Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez

Cercle de feu [PV Remkort]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Merithyn Shadowsong
Merithyn Shadowsong
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
Cercle de feu [PV Remkort] Left_bar_bleue4/10Cercle de feu [PV Remkort] Empty_bar_bleue  (4/10)
Xp disponibles: 3

Légende

Cercle de feu [PV Remkort] Empty
MessageSujet: Cercle de feu [PV Remkort] Cercle de feu [PV Remkort] Icon_minitimeDim 12 Déc 2010 - 1:07

Le tournoi de Gloria avait enfin débuté, et quel tournoi par le Dracos ! Il n'avait jamais pensé qu'il s'amuserait à ce point en participant à une compétition de ce style et pourtant la vérité était là, il appréciait beaucoup et mieux il se sentait parfaitement à l'aise ainsi, c'était comme si être acclamé par la foule lui rappelait toutes les fois où les elfes étaient venu écouter ses chansons et ses récits et bien que la plupart du stade soit humain il en tirait la même chaleur affectueuse qu'auparavant. Et puis il devait admettre qu'avec ce qui bouillait en lui il avait besoin d'exercice avant d'exploser comme un volcan en éruption au risque de blesser des innocents ce à quoi il se refusait totalement, il était guérisseur non destructeur et se serait une honte. Le tournoi était don un véritable bienfait même si il devait supporter les regards des elfes, distant et méfiant, parfois ouvertement méprisants et qui n'hésitaient pas à lui prouver qu'il l'était plus un des leurs mais rien de tout cela ne le touchait vraiment, il était heureux et à sa place et il n'avait que faire d'eux... et si par miracle on lui accordait d'être pardonné de ses crimes il n'en serait que très heureux mais jamais il ne penserait à cela comme à un geste de magnanimité de l'impératrice mais bien à ce qui lui était dû en temps qu'innocent.

Il vivait au jour le jour ou presque et ne pensait à rien d'autre qu'à l'instant présent, il allait parfois en compagnie de Cheyraad pour discuter un peu ou tout simplement pour profiter de la présence calme et silencieuse du jeune dragonnier qu'il appréciait tant et qu'il tenait à protéger de son mieux; il passait parfois du temps en compagnie de son pair, Rerhyn avec lequel il composait un récit musicale du tournoi pour en faire une pièce intégrante des symphonies de l'histoire conservée au Tomingorllo ou discutant de chose et d'autre, racontant leur expérience et sifflotant pour créer de menus objets en bois à offrir aux enfants de la mer de tente... et c'était celle ci qui le voyait le plus, il adorait rester là bas même si il l'y vivait pas, il y avait quelque chose de plus que de simples ondes vibratoire là bas, il y avait quelque chose qui lui donnait envie de rire et de vivre, quelque chose qui faisait grandir son affection pour le peuple humain et qui lui donnait envie de les aider.

Il passait beaucoup de temps à s'y appliquer, soignant ceux qui en avait besoin, construisant ou réparant certains objets et amusant les enfants par ses contes ou sa magie, comme l'humanité était enfantine et attendrissant ainsi ! Il comprenait presque l'amour que lui avait porter les anciens gardiens, bien des siècles auparavant, et il sentait un attachement semblable naitre au fin fond de son être comme une bougie douce et bienvenue...

Il chevauchait également, il chevauchait beaucoup ces temps ci, son énergie était telle que seule des courses épuisantes dans la lande pouvaient le faire dormir correctement et libéraient son esprit de l'emprise des tourments qui l'assaillaient quand il était vulnérable, la nuit ou dans les intervalles de silence entre deux tâches, quand la musique ne l'entourait pas ou qu'il tombait sur quelque chose en lien direct avec lui et même si ces passages sombres s'évaporaient très vite leur fréquence le laissait tout de même las et désillusionné.

Et au milieu du reste revint un détail frappant, un détail qu'il avait presque oublié avec la frénésie qui l'entourait et qui lui revint en mémoire subitement, en plein milieu d'un récit de la montée des pics du dragon à Rerhyn... l'homme au cheveux noir qu'il avait aperçu durant son inscription au tournoi, l'homme étrange qui lui rappelait sans qu'il comprenne pourquoi les vampires et l'un d'eux en particulier ce qui n'était pas pour lui plaire quand il savait très précisément de quoi le vampire en question était capable.

Le seul point étrange dans cette histoire était l'aversion du tyran pour les elfes et les humains alors pourquoi celui ci portait il une partie de son empreinte de chant ? Si il l'avait croisé il aurait dû mourir... non ? Et si ce n'était pas le cas alors il y avait forcément une raison précise, une raison qui risquait de couter cher aux humains de l'alliance... dès lors que devait il faire ? Aller voir l'empereur et tout lui dire au risque de se tromper et d'accuser un inconnu, pire peut-être de le faire tuer ? Non c'était impossible, sans preuve tangible il nageait dans les chimères, il lui fallait des preuves, il lui fallait parler à cet homme, comprendre, saisir les informations qui lui manquait. Et il devait bien admettre que l'inconnu était curieux, intriguant, il était fort pour un humain et jeune, si jeune, presque un enfant, comment un enfant pouvait il être si... plein d'ombre, si souillé, car il l'était c'était une évidence, c'était aberrant et pourtant il semblait le seul à s'en être rendu compte, à croire que son séjour chez les vampires l'avait affuté à repéré les êtres porteurs de ténèbres.

Ce fut avec ces idées en tête qu'il prit congé de son ami pour partir à la recherche de son suspect mais puisqu'il ne savait aucunement où il se trouvait il lui fallait user de technique alternative même si cela l'incommodait quelque peu, l'autre pourrait très bien le sentir si il était assez observateur, mais puisqu'il n'avait pas le choix... Il se planta dans l'air glacé de la nuit et inspira profondément en appelant le vent par son nom et le vent vint à lui, faisant doucement onduler ses habits et sa chevelure de nuit, il murmura alors le nom qu'il avait put dénicher grâce aux lambeaux de chant conservé après le début du tournoi et le vent, tel un chien de chasse, parti chercher celui qui lui était désigné.

Plus d'une demi heure passa avant qu'il ne revienne avec les nouvelles attendues et il se dirigea promptement vers le lieu où le vent avait repéré l'humain, glissant sans bruit dans la nuit comme si il en faisait partie, il n'avait pas peur de la nuit, il était le feu et était lié à un vampire, la nuit était un domaine qu'il pouvait parcourir bien que certaines précautions s'imposent naturellement à lui et il fut bientôt sur place. Il se glissa derrière un tas de bois et observa le peu qu'il voyait dans la lumière des lanternes de la haute silhouette qui se dessinait, mouvante et allongée... il sortit bien tôt sans un bruit et s'adressa d'une voix calme et douce à l'humain comme si il s'agissait d'une banale conversation entre deux badauds un jour de marché.

