Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Premier contact avec un nouveau monde [Pv Greg]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Premier contact avec un nouveau monde [Pv Greg] Empty
MessageSujet: Premier contact avec un nouveau monde [Pv Greg] Premier contact avec un nouveau monde [Pv Greg] Icon_minitimeJeu 23 Déc 2010 - 20:19

Le palais de Gloria la magnifique, le palais de la famille impériale Kohan, il y avait de quoi être surprit en le voyant se dresser là, tout de pierre et de marbre, d'argent et d'or avec ses oriflammes au vent et ses gardes en armures brillantes. S'était une belle vue bien entendue, une vue magistrale mais aux yeux du loup il lui manquait la solennité de l'inébranlable Glacern avec sa muraille couleur de glace bleu, sa roche taillée avec tant de finesse par des mains disparues depuis longtemps, le gouffre béant et noir qui lui servait de fondation, c'était ainsi qu'il avait toujours imaginé les créations des pères des hommes, rêves d'enfant peu-être mais il devait s'avouer passablement perdu à présent, il s'était attendu à voir ses prévisions complètements faussées certes mais pas à ce point là.

Tout le problème de celui qui use en permanence d'euphémisme de diverses sortes, une fois devant le fait accomplit de l'énormité ils ont du mal à savoir quoi faire, dilemme que tout cela donc pour le pauvre loup qui n'avait pas la moindre envie de continuer de piétiner ses théories... en même temps il n'avait pas le droit de repartir, comment aurait il put quand la vie de son fief tout entier reposait sur ses épaules, qu'il le veuille ou non il était contraint d'avancer et de finir ce pourquoi il était venu même si il devait y laisser la vie. Ou du moins c'était ce qu'il se répétait depuis vingt bonnes minutes, planté devant la porte extérieur du palais, sur son cheval et avec la moitié de ses gardes le pressant d'avancer mais rien à faire, il continuait d'observer l'édifice face à lui avec quelque chose qui ressemblait à de l'appréhension bien que son visage pâle n'exprima rien d'autre que sa retenue habituelle.

Il n'avait pas la moindre envie d'y aller, cela avait beau être un ordre du seigneur son père il ne voulait pas, d'une part parce qu'il ne savait pas le moins du monde comment plaider leur cause vu qu'il avait lui même préconisé d'envoyer des troupes deux ans auparavant mais également parce que les affaires militaires de ce style là n'était pas du tout sa tasse de thé, lui il aimait observer les soldats en entrainement mais diriger des troupes et tout le bataclan non merci très peu pour lui, c'était Sylf l'ainé pas lui et en cela peu importait les avis du sir du fort, le droit d'ainesse primait sur le reste.

Il se demanda un instant si son accident n'avait pas mit dans la tête de son père de se débarrasser de lui en raison d'une quelconque faiblesse imaginaire mais rejeta l'idée, il faudrait être un parfait imbécile pour ne pas voir qu'il n'avait rien de faible... donc la question revenait, pourquoi lui ? Mais continuer de se la poser la question ça ne donnait pas la réponse et si il continuait de rester là il allait se mettre en retard, ou en tout cas encore davantage en retard qu'il ne l'était déjà...

Il se secoua donc intérieurement et fit avancer sa monture au milieu d'un concert de soupire de soulagement, dépassant enfin les portes altières pour atterrir dans la cour intérieur où il confia sa monture à un palefrenier avant de grimper presque quatre à quatre les marches blanches menant à l'esplanade et aux jardins, passages qu'il aurait volontiers contourné si il avait put mais qui, dans la situation présente, était passage obligatoire vers la salle d'audience principale où il devrait se présenter.

De près le bâtiment était encore plus étrange que tout ce à quoi il avait déjà eu affaire, même les château des seigneurs des différentes régions n'étaient pas comme celui là, il en arrivait presque à croire que la blancheur des pierres était dû à un sortilège... et l'intérieur était encore plus étrange, plein de plantes, de statues et de fresques murales, mais où était il tombé, s'agissait il donc d'une antre de mage ou de femmes ou alors l'empereur était un collectionneur d'œuvres, il n'y avait que ça pour expliquer le phénomène, personne doté d'un minimum de bon sens ne décorerait son château ainsi en temps de guerre, c'était pour lui le comble de la raison que d'avoir des armes prêtes, des hommes vigilants, de renforcer les murs, de mettre la ville sous régime de guerre et surtout de garnir l'endroit de tout ce qui se faisait de mieux en matière de sécurité.

