Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Le sombre et la voleuse( PV Kirialys)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Le sombre et la voleuse( PV Kirialys) Empty
MessageSujet: Le sombre et la voleuse( PV Kirialys) Le sombre et la voleuse( PV Kirialys) Icon_minitimeJeu 31 Mar 2011 - 18:01

C'était dans l'un des plus grands et des plus luxueux bâtiments d'Aldaria, situé non loin du palais blanc, que se trouvais la première école militaire du nouvel Empire Vampirique. Le Triumvirat désirait montrer leur puissance aux autres races et aussi leur démontrer qu'il n'était pas de simples bêtes féroces, comme ils le prétendaient, mais des être doté d'une civilisation propre. C'est dans cette optique que l'école avais été ouverte et aussi pour optimiser l'efficacité de leurs troupes. C'est ici que les vampires nouvellement transformé venaient suivre une formation accélérer, avant de partir rejoindre le champ de bataille, mais les soldats impériales expérimentez en poste ou simplement de passage a la capitale y venait aussi pour passer le temps et affuter leurs capacités. Le centre d'entrainement était divisé en plusieurs ailes et chaqune d'entres elles étaient consacrer a un domaine d'enseignement. La plus grande aile était dédiée au combat à l'arme blanche, on y apprenait à manier les épées et autres dagues et poignards, vu que ce type de combat était la spécialité des vampires elle était très fréquentée. Les deux plus petites ailes et les moins fréquentées étaient dédiées au combat à la lance et à l'arc. Une autre aile était consacrer au combat à mains nues et à la traque et une autre à la stratégie, pour ceux qui étaient destinés à devenir des officiers, bien entendu il y avait une aile consacrer à l'apprentissage de la magie. Cette dernier était particulière, car le maître qui y enseignait n'appartenais pas a l'espèce des nocturnes, mais était l'un des rares humains de la maudite à être libre et avoir un poste d'une certaine importance. C'était un homme qui avais trahis les siens par cupidité et soif de pouvoir, un homme fasciné par les ténèbres et la magie et qu'on surnommait le sombre, cette homme s'appelait : Remkort Alastar !

Remkort était plutôt satisfait de lui-même, il avait réalisé son rêve et était désormais a la tète d'un ordre de mage bien plus sombre et plus sanglant que la Confrérie du Dragon Blanc, sa vie actuel était très agréables et son salaire d'instructeur était assez confortable lui aussi. Pourtant, lorsque Rem observa ses apprentis vêtus de longues bures à capuches noirs et qui s’entrainaient à lancer des sorts d'attaques et à les contrer avec des Boucliers Ténébreux, il ne pouvait s'empêcher de ressentir une certaine contrariété. L'un de ses élève n'était pas venu à la leçon d'aujourd'hui, le professeur avait pourtant été clair des le début : tout retard ou absence serait sévèrement punis ! Le sombre se souvenait du premier jour de classes, tout ses étudiants s'étaient montré agressifs ou railleurs avec lui, sous prétexte qu'il n'était qu'un humain. Le maître mage les avais donc maté un par un par, en les écrasant avec sa puissance magique, depuis tous le respectaient et craignaient ses représailles. Le disciple absent finis cependant par arriver, Alastar lui jeta un de ses regards les plus noirs avant de prendre la parole pour le réprimander sévèrement, tout en prenant une voix furieuse et un ton sévère.


-Tu es en retard apprenti, tu sais pourtant que je ne tolère pas le retard, j'espère pour toi que tu as une bonne excuse sinon....

-Excusez-moi maître Remkort, mais une humaine non-enchainé à réussir à entrer dans le centre ville, c'est la panique en ville et les gardes sont sur les dents, d'ou mon retard.

Remkort se mis a réfléchir avec un air pensif sur le visage, si ce que son apprenti disait vrai cela pourrait être intéressant de partir a la recherche de cette humaine et de la capturer avant les gardes, cela lui permettrait de se faire bien voir auprès du Triumvirat et de prouver une fois de plus sa loyauté à l'Empire Vampirique, de plus ca ferait un bon entrainement pour ses élèves, qui manquaient un peu d'exercices pratiques ses derniers temps. Rem emmena donc ses disciples vampires en dehors de l'école et leur donna ensuite ses instructions.