« Remkort Alastar n'est ce pas ? Que faite vous dans un lieu pareil à cette heure ci de la nuit, alors que vous devriez je pense vous reposez pour les épreuves de demain matin... »

Ni façade de sollicitude ou de fausse amitié, juste une tendresse telle qu'il en aurait donné à n'importe quel humain, teinté d'une touche de neutralité pour faire bonne mesure, il n'était ni ami ni ennemi, juste quelqu'un voulant savoir la vérité et n'avait pas l'intention de paraître autre pour le moment. Il jeta un œil au environs avant de revenir sur le mage dont les ondes lui parvenait en vagues successives, brouillées comme de la brume marine, puis reprit...

« J'irais droit au but. Vous connaissez Sir Wintel pour une raison ou une autre, je veut savoir de quoi il en retourne et pourquoi il ne vous a pas tué, je veut savoir si c'est à cause de lui que vous êtes ici et plus que tout je voudrais savoir pourquoi je sent votre signature énergétique brouillée comme elle l'est, ce n'est pas naturel et ne me faite pas l'insulte de prétendre le contraire je vous en prie... qu'est ce que vous êtes ? »

Il avait froncé les sourcils, ses yeux de perles grises brillantes de flammes mais son visage un masque de calme parfait et calme il l'était, il n'avait pas le moindre sentiment de haine envers l'humain, pas plus qu'il n'en avait eu pour Lorenz et les autres vampires, à ses yeux il n'avait encore rien fait de mal et qui était il pour juger, un détail attira son attention...

« Vous êtes membres de la confrérie du dragon blanc n'est ce pas ? Pourquoi n'ai je pas entendu parler de vous..... »

Il s'était légèrement avancé, d'un ou de deux pas seulement et entra dans le cercle restreint de torche, la lumière jouant sur sa peau et auréolant sa forme d'une légère lueur crème et bleu comme une eau sur le rivage de quartz en montagne, ses yeux rivés à ceux de l'humain et ne le lâchant pas une seconde.



***

#AC1E44

It requires great courage to look at oneself honestly, and forge one's path




Cercle de feu [PV Remkort] Paresseux
! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Cercle de feu [PV Remkort] Empty
MessageSujet: Re: Cercle de feu [PV Remkort] Cercle de feu [PV Remkort] Icon_minitimeJeu 16 Déc 2010 - 18:12

Remkort savourais le bonne air de la nuit, rien de mieux qu'une petit balade nocturne après une journée bien remplie. Rem ne sentais vraiment a l'aise que la nuit, cet élément correspondait bien a la noirceur de son âme et il appréciait aussi le calme relative qui régnait le soir et qui permet a son esprit de se détendre et de se relaxer. Le mercenaire était plutôt satisfait de lui même pour le moment, le tournoi se passait plutot bien, quoiqu'il ne s'en inquiétait pas : il n'avait pas vu beaucoup d'autre conçurent capable de rivaliser avec lui dans le noble art de maitrisé la magie. Le maitre mage n'avais vu qu'un seul concurent capable de l'inquiéter pour le moment : un elfe nommé Merithyn Shadowsong. L'Oeil de l'esprit, que le membre de la confrérie du dragon blanc avait acheté juste avant le début du tournoi, lui avait indiqué qu'il avait un niveau de magie similaire au siens mais surtout il sentait quelque choses de particulier dans sa magie, quelque choses qu'il n'avait encore jamais rencontré chez aucun autre magicien. Le beau ténébreux devait se méfier de lui et peut être trouvé un moyen de s'en débarrasser s'il voulait s'assurer la victoire dans cette compétition. Peut être qu'il serait utile de lui rendre une petite visite pendant son sommeille, histoire qu'il lui arrive un malencontreux accident, l'espion de Lorenz Wintel n'était pas doté d'un grand sens moral et il n’hésiterait pas à tricher pour arriver à ses fins....

En parlant du loup, Merithyn surgis justement de nulle part pour interrompre les réflexions de Remkort, était ce vraiment une coïncidence ? Le mage elfique commençât à lui parler d’une voix douce et calme pendant que l'humain le regardait. Il commençait par lui demander ce qu'il faisait la alors qu'il aurait du se reposé, non mais pour qui se prenait’ il ? C'était chaque fois la même chose avec les elfes : bien qu'ils fussent d'une grande beauté, il fallait toujours que leur arrogance naturelle les pousse à mépriser et à se mêler des affaires des humains, alors qu'on ne leur demandait rien. Le sombre ne répondis rien a cette question et lui lança un regard supérieur en le laissant continué. La suite était plus inquiétante : l'autre savait qu'il était lié à Lorenz et il voulait savoir pourquoi le prince des vampires l’avait épargné et si c'était lui qui l’avaient envoyé dans ce tournoi et pourquoi sa "signature énergétique" était perturbée. Que répondre à ca ? Comment cette créature des bois savais t'elle tout ca ? Le mercenaire devait’ il tout nier en bloc, ou bien lancer l'assaut ? Pendant que Rem réfléchissait a la meilleur façon d'agir, l'autre lui posa encore une question, en lui demandant pourquoi s'il était un membre de la confrérie du dragon il n'avais jamais entendu parler de lui. Le beau ténébreux commençait à paniqué et finis par répondre sur une voix agressif pour masqué son désarrois.