Debout dans la cour intérieur, au milieu de la végétation du jardin il ne cessait de se demander si tout ceci n'était pas une énorme farce, se persuadant qu'il y avait une explication à l'apparence si fragile de l'édifice et à son allure de résidence d'été... ce fut alors qu'un chambellan vint, enfin, à sa rencontre et le conduisit suivit de son capitaine, vers la salle d'audience qu'il n'aurait certainement pas trouvé tout seul si on l'avait laisser chercher, cette bâtisse était complètement biscornue à ses yeux. Encore une porte, en bois surligné celle là, un travail superbe mais qui brulerait en un rien de temps si un mage décidait de s'y attaquer puis il fut enfin devant l'empereur... ou plutôt disons en face de l'allée le menant à l'empereur, juché sur son trône comme une figure de conte et encore une fois Arrenadd fut estomaqué par ce qu'il voyait, même plus qu'estomaqué il en resta bouche bée dans l'entrebâillement des portes, fixant de ses yeux sombres le visage du souverain avec un ahurissement total.

Encore une théorie qui tombait à l'eau mais à défaut de n'être que secondaire celle là était de première importance, à la hauteur de la surprise qui devait se lire sur ses traits en cet instant... jeune, beaucoup trop jeune, non ça y était il recommençait à avoir des hallucinations, c'était la seule explication qu'il pouvait trouver à ça, il était en train de faire un gigantesque cauchemar et il allait finir par se réveiller, comment l'empereur pouvait il être aussi jeune, ça n'avait aucun sens, on ne confiait pas les rennes d'une nation à quelqu'un qui n'avait même pas fait ses trente printemps ? Ou alors il était particulièrement doué et cela s'expliquait mais à première vu il n'avait aucun moyen d'affirmer ou d'infirmer cette théorie, il en cherchait pourtant une de tout son cœur, mettait tout son talent d'observateur au service de son but mais rien, rien de rien à première vu.

Que devait il faire... avancer, parler ou alors s'en aller, il pouvait encore, certes il serait un hors la loi et un traitre mais il pouvait non, il n'avait jamais demander à venir là, jamais demander à servir de porte parole ou quoi que ce soit alors... alors quoi ? Non seulement on le poussait là contre son grès mais en plus celui devant qui il devait s'incliner était à peine plus âgé que lui, mais à quoi allait on encore le soumettre, à quel autre farce devait il se livrer, était ce un moyen de tester sa fierté ou son honneur ou était ce simplement une vilaine plaisanterie de quelque esprit ?

Si il avait été quelqu'un d'autre sans doute ce serait il mit en colère, sans doute aurait il tempêter, crier à l'infamie... mais étant lui même, le loup silencieux, il fit se qu'il savait si bien faire, se recomposa un visage sérieux de circonstance, fit un signe à son capitaine et s'avança entre les rangées de colonnes, n'offrant pas même un simple coup d'œil à la foule de nobles et de serviteurs qui grouillaient dans la salle de peur de ne plus être capable de faire le moindre geste et qui, de toutes façons, n'avait pas le moindre intérêt pour lui en cet instant. Il garda son regard posé sur la forme de l'empereur et s'arrêta à un mètre des marches menant au trône, prenant une grande inspiration et posant un genoux à terre en fermant à demi les yeux, tentant de paraître plus calme et plus sûr de lui qu'il n'était.