-Très bien, nous allons nous dispersez dans la ville et traquer nous meme cette humaine. C'est le moment pour vous de me montrer ce que vous avez appris, réussissez la ou les gardes ont échouez, vous démontrerez ainsi une fois de plus l'efficacité des mages des ténèbres ! Vous avez le droit le neutralisé comme bon vous semble, mais évitez de la tuer ou de la vampiriser pour le moment, j'aimerais l'interroger sur ses raison qui l'ont poussé à venir ici. Si l'un de vous la trouve, qu'il m'envoyé un signal magique, je rejoindrais immédiatement votre position. Maintenant dispersion !

les apprentis mages noirs se séparèrent avec un air affamé et enragé sur le visage, utilisant leur vitesse et leurs agilité de vampires pour grimper sur les murs ou pour parcourir les rues a toute vitesses, toute excité a l'idée d'enfin pouvoir poursuivre une proie et d'utilisé les sorts que leur avais appris leur maitre. Remkort ne put retenir un sourire face a ce spectacle et se mis lui aussi en route.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Le sombre et la voleuse( PV Kirialys) Empty
MessageSujet: Re: Le sombre et la voleuse( PV Kirialys) Le sombre et la voleuse( PV Kirialys) Icon_minitimeLun 4 Avr 2011 - 2:25

    Gloria la magnifique, une ville où il fait bon vivre, ses ruelles animées, ses murailles et ses gardes qui s'agitaient en tout sens, à la recherche de deux voleurs qui venaient de s'évanouir dans la foule. Les complices s'étaient réfugiés dans une ruelle sinueuse et sombre. Essoufflés, ils reprirent leur souffle durant quelques minutes, l'homme était recroquevillé sur lui, l'air satisfait malgré l'échec de la mission causée par sa présence. En face de lui, la jeune femme aux cheveux de feu s'était déjà remise de ses émotions et toisait désormais le membre de la horde avec un regard assassin. Le messager, un humain d'une trentaine d'année au corps svelte et longiligne lui tendit une lettre cachetée. Kirialys lui arracha des mains, elle était encore furieuse contre son frère de guilde, il avait délibérément interrompu une rapine alors qu'elle était dans le feu de l'action. Aussi discrète qu'une panthère, elle s'était glissé dans une maison bourgeoise en quête de quelques objets de valeur mais surtout d'un artefact puissant, elle avait fouillée méticuleusement mais ne trouva que des breloques. C'est au moment ou elle allait descendre dans la cave, qu'un oiseau criard entra par la fenêtre qu'elle avait empruntée et commença a roucouler. Le signe de ralliement de la Horde, elle s'était toujours demandée comment ces oiseaux arrivaient à trouver les membres de la guildes ou qu'ils soient. Elle était sur le point de partir quand l'homme de maison la surpris, sans attendre il se jeta sur elle, bien décidé à la livrer aux gardes. Mais avant qu'il n'est pu s'élancer, la voleuse était déjà sortie. Au dehors, un homme lui fit signe de venir le rejoindre, elle lui fit comprendre que ce n'était pas le moment et qu'il fallait partir sur le champ. La victime avait appelé les gardes aussitôt, s'ensuivit une course folle dans les rues de Gloria avant un repos bien mérité.
    Elle soupira de mécontentement avant de lire la fameuse lettre, le papier était rêche et usé. A première vue, le billet avait était écrit à la hâte.


    Kirialys, chère soeur, je suis au regret de t'informer que Camélia a été vue dernièrement à Aldaria, escorter par des nocturnes, nous n'avons pu l'aider. Il est sans doute trop tard. Abandonne et fait ton deuil, je te laisse autant de temps que nécessaire et considère que ta mission à Gloria est achever. Revient au camps dès que possible.
    Je te présente mes sincères condoléances, que l'ami loup guide ta route.
    La Louve


