve de plaisanterie, si la réponse ne me satisfait pas je ne perdrai plus mon temps avec toi... J'oubliais ! »

Elle sursauta lorsque l'arme vint se planter à ses pieds, sans doute aurait-elle dû l'attraper afin d'avoir au moins une protection même futile contre son tourmenteur mais elle n'avait d'yeux que pour ses lèvres encore poisseuses, des yeux brûlants de larmes rageuses. Elle ne tremblait plus ni de peur ni de froid à cet instant, elle tremblait de haine. Peu lui importait la mort à cet instant, peu lui importait l'acier de sa lame ou même le venin qui suintait sur ses crocs, pour tout dire elle aurait donné avec joie son sang, son âme et toute son identité pour peu qu'on puisse la transformer en vampire là, sur le champ, afin qu'elle ai la possibilité de sauter à la gorge de son adversaire pour la lui déchirer à pleines dents. Elle serrait les poings, regrettant furieusement de ne pas avoir de griffes suffisamment aiguisées pour lui refaire le portrait et faire disparaitre cette bouche... Cette abominable bouche de sangsue qui avait osé lui ravir l'un de ses frères, l'un de ses enfants. Refrenant de justesse la violente explosion qui menaçait de la faire se jeter en avant contre lui elle gronda avec une sauvagerie que le sang froid lui-même n'aurait sans doute pas renié :

"Alors cesse de me faire perdre le mien, monstre ! Viens me tuer et qu'on en finisse ici, tu n'es même pas digne d'oser proférer son nom alors n'espère pas m'entendre te parler de lui !"

Le moment n'était plus à la discussion ou aux mensonges et elle ne songea pas un seul instant que sa réponse pleine de défi le renseignerait sur la nature des sentiments qu'elle éprouvait pour Roëric. D'ailleurs c'était sans importance, elle allait mourir là et tant qu'à faire elle avait bien l'intention de tenter de l'emmener avec elle au passage, cela ferait un ennemi de moins pour l'élu de son coeur après tout... Et si elle n'y parvenait pas, ce qui était plus que probable au moins le vampire ne pourrait-il pas l'utiliser pour espérer affaiblir Roëric, là dessus il se tromperait bien d'ailleurs étant donné que ce dernier ne partageait absolument pas ses sentiments, la preuve il était parti sans elle non ? Allons bon, voilà qu'elle recommençait !

Complétement insensible au détraquement total dont semblait faire preuve son cerveau à l'heure actuel elle forma un rond de ses doigts encore en état de marche et en frappa sa main glacée. Elle n'était peut-être qu'une magicienne de niveau moyen mais elle connaissait tout de même quelques sorts qu'elle était sure de le voir détester. L'anneau de feu se matérialisa aussitôt sur son injonction et se ressera jusqu'à presque lécher la peau du vampire. Sans attendre de voir le résultat de son attaque elle utilisa aussitôt un sortilège défensif de peau de dragon afin d'atteindre la résistance d'un elfe ou même d'un vampire. Ce sort était exigeant, elle ne le retiendrait pas bien longtemps mais pour le moment sa fureur lui donnait des ailes, il serait bien temps de s'écrouler plus tard lorsqu'il lui aurait tranché la gorge, pour le moment elle reculait vivement afin de le maintenir à bonne distance de son précieux sang tout en réfléchissant à toute allure pour trouver un sort capable d'arrêter une charge vampirique...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Empty
MessageSujet: Re: Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Icon_minitimeVen 5 Avr 2013 - 18:39

Tandis qu'il progressait dans sa direction, Ethan put constater avec joie que le choc qu'elle venait d'encaisser en traversant avec une certaine grâce la porte de l'auberge avait laissé quelques séquelles. Et bien oui, après tout cela n'aurait pas été amusant du tout si cette femme au caractère visiblement bien trempé s'en était sortie avec de simples bleus. Éprouvant une gêne plus que visible à poursuivre le dialogue qui allait incessamment être plus que rompus, il préféra laisser échapper un petit soupire tout juste perceptible en repensant à cette tentative qui avait été plus que vaine visant à affaiblir le vampire avec un petit couteau de cuisine, mais il faut bien le dire, Ethan n'aurait pas succombé pour si peu, il en avait vu déjà de toutes les couleurs aussi bien physiquement que mentalement avec les colères du Seigneur Vampirique qui ne ménageait pas toujours ces hommes quand il n'était pas d'humeur et encore moins son Général. Après tout, ce n'était qu'une simple question d'habitude, rien de plus. Pour l'occasion et afin de se montrer un peu plus présentable à son adversaire qui qui finirait tôt ou tard par subir le même sort que son prédécesseur, il vint s'essuyer la bouche lentement avec un petit morceau de tissu sur lequel était gravé deux initiales tout juste visible pour cause d'abondance de sang sur ce dernier, d'ailleurs il accentuait le mouvement en prenant soin de prendre tout son temps pour se nettoyer les lèvres afin qu'elle puisse constater l'étendue des dégâts. Et là, le drame ! A un tel point que la jeune femme en eut un regain de force qui vint retenir une nouvelle fois l'attention d'Ethan qui s'arrêta un moment afin de contempler le caractère presque touchant de cette dernière exploser une nouvelle fois. Qu'est-ce qu'il avait fait à ce Eward ? Sans nulle doute était-ce là une simple question rhétorique, car à moins d'être complètement stupide elle savait très bien ce qui venait de lui arriver.

Quoi qu'il en soit, Ethan était bien trop obnubilé par la possibilité de retrouver son rival de toujours, Roëric.

Aimablement, il lui avait renvoyé la dague, probablement pour faire durer un peu plus le plaisir. Visiblement, le sort qu'avait connu « Eward » l'aveuglait encore plus que les mots qu'il avait prononcé un peu plus tôt à l'égard du vampire tant convoité par les deux. Quel lien étrange pouvait-il y avoir entre cette femme et ces deux hommes encore à l'intérieur de l'auberge. Il n'était pas bien compliqué d'imaginer tout ce qu'il pouvait se passer à ce moment précis dans sa misérable tête d'humaine, ces poings vinrent se serrer avant qu'elle ne puisse se contenir et lâche complètement prise dans un élan de rage qui ne fit même pas hausser un sourcil au vampire qui l'observait de ses yeux gris sans broncher comme à son habitude, restant d'une droiture martiale patientant presque sagement pour enfin entrouvrir les lèvres et se murmurer à lui-même :

« Et bien... Tant de fougue pour défendre un vampire destiné à périr. »

Ethan n'était pas dupe et au fur et à mesure que le temps passait, cette femme qui disait vouloir la mort de son congénère se dévoilait. Ce lien qu'il y avait entre elle et lui n'était pas celui qu'elle avait décrit auparavant... Il restait néanmoins encore incertain et le temps finirait par lui apporter des réponses aux questions qu'il se pose. La lame noire était un homme d'action, de terrain et doué par dessus tout pour les missions nécessitant une certaine discrétion, mais tout cela ne le rendait pas moins bien plus intelligent qu'il n'y paraît.

Toutefois, l'heure n'était plus aux longs discours, car la jeune femme elle, ne prit pas la peine de perdre une seconde de plus et passa une nouvelle fois à l'offensive, décidément Mélusine était prête à tout pour montrer à quel point elle ne laisserait pas son opposant jouer avec elle et atteindre son objectif, mais une fois de plus, il en faudrait bien plus que ça pour l'arrêter. Et vraisemblablement, elle ne l'avait pas compris, sinon jamais elle ne serait passé à l'attaque avec un sort qui suffirait à lui seul pour déchaîner l'esprit totem du Général vampirique.

Une anneau de feu encercla Ethan qui n'avait toujours pas bougé d'un millimètre, son armure s'activa sans le moindre mouvement de son propriétaire en laissant apparaître une épaisse couche de glace censée préserver la silhouette de la lame noire. Plus les secondes passaient et plus le cercle se refermait sur lui jusqu'à ce que les flammes approchent la peau du Sang-froid qui commençait indépendamment de sa volonté à suer de grosse gouttes... Qu'espérait-elle vraiment avec ce sort ? Qu'il se mette à l'implorer d'arrêter ? Hurle de douleur ? Et puis quoi encore. Cette chaleur n'était rien comparé à la confrontation constante entre l'esprit-totem de l'Ancestral Wintel et du sien qui ne faisait pas vraiment le poids ce qui était de toute façon plus que légitime. En réponse à ce premier assaut, une aura blanche vint entourer le Général signe que le léopard des neiges en lui allait répondre d'ici peu à cette vulgaire provocation.

Actuellement, il n'y avait que le crépitement de l'anneau de feu qui faisait office de bruit et tentait au mieux de carboniser le vampire, puis vint l'odeur de grillé signe que le feu avait gagné la peau du sang-froid qui patienta jusqu'au dernier moment pour laisser exploser son totem qui laissa apparaître une tornade de glace qui vint se former autour de lui balayant par la même occasion le sort comme-ci de rien était. Pourtant leur niveau magique devait être bien plus qu'égale, malheureusement le lien avec son esprit-totem était lui bien plus important et avait eu largement le temps d'être travaillé au fil de ses années vampirique. Pour couronner le tout, il faisait nuit et il avait donc un avantage bien trop important sur son adversaire pour être négligée.

« ... » Un simple soupire échappa du Vampire qui commençait probablement à s'impatienter quelque peu, d'autant plus qu'à force de jouer à résister à de si petites attaques constamment, son énergie allait rapidement lui filer entre les doigts et il ne pouvait pas se le permettre dans l'éventualité ou les choses tourneraient mal, bien qu'à première vue il n'y avait aucune raison pour que la balance penche en la faveur de cette petite créature. Mais alors qu'il s'apprêtait à passer lui aussi à l'offensive, un étrange bruit vint retenir son attention, celui-ci venait de l'auberge ou du moins ce qu'il en restait, puis dans une vague de fumée l'homme auparavant inconscient s'était visiblement réveillé, non ce n'était pas Eward, mais l'autre... Visiblement bien remit sur pied puisqu'il fonçait tête baissé sur Ethan qui pour le plaisir se contenta simplement de bouger au dernier moment pour éviter la charge, les réflexes et la vitesse vampirique faisant le reste ce ne fut pas bien dur. Soudain, un sifflement vint fendre l'air pour venir loger une flèche sortie de nulle part dans le pied de l'homme qui s'écroula sur quelques mètres.

Profitant de l'effet de surprise, l'esprit-totem du Général vint s'acharner à quelques reprises sur la demoiselle un peu plus loin en l’immobilisant avec de la glace qui se formait à grande vitesse sur ses pieds remontant lentement, épaisse et compact la glace serait difficilement brisée par le peu de force qu'elle possédait, à moins que de nouveau un élan de rage ne la pousse à accomplir un exploit.

« Pourquoi faut-il toujours que l'un d'entre vous ne tente un acte insensé. » Dit-il d'une voix toute aussi glaciale que l'atmosphère actuelle qui n'allait pas en s'arrangeant.