-Cela ne vous regarde en rien Merithyn Shadowsong ! Mais puisque vous avez l'air d'insisté je vais vous répondre ! Vous faites erreur, je ne connais aucun "Sire Wintel" et je suis venu ici de mon plein gré. Pour ce qui est de ma signature énergétique, c'est peut être parce que je suis un des rares humains a savoir utiliser la magie des ténèbres aussi bien que la majorité des vampires et vous n'avez pas encore entendu parler de moi, c'est parce que je ne fais partie de la confrérie du dragon que depuis peu de temps, ca vous va ? Tant que nous en sommes aux questions, qu'est ce vous êtes vous aussi ? Je sens également qu'il y a quelque choses de plus dans votre magie mais je ne saurais dire quoi, je vous ai répondus, c'est a vous maintenant de révéler vos secret !
Revenir en haut Aller en bas
Merithyn Shadowsong
Merithyn Shadowsong
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
Cercle de feu [PV Remkort] Left_bar_bleue4/10Cercle de feu [PV Remkort] Empty_bar_bleue  (4/10)
Xp disponibles: 3

Légende

Cercle de feu [PV Remkort] Empty
MessageSujet: Re: Cercle de feu [PV Remkort] Cercle de feu [PV Remkort] Icon_minitimeDim 19 Déc 2010 - 16:11

Le regard que lui lança l'humain avait tout pour le dégouter, que croyait il donc ? Qu'il était en position de le mépriser, de le prendre de haut comme il semblait le faire ? En lui le feu s'éveilla en grondant, réclamant à grand cris qu'il fasse plier le mortel devant lui mais il ignora le chuchotement, il n'avait pas du tout l'intention de provoquer une bataille en règle dans un endroit pareil, si près du stade et des tentes qu'un simple sort un peu trop puissant y mettrait le feu comme à du bois sec. De plus il avait d'autre moyen d'obtenir ce qu'il voulait que de transformer l'humain en tas de braises fumantes mais en vérité il sentait qu'il n'aurait peut-être pas besoin de lui tirer les vers du nez... Les ondes qu'il exsudait parlaient pour lui et elles étaient certes brouillées mais encore suffisamment claire pour qu'il puisse s'y fier et après tout c'était bien normal, il avait réussit à lire celles de Lorenz alors pourquoi un humain serait il plus dur à ressentir. Lourdes et lentes, pulsant comme un cœur et emplie de chuchotis comme le bruissement d'aile légère dans l'air mais indéniablement souillé par le mal et qui lui donner la nausée aussi sûrement qu'un tas de charogne, chaque fois que les vibrations touchaient les siennes il sentait ses membres de rigidifiés et ses sens bondirent avec l'envie de purifié le chant nom de l'autre même si il devait le blesser pour cela.

Il serrait les dents en maintenant un contrôle des plus strict sur lui même afin de pouvoir s'imprégner des informations transmises par les notes et sourit à demi en sentant la panique et l'angoisse de l'autre, bien entendu il ne se félicitait pas le moins du monde de le déstabiliser mais il devait admettre qu'avoir vu juste le remplissait de fierté, si il était capable de déjouer les laquais de l'ancestral cela signifiait qu'il pouvait protéger l'empereur et Cheyraad et qu'il n'était donc pas si inutile que cela dans la lutte contre les vampires. Il ne montra pourtant aucun signe d'orgueil ou de mépris, au contraire il resta parfaitement neutre et calme alors que l'humain crachait son venin tel un serpent dressé et sur le point d'attaquer, il le laissa finir son monologue avec patience, aussi silencieux qu'une ombre par cette nuit claire puis, lorsqu'enfin l'humain eu finit de se rassurer, car d'après lui il ne s'agissait que de cela, se rassurer contre les vérités dérangeantes qu'il avait évoqués, il poussa un long soupire en secouant la tête, autant pour signifier ce qu'il pensait que pour cacher les larmes qu'avait provoqué les mensonges éhontés.

Il prit quelques longues bouffées d'air frais et relever son visage vers l'autre, pestant intérieurement contre la taille de tous ses interlocuteurs. Au nom du Dracos pourquoi devait il être aussi petit ! même les humains étaient plus grand que lui pour la plupart, oh d'une demi tête ou d'une tout au plus mais déjà assez pour l'obliger à lever le nez si il souhaitait leur parler ce qui lui attirait immanquablement des coups d'œil hilares. Cependant en regardant l'humain qui semblait mal contenir ses émotions il fut prit d'un accès de tendresse, de ces impulsions qui provenaient de son lien avec l'esprit de la tortue et qui venaient brider les flammes de son naturel ardent au point de faire de lui ce qu'il était à présent et dont il était fier malgré ses doutes et ses blessures; il se sentait mal, il n'avait pas eu l'intention de provoquer une telle réaction et surtout pas de le faire souffrir d'une quelconque manière hors à ses yeux c'était bien ce qu'il venait de faire et il le regrettait vraiment, assez en tout cas pour avoir envie de le guérir. Il s'avança jusqu'à n'être plus qu'à quelques centimètres de l'humain et eu un petit sourire doux et paisible, comme si tout cela n'était qu'une banale discussion entre deux vieux amis...

« Si je vous est blessé je m'en excuse car il ne s'agissait pas de mon but, je ne suis pas votre ennemi et à se titre je vous demanderais de ne pas me mentir comme vous venez de le faire d'autant que cela ne sert à rien car ce qu'il se trouve sur vous est aussi clair que de l'eau de roche de plus... et bien je ressent les mensonges, ils sont pour moi plus dangereux que des dagues ou des poisons. Et seul mes amis me nomme Shadowsong, pour vous ce sera uniquement Chante-ombre de même que je ne réfèrerait pas à vous par votre prénom sans vous connaître suffisamment... recommençons donc tout ceci depuis le début, je sais pertinemment que vous connaissez Lorenz Wintel pour la bonne raison qu'une partie de son nom est inscrite en vous et que je la connait bien, vous vous êtes rencontrer il y a quelques temps et il vous a laissé en vie, fait qui me surprend agréablement bien que je doute qu'il soit revenu à de meilleur sentiments concernant les peuples de l'alliance donc vous avez forcément dû lui donner quelque chose qu'il a apprécié. Ensuite la magie des ténèbres n'explique pas ce brouillard en vous, il peut y contribuer mais ce n'est pas la raison principale et j'aimerais vraiment savoir de quoi il s'agit, c'est presque contre nature ! Pour finir je trouve vos questions pour le moins insultantes, surtout venant de quelqu'un ne jouant pas carte sur table avec moi et encore davantage venant d'un adepte du dragon blanc, les vôtres sont alliés à notre ordre depuis sa création. Mais puisque vos le demandez je vais faire montre de gentillesse et vous dire que je n'ai aucun secret et que n'importe qui pourrait me demander la même chose et obtenir une réponse claire, je suis un Baptistrel, maitre de la vérité, des arts et de la guérison, disciple des flammes pures et serviteur de la mère terre, je ne possède aucune allégeance et ne juge ni ne soutient de camp ou de race, je ne fait que garder le savoir et protéger l'équilibre de ce monde... ou du moins était ce le cas jusqu'à ce que je croise le dragonnier vampirique répondant au nom d'Eliow, après cela j'ai quitter ma neutralité pour le protéger lui et pour instruire du mieux que je le pouvait les dragonniers de nouvelle génération. Voilà vous savez tout de moi ou presque, cela vous convient il ou voulez vous que je vous conte ma jeunesse en vers examètres ? »

