Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lorenz Wintel
Lorenz Wintel
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage exceptionnel
Expérience:
Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours] Left_bar_bleue0/10Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours] Empty_bar_bleue  (0/10)
Xp disponibles: 9

Fondatrice

Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours] Empty
MessageSujet: Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours] Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours] Icon_minitimeLun 12 Avr 2010 - 11:24

Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours] Fiche111


  • Nom : Wintel
  • Prénom : Lorenz
  • Surnom : Aucun à l'heure actuelle
  • Date de naissance : automne 852 de l'âge d'argent
  • Age : 782 ans, transformé vers l'âge de 120 ans.
  • Race : Vampire (ancestral)
  • Caste : Mage et politicien
  • Métier : Tente de s'octroyer le poste de chef du royaume vampirique.
  • Lieu de résidence : Royaume vampirique

  • Arme principale : Lorenz possède deux dagues magiques de fabrication elfique. La première "amarth" (destiné) a une lame assez longue et doit être tenue dans la main forte, la main gauche pour Lorenz. La deuxième est beaucoup plus fine, à peine plus grande qu'un poignard et fut nommée lómë (crépuscule) par les elfes c'est en réalité une arme d'appoint que l'on tient de la main faible (mais droite pour Lorenz).
    Lorenz maitrise parfaitement ses deux armes. Il les utilises indifféremment ensembles ou séparément.
    Ces dagues ont une histoire tortueuse qui sera révélée plus bas. Elles ont la particularité de pouvoir apparaitre ou disparaitre spontanément de ses mains selon ses besoins. Protégées par un sort elfique, leurs lames ne peuvent se briser.

  • Style de magie préféré : Magie ténébreuse, bien qu'il maîtrise aussi parfaitement la magie humaine
  • Alignement : Très maléfique


Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours] Fiche210


  • Physique : Lorenz est un vampire ancestral, l'une de ces anciennes créatures qui furent elfes avant de devenir des sang-froids.
    De son ascendance elfique, il garde plusieurs attributs. Ses oreilles pointues bien entendu qui lui permettent de se faire passer assez facilement pour un elfe particulièrement pâle et ténébreux. Son haut front, ses lèvres fines et ses traits harmonieux ne faisant qu'appuyer encore ce penchant.
    Les elfes vieillissent très lentement mais les vampires, eux, restent figés. Lorenz est donc bloqué avec une apparence qu'il aurait eu aux alentours de ses quatre-vingt-dix ans elfiques, traduisez donc une apparence d'un assez jeune humain.
    De taille et de corpulence moyenne, Lorenz possède cette démarche silencieuse et souple propre à tout vampire. Il a perdu cette maladresse terrible qui l'a tant fait souffrir lorsqu'il était elfe au profit d'une synchronisation parfaite et de l'allure féline si caractéristique des prédateurs que sont les sang-froids. Son entrainement de tous les instants le rend aussi affuté que sa paire de lames, sa force n'est pas supérieure à celle des autres vampires mais ses réflexes sont excellents et sa vitesse impressionnante.
    Son habitude de se tenir toujours droit, le regard rarement baissé, lui donne un air assez sûr de lui et particulièrement impérieux. Il aime commander et cela se voit.
    Comment ne pas parler de son regard ? Entourés de cernes profondes, ses yeux bleu acier s'accordent avec la moue presque méprisante qu'il affiche en permanence pour lui donner un air tout à fait hautain et autoritaire. Son regard est aussi tranchant que peut l'être sa voix, sèche et dure lorsqu'il ordonne, celle-ci peut aussi être douce et envoutante si il s'en donne la peine.
    L'envoutement, c'est une chose utile du point de vue de Lorenz. Il sait qu'il est souvent plus facile de s'attirer la loyauté des gens plutôt que de tenter de les soumettre, de même qu'il est plus simple d'attirer sa proie dans ses filets plutôt que de courir derrière. Il fait donc très attention à son apparence, ses cheveux sont mi longs, souples et lisses. Ses vêtements sont souvent coûteux et bien taillés mais presque toujours de couleurs sombres, bien qu'il apprécie aussi la couleur or et le rouge sanguin (^^).
    Dernier attribut de sa condition de vampire, mais pas des moindres : sa dentition. La rangée parfaite de dents qu'il arbore en temps normal n'a rien de particulier.
    En revanche, les crocs acérés qu'il peut montrer sous le coup de la colère ou en cas de petite fringale met un coup sérieux à la couverture de voyageur elfe qu'il utilise souvent. Gare donc !