Avançant jusqu'à l'homme encore au sol, puis dans un élan de générosité bien propre au Général, il laissa sa lame s'abattre dans l'une de ses cuisses pour l'empêcher de bouger une bonne fois pour toute. Ces humains étaient de véritable savonnette, aussi glissant les uns que les autres et ne s'avouaient jamais vaincu même quand ils n'avaient aucune chance de s'en sortir, voilà peut-être ce qu'il manquait au peuple vampirique pour venir confirmer leur supériorité physique...

« Puisqu'il en est ainsi et que tu ne sembles pas disposée à répondre à mes questions, le cas de Roëric ne m'intéresse plus du tout. Je pense plutôt m'amuser avec toi et reprendre ma route le moment venu comme-ci de rien était. » Souffla-t-il en approchant le corps de l'homme au sol essayant d'encaisser au mieux la douleur.

Puis dans la seconde qui suivit, les deux mains froides du Vampire vinrent se poser sur l'humain pour le soulever de toute ses forces qui avaient un peu évolué depuis cette dernière bataille non loin de Gloria. Dans ses mains on aurait pu croire qu'il était un simple jouet ce qui n'était pourtant pas le cas étant donné la carrure de celui-ci, certes un peu moins importante que le précédent, mais suffisante pour le rendre intéressant. D'autant plus qu'il semble être quelqu'un de dévouer il ne serait donc pas bien compliqué d'en faire un soldat loyal à tous points de vue. Une seconde fois, ses crocs se dévoilèrent en laissant son totem répliquer par vague de froid venant consolider la prison de glace dont était victime la jeune femme. Son regard se posa une dernière fois sur elle espérant qu'elle ne perdrait pas une miette de ce qui allait suivre, car cette fois elle serait aux premières loges pour assister à la fin de cette misérable vie de son deuxième homme. Et dire que sans ce petit malentendu lors de leur rencontre en évoquant le nom de Roëric rien de tout cela ne serait arrivé, elle aurait de quoi s'en vouloir une fois toute cette affaire réglée à condition d'être encore en vie bien entendu. Ethan savait qu'en agissant de la sorte il la pousserait une fois pour toute dans ces derniers retranchement et c'est tout ce qui lui plaisait, voir son adversaire succomber à la haine, la vengeance, tout cela avait un côté presque jouissif qui suffisait amplement à l'amuser lorsqu'il n'avait pas un épéiste à la hauteur en face de lui.

S'en suivit un râle de douleur intense lorsque les crocs pénétrèrent dans la chair de l'homme le plus lentement possible pour que la souffrance elle soit le plus désagréable possible, puis une fois presque vidé de son sang, le poison se chargerait de faire le reste pour le plus grand bonheur du Général qui allait revenir non pas avec un nouveau soldat, mais deux. Ce n'était pas énorme, mais suffisamment appréciable.

« Je suppose qu'il n'est plus nécessaire de te demander si tu as apprécié le spectacle... » Dit-il en laissant retomber le corps sur le sol lourdement sans même prendre le soin de le déposer délicatement. Retirant tout de même sa lame ensanglantée de sa jambe, il laissa une étrange silhouette venir ramasser le corps derrière lui, elle n'avait rien de semblable à celle d'Elijah qui était présent auparavant, un nouveau vampire était entré en jeu ? Certainement celui qui avait décoché la flèche, mais où pouvait bien être l'autre, voir les autres ? Parfaitement dissimulé dans l'ombre s'occupant de réaliser simplement le nettoyage après que leur Général se soit laissé aller.

Sans même prêter attention au corps qui venait de disparaître derrière lui, il approcha le sublime créature de glace qui avait quelque chose de beaucoup plus jolie de la sorte, malheureusement, il ne la garderait pas éternellement de la sorte, il fallait se rendre à l'évidence. Cette fois, il ne prit pas la peine de s'essuyer la bouche, sa lame noire était fin prête à se lancer au travers de la glace pour briser en mille morceau le corps de l'humaine, mais finalement il n'en fit rien, préférant au dernier moment retourner son arme pour venir percuter de toute sa force la glace avec le manche de son arme. Deux regain de sang dans la même soirée, il va sans dire que ses forces étaient plus que retrouvées, d'autant plus que son totem se libérait de plus en plus n'ayant pour cette fois pas la contrainte de déplaire à Lorenz, plus rien ne semblait l'arrêter, pas même Ethan qui ne s'en plaindrait pas.

« Ce soir s'annonce le début de la fin... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Empty
MessageSujet: Re: Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Icon_minitimeSam 6 Avr 2013 - 19:06

HJ : bon je vois pas ce que je pourrai dire de plus après ça ^^" à Roëric ?


Il n'avait pas l'air particulièrement inquiet... Pourquoi l'aurait-il dû ? Il était un vampire donc une véritable machine à tuer, il possédait un totem surpuissant, bien trop pour en être à son premier niveau d'ailleurs, et il avait peut-être même un bon niveau magique qu'en savait-elle après tout ? Malchanceuse comme elle semblait être ces derniers jours elle était parfaitement capable d'être tombé sur un maître-mage...
Elle n'eut aucune réaction lorsqu'il s'étonna de la fougue qu'elle avait pu mettre à défendre Roëric, les dés étaient jetés de toutes manières et ce n'était plus trop le moment de jouer au chat et à la souris, il ne l'avait absolument pas cru quand elle lui avait débité sa petite histoire dans l'auberge donc il y avait fort à parier qu'il s'était à tout moment douté que leur relation n'était pas celle qu'elle décrivait, et quelle sentiment plus fort que la haine sinon l'amour ?

Bon, son sort avait fonctionné au moins, c'était déjà une bonne nouvelle. Qu'il se débrouille donc avec ça monsieur le yéti ! D'un oeil ravi elle observa les flammes qui commençaient déjà à lécher la peau du vampire, ce ne serait sans doute pas assez puissant pour le tuer... Dommage mais au moins elle pouvait espérer le blesser plus ou moins gravement et elle avait trouvé un moyen de s'opposer efficacement à lui. Déjà elle esquissait un nouveau geste clé afin de faire apparaître une boule de feu dans sa main, un souvenir furtif et totalement dépassé lui revint à ce geste. La dernière fois qu'elle avait utilisé ce sort cela avait été pour jouer un très mauvais tour à un mage particulièrement agaçant et elle avait même eu le plaisir de lui griller la barbe. Ah revenir en arrière... A ces instants passés où elle n'avait pas de plus gros soucis que celui d'échapper aux gardes et de ne surtout pas perdre la face contre des ennemis sommes toutes bien inoffensifs comparé au monstre qui lui montrait les dents à l'heure actuelle. Comment par le Dracos avait-elle pu basculer de cette petite vie certes pas tranquille mais tout de même agréable à cet enchaînement de catastrophes et de tragiques événements où elle risquait sa peau et celle de ses hommes à tout instant ? Elle n'aurait su le dire...

Ses hommes justement... Au moment de son départ la totalité des loups avaient protesté et prétendu la suivre, elle avait dû faire appel à toute son autorité et à l'empire qu'elle avait sur eux pour les en empêcher. Au final elle était arrivé à un compromis en emmenant Bastian et Eward, pour tout dire elle avait même été rassurée de ne pas voyager totalement seule, quelle ironie... Sans eux les choses auraient été bien plus facile, elle aurait souffert, elle serait peut-être même déjà morte à l'heure actuelle ou pire mais la souffrance aurait été bien moins vive, elle n'aurait pas ce trou béant dans le coeur qui menaçait à chaque instant de la faire chavirer. Non... Elle ne devait surtout pas penser à Eward et à ce qu'il allait devenir, encore moins à la famille qu'il laissait derrière lui. Elle devait rester dans le présent, se concentrer pour sortir de cette situation et sauver ce qui pouvait encore l'être. Elle le devait à Eward qui n'aurait pas voulu qu'elle se fasse tuer et qui aurait peut-être encore besoin d'elle aussi étrange que cela puisse paraître. Elle le devait aussi à Bastian... Bastian qui s'était relevé... Bastian qui courait à présent vers le vampire dans un mouvement fluide et qui lui semblait étrangement ralenti. Complétement déconcentrée elle en lâcha instantanément la surveillance attentive du vampire qu'elle avait entreprit pour se tourner vers lui :

"BASTIAN ! NON !"

Aurait-il obéit ? Sans doute, elle possédait un véritable don de charisme et d'autorité, ce qui lui avait permi de créer la horde d'ailleurs et ses hommes tout voleurs qu'ils étaient avaient dû apprendre la discipline pour pouvoir voyager à ses côtés. Néanmoins il était bien trop tard, l'homme arrivait presque sur sa cible et le sifflement sinistre qui suivit ne laissait pas de doute, les choses allaient de plus en plus mal pour les deux compères...
Elle réagit au quart de tour lorsqu'il tomba, mais pas encore assez vite à son grand désarroi. Pourquoi le Dracos avait-il offert des atouts si précieux tels que la vitesse à ces créatures et avait laissé les humains si démunis ? Horrifiée elle vit la lame s'abattre et remonter pleine de sang, elle entendit à peine le hurlement de Bastian tant ses oreilles bourdonnaient de haine. Sans doute était-ce une faiblesse que de se laisser distraire ainsi mais après tout elle était humaine, ses émotions étaient ce qui la différençiait de ce genre de sangsue. Elle le regretta tout de même sérieusement lorsque le totem de son adversaire vint la surprendre, gelant son corps à une vitesse effarante. Le temps qu'elle se rende compte du danger elle ne pouvait plus réagir, c'était trop tard encore une fois... Elle bascula, torturée à la fois par le froid et par l'amer goût de la défaite, cette fois c'était terminé elle ne voyait pas comment elle allait se tirer de là et surtout comment elle allait pouvoir aider Bastian. D'autant plus que le vampire semblait décidé à passer à une autre façon de jouer...

« Puisqu'il en est ainsi et que tu ne sembles pas disposée à répondre à mes questions, le cas de Roëric ne m'intéresse plus du tout. Je pense plutôt m'amuser avec toi et reprendre ma route le moment venu comme-ci de rien était. »

L'impuissance totale dans laquelle elle se retrouvait la rendait folle, elle lutta de toutes ses forces pour retrouver sa mobilité mais sans aucun résultat d'autant plus qu'il s'approcha pour affermir encore son emprise, pour tout dire elle ne sentait même plus son corps ce qui était sans doute mieux étant donné la douleur qu'elle avait ressenti au moment où il avait refroidit ses cellules... Complètement engourdie elle sentait le rythme de son coeur se ralentir imperceptiblement tandis que les petites inspirations qu'elle parvenait encore à prendre brûlait ses poumons et satisfaisait à peine son besoin en oxygène. Etrange mort que celle-ci... Trop lente à son goût, elle n'aurait jamais le temps de trépasser avant qu'il ne s'intéresse de trop près à elle, encore que... Pour le moment il se tournait vers Bastian à sa grande terreur. Toute fierté mise en berne elle hurla :

"NON, arrêtez ! C'est à moi que vous en voulez, c'est moi votre cible. Il ne sait rien !"