    La voleuse referma sa main sur le papier, le broyant de toute ses forces, en un rien de temps le mot fut réduit en pièce . Des larmes s'écoulèrent sur ses joues blafardes. Sa petite soeur, sa meilleure amie, elle ne pouvait y croire. Elle sentait au plus profond d'elle même qu'elle était encore en vie, en danger mais vivante. Sous le choc, elle s'effondra sur les pavés. A ses cotés, le messager se mit à sa hauteur et lui demanda si ça allait. Elle ne répondit pas, serrant de plus belle les débris de papier. Elle resta ainsi quelques minutes, des minutes qui lui sembla être une éternité. Tous les moments passés avec sa soeur ressurgissaient tel un volcan en éruption. Elle souffrait, bien plus qu'elle n'aurait pu l'imaginer. Elle se releva, la peine était passé laissant place à la haine. Elle ferait tout pour sauver Camélia ou pour ramener son corps auprès des siens. Sans adresser le moindre regard au membre de la Horde, elle s'en alla d'un pas décider. Elle rajusta sa capuche qui couvrait tout le haut de son visage et sortit de la ville en toute discrétion. Son cheval, laissé en liberté en dehors de la ville l'accueillit avec un hennissement traduisant son bonheur de la revoir. Pourtant elle sembla l'ignorer, il n'y aurait pas de murmures apaisants cette fois. Il se laissa faire tendit que sa maitresse grimpait sur son dos. Le chemin allait être long et fatiguant rien n'était plus sur.

    La jeune femme chevaucha sans relâche durant des semaines, s'arrêtant seulement pour nourrir son cheval et le laisser se reposer. Elle fit aussi halte dans un petit hameau où elle acheta des provisions avant de reprendre la route sans prendre le temps d'aller parler au contact de la guilde. Cette affaire ne concernait plus la guilde, c'était une affaire personnelle désormais. Elle n'avait rien contre les vampires, mais maintenant tout était différent et qu'importe les dangers et les superstitions à propos de ces créatures nocturnes, rien ne l'empêcherai de pénétrer dans Aldaria. Durant son long voyage, elle avait envoyé un message à un vampire de la guilde, elle lui avait donner rendez vous aux alentours de la ville maudite. Il avait de nombreux contact et entrer dans la ville ne fut en aucun cas un problème. Il la fit passer pour son esclave personnel. Pour que cela paraisse bien plus réaliste, elle avait du se dévêtir quelque peu, ne gardant que l'essentiel sur elle. L'une de ses dagues avait été dissimulé dans son corsage tandis que l'autre avait repris sa place habituelle: dans sa botte. Elle avait tout fait pour paraître la plus inoffensive possible. Lorsqu'elle passa devant les gardes, elle baissa le regard en signe de totale soumission. Si seulement ils savaient ce qu'elle aurait voulu leur faire subir, ils ne l'auraient jamais laisser pénétrer dans la cité.

    Dès qu'ils furent hors de vue des gardes, Frallis détacha la chaîne qui encombrait son cou et lui souhaita bonne fortune avant de s'évanouir dans l'obscurité de la ruelle. C'était à elle de jouer désormais. Elle devait avant tout trouver un informateur, pour savoir où avait été emmener sa soeur. Elle arriva sans peine à prendre par surprise un nocturne qui passait à sa porté. Loin de savoir qu'une humaine était en liberté dans la ville, il avançait confiant, l'air hautain, tellement convaincu de sa supériorité, qu'il en avait perdu toute sa prudence. Une proie facile en somme. Kirialys arriva dans son dos et mit sa lame sous la gorge du malheureux qui ne put que se soumettre à interrogatoire musclé de l'humaine. Il lui révéla que trois semaine plus tôt une humaine avait été capturée et emmener au palais blanc. Il n'en fut pas plus à la voleuse pour avoir la certitude que cette prisonnière était bien sa soeur. A partir de ce moment, le vampire ne lui était plus d'aucune utilité, elle l'égorgea sans remord, le sang s'écoula abondamment de la plaie. Elle se réjouit de ce spectacle jouissif. La vengeance, rien de tel pour galvaniser un humain cependant elle ne s'attarda pas. Les suceurs de sang allaient bientôt être attirés par le fumet. Elle prit le temps de le dépouiller, elle récupéra ainsi quelques pièces et une arme de plus: une épée, qu'elle accrocha sans plus tarder à sa ceinture.