  • Caractère : L'arrogance et l'ambition. Voici les deux mots qui peuvent le mieux décrire le caractère de Lorenz.
    Trop souvent brimé dans son enfance à cause de ses piètres performances à l'arc et à l'épée, il a développé une ambition démesurée. Les gens n'ont pas cru en lui, mais lui par contre si !
    Discret et secret, il n'a jamais aimer se confier et bien qu'il soit rarement seul, peu de personnes peuvent se targuer de vraiment le connaître, pour ne pas dire aucune. Pour tout dire il est si doué pour mentir et jouer divers rôles qu'il est capable de montrer un visage différent pratiquement à chaque rencontre. De quoi en désarçonner plus d'un et cacher son véritable caractère, lui-même ne saurait plus vraiment vous dire qui il est vraiment.
    Excellent comédien donc, et excellent orateur. Il est capable de faire pencher une foule d'un côté ou d'un autre par sa seule force de persuasion, alors imaginez le en train de tenter de convaincre un seul être...
    Quelque peu cruel sur les bords, Lorenz ne supporte absolument pas qu'on le contredise et s'arrangera toujours pour faire payer leurs affronts à ses ennemis quitte à attendre pendant des siècles. Rancunier le vampire ? Extra-rancunier oui ! Sa patience est sans limite et son calme parfois déconcertant. Il se contrôle parfaitement bien et réfléchit toujours avant d'agir. C'est un être intelligent et prudent qui ne se jettera pas ainsi dans la gueule du loup, de plus c'est un très bon stratège. Il faut toutefois toujours garder à l'esprit qu'il est un être particulièrement dangereux de par son égo démesuré. Il est très facile de le vexer et très difficile de s'en apercevoir étant donné qu'il cache ses sentiments avec talent, de plus et surtout il est pratiquement impossible d'échapper à la vengeance qui vous retombera à coup sur dessus à un moment ou à un autre.
    Quelque peu paranoïaque sur les bords, il n'accorde pas facilement sa confiance et jamais entièrement. La méfiance est pour lui comme une seconde nature, il ne laisse jamais rien au hasard. Pour finir il est important de souligner que Lorenz n'est absolument pas capable d'aimer. Il n'a été amoureux qu'une seule fois dans sa vie, n'en parle jamais et n'a aucune intention de réitérer l'expérience. Il ne souhaite pas s'attacher aux gens et pourrait passer pour un sacré glaçon s'il n'avait pas ce talent pour jouer autant de rôles qu'il peut avoir de contacts. Vis à vis des femmes c'est un être particulièrement charmeur qui prend chaque rebuffade comme autant de défi et qui prend presque autant de plaisir à faire tomber les femmes dans ses bras qu'à les mordre lorsqu'il s'en lasse. Il collectionne les femmes comme des trophées et s'en amuse beaucoup, plus que volage on pourrait dire qu'il est carrément coureur.

  • Aime/déteste : En première place de ce qu'il peut aimer on est bien obligé de citer le sang. Comme tout vampire qui se respecte il aime se nourrir et n'apprécie rien autant que ce doux nectar. Le plaisir de la chasse est aussi quelque chose de particulièrement important pour lui. Il n'aime pas beaucoup courir après ses proies mais préfère intriguer pour qu'elles tombent dans ses bras. Vous ne serez donc pas surpris d'apprendre que ses cibles préférées sont les femmes, jolies cela va sans dire.
    On peut ensuite citer le plaisir qu'il obtient lorsqu'il a le pouvoir. Il aime commander et n'est jamais aussi à l'aise que lorsqu'il tient la vie des autres entre ses mains. Il apprécie aussi les défis, aimant confronter sa puissante magie à d'autres (à condition de gagner, mauvais joueur qu'il est ^^' ) et aimant aussi déjouer les pièges de ses adversaires afin de faire triompher le sens tactique dont il est si fier.
    Son dernier petit penchant est celui qu'il entretient pour la gente féminine. Il aime les jolies femmes et adore les exposer à ses côtés comme autant de trophées. Il s'en lasse vite toutefois, pour le plus grand malheur des concernés qui connaissent alors un funeste destin !

