Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Règles de succession et protocole en vigueur au sein du royaume humain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lorenz Wintel
Lorenz Wintel
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage exceptionnel
Expérience:
Règles de succession et protocole en vigueur au sein du royaume humain Left_bar_bleue0/10Règles de succession et protocole en vigueur au sein du royaume humain Empty_bar_bleue  (0/10)
Xp disponibles: 9

Fondatrice

Règles de succession et protocole en vigueur au sein du royaume humain Empty
MessageSujet: Règles de succession et protocole en vigueur au sein du royaume humain Règles de succession et protocole en vigueur au sein du royaume humain Icon_minitimeMar 5 Fév 2013 - 19:06


Les lois de succession

En matière de succession, le peuple humain respecte et utilise la loi connue sous le nom de "primogéniture masculine". Voici les applications strictes de cette loi :

  • >> A la mort du suzerain en place son premier fils hérite de tous les titres, de toutes les terres et de tous les pouvoirs que possédaient son père.

  • >> Les titres qui ont été éventuellement distribués par l'ancien suzerain reviennent de droit à son fils (exemple : comté et duché) qui peut décider de les réaccorder à la même famille, de les distribuer à d'autres ou même de les supprimer purement et simplement. Ainsi chaque génération au pouvoir est en mesure de choisir ses vassaux.

    (A noter qu'il est tout de même assez rare qu'un titre soit retiré à une famille qui n'aurait rien à se reprocher tout simplement parce que cela risquerait de mécontenter toute la noblesse. Ce droit du roi est incontestable mais il ne peut que l'appliquer avec sagesse sous peine de déstabiliser complètement son empire...)

  • >> Dans le cas où le suzerain n'aurait engendré aucun fils le pouvoir retombe sur le frère cadet de celui-ci et sur ses propres fils.

  • >> Dans le cas extrême où il n'existerait plus aucun héritier mâle le pouvoir retombe sur les femmes. D'abord la fille ainée du suzerain venant de disparaitre, puis ses cadettes, les tantes et les cousines (idem que pour les hommes donc) à la différence près que leur règne ne peut en aucun cas durer et qu'elles se doivent de redonner le pouvoir à leur premier fils le jour de ses 15 ans. A noter que le mariage qu'elle ferait alors nécessairement avec un homme ne portant pas le nom de Kohan serait "Matrimonial" c'est à dire que l'enfant à naître porterait le nom de la mère.

  • >> A noter que dans tous les cas un prince Kohan ne peut hériter avant ses 15 ans, un régent peut-être nommé pour tenir les rennes de l'empire jusqu'à ce qu'il soit en âge de règner.






Protocole : la succession de pouvoir

La succession du pouvoir à la mort de l'empereur doit respecter un protocole strict qui commence avant tout par une longue période de deuil.

La mort de l'empereur en place doit être déclarée publiquement au peuple par l'héritier lui-même aussi rapidement que possible.
Une veillée funèbre de 24h doit être respectée auprès du mort. Après quoi ont lieu les cérémonies et la crémation elle-même. La cérémonie du couronnement n'a lieu qu'un mois plus tard, délai qui peut être ramené à 15 jours en temps de guerre. Entre temps l'héritier possède les rennes du royaume mais de façon non officielle.
Le royaume reste en deuil pour une période de six mois, les fêtes sont annulées, les couleurs vives proscrites et il est très mal vu de se laisser aller à chanter ou à rire trop fort en public en particulier en début de deuil.
La cour est tenue à la même discipline, plus stricte encore. Il n'est pas rare pour de voir les femmes se faire couper les cheveux plus court, certains hommes se font couper une mèche, de nombreux gardes se rasent le crâne. Il ne s'agit là que d'une tradition qui n'est en aucun cas obligatoire mais qui reste très vivace surtout dans les plus anciennes familles.

Concernant la cérémonie de couronnement, elle a lieu au palais impérial qui pour l'occasion ouvre ses portes au peuple. Il est d'usage que ce soit l'homme le plus âgé de la famille Kohan à cet instant qui couronne l'héritier. Mais il est aussi possible à celui-ci de désigner un homme ou une femme pour ce rôle, ce qui est un immense honneur. Une grande fête a lieu, qui constitue le seul et unique moment où le deuil est levé, la cérémonie a lieu en grande pompe et dure 3 jours entiers avant que le royaume ne soit replongé dans sa période de deuil.






