Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez

Zaphirel Breaan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Zaphirel Breaan Empty
MessageSujet: Zaphirel Breaan Zaphirel Breaan Icon_minitimeLun 10 Déc 2012 - 15:18

Zaphirel Breaan Fiche111
Nom : Breaan
Prénom : Zaphirel
Surnom : /
Date de naissance : An 1731 de l'âge d'argent.
Age : 21 ans
Race : Humain

Caste : Guerrier (Archer)
Métier : Ex-Soldat
Lieu de résidence : Royaume Humain
Arme principale : Un vieil arc qui appartenait à son grand-père. A vrai dire, c'est la seule arme avec laquelle il arrive à ne pas se blesser lui-même. De là à dire qu'il est capable de se battre avec...
Style de magie préféré : Humain

Alignement : Plutôt neutre mais facilement influençable.



Zaphirel Breaan Fiche210

Physique :
Zaphirel est un jeune garçon chétif. Il n’y a pas à tergiverser dessus, le plus jeune enfant le dirait. Il n’est pas gras, certes, mais il n’est pas non plus très musclé : en réalité, il est plutôt fin. Svelte. Il n’est pas non plus extrèmmement grand, ne dépassant guère le mètre soixante-dix. Il est sûr qu’on se demande ce qu’un type comme lui fait sous son armure – en réalité, lui aussi, mais c’est une autre histoire. Par ailleurs, ayant du mal à se trimballer avec ces couches de protections plutôt lourdes, il optera plus généralement pour des vêtements légers. De toute façon, personne de sensé n’enverrais une petite chose comme lui sur un champ de bataille.

Dans un côté plus commun, il possède des cheveux bruns, courts sur le devant, et possédant une simple queue de cheval, fine, qui tombe jusqu’à ses hanches. Parfois, ses cheveux éclaircissent au soleil, prenant alors une teinte légèrement dorée. Ses yeux s’ont d’un brun clair, tendant sur le noir, et c’est sans doute ce qui est le plus beau chez lui. Il a un visage fin, presque féminin, et on le charrie souvent pour cela. Il se tient droit le plus souvent, et bien qu’il n’ait aucune force, il possède une certaine élégance.

Sa famille ne lui a cependant pas laissé le temps de s’occuper de son apparence, aussi parfois fait-il un peu négligé : il lui arrive souvent de se retrouver avec paille et autres feuilles d’arbres dans les cheveux, et il ne prend généralement pas la peine de les y enlever. Il est plutôt mignon, mais il ne fait aucun effort pour l’être. C’est ce charme si « naturel » qui plait généralement.

Caractère :
Zaphirel a une propension à la curiosité certaine. C’est là son trait de caractère le plus certain. Lui-même ne pourrait le nier. Il aime savoir, et il est curieux de tout. Il posera beaucoup de question, si on lui en laisse la possibilité, car malgré tout il peut se modérer : quand bien même cela lui brûlera la langue, il sait quand il faut, et quand il ne faut surtout pas s’aventurer en papotages. Il aime la nature, et les belles choses. Il pourra s’arrêter à contempler un bâtiment de longues minutes durant, en observant les moindres détails. S’il a le temps ou s’il en a la possibilité matérielle, il dessinera les belles plantes qu’il voit, les animaux qu’il peut aimer. Son art du dessin est d’ailleurs plutôt bon, pour quelqu’un qui n’a jamais eu d’apprentissage en la matière.

Il garde un côté naïf en lui. Ses connaissances du monde sont très limitées, car on n’a jugé utile de l’en enseigner. Il sait suivre les chemins, et il peut déchiffrer quelques panneaux lorsqu’il y en a. Il ne connait le nord ni le sud, seulement des directions vagues. Il ne connait les autres races que vaguement, « c’est dangereux » lui a-t-on seulement appris. Aussi, cela s’ajoute à son côté curieux, car, avide de connaissance qu’il n’a point, il n’hésite pas à poser des questions à ceux qui savent. Cette absence de connaissance reste parfois pour lui une petite honte personnelle, comme un petit serrement du cœur : il l’assumera si l’on se moque de lui, mais il est sûr que cela le blesse d’être traité comme un idiot.