    La chose qu'il aime le moins est sans nul doute la défaite. Lorenz est un mauvais joueur invétéré qui déteste avoir tort et qui déteste encore plus qu'on le lui prouve par A B, ajoutez-y des témoins et vous pourrez être certain de ne pas survivre à cette affaire.
    Il n'aime pas non plus être compris, bizarre non ? En effet notre vampire adore s'entourer de mystères et fomenter des intrigues plus ou moins complexes. Que l'on puisse essayer de le comprendre, de s'intéresser un peu trop à son passé ou de déjouer ses intrigues et il se renfrognera rapidement, gare alors à ses réactions à retardement !
    Pour finir il faut bien se souvenir que Lorenz n'est pas quelqu'un de particulièrement juste. Frivole jusqu'à l'excès il ne supportera toutefois pas qu'on puisse lui rendre la monnaie de sa pièce. Particulièrement jaloux il pourfendra sans pitié le maladroit qui aurait eu la bêtise de chasser sur SES terres. A voir ensuite ce qu'il fera de la coquine qui l'aura trahi, cela dépendra certainement de son intérêt pour elle à ce moment là...

  • Particularité : Traces de morsure sur la main gauche, c'est ce qui a causé sa transformation.

  • Histoire : voir post suivant

  • Liens familiaux :

    • Loryne(sa mère) : douce et aimante, elle fut une bonne mère mais ne pu cacher la tristesse que lui inspirais les piètres performances de son fils.
    • Elvoril (son père) : soldat dans l'armée elfique, un très bon archer qui fut très déçu par son fils mais qui ne cessa jamais de l'aimer. Il refusa qu'on le mette à mort après sa transformation.
    • Yanvril (son oncle) : Le frère jumeau de Elvoril, un être dur qui tua l'aimée de Lorenz et qui aurait certainement abattu celui-ci s'il n'avait pas craint de blesser son frère. Il prit la décision de relâcher Lorenz pour atténuer la souffrance de Elvoril.




  • Autres liens :

    • Ses professeurs elfes : il a voué une haine sans borne à ses maîtres d'arme et méprisait quelque peu son maître de magie qui avait le tort d'être un magicien moyen et non pas l'un des meilleurs.
    • La vampiresse : lui seul connait son nom, elle fut son seul amour et emporta d'ailleurs dans la tombe le coeur du jeune elfe, le rendant incapable d'aimer. Elle lui apprit les fondements de la magie des ténèbres et le transforma. Elle fut tuée par Yanvril.
    • Darover Glar : encore un de ses maîtres, le dernier toutefois. Il lui enseigna le peu qu'il lui manquait encore en magie et en fit enfin un bon combattant grâce à une technique de combat spéciale. Lorenz le tua et s'empara de ses armes à la fin de sa formation.
    • Eileyna Violen : une charmante créature qu'il a transformée lui-même pour son bon plaisir. Elle n'est pour lui qu'un joli trophée.
    • Kylian Wallam : un être insignifiant qui a le don de l'agacer.
    • Eliow Wriendel : un autre être insignifiant, pour le moment...
    • Elrorad Rebryn : son fidèle bras droit, Lorenz l'apprécie par son fanatisme à toute épreuve, toujours utile...