Il savait devoir parler, savait devoir faire acte de foi pour ce qu'il devait défendre mais les milles chuchotements qu'il percevait, les yeux posés sur lui semblaient lui ravir son souffle et sa parole, l'empêchant de produire le moindre mot... il n'aimait pas le monde, il n'aimait pas être la proie des regards et plus que tout il avait une sainte horreur de parler alors qu'il n'avait pas la moindre idée de comment son interlocuteur pensait et réagissait. Le capitaine de ses gardes, juste derrière lui, bougea légèrement, aussi mal à l'aise que lui dans une telle situation et il en fut quelque peu réconforter, ne pas être le seul à ne plus savoir comment agir l'apaisait assez égoïstement. Il se força à faire abstraction de la salle et parla enfin, après plusieurs minutes d'un silence pesant :

« Votre Altesse Kohan... je suis à la tête de la délégation de Glacern, mon nom est Arrenadd Stark, second fils de Lord Vryn Stark seigneur de la vallée de Winterfell, du val et de la route blanche. Je suis venu vous apporter les troupes que vous aviez requis et... présenter les excuses du seigneur mon père pour ce regrettable retard, il met à votre disposition la moitié de la population restante de Glacern et hum, m'envoie, en temps que gage de sa bonne foi... pour votre service altesse.
 »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Premier contact avec un nouveau monde [Pv Greg] Empty
MessageSujet: Re: Premier contact avec un nouveau monde [Pv Greg] Premier contact avec un nouveau monde [Pv Greg] Icon_minitimeSam 1 Jan 2011 - 1:11

Grégorist était enfin rentré de sa mission de visite des villages voisins. Il avait pu en renforcer une dizaine et avait envoyé tous les membres de sa garde personnelle continuer le travail dans les régions éloignées de Gloria. Perle avait opté pour les montagnes, ce qui ne le rassurait guère après avoir eu les nouvelles rumeurs venues de cette région. Encore des histoires de vampires et d'attaques de villages. Il y en avait un peu trop ces temps si à son impérial avis. Mais il ne pouvait qu'avoir confiance dans les Jewels qui feraient surement un excellent travail, il en était sur. Ce n'est pas pour rien qu'elles faisaient partie de sa garde rapprochée.

A présent il pouvait à nouveau gouté la quiétude de son palais, gonflé de la joie du travail fait et bien fait. Les cuisiniers d'ailleurs étaient content qu'il rentre, vu le festin dont il eu le droit le jour de son retour. Il avait été obligé de s'imposer une séance d'entrainement avec les troupes postées dans l'enceinte du palais, sinon il allait devenir un empereur flasque et inutile comme beaucoup trop avant lui. Il se devait d'être proche de ses hommes, car qui voudrait combattre pour quelqu'un qu'ils ne connaissent pas? Il leur fallait de la confiance et du courage pour avancer sur le champ de bataille, que ce soit face au vampires, ou dans le pire des cas face au elfes, ce qui, il l'espérait, n'arriverait pas de si tôt, du moins pas durant son règne.

Mais aujourd'hui était un jour de repos total pour lui, aucunes charges, pas de réunion avec le conseil, rien. Cette journée était la sienne. Et la première chose à laquelle il pensa immédiatement fût une agréable sieste dans son propre lit. Enfin un endroit vraiment confortable, le premier depuis le début de son voyage. Il aimait le contact avec la population, mais il n'y a rien a dire, on est bien mieux chez soit.

-Majesté, un homme veux vous parler, il est arrivé il y a une dizaine de minute, précédé d'une impressionnante suite armée. Il vous attend dans la salle du trône, nous l'avons placé dans l'antichambre en attendant que vous soyez disposé à le recevoir.

-Et bien il patientera encore.

Grégorist s'endormit rapidement, laissant poireauté l'inconnu le temps qu'il lui fallut pour se requinqué un peu. Si cet homme avait de bonnes intentions, il aurait attendu le temps qu'il faudrait. Et effectivement, quand il arriva dans la salle du trône et qu'il se fût assis, un homme entra, suivit d'un autre, tout en armure.

-Votre Altesse Kohan... je suis à la tête de la délégation de Glacern, mon nom est Arrenadd Stark, second fils de Lord Vryn Stark seigneur de la vallée de Winterfell, du val et de la route blanche. Je suis venu vous apporter les troupes que vous aviez requis et... présenter les excuses du seigneur mon père pour ce regrettable retard, il met à votre disposition la moitié de la population restante de Glacern et hum, m'envoie, en temps que gage de sa bonne foi... pour votre service altesse.