Si au début de sa tirade il avait envoyé en secret des ondes positives pour calmer l'humain au fur et à mesure que les mots roulaient hors de ses lèvres il s'était un peu emporté et avait finit par prendre un ton amusé en souriant franchement devant les manières de son vis à vis? Des secrets, lui ? Et puis quoi encore, pourquoi pas un trésort secret qu'on ne pourrait trouver qu'en suivant un arc en ciel ou alors un cheval que seule les jeunes filles pourraient approcher... il fallait vraiment ne rien connaître des elfes pour penser ainsi, il n'avait rien de particulier, ne participait à la vie qu'en temps qu'observateur et les flots engloutiraient le monde le jour où il aurait le moindre véritable secret. Et puis zut à la fin, il avait décider de se comporter en humain, pourquoi voulait on s'adresser à lui comme si il était un phénomène bizarre et indésirable ! Ça ne lui été jamais arrivé de recevoir de l'aide sans rien avoir à payer ? Ou juste discuter avec quelqu'un sans arrière pensées ? Non sûrement pas, il aurait put parier cela en mille mais force était de ne pas le lui faire remarquer. Il se décida juste pour croiser les bras en haussant un sourcil couleur de jais tandis que ses grands yeux de perles scintillaient d'une lueur certes amusée mais également porteuse du très clair message qu'il ne fallait pas essayer de le rouler de nouveau.



***

#AC1E44

It requires great courage to look at oneself honestly, and forge one's path




Cercle de feu [PV Remkort] Paresseux
! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Cercle de feu [PV Remkort] Empty
MessageSujet: Re: Cercle de feu [PV Remkort] Cercle de feu [PV Remkort] Icon_minitimeSam 1 Jan 2011 - 16:38

Apparemment il était impossible de mentir a ce Merithyn, l'elfe semblait disposer d'un pouvoir étrange et très dérangeant qui lui permettait de détecter quant on lui mentait. Tout cela n'arrangeait pas du tout Remkort, sa mission pour Lorenz devait rester secrète, car en cas d'échec il serait à la fois poursuivi par les vampires et par les peuples de l’alliance. Par l'Empire pour trahison et par le clan des sangs froids pour incompétence. Le maitre mage devait sois réduire l'autre au silence définitivement, sois trouvé un moyen pour qu'il n'aille pas le crier sur tout les toits, il décida donc de l'écouter jusqu'au bout. Il lui dit d'abord qu'il ne devait pas l'appeler Shadowsong mais Chante-ombre avant de répéter que le sombre connaisait le prince des vampires et qu'il était agréablement surpris que ce dernier l'avait épargné, même s'il se doutait que ce ne serait pas bénéfique pour l'alliance. La créature des bois ajouta que la magie des ténèbres n'expliquerait pas le brouillard en lui, si ce n'était pas ca alors Rem ignorait quel en était la cause. Chante-ombre se lança ensuite dans une présentation en disant qu'il était Bapistrielle et qu'il était neutre et que son seul allié était le dragonnier vampirique nommé Eliow. Le membre de la confrérie du dragon blanc avait entendu parler de cette classe de mage, ils pratiquaient une magie puissante basé sur les sons, mais ceux qui l'utilisaient étaient soumis a des conditions très stricte. C'était une magie bénéfique qui n'avais jamais intéressé le mercenaire a l'âme noir, mais il s'avait qu'il valait mieux ne pas provoquer un de ses chanteurs. Remkort répondis donc sur un ton beaucoup plus poli et banal que précédemment, mais aussi bien plus hypocrite, comme si il se forçait a parler a Shadowsong sur un ton respectueux.

-Je vous prie de bien vouloir m'excuser sieur Chante-ombre, je me suis un peu emporté, mais je ne voulais pas vous offensé. Il ne seras pas nécessaire de me raconter votre jeunesse en vers, maintenant que je sais ce que vous êtes je vais répondre a vos question. Pour ce qui est du "brouillard dans ma signature énergétique" j'en ignore l'origine, je ne suis qu'un simple mage en quête du pouvoir absolu et qui a eu recours a certains sorts et rituel d'origine douteuse, mais je ne pense pas que cela suffit a rendre mon aura aussi "contre-nature «comme vous dites. Pour le reste, je ne préférais ne pas en parler ici, que diriez-vous de poursuivre cette charmante conversation dans un endroit plus tranquille ? Nous y serons plus a l'aise et à l'abri des oreilles indiscrète...

Remkort emmena son nouvel "ami" en dehors du campement des candidats du tournoi, dans un de ses endroit parfais si on voulait parler sans être espionné, un endroit idéal pour assassiné quelqu’un.... Rem réfléchissait a toute vitesse, Merithyn avais dis qu'il protégeait un dragonnier vampirique, cela voulait’ il dire qu'il était du coté des vampires ? Allait’ il le dénoncé s’il lui disait la vérité ? Ou bien pouvait’ il en faire son allié ? Le maitre mage décida de voir si on pouvait faire confiance a ce bapistrielle et si ce n'était pas le cas il s'en débraserais discrètement ici. Une fois arrivé a destination, le beau ténébreux se retourna vers l'elfe et repris la parole sur un ton de conspirateur. Si ce Chante-ombre n'aimait pas les mensonges il lui dirait surement la vérité et si ce n'était pas le cas, l'humain n'avais pas de pouvoir spécifique pour cela, mais il savait encore repérer un menteur quant il en voyait un.

-Vous avez dis être lié a un dragonnier vampirique n'est ce pas ? Est ce que ca fait de vous un allié des vampires ? Donc, si je vous dis la vérité, vous n'irez la répéter a aucun membre de l'alliance ?
Revenir en haut Aller en bas
Merithyn Shadowsong
Merithyn Shadowsong
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
Cercle de feu [PV Remkort] Left_bar_bleue4/10Cercle de feu [PV Remkort] Empty_bar_bleue  (4/10)
Xp disponibles: 3

Légende

Cercle de feu [PV Remkort] Empty
MessageSujet: Re: Cercle de feu [PV Remkort] Cercle de feu [PV Remkort] Icon_minitimeVen 7 Jan 2011 - 20:15