  • Code du règlement : Ok by dracos


Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours] Fiche311


  • Petite présentation : Voir fiche de Shaynar
  • Nombre de connexions par semaine : 7j/7j
  • Particularité RP : Voir fiche de Shaynar
  • Comment avez-vous découvert le forum ? : admin Wink


Dernière édition par Lorenz Wintel le Jeu 5 Sep 2013 - 23:34, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorenz Wintel
Lorenz Wintel
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage exceptionnel
Expérience:
Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours] Left_bar_bleue0/10Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours] Empty_bar_bleue  (0/10)
Xp disponibles: 9

Fondatrice

Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours] Empty
MessageSujet: Re: Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours] Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours] Icon_minitimeLun 12 Avr 2010 - 13:51

Histoire de Lorenz :

Son enfance :

Rien n'est plus précieux qu'un enfant dans la société elfique. En effet, la fécondité de ce peuple est très faible et avoir un enfant pour un couple est une preuve sacrée d'amour ainsi qu'un cadeau du ciel. C'est aussi une responsabilité très lourde, l'avenir de tout un peuple.
La venue d'un nouveau né est donc bien entendu célébrée à travers tout le royaume comme un événement exceptionnel et l'heureuse famille est honorée au delà de la raison. Nul honneur ne peut être plus grand que celui de devenir parent pour le beau peuple.
L'histoire de Lorenz débute au début de l'automne de l'année 852 de l'âge d'argent. La forêt chantait la fin de l'été et les arbres revêtaient leur habit d'or, dans l'attente de se débarrasser d'un feuillage alors passé de mode.
La société elfique attendait sa venue depuis longtemps, en effet aucun enfant elfe n'était né depuis plus de soixante années. La nouvelle de la grossesse de Loryne fut donc accueillie avec un certain soulagement et une grande joie.
Loryne était une jeune elfe de bonne famille, douce et timide. Son mari se nommait Elvoril, de la famille Wintel très connue pour avoir été la seule depuis plus de sept-cent ans à avoir engendré des jumeaux. Le mariage entre ces deux là fut en réalité arrangé par les deux familles mais cela n'empêcha pas Loryne et Elvoril de s'aimer éperdument. L'enfant fut conçu alors qu'ils étaient ensembles depuis à peine quarante ans, un véritable miracle du point de vue des elfes !
Il fut traité comme un roi dès son premier souffle dans le monde des vivants. Enveloppé dans de riches langes en soie et exposé à la vue de tous lors d'une cérémonie joyeuse où l'on couvrit ses parents de cadeaux. L'état de liesse dura sept jours pendant lesquels on festoya et on dansa sans discontinuer, riant de la joie des parents et s'extasiant devant la beauté délicate du petit être. On fit beaucoup de pronostics sur ce que pourrait être son avenir, s'arrêtant sur ses yeux bleus si vifs qui ne pouvaient qu'être révélateurs de l'intelligence dont il ferait preuve, sur ses vagissement puissants qui prouvaient déjà sa force d'esprit, sur le plie têtu de son front qui révélait son fort caractère. Bref on discuta encore et encore et on se persuada soi-même qu'il serait forcément promis au destin d'un demi dieu. Sottise des êtres vivants toujours prêts à inventer un avenir dont ils ne savent rien.