Comme un enfant, il s’émerveille d’un rien, et son attention se porte sur tout ce qui peut titiller ses sens. Une bonne odeur de tarte juste cuite, et il sera le plus heureux des hommes. Il est très simple en soi, et c’est ce qui fait une de ses plus grandes qualités. Il n’est en revanche ni bon, ni méchant, car on ne lui a apprit ni l’un ni l’autre. Il est généralement poli, car ses parents étaient polis, et il a pris le pas comme avec ses autres habitudes. Il n’a aucune inclinaison particulière : il se défendra s’il est attaqué, dans la mesure du possible. Il ne fait pas clairement la distinction entre ce qui est bien et ce qui ne l’est pas, ce qui fait de lui quelqu’un de très influençable. A vrai dire, s’il avait prit l’habitude de torturer des gens, pour lui, se serait comme de manger du pain : un acte habituel et banal.

Son esprit est clair, et relativement vif, dans la moyenne. Parfois, il aura du mal à comprendre vraiment quelque chose, car il ne sera pas capable de se mettre exactement dans les bonnes conditions. On lui disait que les vampires tuent des humains, cela ne l’affecte pas ou peu : c'est comme lui dire que les elfes mangent des pommes. Il faut le mettre devant le fait accompli pour qu’il se rende vraiment compte de tout ce que cela signifie, pour lui comme pour les autres. Ainsi, bien qu'on craigne et qu'on traite les vampires comme ennemis publics et comme dangers publics, il ne s'en rendra vraiment compte que devant le fait accompli.

Aime/déteste :
Zaphirel aime les belles choses, celles qui ont des couleurs et qui peuvent titiller sa curiosité. Il aime ce qui est doux, ce qui est chaud, et il apprécie les choses sucrées. Comme un véritable enfant, il aime s’amuser, dormir et rire.

Il n’aime pas pleurer, car les larmes ont un gout salé dérangeant, et l’expression de la tristesse n’est pas à son gout. Il n’aime pas non plus voir les gens tristes, car cela le rend triste autant qu’eux ou presque. A vrai dire, même s’il déteste ça, Zaphirel est une vraie fontaine de larmes. Et il aime encore moins ça.

Il n’aime pas non plus être blessé, il n’aime pas la douleur, mais il pourrait apprécier faire du mal aux autres : cependant, il n’a jamais essayé. Il n’aime pas qu’on se moque de lui, qu’on l’ignore ou qu’on le dénigre, il déteste se sentir rabaissé. Pourtant, cela lui arrive très souvent, car il est petit, faible et tout fin comme une femme : alors il pleure, et il aime encore moins cela.

Il aime se sentir protégé, c’est un sentiment qui lui apporte beaucoup de paix, et être en paix, c’est agréable. Il aime les attentions douces et gentilles, comme un câlin ou un petit cadeau, même si ce n’est pas grand-chose : pour lui, la valeur vient de l’acte. Cependant, il n’aime pas qu’on lui caresse la tête : cela lui donne l’impression d’être un simple chien que l’on félicite, et c’est pour lui dérangeant.

Particularité : /

Histoire :
Zaphirel est né il y a vingt-et-un an maintenant, au sein d’un petit village du Royaume Humain. D’aussi loin qu’il se souvienne, ce village n’avait pour lui pas de nom. Il s’agissait de « la maison » ou bien « du village » lorsqu’on en parlait, et à vrai dire il ne l’a jamais quitté, aussi il ne put savoir comment l’on le nommait dans les grandes villes. Sans doute était-il si insignifiant qu’on ne le nommait pas. A vrai dire, ce village était vraiment petit, et chacun y connaissait chacun. Huit familles y vivaient en tout et pour tout, et six d’entre elles n’étaient composées que de paysans, à peu de choses près. Chacune avait un lopin de terre à cultiver derrière sa maison, et ils vendaient leur surplus aux autres familles, lorsqu’elles n’étaient pas suffisament fournies. Un dernier lopin de terre était commun à toutes, et les récoltes étaient vendues au bourg le plus proche, ce qui servait à fournir suffisament d’argent pour acheter le nécessaire. La famille de Zaphirel ne faisait pas partie de ces familles de cultivateurs. Il était membre de la famille Breaan, qui s’occupait, avec la dernière famille restante, de fournir des soldats bien formés et des femmes bien éduquées, afin de subvenir aux besoins autres que ceux de la nourriture. En réalité, ils n'étaient pas réellement "soldats" mais entrainé par leur père dans ce but, et, à un certain âge, ils partaient vers la ville pour en devenir s'ils n'avaient pas leur place au village.