    L'alarme fut déclencher quelques minutes plus tard, mettant les gardes dans une rage noire. Ils comprirent que cet assassinat n'était pas l'oeuvre d'un de leur semblable, l'odeur qui se dégageait du cadavre était bien trop désagréable à leur odorat pour l'être. Ils déclenchèrent l'état d'urgence. Du haut d'une bâtisse, Kirialys contemplait le spectacle, amusé de voir le dispositif mis en place pour la retrouver. Si un seul humain pouvait causer une tel agitation, elle se demandait ce qu'une dizaine d'espions pourrait bien provoquer. Elle déchanta en voyant un nouveau groupe arriver, des apprentis portant des robes de sorcier. La voleuse jura intérieurement, la partie risquait d'être serré . Elle n'avait que des connaissances mineurs dans le domaine de la magie et ce manque de sagesse pourrait lui couter cher. Elle n'attendit pas qu'ils se dispersent pour continuer son chemin sur les toits, avec l'agilité d'un félin elle escaladait, sautait. Se rapprochant un peu plus à chaque pas de son but. Les contreforts du palais se dessinaient dans l'horizon, elle se concentrait sur ces tours ancestrales qui avaient abriter des générations d'humains avant de tomber au main des vampires. Plus que quelques mètres a parcourir, la confiance lui donnait des ailes. Mais trop de confiance implique une trop grande estime de ses capacités. Elle en oublia presque les gens qui était à sa poursuite.

    Un sifflement, puis une explosion de douleur. La jeune femme tomba sur le flanc, derrière elle se dressait un vampire, la fixant de son regard pénétrant, un sourire pervers se dessinait sur son visage aussi pâle que le sien. Elle tenta de se relever, en vain, une force la maintenait clouée au sol. La créature se rapprocha d'elle, lentement, prenant un malin plaisir à la voir se débattre face à sa magie. Lorsqu'il fut à sa hauteur, il la contourna et lui assena un violent coup de pied dans les côtes, la faisant basculer du bâtiment. L'atterrissage fut rude, son arcade la faisait souffrir et pour cause, le sang s'échappait d'une plaie béante. L' apprentie sauta de la maison avec souplesse et attrapa la jeune femme par les cheveux. Il l'obligea à le regarder, il approcha son visage du sien et lui susurra à l'oreille.


    « Tu vas regretter d'être née, sale cloporte, notre maître se fera un plaisir de te vider de ton sang et de tes entrailles ….»

    Il n'eut pas le temps de terminer sa tirade que la jeune femme lui mordit la joue de toute ses forces, arrachant par la même occasion un morceau de chair. Le suceur de sang la lâcha et hurla de fureur, il porta sa main à son visage, un bout manquait. Ce dernier, gisait au sol, flasque et sanguinolent. La voleuse cracha ce qui restait de sang dans sa bouche sur le vampire. Ecument de rage, le novice lui assena un violent revers de la main, et voulu la mordre puis se ravisa en voyant son maître approcher, il reprit la chevelure de sa prisonnière en main et la traina au pied d'un...humain. Kirialys n'en crut pas ses yeux, le maître de ces fous furieux n'était autre qu'un humain. Elle ne tenta pas de demander son aide, après tout c'était un traître, il avait renié sa race.


    «Maître je vous apporte l'humaine comme vous l'aviez demandé. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Le sombre et la voleuse( PV Kirialys) Empty
MessageSujet: Re: Le sombre et la voleuse( PV Kirialys) Le sombre et la voleuse( PV Kirialys) Icon_minitimeMar 5 Avr 2011 - 20:49

La traque n'avais duré guère longtemps, ce que Remkort avais trouvé un peu dommage, il aurait espérer une vrai poursuite a travers la ville, comme lorsqu'il avait poursuivis ce voleur de la Horde qui prétendait s'appeler Rexan Lorcs quant il avait pénétrer dans la cité pour la première fois de sa vie, mais apparemment il n’aurait rien d'aussi épique a ce mettre sous la dent aujourd'hui. Rem s'était mis en marche depuis seulement quelques minutes, que l'un de ses apprentis envoya un signal magique dans le ciel de la capitale du nouvel Empire Vampirique, afin de le prévenir qu'il avait trouvé l'humaine non-enchainé qu'ils cherchaient. Le maitre mage noir était toujours sidérer par le talent que les vampires avaient pour la traque, il espérait qu'il hériterait lui aussi de ce don quant il serais transformé a son tour, mais on en était pas encore la : l'instructeur en magie avait bien insisté sur le fait qu'il voulait rester humain afin de mieux explorer les limites de son art et il voulait aussi trouver un moyen de conserver ses souvenirs malgré la vampirisation, car il craignait d oublier certains sorts, ce qui serait très gênant. Mais le sombre n'était pas encore la pour l'instant, pour le moment il fallait régler cette affaire d'intruse, il se mit donc en route vers la provenance du signal magique.