Avec de tels espoirs sur le dos, Lorenz fut bien entendu choyé et adoré comme un prince. Éduqué par d'excellents maitres que ce soit dans le domaine des armes, de la magie, de l'esprit... Les regards étaient constamment tournés vers lui et chacun de ses progrès étaient attendus comme de véritables prophéties. Hélas, il ne se montra pas aussi doué que ce à quoi on s'était attendu...
Son premier grand ennemi fut son professeur d'archerie. L'enfant développa en effet très rapidement une haine absolument inqualifiable contre tout ce qui pouvait ressembler de près ou de loin à un arc. Il n'avait ni la patience ni la délicatesse nécessaire à la bonne gestion d'une telle arme et il se montra d'une maladresse choquante pour tout elfe qui se respecte. L'arc lui tombait des mains, la flèche ne partait pas droite, la cible si proche qu'elle soit ne recevait pas son dû. On en conclues très vite que le garçon ne serait pas un archer, autant demander à un humain de chanter les œuvres elfiques.
Résigné à voir un elfe incapable de tenir correctement un arc on changea de tactique. L'épée qu'on lui mit dans les mains n'était pas particulièrement lourde ou difficile à manier, mais à la grande horreur de ses parents il se montra tout aussi maladroit avec cette arme qu'avec l'autre ! On essaya tout, les épées à deux mains, les sabres, les lances, les haches... Rien à faire, il manquait de réflexes, il manquait de coordination, il manquait d'envie. Tout simplement.
Que faire d'une telle calamité ? La fierté qu'avait causé sa naissance se transforma en honte. Comment était-ce possible qu'un elfe soit si maladroit et si peu doué ? Certes il se débrouillait bien en magie, y mettant tout son acharnement afin de compenser la peine qu'il savait faire à sa famille mais tout de même...
Les années passaient à toute allure, il allait sur ses soixante-dix ans (adolescence elfique) lorsqu'un nouvel enfant naquit au royaume elfique. L'attention déçue par ses piètres performances alla aussitôt à ce nouveau né, au grand soulagement de Lorenz ! Il avait complétement abandonné l'apprentissage de l'arc suite à une énième dispute avec son maitre et ne continuait l'art de l'épée que parce que ses parents l'y forçaient. Il allait par contre à ses cours de magie avec enthousiasme et se désespérait parfois de ne pas pouvoir y consacrer tout son temps. La magie le passionnait à un tel point qu'il alla jusqu'à harceler l'un des plus grands maîtres elfes dans l'espoir de profiter de ses connaissances ce qui irrita passablement son véritable professeur qui était certes moins évolué mais qui considérait tout de même qu'il avait quelques petites choses à apprendre à son ingrat d'élève ! Mais Lorenz était ainsi, il ne se formalisait pas de code de politesse et ne prenait pas garde à ne pas froisser les gens, ce qui lui apportait parfois des ennuis.



Évolution, transformation...


Dix années de plus, et encore dix.... Encore vingt ans passés à étudier la magie auprès d'un maître qui certes était un grand magicien mais qui n'était pas LE plus grand. Comment devenir le meilleur dans ces conditions ? Car oui, Lorenz était ambitieux. Ses fréquentes déconvenues dans les domaines guerriers lui avaient permis de se forger un fort caractère et une puissante carapace. Il était patient et n'avait jamais été véritablement découragé par sa propre maladresse. Il n'était pas un guerrier et alors ? La magie valait bien toutes les épées et tous les arcs du monde.
L'élève avait pratiquement rattrapé le maitre et il fallait bien avouer que mis à part l'expérience il ne lui manquait plus grand chose pour humilier le professeur en question. Non pas que Lorenz haïsse cet elfe, pas du tout mais il était ainsi. Quand il était le plus fort, il aimait le faire savoir. N'avait-il pas assez souffert dans son enfance d'être constamment le dernier partout ?
Sa soif de connaissance n'avait plus la moindre limite et la société elfique commençait à l'observer d'un nouvel œil. Il était très jeune mais il était aussi prometteur et ce n'était plus qu'une question de temps avant qu'on ne lui propose d'étudier avec les plus grands maitres de magie. Lorenz en jubilait à l'avance, enfin on lui rendait l'estime qui lui était due !