-Bien le bonjour à vous, jeune Stark. Nous ne vous attendions pas de si tôt * il pris un ton sarcastique car il n'avait toujours pas digéré la défaite qu'ils avaient reçus à l'Océane et toutes les attaques subits ensuite * J'accepte vous excuses et vous prend a mon service. J'ai besoin d'une escorte depuis que la mienne est partie en mission, veuillez me suivre je vous pris, je vais tester vos capacités

Il sortie de la salle du trône et prit le chemin direct pour le terrain d'entrainement. La se trouvaient les maîtres d'armes, que se soit les archer, les soldats ou les mages.

-Allez y, montrez moi de quoi vous êtes capable. Vous commencerez par la magie, puis le tir à l'arc pour finir avec le maniement de l'épée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Premier contact avec un nouveau monde [Pv Greg] Empty
MessageSujet: Re: Premier contact avec un nouveau monde [Pv Greg] Premier contact avec un nouveau monde [Pv Greg] Icon_minitimeDim 2 Jan 2011 - 16:04

Il l'avait attendu... il s'en était douté, il aurait même été prêt à parier son épée là dessus, bon il avait pensé que les nobles craqueraient avant lui mais de toutes évidences il avait surestimé leur ire, c'était bien l'empereur qui avait le premier fait allusion à leur retard, retard totalement intentionnel évidemment mais il avait tout de même compté sur la clairvoyance du souverain pour différencier le fils du père, bon... peut-être était ce trop demandé et de toutes façons il n'avait pas trop l'intention de faire de remarque, dans une situation pareil il valait mieux faire profil bas.

Il se contenta donc de fermer un instant les yeux, ses yeux noirs qui ne cillaient que sur volonté de faire ce peu et restait ouverts sur le monde comme deux flèches, des flèches inutiles dans une situation pareil puisqu'il admirait présentement le tapis royal mais tout de même, il aurait bien fait remarqué que les troupes du nord n'étaient pas des plus nombreuses et surtout que personne n'avait fait appel à eux depuis des génération mais là encore ce n'était que le moyen le plus simple pour mettre en colère le souverain et le lui aliéné lors qu'il devait plaider sa cause pour le mettre dans de meilleurs sentiments à son égard. Il allait de nouveau s'excuser lorsque Kohan le coupa net dans son élan et le surpris une fois de plus, une fois de trop peut-être il n'avait pas l'habitude qu'on le surprenne ainsi, s'en était presque malsain...

Un instant furtif ses yeux s'ouvrirent grand, puis il se rattrapa, il avait imaginé beaucoup de chose mais certainement pas qu'en guise de punition le roi déciderait de faire de lui un garde impérial, là il y avait un chapitre qu'il avait manqué s'était certain mais il ne voyait pas où ni pourquoi et surtout pas lequel... lui ? Garde au service personnel de l'empereur ? Si le sir de Glacern entendait ça il en avalerait sa barbe, les Starks étaient solitaires, sauvages, libres... et certainement jamais garde du souverain, ça c'était bien une première dans la lignée, certes certains de ses ancêtres lointains avaient chevauchés avec les Kohan mais c'était bien avant l'instauration de la paix précaire. Devait il dire quelque chose ? Peut-être le convaincre de l'envoyé quelque part, ailleurs, il ne pouvait certes pas refuser de servir l'empereur, ce serait une véritable trahison et ouverte avec ça mais peut-être que si il se montrait convainquant il pourrait éviter d'être...

Et non, voilà qu'il se levait en lui ordonnant de le suivre ce qu'il fit malgré son envie de fuir à toutes jambes, il lança un regard entendu à son capitaine qui fit la grimace, ils avaient tous deux eu la même pensée : pourquoi le souverain des hommes désirait il tester un simple fils de seigneur lointain lui même ? Ils y avaient sans doute des maitres d'armes dans Gloria, pourquoi ne pas décharger sur eux la corvée ? Une étrangeté de plus à la liste qui s'allongeait à vue d'œil et tout autour d'eux les chuchotements des nobles lui apprenaient qu'eux aussi trouvaient cela étrange et malséant.