Arrivé a mi-chemin, Remkort rencontra le dit apprenti qui se dirigeait vers lui, en trainant l'humaine rechercher par sa chevelure rouge. Apparemment le disciple avait eu du mal pour la capturer car il lui manquait un bout de chair sur la joue, cette petite avait l'air d'être une vrai teigne, voulait qui promettait d'être très amusant : il serait encore plus jouissif de la mater ! Le regard que la jeune lança à Rem était assez révélateur, d'abord vraiment surpris et puis extrêmement méprisant, elle était étonnée qu'un humain comme elle trahisse les siens pour commander à des vampires et elle devait surement ressentir du dégout pour lui. Le sombre était habitué a ce genre de regard, depuis le temps qu'il travaillait pour Lorenz Wintel il était blasé, mais il ne regrettait absolument rien pour autan : les nocturnes payaient bien et ils étaient bien en harmonie avec sa façon de penser que ses soi-disant congénères. L'aspirant mage vampirique s'adressa à son maitre pour lui dire qu'il lui avait l'humaine comme il lui avait demandé, le maitre mage noir émit un sourire charmeur, avant de répondre sur une voix polie et sur un ton digne du grand séducteur et gentleman qu'il était.


-C'est très bien apprenti, mais ne brutalise pas ma congénère ainsi, nous nous devons de montrer un certain savoir vivre envers les dames.

Tandis que les autres apprentis vampires commencèrent à arriver eux aussi, Remkort s'agenouilla devant la prisonnière et dégaina son sceptre magique, afin de s'en servir pour la forcer à relever le menton et ainsi mieux l'observer. Le moins qu'on pouvait dire c'était que la jeune femme était très jolies, ses yeux vert, ses cheveu de feux, son corps et ses formes parfaitement moulés par sa tenue légère d'esclave, qu'elle avait surement du enfiler pour rester discrète, était très agréable a regarder et éveilla les yeux et la chair de l'ancien mercenaire. Le maitre mage noir se passa la langue sur les lèvres et repris la parole sur son ton de séducteur. Cela faisait longtemps qu'il n’avait pas été au lit avec une humaine, il n’avait eu que de belles vampiresses à se mettre sous la dent, mais elle manquait un peu de chaleur et de douceur, il avait envie de coucher a nouveau avec quelqu'un de son espèce, pourquoi pas avec ce magnifique spécimen qui était totalement a sa merci ?

-Excusez la brutalité de mon subordonné, ils sont un peu a cran quant ils ont de la nourriture a proximité et qu'ils ne peuvent pas y toucher, mais permettez moi de me présenté : je m'appelle Remkort Alastar, instructeur en magie à l'armée de l'Empire Vampirique, pour vous servir. Je suis désolé d'avoir envoyé mes apprentis a vos trousses mais, sauf autorisation spécial comme pour mon cas, il est interdis pour un humain de se balader seul dans la ville sans chaines. A présent ne voulez vous pas me dire votre nom et la raison de votre présence ici ? Si vous collaborez, je suis sur que je pourrais vous empêchez d'être dévorer par mes apprentis, nous pourrions meme devenir de proches amis....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Le sombre et la voleuse( PV Kirialys) Empty
MessageSujet: Re: Le sombre et la voleuse( PV Kirialys) Le sombre et la voleuse( PV Kirialys) Icon_minitimeSam 9 Avr 2011 - 4:26

    Une erreur, une seule petite erreur, avait réussit à plonger Kirialys dans la détresse. Elle se maudissait d'avoir été aussi impulsive, si elle était resté plus discrète et plus attentive aux rumeurs de la ville, elle aurait tout de suite repéré le vampire. Satané caractère, a quoi bon se décarcasser à entrer discrètement, si c'était pour finir à la merci de vampire qui ne rêvaient que d'une chose: la saigner comme un vulgaire porc. Le vampire ne s'était pas ménagé en la trainant, elle sentait son sang se répandre des nombreuses éraflures causés par les pavés de la rue mais ce n'était pas cela qui lui faisait le plus mal. Les blessures étaient son lot quotidien, lorsqu'elle retournait au campement, elle passait des jours à penser ses plaies. Mais la trahison d'un de ses semblables était bien plus amer que n'importe quelle blessure physique. Elle le dévisagea avec mépris, certes il était séduisant et les hommes à risque l'avait toujours attiré mais plus elle le regardait et plus elle avait envie de le tuer. Cela attendrait, pour le moment, elle n'avait d'autre choix que de coopérer en attendant de pouvoir s'échapper. L'humain avait félicité son élève tout en le réprimandant sur ses manières peu délicates. L'apprenti ne répliqua pas, une parfaite soumission l'animait. La louve savait à quel point cette dévotion pouvait être dangereuse pour elle, il suffisait que le renégat dise un mot pour qu'elle soit exécuter sans autre forme de procès.