Sa phrase se perdit dans un sanglot lorsque la bête planta ses crocs, le cri du loup vint lui déchirer les oreilles et elle appela la mort. Elle l'appela de toutes ses forces, s'offrant avec espoir aux esprits afin qu'il la délivre enfin de ce cauchemar. Ses larmes gelaient instantanément sur ses joues, le froid paralysant pompait peu à peu le peu d'énergie qu'il lui restait mais malgré tout elle vivait, la mort n'était pas si facile à apprivoiser... Le visage ravagée elle ne prit même pas la peine de cacher sa douleur et sa haine lorsqu'il vint la narguer :

« Je suppose qu'il n'est plus nécessaire de te demander si tu as apprécié le spectacle... »

Elle ne répondit que d'un regard vide, dans l'attente du coup fatal qu'elle appelait de tous ses voeux. La tuerait-il ou choisirait-il de la tansformer ? Elle s'en fichait à présent, elle voulait simplement oublier, ne plus exister en tant qu'être vivant, ne plus souffrir à cause de ses sentiments. Un grand calme s'empara d'elle lorsqu'il leva sa lame, avant l'instant fatidique elle chuchota :

"J'aurai parlé... Si vous aviez mis leur vie en balance, Le Dracos me pardonne... J'aurai tout fait, qu'importe vos exigences..."

Il la frappa du manche de son arme et la douleur se fit ravageuse, elle hoqueta dans un réflexe pour respirer mais au fond tout ceci était bien loin pour elle, elle n'était plus vraiment là, était-elle déjà morte ? Peut-être un peu... Du fond de son hébétude elle l'entendit lui parler et prit encore la force de répondre :

"Je suis prête..."

Prête elle l'était depuis un bon moment, elle ne voulait plus que cela... Mourir, en finir avec cette histoire dramatique et ne plus avoir de regret...
Revenir en haut Aller en bas
Roëric Alokor
Roëric Alokor
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Left_bar_bleue0/10Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Empty_bar_bleue  (0/10)
Xp disponibles: 1


Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Empty
MessageSujet: Re: Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Icon_minitimeVen 12 Avr 2013 - 18:45

Roëric essayait de voir les choses sous un angle positif. Certes, il avait perdu son propre dragon pendant deux mois. Certes il avait perdu Kylian pendant plus longtemps encore, mais il les avait retrouvé. Finalement, tout s’arrangeait. Sans compter qu’au lieu de ses habits qui avaient traversés bien trop d’épreuves pour rester dans un état correct, il s’était trouvé quelque chose de plus seyant. Ce qu’il entendait par là étant une nouvelle armure. Il avait oublié le nom, mais c’était un ensemble de cuir et de maille qu’il avait lui-même noirci (quoi ? Un peu de coquetterie n’avait jamais tué personne). Elle absorbait les sorts de bas niveaux et lui permettait de se fondre dans les ombres (mieux encore que la plupart des vampires).

Ceci étant dit… Les deux vampires traversaient une lande déserte et malfamée. Il n’y avait personne aux alentours, exception faite d’Isyndar, qui volait au-dessus d’eux. Ayant repéré une auberge, ils se dirigeaient dans sa direction. Non pas qu’ils fussent l’heure de dormir -la transe suffisait pour cela et ils étaient tout deux des êtres nocturnes- mais le vampire aux cheveux de glace avait faim. Bien sûr il n’en avait rien dit, il avait gardé ça pour lui, néanmoins qui disait auberge malfamée disait criminel. Personne ne regretterait un meurtrier ou deux. Il avait donc donné une excuse quelconque à Kylian puis était partit dans cette direction.

Comment ça c’est mal ? Ça faisait beaucoup trop longtemps qu’il était au régime sec pour penser de manière aussi morale. Un moment donné, il fallait bien se nourrir, des tueurs valant mieux qu’autre chose. L’idée lui rappela Mélusine, qu’il n’avait pas revu depuis six mois. Il l’avait quitté sans un mot, pensant que c’était mieux ainsi. Un vampire n’avait rien à faire dans la vie d’une humaine et moins encore lorsque le dit vampire était un dragonnier auquel le Dracos lui-même demandait d’aller gentiment se faire tuer par des psychopathes. Il avait perdu Isyndar dans cette histoire et ça l’avait presque rendu fou. Alors si en plus il avait dû ajouter la louve à l’addition très salé de ce fichu Lorenz Wintel... Mieux valait ne pas y penser.

Il frissonna, ce qui n’était en rien dû au froid. Les vampires n’avaient jamais froid. En tout cas lui n’avait jamais eu froid. Ni chaud d’ailleurs. Sauf quand il mangeait.

On en revenait donc à la nourriture, encore et toujours. Pourquoi fallait-il qu’elle soit au centre de cette maudite non-vie ? Et encore, c’était un euphémisme, parfois il avait vraiment l’impression d’être une marionnette au bout d’un fil.

"Enfin j’imagine que ça me convient, si on est ensemble… hein, Isyndar ?"

Il n’était pas sûr qu’elle l’eut entendue. Leur lien n’était pas aussi fort qu’il aurait dû l’être, ils travaillaient là-dessus bien sûr, mais ça lui donnait vraiment l’impression d’être un parfait incompétent. Certes, il n’y avait pas de manuel pour devenir dragonnier, mais tout de même. Enfin, inutile de se lamenter sur son sort, le vampire avait d’autres chats à fouetter… cette fichu soif pour commencer.

Nous y sommes presque…

Ils n'étaient plus très loin, les lumières de l'auberge le força à plisser ses yeux. Quelle excuse avait-il donner à Kylian, déjà ?

Allons jouer aux cartes.

Peu probable que ce soit ça. Mais qu’importe, il avait vraiment très faim. Sauf que son ami essayerai probablement de l’arrêter… Ou pas, il devait être affamé lui aussi, non ?

"Je prends mes rêves pour la réalité, il faut vraiment que je…"

Ils arrivèrent sur place. Sauf que l'auberge en question était dans un sale état, quant à ce qu'il se passait dehors... La scène sur laquelle il tomba aurait paralysé un humain. Mais son esprit possédait le pragmatisme de la race vampirique.

"La femme c’est Mélusine. Mélusine souffre. Elle a mal. Il lui a fait du mal. Attaque. Mords. Déchire.
Tue."


Néanmoins le stratège reprit le dessus avant que le vampire ne soit jeté sur Ethan ("tiens, c’est Ethan ? Il va plutôt bien… dommage je vais devoir le tuer"). Une attaque surprise de ce genre aurait bien sûr des chances de succès, mais l’adversaire n’était pas à sous-estimer. En quelques secondes son choix fut fait, une attaque magique pour ouvrir la brèche. S’y engouffrer. Le neutraliser.

Il posa un doigt sur sa tempe droite, imagina le sort, fixa sa zone d’effet sur Ethan. Le Sortilège de Confusion lui fournirait le temps nécessaire. Une fois lancé et sans attendre, il dégaina Sophia et se rua sur l’ennemi. Il sauta en l'air et atterrit juste devant sa louve, puis tenta de planter sa lame dans l’estomac de ce fichu vampire…

Il avait complètement oublié sa Soif.


Fiche du Personnage
Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Signro10
« Exiger l'immortalité de l'individu, c'est vouloir perpétuer une erreur à l'infini. »
Schopenhauer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Empty
MessageSujet: Re: Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Icon_minitimeSam 13 Avr 2013 - 17:41

Il s'en était passé des choses depuis que la petite dragonne grise avait perdu son lié. Depuis cette horrible bataille qui fit chavirer son cœur et dresser ses écailles dans l'incompréhension la plus totale. Elle avait bien compris que toutes les créatures présentes sur Armanda ne s'appréciaient pas forcément. Il n'y avait qu'à voir la méfiance envers son dragonnier et sa condition de vampire, mais là ça avait été le pompom, une anarchie de violence, de sang, de cris et de morts.
Heureusement qu'un vampire, au cœur brave et courageux comme son lié, lui avait permis de quitter la bataille saine et sauve. Il l'avait accueillit auprès de lui et de sa jeune liée. Isyndar avait été intimidée et surprise de voir une sœur d'écailles aussi proche et en même temps gardant une certaine méfiance. Mais la petite dragonne grise avait aimé ce court instant avec un des siens.
Elle avait vite compris que sa présence coûtait bien plus qu'elle pouvait l'imaginer au dragonnier, qui la confia à un autre. Comprenaient-ils que le clan des dragonniers allait au delà d'une simple race ? Sûrement, car le second vampire et sa liée entreprirent un long voyage, remplis de dangers. Un vampire, deux dragonnes, il en fallait pas plus pour peindre un tragique tableau.

Mais les choses avaient été tout autre que la petite dragonne avait pu s'imaginer. La peur de l'inconnu laissa place à la bravoure. Isyndar ne voulait pas être un poids pour son valeureux chevalier. Elle l'écouta avec attention, prudence, cherchant à faire de son mieux, et à se faire discrète. Malgré cela, malgré l'envie de ne pas se faire voir, la dragonne découvrit l'étendu de ses possibilités futurs.
Ses ailes. Elles ne servaient pas qu'à tenir bien chaud son dos ou bien à faire fuir un animal enquiquinant. Après des ratés de décollage et surtout des atterrissages mémorables, avec application et détermination, les airs devinrent pour Isyndar un lieu de quiétude et de bien être. Créature du ciel elle était et bien celui-ci lui faisait grâce de l'accueillir les bras ouverts. Libre, le vent contre ses écailles. Enfin la durée du vol était encore bien faible et le repos auprès du vampire était souvent de rigueur.

Depuis qu'elle avait retrouvé son dragonnier, les choses étaient autre. Un sentiment d'apaisement de se retrouver auprès de lui. Une sensation indescriptible. C'était lui et pas un autre. Voilà la seule chose qu'elle pouvait dire. Mais elle lui en voulait. Il l'avait laissé auprès d'autre que lui. Elle n'avait d'ailleurs pas pu s’empêcher de le mordiller en bonne dragonne boudeuse. Mais cela ne dura qu'un court instant. Même si leur lien n'était pas des plus brillants, Isyndar tentait de rattraper le retard que la vie leur avait mis sur le chemin. Mais son lié ne semblait pas savoir comment faire et s'y prendre avec elle. Trop de solitude tue les liens qui se construisent. Elle serait patiente. Et même si elle était bien loin d'être une bavarde invétérée, tout comme lui, elle tentait du mieux qu'elle pouvait de chercher à établir ce lien unique.

Accompagné d'un autre vampire qu'Isyndar appréciait par son calme et sa façon de s'exprimer, claire et polie, leur petite troupe cherchait un endroit pour manger. De ce qu'elle avait compris. Volant dans ce ciel de liberté, elle les suivait de haut. Son dernier repas remontait aussi à quelques heures et de son point de vue aérien elle trouverait plus facilement de petits rongeurs aux longues oreilles. Son met favoris. Les laissant se diriger vers leur lieux de dîner, la dragonne ne comprit que trop tard ce qui se tramait en bas. Mais la colère, peur de son dragonnier lui vinrent comme un coup en plein cœur.
Changement de direction, la dragonne volait vers l'auberge, du moins ce qu'il en restait.