Dans ce petit village, peu de gens avaient besoin de soldats, il est vrai, aussi seulement deux ou trois suffisaient à repousser les petits voleurs de petits chemins, et les méchants animaux sauvages du petit bois. Zaphirel et ses frères étaient de ceux-là, et partageaient leurs tâches avec les autres hommes du village, lorsqu’une invasion de lapins sauvages mangeurs de salades surgissait. Parfois, on leur demandait d’autres services : aller chercher du bois, généralement aux plus jeunes, et aller chasser, pour les plus grands. Voilà en quoi consista l’enfance de Zaphirel. Il apprit un peu à lire, car sa mère avait été chanceuse et possédait une instruction relativement bonne, car elle vivait auparavant dans le petit bourg non loin, où se trouvait à l'époque un vieil enseignant, et par ailleurs elle gérait les finances du village. Mais son père tenta de faire de lui un soldat. Ses parents étaient d’ailleurs un couple comme il y en a tant d’autres : un homme bien costaud, qui arborait des muscles avec une fierté sans nom, et une femme toute fine et toute belle, aux cheveux soyeux et à la grace innée. Elle avait eu beaucoup de chance, car son mari refusait qu'elle perde sa beauté. Certes, ses mains étaient un peu abîmées, et elle était parfois salie par la terre, mais jamais il ne la laissait faire un effort qui pourrait lui nuire.

Mais Zaphirel n’avait pas tant de chance, et contrairement à ses frères ainés, il ne naquit pas avec cette propension à la force et au combat, si bien que s’il n’était pas né dans la nudité, comme tout le monde, jamais personne n’aurait pu penser qu’il était un homme. Fin comme sa mère, il aimait les belles choses, il aurait voulu être un savant ou un artiste. Par ailleurs, ses imitations étaient très prisées, et faisaient beaucoup rire les jeunes enfants du village. Mais son père était formel : un homme se bat, une femme fait de la couture. Hors, la nature avait décidé pour Zaphirel qu’il irait, avec ses frères, ramasser du bois, s’entrainer à l’épée et courrir les lapins. Voilà quelque chose de bien triste pour lui, car il ne put jamais attraper le moindre animal ni ramener suffisament de bois pour chauffer la moindre famille.

Alors, il fut victime de brimades, de son père et de ses frères, et bien que sa mère fasse toujours son possible pour le protéger, cela ne l’en priva pas, au contraire. Il était le garçon féminin qui se réfugiait dans les jupes de sa mère. Ses deux jeunes sœurs furent plus aimables, car elles aimaient ses histoires et sa façon toute particulière de narrer, ce qui était l’un de ses plus grands atouts. Oui, il ne maniait l’épée que très faiblement, et ne réussissait qu’à se blesser lui-même avec, mais d’un autre côté, c’était un brave archer et un plutôt bon cavalier, et mieux encore, il réussissait généralement à tirer à l’arc en étant à cheval : une bien belle prestation. Sauf qu’il n’y avait pas grand-chose à faire avec un arc ici bas, car il était fort peu agile, fort peu rapide et fort peu discret, ce qui faisait fuir la moindre chose sur laquelle il aurait pu tirer.

Alors, un jour, son père le prit par le bras, et il lui dit :

« Fils, si tu ne fais pas le moindre progrès, je te considèrerais comme une bouche inutile. »

Il savait à peu près ô combien son père n’avait cure de lui, et il s’attendit donc au pire.

« Et les bouches inutiles » continua-t-il « je les envoie ailleurs. »

Comme vous vous en douterez sûrement, malgré tout les efforts qu’il put faire, son père ne fut jamais satisfait et ce dernier l’envoya au bourg, afin qu’il y apprenne à vivre comme un homme. La séparation avec ses frères fut toute bienvenue, car les bleus qu’il avait sur le corps ne s’estompaient jamais, mais elle fut plus dure avec ses jeunes sœurs, car il les appréciait énormément. Mais le père avait parlé. Il prit donc ses maigres bagages (l’arc de son grand père, avec lequel il avait appris à tirer, et une vieille épée qui ne lui servait pas à grand-chose). Son père lui offrit tout de même un sourire, et sa mère lui donna un plastron de cuir à sa taille – car en plus, il était petit – afin qu’il ne se blesse pas trop.