Il suivit en hâte l'empereur jusqu'aux terrains d'entrainement qu'il balaya du regard, incertain et intimidé, il y avait des soldats, certains arrêtant leur entrainement pour regarder dans leur direction et se rapprochant sensiblement, il n'aimait pas se donner en spectacle, il n'aimait pas avoir tant de regards pesant sur lui comme une nappe de plomb...

Il inspira à fond et se tourna vers l'empereur, ne sachant pas trop comment présenter les choses et surtout ayant un peu peur qu'il n'y trouve à redire, certes il ne semblait pas un magicien particulièrement doué non plus mais il était roi et loin de se limiter à la magie il fallait avouer que ses connaissance en matière de combat n'était pas des meilleurs, s'était Sylf le guerrier intrépide, lui était plus tacticien et diplomate même si la politique lui faisait horreur.

« Pardonnez moi mais la magie n'est pas mon fort et le seigneur mon père ne la voit pas d'un très bon œil, il n'encourage pas son apprentissage... avec votre permission je passerais directement à l'arc. »

Il était certes assez à l'aise avec un arc, pas de son fait mais par le don de l'esprit du loup, au moins un domaine qu'il était certain de ne pas rater... Il fit un signe au capitaine de ses gardes qui lui tendit un arc d'if noir cerclé d'argent, le sien propre, cadeau du Lord Stark en titre, il le prit et s'y habitua quelques instants avant d'encocher une flèche empennée de plumes d'oie cendrées, se plaça face à une cible, la plus lointaine, et se mit de coté, le bout de l'arc sur sa botte en redressant le dos, coulant deux doigts le long de la corde pour les loger sous la flèche à quelques centimètres de sûreté avant de tendre l'arme, baissant l'épaule de tir puis relâcha la corde.

L'air siffla, la flèche filant vers la cible et se plantant dans la paille au niveau du cœur avec un bruit sourd, il encocha une seconde flèche sans attendre et tira de nouveau, visant la tête cette fois et de nouveau la flèche atteint sa cible, bien au centre, là où aurait dû être les deux yeux, il encocha pour la troisième fois et pour la troisième fois tira, visant le ventre... et ratant le centre de quelques centimètres. Il cilla de nouveau et secoua légèrement la tête avant de rectifier son erreur puis tendis l'arme à son propriétaire légitime avant de se tourner de nouveau vers le souverain.

« Ne reste que l'épée votre altesse... qui dois je affronter ? »

Il regarda les soldats présents, pour la plupart des hommes d'un certain âge, bien plus vieux que lui et bien plus fort, avec une plus grande expérience et des armes qu'ils connaissaient bien mieux, lui était jeune, en terre inconnue et aimait passablement mieux ses poing que des armes tel épée et lance même si l'arme qu'on lui avait offert était de toute beauté et donnait envie de la manier. Il entendait presque son frère le chambrer à propos de son calme et de ses livres, affirmant d'une voix forte qu'il serait bien capable d'essayer de mener un siège sans la moindre lame et lui de sourire d'un air entendu en lui répondant que lui pourrait bien offrir à sa fiancée une épée plutôt qu'une bague, des échanges qui lui manquaient singulièrement de même que son frère avec qui croiser le fer ne le dérangeait pas autant qu'avec d'autre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Premier contact avec un nouveau monde [Pv Greg] Empty
MessageSujet: Re: Premier contact avec un nouveau monde [Pv Greg] Premier contact avec un nouveau monde [Pv Greg] Icon_minitimeMer 19 Jan 2011 - 23:54

Grégorist regardait le jeune homme passer l'épreuve de tir à l'arc après avoir refuser de passer celle de magie. Bon, il ne demandait pas à ses hommes de tout savoir sur tout mais il devrait tout de même avoir une connaissance minimale pour les « au cas ou ». Par contre il était particulièrement doué à l'arc, il faudra rapidement penser à l'armer d'une telle arme et bien sur une de qualité, elle pourrait devenir dangereuse dans ses mains à lui, dangereuse pour ses adversaires. Mais était venu le moment le plus important, le corps à corps. Parce que le jeune noble l'avait surprit par sa maitrise de l'arc mais la il ne le sous-estimerais pas pour cela. Pendant que l'homme regardait autour de lui pour chercher son adversaire, Grégorist fît tomber sa veste en silence et tira une dague de la ceinture d'un garde. Il s'avança dans le dos de Arrenadd Stark et lui passa sous la gorge comme un assassin.