Hypocrite... cela se voyait et se sentait comme une désagréable odeur sur lui, pire son ton presque mielleux à faire vomir... de toute évidence il ne connaissait en rien son ordre malgré son appartenance au Dragon blanc, étrange mais pas improbable du tout si il n'était qu'un larbin de Lorenz, il ne pouvait en rien savoir qu'il sentait tout type de mensonges, absolument tout type y comprit ce genre d'hypocrisie débordante. Il se forçait, c'était évident, son corps suait l'évidence comme un parfum trop fort et même sans cela, le ton était bien trop étrange pour quelqu'un comme lui, la supercherie était évidente, tellement évidente... il fronça les sourcils et le vrilla de son regard, neutre, encore et toujours, mais il y avait bien des manières de le paraître et sans être intérieurement en colère il était tout du moins un peu agacé de la réaction.. d'autant que ce qui se trouvait en lui appréciait encore moins la manœuvre, de la même manière que ce qui émanait du prince vampire avait éveillé ses impulsions de purifications, lui éveillé une furieuse envie de lui faire apprendre l'honnêteté... mais cela nuirait considérablement à son intégrité que de faire une chose pareil, il se contenta donc d'observer un silence total devant le déploiement de politesse, non seulement il essayait de l'amadouer mais en plus il... prenait tout au degré le plus bas, croyait il vraiment qu'il avait eu un seul instant l'intention de lui déclamer des vers, de toutes évidences il le pensais oui, alors que le but avait simplement était de lui faire remarquer l'absurdité de sa demande et ce que lui même en pensait... bref, mieux valait mettre cela de coté, il risquait d'en voir d'autre et après tout juger les gens n'était pas dans sa nature, mieux valait arrêter d'agir comme le ferait un enfant.

Il tourna les talons sur un «  je ne suis pas sieur » irrité et le suivit au travers de la mer des tentes qui dressaient leurs ombres grises sous la lune comme de gros flocons de neige, les humains étaient presque tous endormis et ceux qui ne l'était pas se trouvaient trop loin pour les remarquer, montant la garde aux extrémités du champ gigantesque. Ils sortirent du champ, s'enfonçant dans l'obscurité lourde de la nuit qui tombait comme une chape... il restait à distance sûre, il n'avait pas confiance en cet humain là, trop prompte à courber l'échine, trop matois, il ne connaissait trop des comme ça pour marcher à l'aveuglette sans même la plus élémentaire des précautions.

Et la nuit était vraiment épaisse, dans l'enceinte de tentes les torches donnaient suffisamment de lumière et permettaient de marcher à peu près correctement sans prendre le risque de s'entraver dans quelques chose ou de faire une mauvaise rencontre mais hors de la mer de tentes on ne disposait plus de cet infime atout, on replongeait dans le noir le plus complet et rien n'était certain...

Il savait trop bien ce que les ombres pouvaient dissimuler, il l'avait suffisamment vu durant tout ce temps et n'était pas prêt de marcher sans défense comme un agneau vers l'abattoir, si l'autre se montrait dangereux il devrait être capable de se défendre et promptement. Pour soulager ses yeux tout autant que par prévention il ouvrit largement la main droite, paume vers le ciel et un forma une longue flamme chatoyante, mi rouge mi or, projetant une clarté chaleureuse sur un mètre autour de lui, soulignant sa silhouette d'un halo quelque peu étrange tandis qu'il se détachait dans le fond de nuit noire comme une étoile en fusion...

L'action lui fit du bien, elle le détendit, la vue de la flamme lui redonnait un peu de paix et apaisait le grondement sourd et impérieux au fond de lui, vidant un peu de son énergie et il sourit, murmurant quelques mots qui firent prendre la forme d'un papillon à la flamme, la figure prit son essor comme si elle vivait réellement et vint voleter près de lui, bientôt rejoint par trois autres spécimens qui lui offrirent un bon aspect du lieu où il venait d'arriver. Son regard analysa rapidement les parages avant de se tourner de nouveau vers l'humain lorsque celui ci reprit la parole et il le laissa dire, prenant son temps pour peser les mots avant de répondre, cherchant à être le plus clair possible sans toutefois s'aliéné l'humain...

« Je suis lié à un dragonnier vampirique mais je ne suis pas allié aux vampires, je fais simplement en sorte que celui qui est lié à moi ne meure pas, le reste d'entre eux n'est mon affaire que par intermédiaire, quand a répété ce que vous dirait, j'en jugerais une fois que je saurais, si je décide d'en référer à un membre de l'alliance je le ferais, à vous de choisir si vous me dite tout de grès ou si je doit vous l'extorquer autrement... »

Il avait été plus sec que ce qu'il avait escomptait mais la situation l'exigeait, que l'on remette sa neutralité en doute lui déplaisait véritablement, qu'on la remette en doute pour l'inclure dans une conspiration quelconque le dégoutait encore davantage, il n'avait pas envie que l'autre l'embarque dans une histoire qui se profilait comme étant bien noire mais dans le même temps il fallait qu'il sache ce qui se tramait là, si il était le héraut d'une attaque contre le tournoi il fallait qu'il prenne des précautions pour empêcher ça, il se devait de rester et d'en entendre au maximum... Et pour cela il fallait qu'il cesse d'avoir l'air si inquisiteur... il s'adoucit, ses yeux se firent moins dur tandis qu'il poussait un long soupire, observant les papillons de feu sur ses épaules...

« Je n'ai rien contre vous pour l'instant, j'aimerais bien que cela reste le cas mais comprenez ma position, Sir Wintel est un frère mais non un ami, je ne puis le laisser détruire des vies innocentes, pas plus que je ne veux voir les vampires détruits, il me faut donc prévenir l'un comme l'autre et vous pouvez m'y aider... vous n'êtes pas altruiste néanmoins vous êtes intelligent, si vous m'y forcez vous comprendrez que je doive agir avec plus de rigueur que je ne le souhaiterait »

Et il était tout à fait prêt à l'enjôler à grand coup de chant de charme pour le faire parler, ce n'était pas difficile, quelques notes brumeuses et l'humain lui révèlerait absolument tout mais il n'y aurait recourt qu'en dernière mesure, il avait des principes lui contrairement à l'autre.

Il vit un papillon se poser sur sa main et regardant attentivement le halo que sa lumière projetait, notant que l'ombre de l'humain était affectée étrangement, au lieu d'être déformée ou rognée elle restait droite et bien en place, comme incrustée dans le sol... encore une preuve que quelque chose n'allait pas avec lui mais il n'y avait pas que l'humain qui n'allait pas bien, pourquoi donc se sentait il la tête et les membres si lourds, il n'avait pourtant pas dépensé tant d'énergie, les papillons consommaient moins qu'une chevauchée à cheval. Il puisa dans la force de la terre pour ne pas s'endormir là d'un seul coup et secoua la tête, se coupant de la magie naturelle d'Armanda par peur d'un piège...