    L'humain s'agenouilla auprès d'elle et l'obligea à relever le menton, elle put ainsi mieux le détailler , de longs cheveux noirs ressemblant étrangement à la parure d'un corbeau, oiseau de deuil. Cela correspondait parfaitement au personnage qui était en face d'elle, il devait avoir tuer un nombre incalculable de personne pour arriver là où il était. Encore une chose qui le faisait chuter dans son estime. Malgré la répulsion qu'elle montrait à son égard, l'homme sembla intéressé par ses charmes, la preuve en était qu'il se lécha les babines. Enfin une bonne nouvelle, elle arriverait peut être à un compromis avec lui. Elle n'était pas du genre à se prostituer mais elle savait qu'un homme dénudé était bien plus facile à berner qu'un homme avec un sceptre magique. Elle sentait l'aura de cette arme magique contre sa peau, la rendant encore plus mal à l'aise qu'à l'accoutumé. Les autres apprentis arrivèrent quelques minutes plus tard, désormais elle était encerclée et sans défense. Elle n'avait plus d'autre choix que d'écouter et d'obéir, pour le moment. Ce fut à ce moment là que le maître se présenta et lui fit des avances. Le marché était simple en somme, coopère et je t'aiderais à te sortir de ce mauvais pas ou meure. Elle ne doutait pas que sa vie n'avait que très peu d'importance pour l'humain et le marché était correct mais elle pensait avant tout à sa petite soeur. Elle l'imaginait dans une salle de torture, vidé de son sang. Elle tenta de se relever mais en vain, le vampire la maintenait toujours son son emprise magique. Elle se redressa tant bien que mal avant de parler au chef de meute.


    « Je suis Camélia Alma, membre de la Horde, fille de Thor. »

    Elle n'en dit pas plus, elle voulait voir la réaction de Remkort, mais avant qu'il n'ai pu répondre un des vampires intervint. Il assena à la jeune femme un violent coup de pied dans les côtes avant de lui cracher dessus et de dire avec un ton supérieur.


    « Parle sur un autre ton humaine, tu n'es pas chez toi ici, nous sommes supérieur à toi ne l'oublie pas. Tu nous dois le respect, baisse les yeux et arrête de raconter n'importe quoi, une autre femelle de ton espèce est arrivée enchaînée portant le même nom que toi. Ne te fiches de nous ou tu le regretteras. »

    La douleur élançait la jeune femme et pourtant un large sourire se dessina sur son visage, sa soeur était bien retenu en ces murs. Elle avait obtenu ce qu'elle voulait. Allongé au sol, aucun vampire ne vit la voleuse sortir le couteau niché entre ses seins (protégés par des lanières de cuir adapter à cet effet) puis le planté dans le pied du vampire qui venait de l'offensé, elle ne craignait nullement les représailles. Son honneur passait avant tout.

    « Effectivement je ne suis pas Camélia, je suis Kirialys sa soeur ainée et je ne me laisserais jamais faire par un vampire de pacotille. Baisse les yeux toi qui n'a comme loi que le massacre, toi qui ne vit que pour le malheur des autres car tu es la pire vermine qui existe en ce monde. Vous vous dites civilisé mais vous l'êtes encore moins que les bêtes qui hantent les bois. Je veux juste récupérer ma soeur! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Le sombre et la voleuse( PV Kirialys) Empty
MessageSujet: Re: Le sombre et la voleuse( PV Kirialys) Le sombre et la voleuse( PV Kirialys) Icon_minitimeMer 13 Avr 2011 - 18:03