Mais une rencontre étrange vint bousculer tout ceci. Quoi d'autre que l'amour dans le cœur d'un jeune être pour faire basculer une destinée ?
Elle était belle. D'une beauté farouche et ténébreuse bien différente de celle du beau peuple. Ses yeux étaient noirs, si profonds que le jeune elfe crut bien s'y noyer la première fois.
Lorenz connaissait parfaitement l'histoire des vampires, il avait eu une bonne éducation et n'ignorait rien de la guerre qu'avait menée ce peuple contre le sien pour finir par se terrer dans les profondeurs de Armanda. Il avait apprit qu'il fallait les haïr mais son caractère farouche ne se prêtait pas vraiment à ce genre de chose, jamais personne ne pourrait soumettre son esprit au point de le forcer à haïr ou à aimer. Il attendait de se faire sa propre idée, fermement attaché à son amour pour la liberté.
Que venait-elle faire dans les vieux bois, si proche du peuple qui voulait exterminer le sien ? Se doutait-elle du danger qu'elle courrait ? Peut être pas.. Si c'était le cas, elle n'en laissait rien paraître.
La rencontre fut presque irréelle. Il marchait dans les bois avec la certitude du propriétaire et soudain, elle fut là.
Lorenz seul pourrait relater cette première rencontre, et celles qui suivirent. Elles furent nombreuses, et passionnées. Le jeune elfe avait trouvé son maitre, sa voie, son âme sœur. Elle lui enseigna une magie bien différente de celle de son peuple, elle lui enseigna aussi à penser, elle lui enseigna à aimer. Combien de temps cet état de grâce dura-t-il ? En tout cas, pas éternellement.
Le comportement étrange du jeune magicien ne pouvait pas passer inaperçu aux yeux de ses compagnons. Certes Lorenz était malin mais l'amour rend aveugle et il ne s'aperçut que trop tard des présences qui le suivaient dans la neige hivernale et à travers les bois.
La vampiresse sentit aussitôt le danger, un peu tard toutefois puisque l'encerclement était déjà terminé. Se sachant perdue elle n'eut qu'un sourire pour son aimé et cette phrase ultime : «laissemoi te donner les armes pour leur faire payer ...»
Lorenz avait déjà depuis longtemps accepté inconsciemment le pacte qui le liait à la créature de l'ombre. Il ne recula pas sa main lorsqu'elle la porta à ses lèvres, la douloureuse morsure ne lui tira pas un gémissement, seul son père hurla à la vue de la terrible scène. Ce fut son frère, l'oncle de Lorenz qui abbatis la belle vampire. Lorenz avait déjà perdu connaissance, rongé par le poison vampirique.

La transformation fut lente et douloureuse mais impossible à freiner. Les elfes le savaient et secouaientla tête avec tristesse à la vue des efforts du père pour empêcher l'inévitable. Il fallut toute l'influence de son jumeau pour le persuader de faire enfermer Lorenz.
C'est ainsi que le nouveau vampire reprit connaissance entre quatre murs enchantés. La soif le tiraillait déjà et nul doute qu'il aurait vidé sa propre mère de son sang si celle-ci n'avait pas été protégée par cette magie.
Commença une longue période de calvaire. Les elfes étaient d'avis d'abattre cette créature qui n'avait plus rien d'elfique mais les parents s'y opposaient à chaque fois. Lorenz était donc réduit à survivre en captivité, rendu à moitié fou de soif et de haine contre ce peuple qui le torturait ainsi, que pouvait-il avoir à faire de ce sang infect qu'il lui présentait et qui n'était que du sang animal ? Il avait soif de meurtres et de nourriture plus consistante !
Conscient de la peine de son frère, l'oncle de Lorenz intervint encore une fois et fit ce qu'il y avait de mieux à faire. Il immobilisa le vampire à l'aide d'un sort et alla le relâcher loin du royaume elfique. Il permettait ainsi à Lorenz de survivre, conscient de lâcher une terrible créature dans la nature mais conscient aussi que le tuer aurait été similaire à tuer son frère. Ainsi commença la nouvelle vie de Lorenz...


Ma mort n'est qu'un début...