-Je serais votre adversaire pour ce tour ci.

Il laissa tomber la lame au pied du noble et d'un geste de la tête demanda qu'on lui fournisse une arme plus décente. Bien sur, Grégorist se battrait avec Elune, qu'il devrait encore contenir pour ne pas blesser l'autre.

-Soldats de l'armée impériale et de Gloria, veuillez vous approcher. Comme à mon habitude, je baptiserais sur cette place cette nouvelle recrue à ma garde. Veuillez le respecter et ne pas le juger. Je sais que la dernière personne que j'ai combattue ici même était la jeune Felicya, celui la est moins beau * éclats de rires dans la foule* mais il n'en est pas moins un noble et un de vos compatriote. Alors j'espère que ce petit moment de détente vous enlèvera des épaules la fatigue de l'entrainement et des contraires de la garde.

Il s'approcha de Arrenadd et continua à son oreille:

-Et vous j'espère que vous leur fournirait le divertissement qu'ils demande. Ce sont ses hommes et ses femmes qui font de notre tranquillité provisoire une réalité et ils mérites largement de pouvoir voir leur seigneur se battre et ainsi profiter du spectacle d'un combat dans les règles de l'art et de belles passes, alors merci de leur offrir cela avec moi. Par contre, faite attention à la poussière, sa brûle.

Il recula de quelques pas et intima un juge de jeu de s'approcher de la zone de combat. Les hommes se pressaient autour de la zone de jeu et commençaient les paris. Grégorist lança une bourse à un homme et se pointa lui même du doigt pour signaler qu'il pariait sur sa victoire. Il se tourna ensuite vers son concurrent et respira un coup calme pour vider de son esprit tout ce qui se passait autour de lui? Plus rien ne devait exister en dehors de son arme et de cette le son adversaire. Tout le reste devait être d'un noir d'ébène dans son esprit. La moindre distraction pouvait signifier la défaite et dans le pire des cas, la mort. Mais son heure n'était pas venue et ceci n'était qu'un petit échange amical.

-Préparez vous, j'arrive.

Il lança ainsi le combat en lançant la première passe , feintant une attaque horizontale aux jambes avant de faire remonter verticalement avec un angle droit sa lame pour prendre de surprise son adversaire. Mais si il avait bien juger le jeune noble, il lui en faudrait bien plus pour le battre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Premier contact avec un nouveau monde [Pv Greg] Empty
MessageSujet: Re: Premier contact avec un nouveau monde [Pv Greg] Premier contact avec un nouveau monde [Pv Greg] Icon_minitimeDim 23 Jan 2011 - 22:08

L'empereur n'avait rien dit, n'avait pas fait la moindre remarque devant son refus de passer l'épreuve de magie et il en était reconnaissant, il n'aurait pas aimé expliquer le pourquoi du comment devant tant de personnes, tant d'hommes, de soldats, ayant déjà connu batailles et morts, souffrances et peur.. tant de choses qui, pour couler dans ses veines, ne lui étaient pas connu et pour cause, il n'avait jamais quitté la forteresse familiale ou du moins ne s'était il pas vu l'occasion de quitter les montagnes mais ce temps là était terminé et bientôt il devrait y faire fasse aussi. Mais pas tout de suite. Il cherchait donc présentement, en silence, celui qu'il devrait combattre durant le duel au corps à corps, observant attentivement les faces des soldats présents, cherchant, essayant de deviner, essayant de noter un signe ou une indication qui trahirait la réponse mais aucune ne vint, ou du moins le pensait il, jusqu'à ce qu'il sente une pression sur ses épaules, contre sa gorge. Par instinct il faillit bondir et se débattre, assené un coup bien placé dans les jambes de celui qui osait approcher ainsi ou tenter de broyer le poignet mais il ne fit rien en entendant la voix de celui qui venait de le restreindre, le loup en lui cessant de bondir pour prendre le contrôle de ses gestes et le libérer... Gregorist ? Pourquoi faisait il cela ? N'était il pas digne et fier, assez tout du moins pour ne pas s'en remettre à des bassesses pareil, c'était indigne d'un roi et d'un homme, c'était indigne mais était ce vraiment ce qu'il pensait ?