Mais dans quel guêpier son dragonnier était encore allé se fourrer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Empty
MessageSujet: Re: Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Icon_minitimeSam 13 Avr 2013 - 20:47

[Hrp : S'il y a des soucis, un petit Mp avant lundi si possible Rolling Eyes ]

Cette soirée s'annonçait mémorable, il n'y en avait pas eu des comme celle-ci depuis des lustres, deux nouvelles victimes, un peu de divertissement avec ces êtres infectes que sont les humains. Tout cela avait débuté sur un simple malentendu avant que la situation ne dérape complètement pour la jeune femme qui se dressait désormais entre le Général et Roëric. Ethan avait appuyé sur les bons points et avait eu à peu près ce qu'il souhaitait, maintenant il ne s'agissait plus que d'un simple jeu entre lui et sa proie, la nouvelle mort de son camarade venait de la déstabiliser complètement, elle affichait déjà un regard vide faisant probablement ses prières avant que la vie ne l'abandonne pour de bon. Elle aurait parlé venait-elle de dire ? Et alors ? Ethan n'en avait rien à faire, cela ne l'aurait pas autant amusé si elle avait vidé son sac immédiatement. Bien décidé à passer le temps avec intelligence, il frappa la glace recouvrant l'humaine avec le manche de son arme, la douleur qui s'en suivi était remarquable et encore que le froid avait probablement bien anesthésié son petit corps chétif. Et bien que dire sur cette nuit, plus grand-chose... Approchant une dernière fois de sa victime, le vampire resserra lentement sa main sur le manche de son arme, un petit grincement de cuir vint retentir, le silence qui avait pris place un peu plus tôt en ces lieux laissa place à de petits cliquetis métallique sous l'effet de chaque pas que faisait le Général en avançant vers Mélusine. Son souffle était court et ses yeux gris plongèrent une toute dernière fois dans ceux de son opposante, la dernière vision qu'il lui offrirait serait celle d'un visage sans la moindre expression, n'émettant pas le moindre remord en abattant sa lame, la pitié ne faisant pas partie de son vocabulaire l'issue semblait toute tracée.

« ... »

Puis le vampire se figea, son dernier pas se fit un peu plus lourd, inattendu. Il redressa la tête pour observer les alentours, négligeant de nouveau la jeune femme face à lui. Alors, il inclina lentement le buste pour prendre une grande inspiration comme pour relâcher la pression, non plutôt comme pour humer un parfum familier. Cette odeur qu'il venait de percevoir, elle ne lui était pas inconnue et n'annonçait rien de bon, pourtant Ethan ne laissait pas paraître la moindre émotion si ce n'est qu'au fond de lui tout comme face au Prince Vampirique il se contenait au mieux. D'où venait-elle ? Alors qu'il allait s'apprêter à faire volte-face quelque chose vint le perturber, à un tel point qu'il ne semblait plus savoir quoi faire, cette étrange sensation s'intensifia... De la magie. Ses yeux se levèrent lentement en réalisant qu'il venait de se faire avoir comme un bleu, puis enfin, la présence dont il avait humé le doux parfum émanant de l'un de ses semblables fit son apparition, Roëric ? Ici ? Et bien, visiblement la patience finit toujours par payer.

Et voilà que le héros venait de faire une entrée plus que grandiose, si Ethan avait pu applaudir, il l'aurait fait... Mais le sort que le vampire venait de lui lancer rendait les choses un peu plus compliquées que prévus. Dans un saut digne d'un oiseau s'élançant sur sa proie, il s'éleva dans les airs pour se mettre devant Mélusine et se rua en direction de son éternel Rival qui n'avait toujours pas eu l'occasion de réagir, pourtant il avait encore son épée en main, il n'aurait qu'un mouvement à faire ou tout simplement user de son totem pour stopper aussi sec l'offensive mené par la lame noire et pourtant il n'en fit rien, voyant la lame approcher il fallait agir vite pour ne pas finir empaler par Sophia qui semblait assoiffée de vengeance tout comme son propriétaire.

Dans un même temps une flèche fut décochée des arbres un peu plus loin, cette dernière vint érafler le visage d'Ethan l'extirpant de cette entrave dont il était victime, mais trop tard, déjà la pointe de la lame se dirigeait en direction de son estomac, une couche de glace se forma toute seule étant donné que celle-ci répondait à l'enchantement de l'armure et non de la volonté du Général, cela ne serait pour le coup pas suffisant, Roëric faisait preuve d'une détermination qu'Ethan n'avait encore jamais perçu lors de ces nombreux duels qu'ils avaient mené. Quand le contact eut lieu, la lame commença rapidement à pénétrer la couche de glace protégeant l'armure, la réflexion fut de courte durée et tout comme il avait vu la lame noire faire lors des quelques confrontations, il se laissa emporter par la mouvement en plongeant en arrière. Mais l'élan qu'avait accumulé la lame propulsa immédiatement le vampire contre l'un des murs de l'auberge qui fut aussitôt brisé par la force de l'impact. Le fracas fut impressionnant, soulevant un nuage de poussière à l'intérieur de l'établissement. Pour éviter toute poursuite de l'assaut mené par la lame noire, une série de flèches furent tirer aux pieds de Roëric l'avertissant par la même occasion qu'Ethan n'était pas seul... Tout comme lui d'ailleurs, mais ça, le Général ne l'avait pas encore remarqué ou du moins n'en avait pas eu le temps.

Enfin, les débris à l'intérieur de l'auberge se mirent à bouger, signe qu'Ethan était toujours en état et donc que la lame ne l'avait pas tant amoché que ça, du moins en apparence. Quand il se releva pour approcher la sortie de l'auberge et que la poussière fut balayé par une vague de froid envoyé par son esprit-totem, il chassa l'air de son épée pour y enlever les quelques fragments qui s'y étaient apposés tout en portant son regard au loin.

« Tu as l'art de te faire remarquer... » Souffla-t-il en inclinant la tête de gauche à droite. Puis à son plus grand étonnement, il aperçut une autre silhouette : « Et bien... Deux pour le prix d'un, je n'en demandais pas autant. »

Reniflant de nouveau l'air environnante, l'odeur infecte de Kylian se dégagea du lot, puis une autre, mais celle-ci étrangement ne semblait pas retenir l'attention du vampire, enfin, au loin il put apercevoir la silhouette du Rebel se dessiner. Ethan ferma les yeux un court instant la situation qui était un peu plus tôt à son avantage venait subitement de changer et pourtant il ne semblait pas déconcerté plus que cela. Connaissant la fâcheuse tendance de Kylian à utiliser son arc, le Général Vampirique laissa libre cours à son imagination pour séparer Roëric de ce dernier et être tranquille ne serait ce que quelques minutes à l'aide d'épais mur de glaces qui se formaient à toute vitesse autour de son adversaire puis d'Ethan lorsqu'il fit enfin quelques mouvements en dehors de la bâtisse qui était maintenant totalement détruite par les quelques dommages collatéraux causé par les vampires.

« Comme tu as pu le constater... Je suis tombé sur une amie à toi. Si j'avais su un peu plus tôt qu'il suffisait de cogner quelques humains pour te faire apparaître, je m'en serais donné à coeur joie depuis bien plus longtemps... Mais à vrai dire je ne m'attendais pas à te croiser ici... D'autant plus que... » Brusquement, il s'arrêta, un craquement attira son attention. Ce bruit rappelait étrangement celui de la glace qui cassait lentement, son regard quitta le vampire pour jeter un oeil à cette petite arène improvisée, non ce n'était pas ça. Son totem ne faiblissait pas, bien au contraire il était plus que nerveux, alors son regard descendit calmement sur son armure qui avait été touchée par Sophia. Un petit filet de sang s'écoulait le long de sa hanche, mais ce n'était pas le seul détail... Son armure... Elle était fissurée sur tout un côté. Se pouvait-il que l'attaque portée soit si puissante ? Roëric n'avait pas pu autant progresser en si peu de temps.

Une aura blanche se forma tout autour d'Ethan qui ne prit pas la peine de redresser le regard, ses yeux gris tremblaient fébrilement à la vue des dégâts reçus, pour beaucoup de personnes ce n'aurait été rien d'autre qu'un détail, mais pour lui, le Général de l'armée Vampirique et sa fierté tout aussi grande que la puissance d'un Grand Maître Magicien c'était une toute autre histoire d'autant plus que cette armure et cette lame noire étaient les seuls vestiges de son ancienne vie... Puis d'un coup, l'air se fit encore un peu plus frais... D'épais nuages blancs prirent places dans un rayon de 500 mètres. Celui qui aurait pris la peine de lever la tête pour voir de quoi il en retourne, se serait rapidement aperçu que déjà quelques flocons commençaient à tomber. Mais pour le moment, l'heure n'était pas à l'extase devant mère nature, il fallait rester concentrer sur le combat qui avait débuté d'une manière assez violente. Une première bourrasque fut envoyé par Ethan, puis la bague qu'il avait autour du doigt scintilla avant de le faire disparaître sous les yeux de Roëric qui devait déjà se tenir prêt à encaisser une offensive, tout comme lui avait usé de la magie pour l'effet de surprise, Ethan opta pour une toute autre option. Et seulement après quelques secondes, il refit son apparition à quelques centimètres du visage de la lame noire, ses yeux plissés presque fermés restèrent tel quel.

« T'acoquiner avec des humains causera ta perte... » Dit-il en laissant son poing venir s'abattre dans le ventre du Vampire pour tenter de lui faire traverser le mur de glace se trouvant derrière lui, tout comme Roëric lors de son apparition, quelque chose venait de changer chez Ethan... Il apparaissait énervé et pour cause, quand le coup fut porté et qu'un autre vampire celui-ci issu de son armée vint s'interposer pour tenter de lui faire rebrousser chemin, il fut accueillit par un somptueux coup de lame qui fit rouler sa tête sur le sol sur quelques mètres tandis que l'armure d'Ethan tombait en morceau à cause de l'impact.