Les premières années de cette nouvelle vie furent chaotiques. Lorenz n'avait personne, nul ne pouvait le guider sur sa nouvelle voie et il devait apprendre seul en se fondant sur ce que lui avait appris jadis la vampire qui l'avait transformé.
Il avait été relâché à l'extrême sur sud de l'empire et il apprit très vite que les vampires n'y étaient pas les bienvenus. Après plusieurs mésaventures où il faillit bien y laisser sa peau, il apprit à modérer ses ardeurs et à chasser en toute discrétion. Il voyageait de nuit bien sûr et s'arrangeait pour passer ses journées aussi discrètement que possible dans telle ou telle caverne, conscient que son état de faiblesse au soleil pourrait bien lui coûter cher.
De repas en repas et de longue marche en longue marche, il traversa tout l'empire de part en part. Ses premières rencontres avec d'autres vampires furent mouvementés, il n'avait aucune idée de la façon de s'y prendre avec eux mais il était intelligent et surtout très bon orateur. Il finit par se faire une place parmi eux et par avoir accès à leur royaume, à leurs archives. C'est avec une certaine consternation qu'il apprit l'histoire des guerres entre elfes et vampires du point de vue de ces derniers, point de vue qui n'avait bien sûr rien à voir avec ce qu'on lui avait appris dans le royaume elfique !
Lorenz était en colère, une colère monumentale qui prenait source dans sa peine et dans sa souffrance. Comment son propre peuple avait-il pu oser lui faire ça ? Comment son oncle avait-il pu tuer son aimée pour ensuite abandonner Lorenz au beau milieu de l'empire ? Comment les elfes pouvaient-ils massacrer ainsi un peuple tout entier, peuple qui de plus valait bien mieux qu'eux ?
Le nouveau vampire aimait sa nouvelle apparence. Il avait toujours cette beauté elfique mais avec ce côté ténébreux qui l'avait tant attiré chez la vampiresse. Il n'était plus maladroit, il n'était bien sûr toujours pas capable d'utiliser convenablement un arc mais en tout cas il était devenu plus félin et possédait cette grâce du prédateur. De plus et surtout, il trouva un nouveau maître pour pallier à sa soif de connaissances.

Darover Glar était un vampire ancestral bien plus ancien que Lorenz. Il aimait prendre les jeunes les plus prometteurs sous ses ailes et les collectionnaitavec une certaine fierté. Une relation étrange s'instaura rapidement entre eux deux, mélange d'estime et de rivalité. Darover était un maître dur qui méprisait la faiblesse et qui faisait avancer ses troupes à grand coup de sortilèges douloureux et d'invectives acides. Lorenz était intelligent et ne réitérait jamais ses erreurs, il fut bientôt le meilleur élève de Darover, tant dans le domaine magique que guerrier.
Car en effet, le piètre combattant qu'il était eut une révélation à la vue des armes que son maitre utilisait. Il s'agissait de deux dagues, l'une plus longue que l'autre que Darover maniait avec dextérité et qui permettaient d'utiliser un style de combat bien particulier, beaucoup plus léger et rapide que celui qu'on avait tenté d'apprendre à Lorenz au pays elfique.
Les années passèrent ainsi, il fallut près de cinq-cent ans à Lorenz pour égaler enfin son maitre et... Le tuer !
En effet, Darover lui avait appris les préceptes de la loi du plus fort. N'ayant plus rien à apprendre de son maitre et ne souhaitant pas avoir un tel rival au sein du peuple vampirique, Lorenz le tua sans plus de cérémonie. Oh bien sur, le combat fut long et épique mais nous ne le relaterons pas ici, sachez seulement que le vainqueur s'empara des armes du vaincu, depuis le temps qu'il en rêvait ! amarth et lómë lui appartenait donc de plein droit puisqu'il en avait vaincu le possesseur.

La suite de sa vie n'eut rien de bien particulier. Il assista à plusieurs massacres de vampires par des hommes ou des elfes et en réchappa parfois de peu. Il assista aussi à la fin des vampires ancestraux et se retrouva bientôt parmi les derniers. Sa haine du peuple elfique était toujours la même, il restait persuadé de la supériorité du peuple vampirique sur les autres et rêvait de voir enfin les hommes réduis à leur usage premier, c'est à dire à nourrir les vampires tandis que les elfes auraient été massacrés en récompense de leurs actes. Conscient de l'état de faiblesse de son peuple, il ne faisait qu'attendre encore et encore avec une patience presque malsaine. Malgré la déchéance de la magie due au départ des dragons il restait un redoutable mage et un excellent orateur, il s'employa donc à rassembler son peuple dans l'attente du moment où celui-ci pourrait accomplir sa vengeance et reprendre la place qui lui était due. En ces jours de changement, il sent la magie se déployer à nouveau et augmenter encore sa puissance, il sent que le jour approche...