Au bourg, à la demande de son père, on l’affecta à une petite division de soldats qui patrouillaient, et il y vécu quelques années. Il subit exactement la même chose que chez lui : brimades, moqueries, bousculades. Mais il s’y fit tout de même une petite place (ses talents de cuisson de la pomme de terre étaient très appréciés). Puis un jour, alors qu’il avait accumulé un petit pécule d’économies grâce à son travail de soldat, il décida de partir en voyage, et de découvrir le monde.

En deux années, il put découvrir Aldaria la Superbe, et Gloria la Magnifique, où il s’émerveilla devant les grands bâtiments et les immenses rassemblements. Il vit la richesse – qu’il n’aurait sans doute jamais – et il finit par y laisser ses économies, car la nourriture là-bas était plus chère que chez lui, ce qu’il n’avait prévu. Il décida alors de faire comme chez lui, et il s’engagea dans la patrouille extérieure, celle qui s’occupait notamment de parcourir les environs. Sa petite troupe et lui furent envoyés un peu partout. Il ne se sentait pas de les suivre partout, et lorsqu'ils revinrent pour leur journée de repos, il déposa sa démission officielle.

Voilà ce qu’il en est maintenant de Zaphirel, qui, du haut de ses vingt-et-un ans, n’a jamais connu rien d’autre que l’échec et l’innaccessible. Mais au moins, il a un arc. Et il compte bien s’en servir, afin de trouver de quoi survivre, dans ce monde violent qui, visiblement, n’a aucunement besoin de lui.


Liens familiaux : Il a deux soeurs plus jeunes que lui, et deux frères plus grands que lui. Par ordre de naissance, la fratrie se compose ainsi : Ethaniel ( 29 ans ), Geran ( 25 ans ), Zaphirel ( 21 ans ), Elda ( 19 ans ) et Marisa ( 18 ans ). Ses parents ( Darelle et Bogen ) sont maintenant plutôt vieux. Il a appris que ses frères avaient femmes et enfants, mais il ne les a jamais vus. Il n'a que peu de contacts avec eux : il est complètement seul en réalité. Il les a quitté et n'est plus jamais allé les voir, et n'a reçu que quelques rares informations par des messagers lorsqu'il vivait encore en ville.
Autres liens : /
Code du règlement : Ok by Lorenz

Zaphirel Breaan Fiche311

Petite présentation : Heey ♥ Mon petit prénom c'est Lorane - et oui, je suis une fille - et j'ai 17 ans depuis peu. Je fais du rp depuis presque 7 ans et j'écris divers romans et histoires courtes (je publie sur FictionPress et sur FanFiction.net si ça vous intéresse, sous le pseudo de Luunai). Je fais aussi du graphisme à mes heures perdues (et je cumule le poste de graphiste - admin et d'assistante codage sur mon forum). Je pense avoir un bon niveau en langue, mais pitié, pitié, fouettez moi si vous trouvez des fautes d'orthographe ou de grammaire !
Nombre de connexions par semaine : 7/7 sauf exceptions
Particularité RP : Mmh étant admin sur un forum et ayant 4 comptes sur un autre, je ne dépasserais pas un rp à la fois mais je ferais mon possible pour rp très souvent !
Comment avez-vous découvert le forum ? : C'est Sony qui m'en a parlé ! Elle avait l'air super enthousiaste et comme elle est dans ma classe elle m'a harcelé ! C'est de SA faute ! Vous êtes prévenus è_é !


Dernière édition par Zaphirel Breaan le Dim 16 Déc 2012 - 19:27, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Zaphirel Breaan Empty
MessageSujet: Re: Zaphirel Breaan Zaphirel Breaan Icon_minitimeLun 10 Déc 2012 - 15:22

  • Physique :

    • Force physique : Catastrophique
    • Agilité : Moyen
    • Réflexes : Moyen
    • Endurance : Inférieur à la moyenne
    • Résistance : Inférieur à la moyenne
    • Beauté : Moyen


  • Mental :

    • Force mentale: Moyen
    • Patience / Self contrôle : Inférieur à la moyenne
    • Intelligence : Moyen
    • Arrogance : Moyen
    • Gentillesse : Inférieur à la moyenne
    • Prestance/Charisme : Moyen
    • Mémoire : Supérieur à la moyenne




  • Niveau guerrier :

    • Epée : Catastrophique
    • Lance : Catastrophique
    • Arc : Supérieur à la moyenne
    • Poignard : Inférieur à la moyenne
    • Combat à mains nues : Catastrophique
    • Equitation : Supérieur à la moyenne


  • Niveau magique :
  • Aucun niveau magique.