Protocole : saluts et règles de politesse

  • De manière générale le peuple a pour obligation de se prosterner devant le roi, la position correcte implique d'avoir les deux genoux à terre, les mains à plat devant soit et le front posé sur ses mains. Il est impoli de lever les yeux sur le roi sans y avoir été invité.

  • Quelques variantes existent néanmoins que ce soit pour des raisons de rang, ou des raisons pratiques.

  • Les gardes de service ne sont pas tenus de se prosterner, le salut militaire est de mise pour eux. Poing droit fermé sur le coeur, s'incliner légèrement. Ils ne sont pas tenu de baisser les yeux étant donné qu'ils ont le devoir de veiller sur lui.

  • Les membres masculins de la famille royale et les plus grands seigneurs ne posent qu'un genou à terre et baissent la tête devant lui, poing droit fermé sur le coeur. Les femmes sont invitées à une révérence très basse, tête baissée.

  • Les visiteurs d'autres races ne sont pas tenus à ce protocole, ils peuvent s'incliner uniquement sauf si ils veulent honorer grandement le souverain du peuple humain.

  • Il est considéré comme particulièrement impoli de tourner le dos au roi, il est donc d'usage de quitter la pièce à reculont ce qui peut nécessite parfois un certain entrainement...

  • Le roi de son côté ne s'incline devant personne excepté les dirigeants éventuels d'autres peuples qu'il salut d'une inclinaison du buste.

  • A noter qu'à l'exception des gardes en service nul n'est autorisé à porter une arme en présence du roi, y être autorisé par lui-même est une preuve de très grande confiance rarement offerte à d'autres que les membres de sa propre famille.

  • Les mêmes règles s'appliquent en présence de la reine.

  • Il n'est utile et obligatoire de se prosterner que devant l'empereur et sa femme uniquement. Le peuple salue les autres nobles en mettant un genou à terre, tête baissée. Une réverence assez basse est de mise pour les femmes et là aussi les gardes en service ne sont tenus qu'au salut militaire.

  • La hierarchie dans la noblesse humaine n'est pas très complexe. Les membres de la famille royale étant considéré comme les plus nobles juste après le roi (d'autant plus nobles qu'ils sont proches de lui en terme de sang), les ducs étant juste en dessous, puis les comtes, les barons et enfin le reste des nobles sans titre ni terres.

  • Au sein de la noblesse il est d'usage quelque soit son rang de saluer les membres de la famille royale en mettant un genou à terre sauf en ce qui concerne les enfants de moins de 15 ans qui sont salué d'une inclinaison du buste.

  • Pour tous les autres il est d'usage de s'incliner devant une personne au dessus de soit dans la hierarchie (exemple : le comte s'incline devant le duc, le baron s'incline devant le comte..)


Citation :
En résumé :

L'empereur et l'impératrice : tous se prosternent devant eux à l'exception des invités d'autres races, des gardes en service et des membres de la famille royale. On sort à reculont des pièces où ils se trouvent. Ils ne s'inclinent devant personne

Les membres de la famille royale : ils posent un genou à terre devant le l'empereur et sa femme. Tout le monde pose un genou à terre devant eux, ils se saluent entre eux en s'inclinant.

Les ducs : ils se prosternent devant le roi, posent un genou à terre devant les membres de la famille royale, ils se saluent entre eux en s'inclinant

Les comtes : ils se prosternent devant le roi, posent un genou à terre devant les membres de la famille royale, s'inclinent devant les ducs et entre eux.

Les barons : ils se prosternent devant le roi, posent un genou à terre devant les membres de la famille royale, s'inclinent devant les ducs, les comtes et entre eux.

Les autres nobles inférieurs : ils se prosternent devant le roi, posent un genou à terre devant les membres de la famille royale, s'inclinent devant les ducs, les comtes, les barons et entre eux.






Salut à toi , crois-tu pouvoir te cacher à mes yeux ? Je sais tout sur toi, tu es inscrit depuis le , ta dernière visite date du , et tu as 366 messages. Ne cherche pas à m'échapper...



Règles de succession et protocole en vigueur au sein du royaume humain Paresseux
! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Règles de succession et protocole en vigueur au sein du royaume humain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Règles de succession et protocole en vigueur au sein du royaume humain
» Forlonguerie ! ( ou l'on parle du protocole royal )
» [HRP] Les règles du RP
» Règles d'apo !?
» GDA Caractéristiques et règles mal comprises ou anormale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: Sujets périmés.-