« J'aurais dû la tuer sans plus tarder, jouer avec la nourriture ce n'est vraiment pas une bonne idée. »
Revenir en haut Aller en bas
Kylian Wallam
Kylian Wallam
Mon identité
Mes compétences


Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Empty
MessageSujet: Re: Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Icon_minitimeLun 15 Avr 2013 - 16:33

Il n'était plus seul. Pour la première fois depuis trois ans, Kylian n'était plus seul. Il avait retrouvé un compagnon d'arme, un frère sur lequel il pouvait compter pour le soutenir, aussi bien moralement que dans le combat. Et il avait surtout retrouvé un ami, même si l'ami en question avait toujours du mal à se faire appeler ainsi et se voyait davantage comme un serviteur. Pourtant, ils étaient quitte : Kylian avait sauvé la vie de Roëric, Roëric avait sauvé celle de Kylian. L'épéiste aurait pu considérer sa dette effacée et reprendre le cours de sa vie, mais il n'en avait rien fait, il était resté avec celui qu'il appelait encore son maître et avait veillé sur lui le temps que le vampire blessé ait récupéré ses forces. Désormais, ils reprenaient la lutte ensemble, avec toutefois un allié supplémentaire. Un allié de poids, aussi bien au propre qu'au figuré.
Une dragonne. Au début, Kylian n'avait pas compris. Affaibli par le combat, son esprit s'était déconnecté de la réalité. Quand il entrevoyait la dragonne à travers la brume qui voilait son regard, il pensait tour à tour halluciner ou être simplement mort. Finalement, lorsqu'il avait repris véritablement conscience et s'était rendu compte que son ami était devenu ni plus ni moins qu'un dragonnier, lié à l'un de ces êtres de légende que sont les dragons, il en était resté abasourdi. C'était vraiment comme Esmelda le lui avait raconté : la petite dragonne était la créature la plus noble, fière et sage qu'il eut jamais rencontré. Il ne pousserait pas jusqu'à dire la plus belle car à ses yeux même une dragonne ne pourrait détrôner Esmelda, mais après la princesse, la petite dragonne cendrée était certainement la plus belle chose qu'il ait jamais contemplée.
Roëric lui avait bien expliqué qu'Isyndar, la petite dragonne, était encore très jeune. Si elle avait été humaine, elle serait une enfant. Et c'était pourtant bel et bien cet enfant qui lui avait sauvé la vie face à Wintel. D'un côté, Kylian ne pouvait négliger l'intérêt que pouvait représenter le fait d'avoir une créature aussi sage et puissante qu'une dragonne à ses côtés, mais d'un autre, cela faisait peser une terrible responsabilité sur Roëric et donc indirectement sur lui. Lorenz ne respectait rien, c'était un fait établi, et maintenant qu'il lui avait échappé une fois encore, Kylian n'avait aucune peine à imaginer que l'Ancestral massacrerait sans hésiter toute personne à travers laquelle il penserait pouvoir atteindre le rebelle. Y compris un dragon. Après tout, le prince vampire s'était déjà abaissé à prendre la vie d'un enfant du Dracos, il n'y avait aucune raison de croire qu'il hésiterait à recommencer. Quand il avait abordé le sujet avec Roëric, celui s'était pourtant montré catégorique : Lorenz ou pas, il resterait fidèle à son maître, il se chargerait de protéger la dragonne et Kylian n'avait pas à s'inquiéter à ce sujet. L'épéiste savait ce qu'il faisait et son ami ne doutait pas que quiconque voudrait porter la main sur une écaille de la dragonne devrait d'abord passer sur le corps du dragonnier, mais tout de même...

Le petit groupe approchait d'une auberge. Ou plutôt d'une vieille bâtisse isolée qui n'avait d'auberge que le nom. En effet, le voyageur qui aurait eu la folie de s'arrêter dans un tel endroit n'en serait jamais reparti. Au mieux, on aurait retrouvé son corps égorgé et dépouillé de tout ses biens sous le pont qui enjambait le petit ruisseau du coin. Kylian connaissait bien les lieux. Pour lui, c'était le parfait endroit où venir apaiser la Bête lorsque celle-ci se manifestait, il n'avait que l'embarras du choix lorsqu'il s'agissait de trouver une vie damnée à sacrifier sur l'autel de sa malédiction. Et visiblement, Roëric avait eut une idée précise en les amenant dans cette direction. Il n'en avait rien dit, mais Kylian connaissait suffisamment bien les signes de la lutte intérieure qu'il fallait mener pour dominer la Bête. Et il avait perçu ces signes chez Roëric. Dominer la soif de sang. C'était probablement l'un des plus grands défis que pouvait relever un vampire. La contrôler suffisamment pour ne pas se jeter sur tout ce qui bouge, c'était assez simple. La dominer véritablement au point de pouvoir jeûner pendant des jours voire des semaines, tout en restant lucide et en ne cédant pas à cet incessant appel au sang, c'était une prouesse qui exigeait une parfaite maîtrise de soi. Roëric avait le potentiel pour y arriver, cela ne faisait aucun doute, et Kylian était fier de voir son ami combattre son démon. Depuis combien de temps refoulait-il ses pulsions ? Kylian l'ignorait. Probablement un bout de temps déjà, l'épéiste avait au fond des yeux une lueur qui ne trompait pas. Mais il gardait une parfaite maîtrise de ses gestes et des intonations de sa voix, signe qu'il avait encore fermement le contrôle. Il ne fallait cependant pas jouer avec le feu, et puisqu'ils croiseraient forcément des gens indignes dans ce repaire d'assassins, c'était l'occasion pour eux de se nourrir.

Une partie de cartes ? L'excuse en valait bien une autre. Ils n'auraient de toute façon probablement pas le temps de mélanger le paquet avant d'être interpellé et agressé par les occupants des lieux. En fait, ils n'eurent même pas l'occasion de franchir la porte. A quelques centaines de mètres tout au plus, ils constatèrent qu'il y avait visiblement déjà beaucoup d'animations sur les lieux.

"On dirait qu'il y a de la bagarre, on devrait ... Roëric ! Non !"

Mais l'épéiste avait déjà bondis vers la zone de combat. Il s'était élancé sitôt qu'il les avait aperçu et n'avait probablement même pas entendu l'intervention de Kylian. L'espace d'un instant, le jeune rebelle craignit d'avoir surestimé les capacités de self-contrôle de son ami. La faim l'avait-elle rendu fou au point de le faire se jeter sur n'importe qui sans réfléchir ? Dans le ciel, la dragonne se rapprochait rapidement.
C'est alors que Kylian se rendit compte qu'il ne s'agissait pas d'une vulgaire bagarre d'auberge, plusieurs des combattants étaient des vampires et parmi ceux-ci, Ethan Enaël, général des armées vampiriques et l'un des principaux lieutenants de Lorenz. L'un des vampires les plus fanatisés, également. Cela expliquait l'empressement de Roëric à venir au secours des humains que le général vampire malmenait. Kylian emboîta le pas de son frère d'arme et prépara son arc. Immobile, se tenant légèrement de biais par rapport à l'archer et n'ayant pas remarqué la présence de ce dernier, Enaël faisait une cible de rêve. Immanquable. Mais l'occasion était trop belle de capturer vivant l'un des principaux atouts de Lorenz. Roëric en revanche ne semblait pas de cet avis et attaquait avec la ferme intention de tuer net son adversaire. Il fallait... venir en aide à Ethan. Kylian décocha sa flèche mais déporta volontairement sa visée d'une fraction de degré sur le côté. Juste de quoi faire siffler la flèche aux oreilles de sa cible. Il espérait ne pas avoir à regretter ce choix mais il avait toute confiance en Roëric pour dominer la situation. Il fallait juste que celui-ci comprenne qu'il ne devait pas tuer le général vampirique s'il pouvait le capturer vivant. L'enjeu était de taille, la capture du général priverait Lorenz d'un atout précieux.

D'épais murs de glace vinrent soudain cacher les deux autres vampires aux yeux de Kylian, l'empêchant d'intervenir dans le combat. Dracos, Ethan l'avait repéré et avait préféré s'isoler. Soit. Ces deux là avaient des choses à clarifier et Roëric lui-même n'aurait probablement pas voulu de l'aide de Kylian dans ce combat. Les épéistes avaient un code de l'honneur assez particulier que le jeune rebelle n'approuvait pas vraiment, mais il le respectait. Il espérait juste que son ami aurait compris son message.

Reportant son attention sur les humains que le général vampirique avait malmené avant leur intervention, Kylian s'approcha d'une jeune femme enfermée dans un bloc de glace et laissa parler son instinct de prédateur pour déceler une éventuelle trace de vie. Il était sur le point de conclure qu'il était déjà trop tard lorsqu'un infime battement de coeur lui parvint. Elle n'était pas morte ! Du moins pas encore totalement, mais elle glissait rapidement vers les abîmes du néant et elle ne survivrait pas plus de quelques minutes si on ne la sortait pas rapidement de son cercueil glacé. Le vampire s'attaqua à la glace avec sa dague, s'efforçant de creuser un sillon à travers lequel il pourrait faire glisser la petite frigorifiée. Un gémissement se fit entendre, elle était encore consciente !

"Hey ! Tu m'entends ? Ne t'endors pas ! Je vais te sortir de là, tiens bon. Donne moi juste quelques instants ! Par le Dracos, accroche toi !"

Finalement, le vampire parvint à glisser sa dague dans un creux du cercueil de glace afin d'utiliser l'arme comme d'un levier et réussit à faire sauter un gros bloc de glace, créant une brèche étroite mais suffisante pour lui permettre de dégager la prisonnière. Il était plus que temps : sous l'effet du froid intense, une fine pellicule de givre s'était formée sur sa peau et les battements de son coeur étaient de plus en plus lents. Il porta la jeune femme quelques mètres à l'écart. Elle tremblait maintenant violemment et semblait sur le point de succomber, il devait la réchauffer. Mais comment réchauffer quelqu'un qui même frigorifié est encore plus chaud que vous quand vous n'avez à votre disposition qu'un petit sort de flammèches tout juste bon à faire un peu de lumière ? La réponse lui tomba littéralement du ciel : la dragonne, évidemment ! L'écailleuse ferait assurément une bouillotte autrement plus convaincante que ce qu'il aurait pu accomplir. Levant les yeux vers Isyndar, il l'appela à l'aide.

Dans ses bras, la petite humaine marmonnait des mots indistincts que le vampire n'écoutait pas vraiment, trop occupé qu'il était à s’efforcer de la maintenir consciente.

"C'est bien, continue ! Parle moi, reste avec moi et ne te laisse pas aller !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Empty
MessageSujet: Re: Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Icon_minitimeMer 17 Avr 2013 - 18:22

Est-ce qu'elle avait perdu connaissance ? La douleur s'émoussait lentement, physiquement elle ne sentait absolument plus rien, moralement elle était bien trop confuse pour se souvenir exactement de la raison pour laquelle elle se sentait si mal. La silhouette penchée sur elle l'indifférait complétement, elle plongeait peu à peu dans une torpeur de plus en plus profonde et elle n'aspirait qu'à s'y fondre toute entière, à tout oublier et à ne plus jamais souffrir ni dans cette vie ni dans une autre. Elle voulait la mort, elle appelait la mort, et la mort répondait avec empressement.

Puis soudain, un crissement désagréable. Quelque chose craqua et une désagréable chaleur vint perturber sa confortable et froide anesthésie. Elle laissa échapper un gémissement lorsque la douleur lui revint en pleine face et chercha à se recroqueviller dans l'espoir de retomber dans le néant si agréable qu'elle avait frôlé. Malheureusement on ne la laissait pas faire.. les crissements s'intensifièrent, le froid recula. Elle cligna des yeux, hébétée et sa vision flou lui permit de reconnaitre une silhouette vague qui se penchait sur elle. Le vampire ? Non... Elle serait déjà morte, son corps était trop douloureux pour avoir trépassé. Une voix ferme s'adressa à elle en un étrange charabia qu'elle ne pu déchiffrer :

"Hey ! .. m'entends ? Ne t'en..s p... ! Je vais te .... Do...nne mo...i... ! ... Dracos, acc...he t !"

Allons bon, qu'est-ce qu'il lui racontait celui là exactement ? Absurdement elle lui en voulait de la tirer ainsi de son agonie. Non mais elle l'avait sonné peut-être ? Elle appelait la mort depuis ce qu'il lui semblait une éternité et voilà que ce gars là surgissait comme une fleur pour l'en débarrasser ! Si elle avait pu, elle l'aurait giflé.