  • Esprit-totem : ne remplissez pas cette partie, elle est réservée aux admins.


Dernière édition par Zaphirel Breaan le Dim 16 Déc 2012 - 19:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lorenz Wintel
Lorenz Wintel
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage exceptionnel
Expérience:
Zaphirel Breaan Left_bar_bleue0/10Zaphirel Breaan Empty_bar_bleue  (0/10)
Xp disponibles: 9

Fondatrice

Zaphirel Breaan Empty
MessageSujet: Re: Zaphirel Breaan Zaphirel Breaan Icon_minitimeSam 15 Déc 2012 - 13:46

Bonjour Zap, je viens aux nouvelles. Où en est ta fiche ?


Salut à toi , crois-tu pouvoir te cacher à mes yeux ? Je sais tout sur toi, tu es inscrit depuis le , ta dernière visite date du , et tu as 366 messages. Ne cherche pas à m'échapper...



Zaphirel Breaan Paresseux
! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Zaphirel Breaan Empty
MessageSujet: Re: Zaphirel Breaan Zaphirel Breaan Icon_minitimeSam 15 Déc 2012 - 16:59

Elle est en cours sur Word, et devrait être finie ce weekend !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Zaphirel Breaan Empty
MessageSujet: Re: Zaphirel Breaan Zaphirel Breaan Icon_minitimeDim 16 Déc 2012 - 18:35

Voilà voilà donc, je viens te redire bienvenu pour la forme et je passe à la fiche. Quelques petites choses à changer mais une fiche correcte dans l’ensemble.

Présentation rapide ok.
Physique : Tu dis que personne ne l'enverrait sur un champ de bataille, cependant tu dis qu'il est soldat, cela signifie forcément qu'il va se battre avec l'armée.
La couleur des yeux, brun tirant sur le gris, le gris est une teinte de bleu aussi surprenant que ça paraisse, ça paraît bizarre, je pense que des yeux comme ceux de ton perso tireraient plutôt sur le noir.
Le fait que ses parents ne lui laisse pas le temps de se soigner et le fait qu'il paraisse négligé : si comme tu l'indique ton perso est de naissance commune c'est tout à fait normal qu'il ai cette apparence, le contraire serait plutôt étonnant.
Il semble y avoir une petite incohérence dans le fait que tu le décrive d'abord comme maigrichon et ridicule puis comme étant mignon et ayant de l'élégance. Une chose maigrichonne n'est pas élégante, si tu souhaite vraiment garder la comparaison tu devrais le décrire moins péjorativement, en changeant des adjectifs par exemple.

Caractère : Le terme ' petit garçon ' me gêne un peu. À l'époque médiéval un jeune homme est considéré adulte très tôt, le descriptif est donc malvenu.
De même, le fait que tu dise qu'il n'ai que de vagues notions de biens et de mal. L'éducation est certes sommaire mais tout de même pas au point de ne pas inculquer quelques véritables notions de ce style aux enfants, ça semble étrange, comme le fait que les vampires tuent des humains ne l'affecte pas. Les vampires sont la plaie des hommes depuis très longtemps, les monstres qui se cachent sous les lits pourrait-on dire, les hommes les craignent et les haïssent, et ils passent de même ces sentiments à leur progéniture.


Aime/déteste : pareil, le terme enfant assez inapproprié.

Histoire :

Explique moi cette phrase « Il était membre de la famille Breaan, qui s’occupait, avec la dernière famille restante, de fournir des soldats bien formés et des femmes bien éduquées, afin de subvenir aux besoins autres que ceux de la nourriture »

Fournir des soldats ? Ils les élèvent en batterie ? ^^'
Ce qui ne va pas c'est que des soldats sont des membres de l'armée. Si les hommes de la famille servent de mercenaire ça ne fait pas forcément d'eux des soldats, et leur entraînement n'est pas le même. Pareil, où trouvent-ils les armes ? Il faut un forgerons pour cela mais tu dis que le village n'est composé que de paysans et de deux familles d'éleveurs de soldats !