Dernière édition par Lorenz Wintel le Lun 12 Avr 2010 - 23:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorenz Wintel
Lorenz Wintel
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage exceptionnel
Expérience:
Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours] Left_bar_bleue0/10Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours] Empty_bar_bleue  (0/10)
Xp disponibles: 9

Fondatrice

Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours] Empty
MessageSujet: Re: Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours] Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours] Icon_minitimeLun 12 Avr 2010 - 21:22

  • Physique :

    • Force physique : supérieur moyenne
    • Agilité : supérieur à la moyenne
    • Réflexes : supérieur à la moyenne
    • Endurance : moyen
    • Résistance : excellent (malédiction du dragon)
    • Beauté : moyen


  • Mental :

    • Force mentale: supérieur moyenne
    • Patience / Self contrôle : excellent
    • Intelligence : supérieur à la moyenne
    • Arrogance : excellent
    • Gentillesse :catastrophique
    • Prestance/Charisme : excellent
    • Mémoire : moyen




  • Niveau guerrier :

    • Epée : supérieur à la moyenne (uniquement avec ses propres armes, inférieur pour le reste)
    • Lance : catastrophique
    • Arc : catastrophique
    • Poignard : moyen
    • Combat à mains nues : moyen
    • Equitation : moyen


  • Niveau magique :
    • Grand maître magicien


Dernière édition par Lorenz Wintel le Jeu 27 Déc 2012 - 22:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours] Empty
MessageSujet: Re: Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours] Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours] Icon_minitimeLun 12 Avr 2010 - 22:59

Je t'aurais mis catastrophique pour la gentillesse xD (bon d'accord j'ai rien dit, mais je le pense très fort nah!)

Roh mon amoureux (hum, par intérêt des deux côtés et alors), que je suis heureuse de te voir parmi nous (j'ai du me forcer pas ma faute si ça ne sonne pas juste) ^^

Je suis désolée, j'étais obligée de venir mettre un petit message (juste histoire de mettre un message et de dire que je voyais bien le catastrophique en gentillesse ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Lorenz Wintel
Lorenz Wintel
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage exceptionnel
Expérience:
Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours] Left_bar_bleue0/10Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours] Empty_bar_bleue  (0/10)
Xp disponibles: 9

Fondatrice

Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours] Empty
MessageSujet: Re: Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours] Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours] Icon_minitimeMar 13 Avr 2010 - 11:00

Mdddr va pour catastrophique alors ^^

Et ne ment pas au seigneur des ténébres ! Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours] 934871 heu nan >< comment ça on peut me mentir maintenant ? Mais c'est nul !!! T_T

Lol relecture terminée, je valide pour me permettre de rp mais je laisse la fiche ici. Nous discutons d'un petit point en admin et il est possible que j'édite un petit détail de l'histoire Wink Ne pas déplacer cette fiche donc !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours] Empty
MessageSujet: Re: Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours] Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours] Icon_minitimeMar 13 Avr 2010 - 11:18

Rah moi mentir impossible Rolling Eyes
Bon j'arrête de poster ici (c'est pas bien après tout)
Et j'aime le catastrophique t'auras droit à un tit bisou (en fait non, je vais m'abstenir) euh, je t'offrirai deux humains, ça te va???
Revenir en haut Aller en bas
Lorenz Wintel
Lorenz Wintel
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage exceptionnel
Expérience:
Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours] Left_bar_bleue0/10Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours] Empty_bar_bleue  (0/10)
Xp disponibles: 9

Fondatrice

Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours] Empty
MessageSujet: Re: Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours] Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours] Icon_minitimeMar 13 Avr 2010 - 11:20

Tsss j'ai oublié de verrouiller Rolling Eyes file flooder ailleurs mauvaise graine ! Razz

Deux humains huuummm.... ça dépend... Si c'est des jolies filles *sifflote*

Allez hop, verrouillage. C'est pô bien de flooder on a dit ! Rolling Eyes


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours] Empty
MessageSujet: Re: Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours] Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Lorenz Wintel (vampire ancestral) [En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La santé au cours de l'Histoire : Révélations inattendues
» Documents de Cours
» 1er cours de 3é année : L'introduction à la matière [Close]
» [Mission D] - Cours de RCR
» Buffy the vampire slayer et le spin-off Angel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Présentations de vos personnages :: Fiches validées-