Il resta immobile, sans faire le moindre mouvement, respirant doucement et jetant des coups d'œil vers le souverain en fermant doucement le poing droit pour mettre ses griffes sous tensions au cas où... il savait qu'il aurait à se battre avec son épée mais ça ne signifiait pas qu'il ne pourrait pas utiliser au besoin ses griffes, ce ne serait peut-être pas tout à fait réglementaire mais il n'avait rien précisé et dans une véritable bataille s'était à celui qui avait le plus de ressource pas à celui qui était le plus chevaleresque. Il hoche sèchement la tête pour lui montrer qu'il avait entendu et attendit qu'il l'ai relâché pour se retourner vivement pour le regarder, rapidement, ses yeux noirs allant et venant pour essayer de repérer ses points faibles tout comme le reste des informations qu'il pouvait utiliser contre lui... c'était quelque chose qu'il avait appris à faire depuis longtemps et qui lui était facile, quelque chose que sa famille avait apprécié, une valeur importante d'après son père, car dans une bataille un coup d'œil sûr valait bien des vies et des armes. Il avait toujours entrainé son coup d'œil pour ne pas perdre mais il devait avouer qu'il était tellement surpris qu'il avait du mal à se concentrer correctement en un tel instant, d'abord la rencontre et maintenant ça... il espérait sincèrement que cela s'arrêterait là, surtout qu'un combat contre l'empereur risquait fort de laisser des traces, il n'était pas franchement doué avec une lame contrairement à son adversaire.

Le discourt le laissa perplexe, il s'était imaginé que les hommes préfèreraient se détendre en oubliant la guerre et les armes plutôt qu'en regardant un duel mais en cela ce n'était pas une mauvaise chose, à Glacern les hommes étaient très enclin à apprécier la rigueur et la mesure grandiose de récits de batailles mais également à admirer les artistes guerrier à l'œuvre. Il doutait cependant que ce duel là serait véritablement de l'art... au vu de ses capacités très limités en matière d'arme il allait surtout se couvrir de ridicule et ce serait terminé mais il ne pouvait pas reculer, pas comme avec la magie, là l'empereur en personne allait le tester il ne voulait pas sembler ingrat ou quoi que ce soit. Il le regarda droit dans les yeux lorsqu'il s'approcha pour lui parler en aparté, il ne cillait pas et ne montrait pas le moins du monde qu'il avait comprit ce que le souverain lui demandait mais pas non plus qu'il n'avait rien entendu du tout, lisse et froid comme à son habitude, une habitude qui commençait peu à peu à reprendre le dessus sur la surprise, comme un instinct depuis longtemps ancré dans les veines Stark de ne surtout pas laisser de prise à qui que ce soit... les amis l'utilisaient pour obtenir aide, conseil ou que savait il encore, faisant appel aux liens qu'on pouvait entretenir quand aux ennemis ils feraient n'importe quoi pour blesser et déstabiliser alors pourquoi leur montrer son cœur lorsqu'on était certain de se le faire arracher.