«  Qu'est ce que c'est que ça... vous ne sentez rien... ? »



***

#AC1E44

It requires great courage to look at oneself honestly, and forge one's path




Cercle de feu [PV Remkort] Paresseux
! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Cercle de feu [PV Remkort] Empty
MessageSujet: Re: Cercle de feu [PV Remkort] Cercle de feu [PV Remkort] Icon_minitimeMar 18 Jan 2011 - 18:57

Merithyn se méfiait de Remkort et celui-ci le savait. Le fait que l'elfe ai allumé une flamme magique, sois disant pour les éclairer, prouvait qu'il n’avait pas confiance en l'humain. Rem sentait qu'il allait être dur de duper ou de surprendre ce Baptistrel, pourtant c'était ce qu'il allait devoir faire, si ce dernier ne se montrait pas un peu plus coopératif. Chante-Ombre affirmais qu'il était lié a un dragonnier vampirique, mais qu'il n'était pas l'allié de ce peuple pour autant et qu'il choisirait si oui ou non il répéterait ses propos a un membre de l'alliance, selon la nature de des dis propos. Le maitre mage sentais que tout ca commençais à empester, s'il avouait qu'il espionnait pour le compte du prince des vampires, ce mage chanteur irait tout repérer et il finirait sur l'échafaud. Shadowsong continua sur le meme ton en lui disant qu'il ne voulait pas de mal, mais que s'il continuait à ne pas vouloir lui donner les informations qu'il voulait, il utiliserait la force pour s'en emparer. Le sombre n'en revenait pas qu’une créature des bois ose le menacer mais cela l'arrangeait : ça lui permettait de contre-attaqué sur le même ton et donc de gagnez un temps précieux avant de devoir prendre une décision. Le beau ténébreux dégaina donc son sceptre magique et en pointa l'extrémité sur la nuque de son interlocuteur et pris une voix froide et courroucé pour lui répondre sur un ton des plus indigné.

-Est ce que vous me menacer, vermine elfique ? C'est typique des gens de votre espèce ! Sous prétexte que vous avez percez le secret de l'immortalité, vous vous permettez de nous mépriser, nous les pauvres humains mortelles ! Je vais vous dire une chose, Shadowsong, pour moi vous n'êtes qu'une bande de sauvages qui vivent dans les arbres ! Je ne permettrais pas a un membre de votre race d'affiché du mépris envers ma personne, alors que mes pouvoirs dépassent ceux de la majorité des elfes !

Remkort remarqua ensuite que Merithyn avais l'air de se sentir mal depuis qu'un papillon c'était poser sur sa main. Etrange, était ce encore une bizarrerie de baptistrel ? Ou bien un effet secondaire de ses pouvoirs ? Toujours est t'il que c'était la chance du mercenaire d'agir ! Chante-Ombre lui demanda s'il ne sentait rien et Rem rengaina son sceptre magique dans son dos, comme pour signifier qu'il n'avait plus d'intentions agressives, avant de tourné le dos à l'elfe et de humer l'air comme s'il voulait sentir quelque choses. Le maitre mage créer discrètement une boule d'énergie dans sa main droite et repris la parole sur un ton intrigué et faussement intéressé.

-Non je ne sens rien... mais vous allez sentir ça !

Remkort se retourna soudaine et envoya sa sphère d'énergie sur l'épaule droite d'un Merithyn pris par surprise. Le sort atteint sa cible et infligea une blessure grave, peut être que l'elfe perdrais l'usage de son bras pendant un temps, mais elle n'était en aucun cas mortelle. Le membre de la confrérie du dragon blanc ne voulait pas d'un meurtre qui entrainerait une enquête qui lui attirait des ennuis. Shadowsong en vie, il pourrait toujours porter plainte, mais se serais la parole d'un elfe contre celle d'un membre de l'ordre de mage au service des Kohan et d'un officier de l'armée impérial, qui plus est jugé par les autorités de la capital de l'Empire Humain.... Une telle affaire pourrais fragiliser l'alliance et l'espion de Lorenz était sur que cela arrangerais les affaires de son employeur. Rem se mis a courir vers le campement des candidats du tournoi, sachant que Chante-Ombre n'oserais jamais se venger dans un lieu bondé de monde...

Hrp : J’ai reçu l’autorisation de Merithyn pour le blesser lors de ce post.
Revenir en haut Aller en bas
Merithyn Shadowsong
Merithyn Shadowsong
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
Cercle de feu [PV Remkort] Left_bar_bleue4/10Cercle de feu [PV Remkort] Empty_bar_bleue  (4/10)
Xp disponibles: 3

Légende

Cercle de feu [PV Remkort] Empty
MessageSujet: Re: Cercle de feu [PV Remkort] Cercle de feu [PV Remkort] Icon_minitimeDim 23 Jan 2011 - 22:13

Il ne savait pas ce que c'était mais cette forêt avait vu quelque chose, quelque chose d'important, de très important et qui avait laissé une trace, comme un doux murmure sous les branches des arbres, moins qu'un souvenir mais assez fort pour être perceptible par ceux qui savaient... La tête lui tournait sous ce murmure, il sentait le sol se dérober, pas comme sous l'effet d'un vin quelconque mais comme si la terre bougeait vraiment, vivante et mouvante et s'était étrange, très étrange, jamais auparavant il n'avait ressentit cela et il se posait de sérieuses question. Mais il se posait de plus grandes questions encore sur l'humain, il avait toujours eu pour habitude de ne pas juger les gens ou du moins ne se permettait il pas d'en faire part quand d'aventure son éducation était mise au pas par sa jeunesse, il lui arrivait comme à n'importe qui de ne pas se tenir à ses propres valeurs sans le vouloir véritablement mais en général il ne se permettait pas tout simplement parce qu'il savait ne pas connaître suffisamment l'individu pour pouvoir se faire une véritable idée de ce qu'il était, de comment il pensait et par la même ne pouvait le juger correctement et même si il possédait tout cela qui était il pour oser me faire, ni un roi, ni un seigneur, ni un dragonnier ni même gardien bien que certains le pressentit au poste lorsque la gardienne actuelle se retirerait mais il avait aussi toujours était certain de ne pas être fait pour un tel poste, il n'avait pas la bonne mentalité et était trop en effervescence et... il était le feu et doutait qu'un gardien lié au feu soit une bonne chose à la vue de ce qu'il attirait à lui et de sa manière naturelle d'être, même avec la discipline de l'ordre il avait du mal à se tenir depuis son départ du royaume elfique deux ans auparavant, un temps si court pour sa race, presque un clin d'œil mais qui semblait à des années lumières de son ancienne vie tant la nouvelle était étrange. Mais pour en revenir à l'humain venimeux en face de lui il devait avouer ne pas être capable de rester neutre, sans le mépriser il avait pitié de lui, profondément pitié de ses illusions, de ses croyances sur son peuple... vermine vraiment ?