« car sa mère avait été chanceuse et possédait une bonne instruction – elle gérait d’ailleurs les finances du village – et son père tenta de faire de lui un soldat. Ses parents étaient d’ailleurs un couple comme il y en a tant d’autres : un homme bien costaud, qui arborait des muscles avec une fierté sans nom, et une femme toute fine et toute belle, aux cheveux soyeux et à la grace innée. « 

Ce n'est pas faux, simplement une femme de bonne famille comme elle semble l'être ne se marierait pas à la campagne, mais plutôt en ville, et l'éducation qu'elle a reçu est relativement restreinte. Qu'est ce qu'elle fait là ? Pourquoi ? La vie à la campagne est dure, comment se fait il qu'elle ai préservé sa beauté et sa grâce dans un environnement si rude ? Essaye de développer qui sont ses parents.

« c’était un brave archer et un plutôt bon cavalier, et mieux encore, il réussissait généralement à tirer à l’arc en étant à cheval : une bien belle prestation »

Je relis ça avec l'excellent à l'arc des caractéristiques mais en l'état ce n'est pas suffisant comme explication. Parle de son entraînement, de son apprentissage.

« Sa petite troupe et lui furent envoyés un peu partout, et jusqu’à une sorte de petits bois étrange, où ses camarades, lassés de sans cesse devoir l’aider, l’abandonnèrent »

Des soldats ne feraient pas ça. Même si l'on apprécie pas un compagnon d'arme, c'est l'armée régulière, il y a des règles, de plus si vraiment ça s'était fait, ton personnage aurait été considéré comme un déserteur, ce qui est fortement puni.

Le reste est bon. Pour les caractéristiques comme je l'ai dit l'excellent au tir à l'arc ne me semble pas justifié, un simple supérieur à la moyenne sera très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Zaphirel Breaan Empty
MessageSujet: Re: Zaphirel Breaan Zaphirel Breaan Icon_minitimeDim 16 Déc 2012 - 19:35

Voila, je pense que c'est bon, cependant j'aurais quelques remarques :

    En réalité, je dis que "personne de sensé ne l'enverrait sur un champ de bataille" ce qui n'exclue pas que son père l'y destine.

    J'ai rectifié la couleur des yeux. Quand au fait qu'il paraisse négligé, je n'ai pas trop compris ce qui n'allait pas. Oui, c'est normal, mais ça fait quand même partie de son physique... je dois l'enlever ?

    J'ai changé le terme "maigrichon" par "fin" je pense que ça devrait aller.

    J'ai modifié dans le caractère, je pense ne rien avoir oublié.

    La phrase « Il était membre de la famille Breaan, qui s’occupait, avec la dernière famille restante, de fournir des soldats bien formés et des femmes bien éduquées, afin de subvenir aux besoins autres que ceux de la nourriture » signifie que la famille Breaan éduque ses enfants dans le but d'en faire des soldats : ils se forment comme ils peuvent chez eux, jusqu'à être capable d'aller suivre le véritable enseignement en ville. Ceux qui n'aspirent pas à défendre le Royaume peuvent simplement rester chez eux et défendre leur village comme des mercenaires. Quand aux armes, le village n'a pas de forgeron, mais comme précisé au-dessus "Un dernier lopin de terre était commun à toutes, et les récoltes étaient vendues au bourg le plus proche, ce qui servait à fournir suffisament d’argent pour acheter le nécessaire."

    J'ai ajouté des informations sur ses parents, ça devrait suffire je l'espère.

    J'ai remplacé Excellent par Supérieur à la Moyenne en Archerie.

    J'ai également modifié la fin de l'histoire.


Merci beaucoup d'avoir pris le temps de tout lire !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Zaphirel Breaan Empty
MessageSujet: Re: Zaphirel Breaan Zaphirel Breaan Icon_minitimeDim 16 Déc 2012 - 19:39

C'est bien Wink je te valide donc de ce pas.
Pas de nouveau magique et totem araignée
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Zaphirel Breaan Empty
MessageSujet: Re: Zaphirel Breaan Zaphirel Breaan Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Zaphirel Breaan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: Fiches de personnages supprimés-