"Laiss... Laissez.. moi... tranquille"

Sa voix était pâteuse, à peine compréhensible et d'ailleurs il ne sembla pas comprendre. Ou du moins si ce fut le cas il décida de porter sa protestation sur le compte de son état pitoyable et donc de passer outre. Un craquement sonore se fit entendre lorsqu'un gros pan de glace se détacha et elle gémit à nouveau sous la douleur, il l'avait dégagée et la portait déjà l'écart. L'idée de se débattre lui traversa bien l'esprit, elle banda ses muscles un quart de seconde avant de renoncer, trop affaibli pour ne serait-ce que protester encore. Elle marmonna un peu pour la forme, délirant à moitié sous l'étau du froid et de ses blessures, oui c'était cela elle délirait forcément car sinon comment aurait-elle pu apercevoir Roëric juste là, du coin de l'oeil, en train de se battre avec l'autre vampire ? Et puis d'ailleurs qu'irait-elle faire dans les bras d'un vampire elle même hein ? Trois vampires en une seule soirée c'était beaucoup trop pour être réel, elle n'y croyait pas un instant. Et elle en avait marre qu'il s'obstine à lui casser les oreilles comme il le faisait et à ne pas la laisser dormir !

"C'est bien, continue ! Parle moi, reste avec moi et ne te laisse pas aller !"

Il insistait l'animal... Agacée elle rouvrit un oeil et découvrit que sa vision était un peu moins vague. Elle tremblait toujours autant, ne sentait toujours aussi mal mais elle voyait à nouveau, c'était un bon point ! En fait non... Perplexe elle observa un instant le visage inconnu. Il avait beau être dissimulé sous une capuche elle était assez proche pour ne rien rater des détails inquiétant comme la peau si blanche, les cernes sous les yeux et surtout... Les canines acérées qui brillaient lorsqu'il parlait. Ah là non alors ! Elle en avait soupé des vampires, ne pouvaient-ils pas s'attaquer à quelqu'un d'autre pour changer un peu ? Dans un sursaut d'énergie venue d'elle ne savait où elle gronda :

"Lâchez moi immédiatement vous !"

Et puisqu'il n'obtempérait pas assez vite elle passa aux grands moyens. Un bras en charpie, l'autre coincé par la prise de sa cible et les jambes encore trop engourdies il ne lui restait plus que les dents. C'est donc avec vivacité qu'elle tenta de planter ses petites canines d'humaine dans le bras offert de la créature, elle ne perça pas la peau dure à sa grande déception mais le pincement, à moins que ce ne soit la surprise ou simplement la sagesse décida le vampire à la laisser poser pied à terre. En voilà une grande amélioration ! Bon d'accord la terre en question tournait un peu trop vite pour que ce soit naturel... Mais au moins elle était debout... Enfin... Elle chancelait... Ou plutôt... Elle s'écroulait. Tant pis, elle aimait mieux reposer par terre qu'entre les bras d'un sang froid.. Encore que celui là... Hmm...
Hein ? Non mais c'était pas bientôt fini cette habitude de voir Roëric partout ?

"Qu'est-ce que... NON !"

Elle ne rêvait pas, c'était bien Roëric qui combattait l'autre sangsue un peu plus loin. Mais d'où est-ce qu'il sortait ? Et qui était ce vampire qui l'avait dégagée et qui devait sans doute se frotter le bras juste à côté ? Elle releva les yeux vers lui, absolument pas gênée de l'avoir mordu et cria :

"Mais qu'est-ce que vous attendez encore ? Allez-y ! Faites quelques choses !"

Même vidée de son énergie et à moitié morte de froid elle aurait encore trouvé la force de le houspiller grâce à la nouvelle et soudaine frayeur qui s'était emparée d'elle. Elle avait déjà perdu tant de chose ce soir, elle n'en supporterait pas plus ! Si elle l''avait pu elle aurait rampé jusqu'au lieu du combat pour faire... Pour faire elle ne savait quoi mais faute d'en avoir la force elle gueulait sur l'autre vampire :

"Bougez vous par le Dracos, ou je jure de sacrifier mes dents à percer votre satanée peau !"

Un spasme l'agita, causé par le froid, elle n'avait pas assez d'énergie pour se réchauffer par elle-même et sentait son esprit défaillir à nouveau. Une grande ombre vint atténuer sa vision et elle cru qu'elle perdait encore connaissance, mais elle se trompait et s'en rendit compte rapidement :

"Isyndar ?? Oh !"

Elle n'aurait jamais cru que la petite dragonne qu'elle avait connu quelques mois auparavant aurait pu grandir autant... Cette vision lui procura une joie sauvage, le vampire ne pourrait rien contre ça ! Mais lorsqu'elle la vit s'approcher elle comprit ce qu'il se passait et protesta :

"Non ! Pas moi... Ne t'occupes pas de moi, va... Va aider ton dragonnier !"

Ses claquements de dents n'en finissaient pas et il lui semblait bien que son coeur avait des ratés mais pour rien au monde elle ne l'aurait admit, Roëric avait besoin de sa dragonne il était absolument hors de question qu'elle lui serve de bouillotte !
Revenir en haut Aller en bas
Roëric Alokor
Roëric Alokor
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Left_bar_bleue0/10Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Empty_bar_bleue  (0/10)
Xp disponibles: 1


Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Empty
MessageSujet: Re: Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Icon_minitimeMar 23 Avr 2013 - 20:15

Hrp : voilà, voilà, dis-moi si ça te convient Ethan, sinon j'édite =)

***

C’était un phénomène étrange. Il avait les oreilles qui bourdonnaient, sa vision s’était rétrécie, son odorat ne captait plus qu’une odeur et son toucher semblait comme envolé. Seul comptait la proie. Le reste semblait avoir perdu toute importance, n’en avait jamais eu. Il se souvenait vaguement avoir apprécié le vampire qui lui faisait face, mais cette idée saugrenue venait d’une autre vie, laquelle ne lui appartenait plus. C’était comme regarder les souvenirs de quelqu’un d’autre.

Il ne broncha pas devant la démolition d’un des murs de l’auberge. La fumée ne le gênait pas, dû moment qu’il ne perdait pas son odeur, quant aux intervenants extérieurs, il s’en moquait éperdument. Que ce soit les alliés d’Ethan ou Kylian lui demandant l’impossible. Épargner celui qui l’avait blessé ? Et puis quoi encore ? Certes son sens de l’honneur le titillait, mais pour l’heure cette considération lui paraissait très secondaire. Il en était sûr, une fois que la tête de ce maudit vampire se serait séparée de son corps, tout redeviendrait normal. En attendant… au boulot.


Une amie ? Quelques humains ? Ne te fait pas plus idiot que tu ne l’es déjà. S’il ne s’était s’agit que de ça… Tu… Toi… Elle…

Quoi ? Il lui aurait pardonné ? Aurait fermé les yeux ? Probablement, Roëric n’était pas un ange et ne s’en était jamais caché. Cependant son vieux rival était allé beaucoup trop loin cette fois, et le vampire avait l’impression qu’une frontière invisible venait d’être franchie. Néanmoins il n’avait jamais été doué avec les mots, et ignorait donc comment retranscrire ses sentiments à Ethan, comment lui faire comprendre l’étendue de sa bourde.

Si ce n’était, bien sûr, en lui ôtant la tête.

Un sourire sinistre enlaidissant son visage glacé, Roëric observa la fissure avec satisfaction. A travers tous leurs duels, cette fichu armure lui avait toujours posée problème. Visiblement cette défense avait été vaincue. Il ne savait pas trop comment par ailleurs, et s’en moquait éperdument, dû moment que c’était fait.

Tout concentré qu’il était sur son adversaire, il ne remarqua pas le changement de température, ni même les flocons de neige, de même que les remparts de glace l’avaient laissé totalement indifférent. Faire mal au duelliste lui faisant face semblait être devenu son seul but dans la non-vie, son unique aspiration. Certes, son esprit de stratège se rendait bien compte qu’il n’était pas dans un état normal, mais peu importait au vampire.

Il faillit éclater de rire devant la bourrasque, avant de se rendre compte qu’il ne s’agissait que d’une diversion. Ethan en avait profité pour disparaître et l’idée qu’il ait pu prendre la fuite horrifia Roëric au point de lui faire perdre toute capacité d’analyse.

Il vola en arrière, traversa le mur de glace et l’emportant avec lui au passage. Il tomba, fit un roulé boulé. La douleur traversait son corps de toute part, mais cela n’avait aucun intérêt. Une fois sur ses appuis il observa avec perplexité son adversaire qui décapitait l’un de ses propres alliés, son armure disparue, puis décida que cela n’avait aucune importance. L’important c’était qu’Ethan n’était pas le seul à maîtriser l’obscurité.

L’armure lui permit de se fondre dans les ombres et Roëric attaqua. A un détail près. Pour lui ce n’était pas un duel. Il ne s’agissait pas de rivaliser d’adresse et d’habilité, il s’agissait de faire mal à Ethan, point barre. Il lança son épée sur celle de l’ennemi, envoyant valser les deux au loin, puis il se jeta sauvagement sur lui.

Sa tête rencontra le nez du vampire alors qu’il utilisait tout son poids pour les faire tomber tout deux à terre, dans un combat de chiffonniers. Ceci fait, il leva son poing droit, le gauche tenant son adversaire par le col. Puis il frappa. Encore et encore.

Il n’avait aucune envie de s’arrêter.


Fiche du Personnage
Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Signro10
« Exiger l'immortalité de l'individu, c'est vouloir perpétuer une erreur à l'infini. »
Schopenhauer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Empty
MessageSujet: Re: Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Icon_minitimeMer 24 Avr 2013 - 22:24

La petite dragonne changea rapidement de direction, battant des ailes à tout rompre, comme si sa vie en dépendait. Pourquoi n'était-elle pas à ses côtés?

« -Roëric. »

appela-t-elle, cherchant un lien avec son dragonnier. Mais en vain. Celui-ci semblait tout autre. D’habitude calme et réfléchit, là il semblait comme fou. Son attitude frappait les moindre parties de la petite écaillée.

Isyndar entra dans un fracas dans ce qui s'appelait auberge. Elle fut frapper par un froid ambiant qui glaça ses écailles grisonnantes. Là son cœur bondit dans son poitrail, son lié en plein combat avec un autre vampire (décidément elle n'arrivait pas à les comprendre ses dents pointus).

A l'autre bout de la pièce des corps au sol, et un autre gelé, auprès de qui Kyllian, le Maître de son lié, s'affairait. Isyndar reconnut Melusine en proie avec la glace. D'un coup d'ailes, la dragonne arriva à leurs côtés. Le vampire de l'ombre voulait qu'elle l'aide à réchauffer la louve sortie à peine de la glace. Mais la vie de la louve en dépendait. Et on n'abandonne pas sa meute.

« -Recule. » Dit-elle d'un ton impérieux au vampire, tandis que dans le fond le fracas des bruits de lutte continuait toujours. Melusine toujours débattante, râlante et gelée comme une montagne sous la neige. Mais il en faudrait plus pour qu'Isyndar l'écoute.