Remkort constata que séduire la jeune femme allait être bien difficile et ca la rendait paradoxalement encore plus attirante ! Cette dernier n'arrêtait pas de lui lancer des regards chargé de dégout et d'envie de meurtres, apparemment répugné par le fait qu'il est trahis sa race, était ce si difficile a comprendre ? Rem avais simplement succombé aux ténèbres car il y trouvait son intérêt et qu'il partageait bien plus l'état d'esprit des vampires que celui des humains. Quel mal il y avait’ il alors a rejoindre l'autre camp, surtout qu'il avait du faire ses preuves pour cela, notamment en livrant Aldaria aux nocturnes. L'instructeur en magie comptait bien montrer a sa prisonnière que ce n'était pas si désagréable de passer dans l'autre camp. Le maitre mage n'avait en effet pas encore revendiquer le droit d'avoir un Servant personnelle, pourtant vu son statut il y aurais droit, car il était un être humain lui même et que ca pourrait créer une polémique et attirer l'attention sur lui dans la mauvais sens du terme, mais il comptait bien faire cette charmante créature sa Servante personnelle pour satisfaire tout ses besoins, vu qu'il l'avait capturer lui même personne ne pourrait s'opposer a la légitimité que l'ancien mercenaire avait d'en faire son esclave personnelle.

Malgré son dégout, la jolie jeune femme se releva tant bien que mal pour lui répondre, elle avait l'air intelligente et avait surement du comprendre que sa survie dépendrait de sa coopération. Elle n'était en effet qu'un jouet potentiel pour Remkort, il n'hésiterais pas a l'éliminé personnellement ou a la livrer en pâture a ses apprentis si elle lui résistait trop, même s'il préférait ne pas en arriver la. La beauté se présenta sous le nom de Camélia Alma, fille de Thor et membre de la Horde, décidément les membres de cette guilde aimait sévir à Aldaria. A peine avait’ elle fini de se présenté, que le disciple qui l'avais capturé lui donna un violent coup de pied dans les cotes et lui cracha dessus, avant de lui dire qu'une autre femelle portant le meme nom était arrivé enchainer dans la ville. Rem fut surpris que le vampire sois si bien informer sur les nouveaux prisonnier qui arrivaient de tout l'Empire Vampirique alors que lui même n'était pas au courant, mais après tout il s'agissait la de sa seule source de nourriture, ce n'était donc peut être pas si étonnant. La fausse Camélia ne se laissa pas faire, elle sortit un couteau d'entre ses seins et le planta dans le pied qui avais osé le blesser, avant de se lancer dans une tirade ou elle avouait s'appeler Kirialys et qu'elle était venue pour délivrer sa sœur.

Remkort souris face a autant d'audace, décidément elle lui plaisait de plus en plus, mais en tant que professeur il devait punir celle qui avais osé blesser son élève. Alors que son apprenti s'éloigna en sautillant et en criant sous la douleur que lui infligeais le couteau, Rem lança un regard aux autres vampires pour leur faire comprendre que c'était à lui d'intervenir, puis lança un sort d'immobilisation qui paralysa les jambes et les bras de Kirialys. La maitre mage noir aurait pu invoquer un sort de stase, qui était plus puissant que celui-ci, mais elle aurait été alors totalement figé et elle n’aurait plus été capable de répondre a ses questions tandis que l, avec juste ses membres immobilisé on pouvait continuer l'interrogatoire, tout en étant sur qu'elle ne pourrait plus nuire. Le sombre agrippa ensuite la voleuse par les cheveux et lui tira le visage pour le coller a l'extrémité de son sceptre magique, il la regarda ensuite avec un grand sourire sadique, avant de s'adresser a elle sur le meme ton de parfait gentleman qu'il avait utilisé précédemment et qui contrastait fortement avec ses paroles.


-Encore un coup comme ca ma belle et je te défigure ton jolis minois avec une boule de feux, c'est clair ? Au cas où tu ne l'aurais pas encore compris, tu m’appartiens désormais, tu me dois donc obéissance et tu dois respecter mes apprentis. Maintenant écoute moi : Si tu me sers bien je t'aiderais a retrouver ta sœur, si les vampires ne l'on pas déjà transformer ou tuer, mais si tu fais ta forte tette je t'envoyé directement dans l'au delà et je ferais en sorte que ta sœur et tes amis voleurs t'y rejoigne, je te prie de croire que j'en ai les moyens, est ce que tu as bien compris ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Le sombre et la voleuse( PV Kirialys) Empty
MessageSujet: Re: Le sombre et la voleuse( PV Kirialys) Le sombre et la voleuse( PV Kirialys) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Le sombre et la voleuse( PV Kirialys)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une ruelle sombre
» .Sombre rêve. |.Libre.|
» Plume Sombre [Journaliste]
» Morwën, la dame sombre
» Maelya [Pirate, voleuse & Assassin]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: RPs inachevés-