Il se contenta d'observer avec une froide indifférence le petit manège et l'attitude étrange de l'homme, avec l'instinct revenait sa grande amie de toujours, l'indifférence crasse qu'il ressentait vis à vis d'un certain nombre de chose et il n'avait franchement plus rien à faire de tout cela... un coup d'œil vers le capitaine de sa garde prouva qu'il avait comprit le problème, il eu un mouvement n'engageant à rien et il répondit d'un simple clignement des yeux avant de se tourner vers son adversaire, obéissant maussadement à ce qu'on lui demandait. Enfin l'empereur se lança vers lui et il eu peine à ne pas sourire malgré son manque de goût pour le duel, il était trois fois trop évident qu'il feintait et il se contenta de brandir son arme pour parer, le coup avait de la force mais pas autant que celle de son frère Sylf... Il avait vu juste, leur niveau était bien trop différent au niveau de l'épée, il allait devoir faire marcher son cerveau et vite. Passe après passe il résistait ou plus exactement il imitait le roseau dans le vent, laissant son adversaire porter ses coups mais ne tentant pas de lui opposer une barrière de force, il était trop faible pour cela, il laissait la lame magnifique glisser le long de la sienne couleur de gel, se servant de l'axe de propulsion de son adversaire et de la force de ses coups pour le déséquilibrer plutôt que de faire front, tournant sur lui même, s'évinçant sans rythme pour éviter d'être lut...

En se servant de sa tête il pouvait tenir son niveau mais il savait que si il se mettait à jouer au bœuf il ne ferait que perdre, il était pourtant dur de ne pas désespéré contre un épéiste du talent de son adversaire, une qualité qu'il lui reconnaissait amplement, il devait avouer qu'il respectait de tel prouesse à défaut de s'y intéresser. Les passes devenaient de plus en plus rapide et le rythme accélérait également, il décida de jouer une carte supplémentaire et laissa un peu de son énergie couler dans la lame et la laissa copier les propriétés de celle du souverain... Attention la poussière brule avait il dit ? Très bien dans ce cas. Et de fendre l'air de l'épée, projetant une vague de poussière étoilée dans l'atmosphère avant de bondir en arrière, abaissant la pointe de la lame devant lui dans l'attitude défensive du style de bretteur qu'il avait adopté, un style très féminin mais qui lui plaisait car en accord avec sa manière d'être. Il dégagea également son gant gauche, les pointes gelée révélées au grand jour comme de petites étoiles bleus... Il ne dit rien, il n'aimait pas parler mais tout son être dégageait ce qu'il pouvait ressentir ou penser, pas grand chose bien entendu en cet instant, il avait été modeler pour n'être qu'un avec l'instant bien qu'il n'ai aucune expérience et rien d'autre ne lui était perceptible que les mouvements de l'adversaire, la chaleur de son corps contre la froideur persistante autour de lui et les arabesques de sa lame étoilée contre la sienne, copieuse et trompeuse, le loup esprit...

Pas un instant ses yeux n'avaient quitter la forme du souverain, pas un instant il ne se déconcentrait même si il savait qu'inévitablement il allait perdre, il se donnait simplement à la tâche, on la lui avait ordonné après tout il se devait de ne pas décevoir, si il décevait il risquait de le mettre en colère et donc d'aller contre son objectif, il se demandait simplement dans quel mesure le souverain se battait avec ses hommes, était ce habituel ou se faisait il étriller présentement comme un signe châtiment, si c'était le cas alors c'était une étrange manière de faire mais après tout son propre père maniait lui même la lame lorsqu'il exécutait quelqu'un ce n'était pas tellement différent, juste... moins emblématique, un duel, surtout que si son adversaire n'avait pas été un impérial il aurait refusé tout net de faire le moindre geste. Ils auraient suffisamment de batailles dans l'avenir sans qu'ils gâchent leur énergie dans des duels comme celui ci, amusement des hommes ou non il n'aimait pas se battre pour rien et encore moins se donner en spectacle, cela lui donnait de l'urticaire. Quand à ses hommes, ils regardaient la scène sans un mot, visages fermés, comme des rocher au milieu d'un champ d'herbes folles murmurantes...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Premier contact avec un nouveau monde [Pv Greg] Empty
MessageSujet: Re: Premier contact avec un nouveau monde [Pv Greg] Premier contact avec un nouveau monde [Pv Greg] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Premier contact avec un nouveau monde [Pv Greg]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Relations d'un tout nouveau monde
» À l’aube d’un nouveau monde. — EVENT.
» Tout un nouveau monde à découvrir
» Michel Martelly peut-il etre le Lula haitien?
» MI7 ► à la conquête du nouveau monde.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: RPs inachevés-