D'un geste d'ailes mais, la peur aux écailles de faire mal à la jeune femme, elle l'enveloppa dans un cocon chaud. Avec précaution, elle s'agenouilla, un œil sur son dragonnier. Elle lui souffla dans son esprit.

« -Ne t'en fait pas jeune louve, toi avant, lui après. »

Si la jeune femme s'imaginait que la dragonne allait laisser son dragonnier en proie à un danger tel, c'est qu'elle connaissait mal l'écaillée. Elle allait botter les fesses à ce vampire qui s'en prenait à sa vie. Elle en avait mal de ne pas pouvoir agir avant. Mais elle sentait que c'est ce que Roëric voulait. Qu'Isy s'occupe de la louve, qu'il se chargeait de ce vampire qu'il connaissait, une réminiscence de sa vie d'avant. Des ses larges ailes, sa chaleur se diffusait contre le corps gelée de la femme, le regard cherchant et ne quittant pas son lié. Là mais ailleurs.

Ce qui changea quand son lié tomba au travers d'un mur de glace. La dragonne se redressa d'un bond, bousculant un peu l'humaine. Mais là, c'était glace contre feu, la dragonne contre cette créature qui s'en prenait ainsi à Roëric. Le fracas de la glace retentit dans son esprit.

« -Roëric, tu n'as rien ? » s'inquiéta-t-elle le cherchant dans ce tumulte de magie et de violence. Ses sens en éveil, la petite dragonne était à l’affût du moindre signe de celui-ci. Et quand la présence de son lié lui fut enfin certifié dans un coin de la pièce, elle y vola à grands coups d'ailes, la gueule ouverte, un grondement sourd de mécontentement. Elle se posa avec fracas près des deux vampires entrain de se battre à mains nues comme des enfants qui n'auraient pas le jeu désiré.

D'un coup de queue, la dragonne les fit voler tous les deux pour les faire se séparer. Roëric, lui en voudrait, mais qu'importe, au moins cela voudrait signifier qu'il est en vie. Puis comment faire d'autre pour les séparer dans ce tumulte des coups. La dragonne se mit ensuite entre les deux vampires. Finit la petite écaillée grise douce, au regard sensible. Non, là, elle était comme le volcan prêt à déverser sa colère sur les pentes du cratère. S'il voulait continuer, il aurait une adversaire de plus. Qu'il bouge et elle lui ferait gouter de son nouveau joujou chaleureux. Il aimait le froid, elle le chaud.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Empty
MessageSujet: Re: Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Icon_minitimeMer 15 Mai 2013 - 11:18

Amusante situation, d'autant plus que le temps avait eu un effet plus que ravageur sur la façon de se comporter de Roëric, son plus grand rival jusqu'à ce jour qu'il estimait tout autant que le Prince Vampirique si ce n'est plus. Malheureusement, cette nuit briserait une fois pour toute ce lien entre les deux protagonistes, Ethan assumerait sans nulle doute les conséquences de ses actes, il n'avait pas vraiment agit sur un coup de tête contrairement à ce qu'aurait pu penser une personne extérieur à toute cette scène. Toutefois, le Général vampirique avait peut-être un peu sous-estimer la colère dans laquelle se trouverait son opposant en découvrant l'étendue des dégâts, cette fois, il en était convaincu le lien que partageait la lame noire et cette misérable femme qui avait commis l'affront de vouloir résister était bien plus important qu'il n'y paraît. Ceci serait un bon moyen de pression pour les jours à venir, Roëric devait aussi en avoir conscience ou peut-être pas, ce dernier semblait totalement différent de celui qu'il avait connu à quelques détails près. Son comportement lui rappelait désormais quelque chose d'autre, quelqu'un d'autre ou plutôt un espèce différent, il se comportait comme quelqu'un ayant un cœur. Pitoyable scène qu'était celle de voir l'un de ses congénères devenir aussi faible sentimentalement qu'un humain.

Son armure brisée avait été le déclenchement d'une réaction en chaîne que nulle autre que Roëric ne pourrait stopper, l'intervention de Kylian ne serait pour l'occasion que pur folie quant à son dragon... Ethan ne souhaite que ça, qu'il daigne se poser et tenter le moindre geste. Race légendaire ou pas, il était bien plus qu'évident que cette immonde créature tenterait de prendre l'ascendant sur l'élément de glace que maîtrisait le Général. Comme à leur habitude, ils se rendaient tous deux coups pour coups, l'armure brisée laissa place à l'activation de la bague d'invisibilité d'Ethan qui se servit d'une diversion précédé par une bourrasque qui en aurait amusé plus d'un devant le peu d'efficacité de celle-ci. Il frappa et propulsa la lame noire contre la paroi de glace qui se brisa sous le choc envoyant valser son adversaire sur quelques mètres dans une sublime cascade pour enfin se redresser. Pour l'occasion, pas même la décapitation soudaine d'un soldat de l'armée vampirique ne vint faire tilter Roëric que les choses ne se passeraient pas comme il le pensait. D'ailleurs pensait-il à cet instant ? Alors que son instinct le plus primaire semblait avoir refait surface...

« ... » Fixant son opposant se rétablir sans grande difficulté, Ethan resta de marbre en le voyant se fondre dans l'ombre. Il n'en attendait pas moins d'ailleurs, à l'instar de sa bague qui le rendait indétectable, l'armure de Roëric l'aida à se fondre dans les ombres.

Sa main se resserra lentement sur le manche de son arme faisant grincer les lanières de cuir dont était recouverte ce dernier, le souffle de glace qui s'échappait de sa bouche se fit un peu plus court, la concentration poussée à son paroxysme, Ethan était prêt à le recevoir. D'un petit mouvement de la main il fit tournoyer son arme et fit un pas en arrière, mais tout ne se déroula pas comme il l'avait espéré durant une courte fraction de seconde lorsque Sophia, vint percuter la lame noire du Général qui fut rapidement désarmé, la surprise était totale pour lui, s'attendant plus que tout à un véritable affrontement eut tout juste le temps de voir arriver son adversaire qui lui fonça dessus tête la première percutant de plein fouet le nez d'Enaël le poids engendré par l'élan le fit basculer en arrière, laissant Roëric retomber sur lui. Se retrouvant cloué au sol par l'effet de surprise, il n'eut pas le temps de faire le moindre mouvement que déjà il avait été attrapé par le col pour recevoir une pluie de coup de poings.

Une haine grandissante avait désormais prit place, remplaçant rapidement l'éternelle rivalité dont ils avaient fait preuve jusqu'à présent. Ce bougre cognait de plus en plus fort, Ethan laissait à supposer que c'était le but, mais pour le moment, il n'avait pas de solution de replie si ce n'est une dont il se passerait tout de même. Malgré ce qui se déroulait en ce moment, le respect était encore présent chez le Général, allez savoir pour quoi. Et plus les coups pleuvaient, plus son visage commençait à être marqué.

« Assez... Tu as peut-être... le sang-froid... tu n'es pas... à l'abri d'attraper... froid. » lança Ethan qui n'avait pas le temps de finir un mot qu'un nouveau coup venait frapper son visage, ralentissant son élocution. Mais visiblement, Roëric n'en avait que faire et n'était pas prêt à s'arrêter.

Puis l'air se fit encore un peu plus froide, la neige qui avait commencé à tomber cessa brusquement. Seul les derniers flocons retombaient sur le sol, signe de faiblesse du Général ? Peut-être. A moins que cela ne soit pour préparer autre chose, la lame noire qui frappait avec rage était aveuglé par sa colère, verrait-il arriver ce qui suit ? Bonne question. De la glace commença à se former sur la main qui tenait le col d'Ethan, tous êtres en contact direct avec lui pouvait subir le même sort puisqu'il était capable de refroidir un corps jusqu'à en faire mourir la victime. Lentement, mais sûrement, la glace progressait le long de son bras, le vent allait tourner...

Fâcheusement... Une nouvelle fois, les événements furent perturbés par l'arrivée inopinée de ce Dragon qu'avait perçu Ethan un peu plus tôt. Cette créature vint se poser brusquement à quelques mètres de l'affrontement qui avait lieu, avec certainement la ferme intention de mettre un terme à ce pugilat et expédier Ethan dans un autre royaume... Il fallait se dégager, le bras fragilisé sur vampire devrait suffire pour tenter une manœuvre aussi grotesque soit-elle. Quand le bras de Roëric se leva pour venir frapper de nouveau le visage du Général se dernier redressa brusquement la tête une fois l'étreinte au niveau du col relâchée pour envoyer un coup de tête à son adversaire et lui faire quitter sa position. Et dans un effort surhumain... Ou survampire à voir, il se releva dans une position plus qu'approximative.

« Roëric est donc en prime devenu un de ces misérables Dragonniers... Si je m'étais attendu à. » Il n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'un sublime coup de queue donnée par le dragon vint propulser les deux combattants dans l'espoir de les séparer.

En plein air Ethan écarta de comme un accord les bras et les jambes pour freiner tenter de se rétablir en l'air et atterrir au sol de la façon la plus correct qui soit. A peine eut-il le temps de se reprendre que la Dragonne lui faisait désormais face, l'air menaçant, elle ne voulait apparemment pas qu'il poursuivre l'affrontement avec son lié à moins bien entendu de lui passer sur le corps.

« Très bien... » Dit-il en laissant se former une lame de glace dans sa main droite toute aussi tranchante que redoutable. « Si tel est ton souhait. » Puis alors qu'il aurait pu s'élancer sans réfléchir sur la Dragonne, il n'en fit rien. Sa main encore libre se leva légèrement, soudain, le silence le plus complet.

Brusquement, l'air fut fendu par plusieurs sifflements, des flèches... Mais elles n'étaient pas destinée à la créature ailée, non, elles visaient toutes Roëric sur son flanc droit ainsi que le gauche, tandis que sous les pattes de cette dernière de la glace commençait à se former pour l'entraver. Le visage ensanglanté il fixait de ses yeux gris son nouvel opposant, les marques laissées par les coups du vampire étaient toutes plus visibles les unes que les autres, à tel point qu'on aurait presque pu compter un à un les bleus sur son visage. Du sang s'écoulait de son arcade, la blessure précédemment subit lorsque son armure fut brisée se mit à couler de plus en plus abondamment et comme dernier signe que ce combat touchait à sa fin, il toussa puis cracha du sang avant de prendre à nouveau la parole :

« Il va falloir faire un choix... Et vite. » Tout juste le dernier mot fut-il prononcé qu'il s'élançait brusquement sur la Dragonne avant de disparaître de nouveau sous l'effet de la bague. S'en suivit un tintement étrange, puis un craquement.