Mais qui donc trahissait sa race au seul profit de l'argent et d'un peu de puissance supplémentaire ? Si il y avait une vermine ici bas s'était bien l'humain, il devrait peut-être apprendre à ne pas juger si rapidement lui justement, cela lui ferait du bien et prolongerait sa misérable existence, lui était calme, paisible et léger mais tous n'étaient pas comme lui, la plupart des elfes étaient fier et ne supportaient jamais la moindre insulte quitte à laver leur honneur dans le sang, si l'humain était puissant il tomberait forcément un jour ou l'autre sur quelqu'un de plus fort et de moins calme, plus prompte à châtier.... et que dire du reste par le Dracos !Typique de son espèce ? Menacer ? Qu'elles idées ! Les siens ne se préoccupaient pas des hommes, ils n'y faisait souvent pas attention et quand à menacer, eux ne menaçaient pas car ils n'en avaient pas besoin, lui ne menaçait pas, non seulement parce qu'il n'en avait pas besoin mais parce qu'il pouvait passer outre les caprices de l'humain en raison de ses pouvoirs, il avait accès à son chant nom, il voyait toute sa vie à présent, sa manière d'être, de penser, ce qu'il avait fait, il aurait même put le tuer sur place ou le transformer en marionnette si il l'avait voulu, il lui suffisait de se mettre à chanter et la belle envergure de son vis à vis ne serait que fumée au vent, rien de plus qu'un bouclier de papier. Menacer lui ? Pourquoi donc alors, il ne faisait qu'informer l'humain de ce qu'il ferait si il ne parlait pas, une simple courtoisie de sa part pour les connaissances magiques de l'humain mais il dédaignait son présent comme un tas de fumier, il devait avouer être quelques peu vexé...

Il faillit éclater de rire en l'entendant parler d'immortalité, s'était tellement drôle, tellement hilarant ! Si les elfes étaient immortels alors il était un vampire, quelle idiotie de dire une chose pareil, les elfes étaient tout aussi mortels que les humains, ils mettaient simplement plus de temps à périr en raison de leur sang ancien et de la magie qui coulait en eux, seul les Baptistrels pouvaient prétendre, de tout les elfes, à être immortels de part leur capacité à régénérer leur être en totalité mais ils ne le faisaient jamais ou presque, ils avaient trop de respect pour la mère terre pour oser une chose pareil, ils étaient gardien de l'équilibre du monde pas destructeurs ou tricheurs Il laissa un sourire monter à son visage, s'était véritablement trop drôle il allait finir par craquer si l'autre continuait ainsi... mais fit la grimace en entendant encore une fois son nom véritable dans la bouche de l'autre, un flash en lui même, agacement soudain, l'autre était il en train de chercher à le provoquer ? Si oui alors il venait de faire juste ce qu'il fallait, il n'aimait pas entendre son nom dans la bouche d'un inconnu, qui plus est un comme lui, ça il n'appréciait véritablement pas, cela touchait réellement un point sensible mais non singulier à sa seule personne, les autres étaient ainsi également ou du moins un grand nombre d'entre eux.

La fin de sa tirade lui fit froncer les sourcils, des sauvages eux ? Des sauvages quand leur civilisation étaient tellement plus avancée en matière de magie, de politique, de philosophie et de tant d'autre choses ? Il n'appréciait pas le coté conservateur des siens mais il n'aimait pas qu'on ne leur reconnaissent pas leur mérite véritable et c'était le cas quand à avoir des pouvoirs plus puissant que la plupart des siens oh ! Il n'avait jamais vu que des jeunes elfes, si il avait jamais posé les yeux sur un des anciens il n'aurait pas eu ce genre de propos mais tant pis pour lui, ce n'était pas son travail d'effacer la bêtise de cet humain. Il ne fit aucun commentaire, rien dans son expression ne laissait paraître mais au plus profond de son cœur il savait ne jamais avoir ressentit tant de mépris et de pitié pour un humain...

Il préféra s'intéresser à ce qu'il sentait dans la nature autour de lui, admirant dans le même temps ses papillons de feu voletant autour de lui comme des êtres doués de vie, l'autre pouvait bien attendre un peu, il se calmerait ou finirait d'exploser comme cela et tant pis tant mieux ce n'était pas son affaire, point. Mal lui en prit pourtant, il sentit la magie, sentit la boule d'énergie se former et être projetée vers lui avec des intention malveillante, il aurait put l'arrêter, se protéger facilement si seulement il n'avait pas été plongé dans sa contemplation, le temps de se tourner et de comprendre il était trop tard.

La douleur explosa dans son épaule et son bras, vrillant ses nerfs et lui tirant un cri de surprise alors qu'il tombait à genoux en crispant sa main valide sur son épaule, luttant contre l'envie de s'évanouir. Il n'était pas habitué à souffrir et le coup avait été bien placé, il n'arrivait plus à se concentrer et une seule pensée lui vrillait l'esprit : traitre. Le mot résonnait en lui comme un coup de tonnerre et détruisant le barrage intérieur de sa retenu, a haine flambait en lui comme un feu de foret... il se tendit, tel une lanière de fouet cinglant l'air et lâcha entre ses dents le pouvoir de la note d'intervention, Dia, suivit d'un grand bruit sinistre lui indiquant que le mur d'air invisible avait rencontrer le corps en pleine course de l'humain et malgré sa souffrance il sourit, mais d'un sourire légèrement dément tant la douleur l'envahissait...

Il devait se soigner, il savait qu'il devait se soigner, si non il allait mourir mais il lui fallait également contenir son envie de détruire comme il avait eu envie de détruire les vampires la première fois qu'il avait vu leur campement... il chantant rapidement les notes de son nom, sans toutefois se presser trop, au risque de se tuer instantanément à la moindre note fausse... puis il se releva, la douleur ayant disparue de son corps mais ses jambes tremblantes d'émotion, il se dirigea vers le lieu où il avait retenu l'humain, toute trace de bienveillance disparue de ses yeux gris pour être remplacé par une folle lueur rouge orangée, la lueur de son feu intérieur qui le contrôlait désormais, sa peau pâle luisant, luisait réellement, comme exhalant un léger halo et les papillons de feu autour de lui battaient furieusement des ailes, comme prêt à attaquer l'humain. Il haletait, serrant les dents, son visage un masque impavide où se mêlait gravité et reproche, accusation... il leva la main, conjurant une sphère ignée...