Quand il réapparut, son lame de glace avait atteint l'une des pattes de la bête. Cette couche de glace qui l'avait recouverte brièvement n'avait eu pour effet que de fragiliser cette peau faite d'écailles connu pour leur résistance hors du commun. Affaiblit par ce qu'il avait encaissé, la lame ne pénétra que de la pointe... Cela serait suffisant pour démontrer que tout comme Roëric, il était capable de tout dans les pires circonstances. Mais la réaction d'Isyndar ne se fit pas attendre, un coup de patte vint accueillir le Général qui fut surpris de la force avec laquelle celui-ci fut donné. Son armure disparut, il n'y avait donc plus rien pour protéger son corps qui en plus d'être propulsé en arrière prêt à se crasher sur l'arbre le plus proche fut entaillé profondément... Dans les airs, le Général fut obligé de fermer les yeux, le sang coulant sur son visage l'aveuglait, il n'y avait plus rien à faire désormais... Seul une intervention extérieur pourrait lui être favorable.

« Général Enaël ! » S'écria Elijah, le plus fidèle homme de main du vampire qui eut tout juste le temps de venir barrer la route de son supérieur et lui empêcher une rencontre désagréable avec l'arbre. Mais à deux, ils ne feraient pas grand-chose il fallait se rendre à l'évidence... Même un imbécile aurait compris que seul, ils ne l'étaient pas. Tout comme Roëric avait usé des ombres pour se faufiler, une poignée de soldats firent de même en venant se placer devant Elijah qui tenait Ethan dans ses bras.

« ... » D'un mouvement du coude il fit lâcher prise au soldat pour retomber sur le sol. « Nous n'en avons pas fini... Sachez-le...Ce n'était qu'un avant goût de ce qui vous attends... Vous remportez peut-être cette bataille, mais vous ne remporterez pas cette guerre... »

A l'aide de sa manche, il essuya le sang de ses yeux et fixa un à un les protagonistes, Roëric... Isyndar... Mélusine... Et sans oublier Kylian dont il tâcherait de recroiser la route... Une nouvelle fois. Des gestes clés furent réalisé pour envahir le terrain d'une épaisse brume afin de laisser le Général Enaël et son escouade l'occasion de mettre un terme à cette défaite plus qu'évidente face à de malheureux traîtres...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kylian Wallam
Kylian Wallam
Mon identité
Mes compétences


Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Empty
MessageSujet: Re: Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Icon_minitimeDim 19 Mai 2013 - 11:59

Mais c'est qu'elle mordrait en plus ! La petite furie qu'il avait libérée ne manquait pas de ressources, mourante quelques instants auparavant, elle se débattait maintenant avec vivacité. Certes, Kylian ne s'était pas attendu à recevoir des fleurs ni même un simple merci, la réputation déplorable des vampires étant ce qu'elle était, beaucoup d'humains faisaient correspondre le terme vampire avec les mots danger, prédateur, souffrance ou encore mort. A raison, d'ailleurs, et le jeune renégat ne pouvait pas vraiment en vouloir à la jeune femme de le repousser ainsi. Néanmoins, c'était bien la première fois qu'il voyait une humaine essayant de mordre un vampire et elle semblait bien décidée à user ses dents jusqu'aux gencives s'il n'obtempérait pas.

Kylian relâcha la jeune femme et accompagna sa chute jusqu'au sol. En dépit de ce qu'elle pouvait bien penser du vampire, il n'avait pas vraiment envie de la voir se casser quelque chose.

"Mais qu'est-ce que vous attendez encore ? Allez-y ! Faites quelques choses ! Bougez vous par le Dracos, ou je jure de sacrifier mes dents à percer votre satanée peau !"

Que ? Alors celle-là, il ne l'avait pas vue venir. Qu'elle le repousse, il le comprenait aisément, mais pourquoi l'engueulait-elle ? Il n'eut pas besoin d'attendre longtemps pour avoir l'explication, alors que la dragonne d'ombre approchait d'eux, la jeune femme prononça le nom de l'écailleuse. Ainsi donc, elle connaissait Isyndar et plus que vraisemblablement son dragonnier. Si la réciproque était vraie, ce qui paraissait plus que plausible, cela expliquait également l'empressement de Roëric à croiser le fer avec le général vampire.

Kylian s'éloigna lorsque la dragonne le lui ordonna et reporta son attention sur leurs adversaires. Les deux épéistes en étaient venus aux mains et se tapaient dessus comme des ivrognes dans une bagarre d'auberge. L'archer vampire banda son arc mais il s'avéra bien incapable d'intervenir : dans la mêlée, il avait autant de chance d'atteindre Enaël que Roëric. En revanche, s'il ne pouvait aider directement son ami dans son duel, au moins pouvait-il tenir à l'écart les renforts du général qui semblaient de plus en plus enclins à intervenir également. Roëric semblait en effet avoir pris l'ascendant sur son adversaire, celui-ci dégustait sévère et en dépit des ordres qui leur avaient été donnés, l'escorte d'Enaël commençait à approcher.

Le jeune vampire décocha plusieurs flèches dans leur direction, il ne cherchait pas vraiment à les atteindre, il s'agissait surtout de les tenir à l'écart et d'attirer leur attention sur lui plutôt que sur les deux boxeurs que la dragonne venait de séparer. Peine perdue, Isyndar n'avait pas fait dans le détail et plusieurs archers vampires pointèrent leurs flèches vers Roëric. Kylian réagit rapidement mais pas suffisamment pour les empêcher de décocher. Sa flèche suivante vint néanmoins cueillir l'un des archers d'Enaël au niveau de l'épaule, la blessure n'était pas mortelle mais c'était plus que suffisant pour l'empêcher de se servir d'un arc pendant un moment. Kylian alignait déjà la cible suivante lorsqu'un nuage de brume vint obscurcir le lieu du combat, l'obligeant à décocher au jugé.

Visiblement, la combativité d'Enaël et de ses sbires avait tout de même ses limites, ce qui ne semblait pas vraiment être le cas de Roëric qui semblait désireux de reprendre la charge. Il n'avait pas vraiment tort, l'occasion d'éliminer un pion aussi important que le général d'armée de Wintel ne se représenterait pas de sitôt mais pour l'heure, la raison leur commandait de le laisser s'enfuir. De ce que Kylian savait du général, il n'était pas dans les habitudes de celui-ci d'abandonner si facilement, s'ils le poursuivaient, il les mènerait à n'en pas douter droit dans un piège.

Roëric ! Laisse les filer, ce combat est terminé. Il ne faudra pas longtemps avant que Wintel n'apprenne notre présence ici, peut-être même est-il déjà en route et nous devons soigner nos blessés.

Il pensait à Isyndar bien sûr, mais aussi à cette petite furie qu'ils avaient délivrée et dont Kylian ne doutait pas qu'elle lui en ferait voir de toutes les couleurs dans les jours à venir.




HRP : bon, c'est court et pas génial mais je voyais pas trop comment faire autrement ^^'
Désolé pour le délai et si soucis, n'hésitez pas à me le signaler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roëric Alokor
Roëric Alokor
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Left_bar_bleue0/10Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Empty_bar_bleue  (0/10)
Xp disponibles: 1


Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Empty
MessageSujet: Re: Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Icon_minitimeDim 19 Mai 2013 - 21:34

Amusant, amusant, amusant… L’état dans lequel il était plongé avait quelque chose d’euphorique. Ethan avait pourtant rendu coup pour coup et le visage blanc de Roëric était dorénavant ensanglanté, sans compter les côtes que lui avait cassée sa dragonne, et le bras gelé qu’il devait à l’autre enflure. La situation était loin d’être brillante, pourtant le vampire s’amusait comme un petit fou. Frapper à main nue le général vampirique avait comme ouvert une porte dans son esprit. Une porte menant vers une zone sauvage et folle : celle de la Bête, qu’il pensait pourtant avoir dressée depuis longtemps.

Mais cela n’avait aucune espèce d’importance. Rien de tout ça n’en avait. Ni les blessures, ni toutes ces considérations sans intérêt. Détruire la cible était la seule et unique chose réellement importante. Après, tout irait mieux, de cela, le vampire était persuadé.

Et pourtant la douleur tambourinait dans son esprit, comme un constant rappel de qui il était. C’était très agaçant, car il n’avait absolument aucune envie de quitter son état actuel….

Trois flèches sifflèrent dans la nuit. Suivit de trois autres.


"On cause, on cause… et voilà ce qui arrive… Les bonnes valeurs se perdent."

Quelqu’un de plus habitué que lui à la sorcellerie aurait sûrement pensé à une sorte de bouclier magique, mais le vampire n’utilisait celle-ci que quand il n’avait pas le choix, et n’était donc guère rompu à son exercice. Et pour cause, il préférait de loin user de moyens plus… conventionnel.

Ce fut donc bien un sortilège qu’il utilisa mais pas celui auquel on aurait pu s’attendre. Sophia fila à toute allure et revint se figer dans la paume de sa main. La poigne de son épée noire avait quelque chose d’infiniment rassurant, mais il ne s’attardât pas là-dessus. Dans un grand geste -arc argenté dans la nuit noire- il faucha les flèches. Dû moins la majeure partie d’entres-elles.

L’une se planta de le flanc droit. L’autre dans le flanc gauche. L’impact fit reculer Roëric d’un pas. Étonnement, il semblait indifférent à ce qui venait de lui arriver. Il rengaina Sophia calmement, puis brisa les dites flèches au milieu, afin qu’elles ne gênent pas ses mouvements. Ceci fait, il posa son regard métallique sur la scène s’offrant à lui.


"Isyndar blessé légèrement. Mélusine… eh bien je n’en sais trop rien, mais ça a l’air préoccupant. Au moins Kylian va bien."

Quant à Ethan, il prenait la fuite, se dirigeant probablement en direction de ses archers. Une Brume des Morts venaient d’ailleurs d’être lâchée.

"Peu importe, il ne m’échappera pas…"

Mais le cœur n’y était plus. Il ne savait pas pourquoi, probablement l’impact des flèches, mais l’euphorie était passée, le laissant simplement las de toute cette fichue histoire. Ne restait que le devoir, il devait poursuivre Ethan par acquis de conscience.

Roëric ! Laisse les filer, ce combat est terminé. Il ne faudra pas longtemps avant que Wintel n'apprenne notre présence ici, peut-être même est-il déjà en route et nous devons soigner nos blessés.

Le vampire hocha la tête. Kylian avait raison et de toute manière il ne lui en fallait pas beaucoup pour le convaincre. Il entreprit de retirer complètement ces fichues flèches puis cautérisa les plaies grâce au sort en question. Ensuite il rejoignit Isyndar et utilisa le magie de cicatrisation sur sa blessure.

Ceci fait, il se dirigea enfin vers Mélusine, les deux silex composant son regard firent alors place à quelque chose de plus tendre. Il l’aida à tenir debout, puis ils partirent.


Allons-y.

Roëric ne dit rien à la louve, gêné comme un puceau lors de son premier bal (ironie cinglante pour un vampire) il convenait plutôt de dire qu‘il en avait perdu ses mots.


Fiche du Personnage
Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Signro10
« Exiger l'immortalité de l'individu, c'est vouloir perpétuer une erreur à l'infini. »
Schopenhauer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Empty
MessageSujet: Re: Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Une terrible erreur... [PV Ethan, Roëric ? Kyllian ?]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» « Une erreur.. pas deux » - Morgan ♥
» Ethan Hudson
» Cherchez l'erreur^^
» Ethan dégage, voici Liam, pour votre plus grand plaisir ♥
» Erreur sans hasard (PV Ethan)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Rps terminés-