« Pauvre sot, pauvre jeune sot... tu crois vraiment être capable de me tuer ? Tu pense que me tuer t'apportera le repos ? Je vais te dire une bonne chose, j'étais disposé à t'écouter et à être compréhensif avant ton geste mais tu a réveillé le feu en moi et pour cela tu le regrettera. Vain tu est, vain tu sera toujours, mauvais, aveugle à la bonté de la vie, aveugle à la sagesse de la terre, tu juge sans savoir, tu te gonfle d'un honneur de baudruche... regarde combien ton honneur te protège à présent ! »

Sur un geste sec de la main la sphère de feu s'écrasa aux pieds de l'humain et se transforma en un rideau, l'entourant et ne laissant que les abords de l'elfe libres. Il rejeta son manteau de brume en arrière et posa la main sur la garde de son épée, la tirant légèrement du fourreau invisible pour tout autre que lui, morceau d'étoile pure dans le néant de la nuit, éclatant, les vampires en avaient été blessés mais si il la tirait en cet instant ce n'était pas pour aveuglé, il l'était déjà, ni pour tuer, il n'en avait pas le droit, si il le sortait c'était pour tenir son rôle premier, le témoin solennel de ce qu'il allait dire si l'humain était suffisamment aveugle pour ne pas l'écouter...

« Remkort Alastar, reconnait tu tes tords, t'agenouilles tu devant la mère terre et implore tu son pardon pour ta traitrise comme pour toutes celles que tu a commise par le passé... avec vérité, avec bon cœur et sans tricher.... »



***

#AC1E44

It requires great courage to look at oneself honestly, and forge one's path




Cercle de feu [PV Remkort] Paresseux
! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Cercle de feu [PV Remkort] Empty
MessageSujet: Re: Cercle de feu [PV Remkort] Cercle de feu [PV Remkort] Icon_minitimeJeu 3 Fév 2011 - 22:02

Les choses commençaient à se compliquer pour Remkort, alors qu'il prenait la fuite vers le campement des candidats du tournois, un mur invisible se matérialisa devant lui et il se cogna la tète contre celui-ci. L'espion de Lorenz, qui n'était pas vraiment a son avantage sur ce coup la, fut temporairement assommé. Quant il se releva en frottant la bosse sur sa tète, Merithyn se trouvais devant lui, luisant de colère et entouré de papillon de feux qui semblait être prés à l'attaquer. L'humain ne put étouffer un sentiment de peur face a ce spectacle, mais la dissimula du mieux qu'il pouvait, bien décider a ne pas se laisser impressionner par cet elfe. Ce dernier s'adressa a sur un ton accusateur. Il traita d'abord le mercenaire de sot pour avoir pensé le tuer, qu'il avait été disposé a être compréhensif envers lui, mais qu'il avait maintenant éveillé le feu en lui. Tant mieux ! Apres tout ca rendrais les choses plus intéressante et le maitre mage avait maintenant une occasion de se débarrasser d'un rival important pour le tournoi. Chante-ombre continua sur le même ton pendant encore un moment, disant qu'il vain et aveugle a la bonté et a la sagesse, avant de lancer une boule de feu a ses pied qui se transforma en un puissant rideau de flammes qui l'entoura que les abords de son invoquer libre.

Remkort dégaina immédiatement son sceptre magique et réfléchi à toute vitesse à un moyen de lever ce rideau et de vaincre son adversaire. Merithyn semblait maitrisé le feu comme personne, il devait surement y être immunisé, les sort de glaces seraient surement inutiles eux aussi, puisqu'il pourrait facilement les faires fondre, voila qui était problématique. Pendant que l'humain essayais de trouvais une solution, l'elfe dégaina une épée éclatante d'un fourreau invisible, avant de reprendre la parole. Shadowsong demanda a Rem de reconnaitre ses torts et de s'agenouiller devant la mère terre pour implorer le pardon pour toute ses traitrises et reconnaitre ses tord. Malgré sa situation, le membre de la confrérie du dragon blanc ne put retenir un rictus de pur mépris et cracha sur le mince espace de sol entre lui et les flammes, voila ce qu'il lui disait a sa mère terre ! Le mercenaire répondis ensuite a Chante-ombre sur le ton le plus insultant et le plus méprisant possible.


-Je préfère subir milles morts que m'agenouiller devant toi, créature des bois ! Même si ce n'est pas moi qui vais mourir ce soir, mais bien toi ! Je vais prouver de manière définitive la supériorité des grands et nobles mages humains face aux vulgaires chanteurs des elfes. Prépare-toi !

Sans laisser le temps a son adversaire de répliqué, Remkort invoqua un sort de stase en formant une croix avec son sceptre et sa main gauche, paralysant Merithyn. C'était l'un des sort de paralysie parmi les plus puissant qui existait, il fallait avoir un niveau de maitre dans la magique humaine pour l'utiliser, même un Baptistrel du niveau de Chante-ombre auras des difficultés à s'en délivrer. L'humain posa ensuite sa paume gauche contre le sceptre magique, pus tira un trait avec ce dernier de l'épaule jusqu'a a la hanche, invoquant un éclair magique. Le sort de foudre n'était pas mortelle, mais il était puissant et permettait de blesser et d'assommé son adversaire, le maitre mage espérait que ce serais le cas de celui-ci, ainsi il pourrait invoquer un nouveau sort, et achever la créature des bois. Tandis que la foudre tombait sur l'elfe paralyser, Rem esperait que ce dernier n'avais pas un moyen de s'en sortir, car cet enchainement de sort l'avais assez fatigué et il savait bien qu'il ne tiendrait jamais si ce duel devait s'éterniser...

Hrp : Désolé pour l’attente, n’hésite pas a me mp si quelque chose te dérange, j’éditerais sans problème. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Cercle de feu [PV Remkort] Empty
MessageSujet: Re: Cercle de feu [PV Remkort] Cercle de feu [PV Remkort] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Cercle de feu [PV Remkort]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Titres du Cercle d'Or, titre à Ambre.
» Le cercle des poètes du Grand Escargot
» le cercle celtique de Brasparts
» La vie est un cercle
» Danses en TDM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: RPs inachevés-