Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Quand un cygne essaie de se faire passer pour une souris... [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Quand un cygne essaie de se faire passer pour une souris... [PV] Empty
MessageSujet: Quand un cygne essaie de se faire passer pour une souris... [PV] Quand un cygne essaie de se faire passer pour une souris... [PV] Icon_minitimeLun 29 Nov 2010 - 11:39

Les provinces et villes humaines... Il y avait un long moment que Galadrielle n'y avait plus mis les pieds. Elle n'en avait jamais eu ni le besoin, ni l'envie depuis que son père l'avait emmenée les visiter, il y avait de cela plusieurs siècles. Cependant, depuis qu'elle avait convenu d'un contrat d'assistance et même plus, d'union, contre les vampires avec le peuple Humain, il lui était apparu de bonne augure, une fois revenue dans sa forêt si aimée, de prendre le temps de repartir pour les voir à nouveau, ces villes qu'elle avait vu émerger, afin de constater leurs évolutions respectives, autant les bonnes que les mauvaises, et d'en apprendre d'avantage. Les elfes avaient vécu si longtemps en autarcie, refermés sur eux-mêmes, qu'il fallait absolument qu'elle relativise et revoie sa position vis à vis de ce peuple bruyant et brutal, pour la bonne entente et le maintient de leur alliance.
Aussi, elle avait saisi l'occasion lorsque celle-ci s'était offerte. Malgré tout, la réflexion avait été longue, il avait fallu qu'elle s'interroge quant au moment d'une telle entreprise, si prendre la route par les temps qui courent était réellement prudent ou pas...

Mais, si Galadrielle avait beaucoup de défauts, elle n'avait pas la couardise. Du moins, elle ne pensait pas l'avoir. Certes, il était très possible de qualifier de lâcheté sa prudence et sa réserve, après tout il est difficile de faire passer un âne pour une poule à qui veut absolument voir la poule, mais le fait était que malgré tout ce qu'on pouvait lui reprocher, et les Baptistrels ne manquaient jamais une occasion d'arguer son incompétence, Alatarielle ne s'était jamais substituée à l'une des tâches qui lui étaient dévolues. Elle avait toujours fait de son mieux pour assumer ses actes, tous quels qu'ils soient, et tenir ses postions quoiqu'il arrive. Aussi, sa décision fut prise en l'espace de quelques jours. Elle partirait pour le royaume des hommes et passerait par ses trois plus grandes villes.

Elle commencerait par Aldaria. C'était la cité la plus proche de la forêt des elfes, et cité de celui qui était venu jusqu'à elle en de si sombres circonstances... Gaëlik, cousin de l'Empereur. Elle était certaine qu'il accepterait de l'accueillir, d'une part parce que si leur première rencontre avait été houleuse, ils s'étaient tout de même quittés en bons termes, et d'autre part parce qu'elle était persuadée qu'il n'oserait pas compromettre la paix entre les elfes et les humains en éconduisant l'Impératrice du peuple sylvain. Et puis, il n'aurait eu aucune raison de chasser Galadrielle. Du moins, la femme elfe n'avait pas en mémoire de souvenir qui aurait pu avoir pour conséquent un rejet clair et net de ce dernier. Néanmoins, elle ne se serait jamais permis d'arriver tel un cheveux sur la soupe, en visiteur surprise. Aussi, dès que sa décision fut arrêtée, elle dépêcha un messager et l'envoya prévenir l'héritier du trône de la ville de sa visite imminente.

Cette précaution prise, Galadrielle put préparer son départ, et son séjour pour une durée encore indéterminée de sa chère forêt. Quitter les bois lui faisait toujours énormément de peine, de mal, mais c'était un mal qu'elle estimait nécessaire. Le guide d'un peuple ne pouvait avoir de lacunes. Il devait être à même de juger avec clairvoyance, et pour cela, il devait être très au fait du sujet qu'il juge. Aussi, l'Impératrice était certaine du bien fondé de son entreprise. De plus, se montrer auprès de l'Empereur Kohan lors du tournois montrerait aux plus sceptiques que l'union des elfes et des humains était belle et bien présente.

Peu de temps avant de partir, Galadrielle se retira au plus profond de la forêt et médita. Elle s'imprégna autant qu'elle le pouvait, puisant dans la force des bois celle de les quitter. Elle se ressourça. Une fois apaisée, rassérénée, elle prit la route. Celdan prit la route avec elle, et elle lui en fut très reconnaissante. Ce tigre massif lui faisait ressentir une intense sensation de sécurité par sa seule présence. Les cheveux nattés, en tunique de marche de cuir, légère et souple, une main sur son encolure, c'est ainsi qu'elle franchit les portes de la cité humaine Aldaria, après plusieurs jours de voyage. Si elle semblait fatiguée? Non, pas du tout. Le voyage s'était bien passé, elle et les quelques elfes qui l'accompagnaient ne s'étaient point faits attaquer, aussi c'est aussi fraîche qu'elle pouvait l'être qu'elle pénétra en Aldaria. Ses yeux au bleu lumineux examinèrent l'endroit au fur et à mesure qu'elle remontait les rues pour gagner le coeur de la ville, où se situait le château du monarque.

Sur son passage, elle entendait certes les gens chuchoter, mais préféra attribuer ces messes basses à de la curiosité plutôt qu'à des offenses.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Quand un cygne essaie de se faire passer pour une souris... [PV] Empty
MessageSujet: Re: Quand un cygne essaie de se faire passer pour une souris... [PV] Quand un cygne essaie de se faire passer pour une souris... [PV] Icon_minitimeDim 19 Déc 2010 - 23:10

Ils avaient reçu il y a quelques jours une missive les prévenant que l'impératrice elfique comptait faire escale dans leur belle ville d'Aldaria avant de passer ensuite aux deux autres villes les plus importantes du royaume humain, dont la magnifique et la grande Gloria. Tout avait été alors mis en place pour accueillir cette reine avec tout l'honneur qui lui était dû, et la ville semblait trembler d'effervescence mal contenue. L'information avait beau avoir été gardée par la famille royale et ses paires, les rumeurs avaient circulé bien rapidement et même le bas peuple attendait cette arrivée avec impatience et fébrilité. Même si le peuple elfique n'était pas toujours bien vu parmi les hommes, vieilles querelles qui malgré la nouvelle alliance avait encore parfois du mal à totalement s'estomper, le beau peuple provoquait toujours curiosité et admiration parfois jalouse parmi les Hommes.

Et même parmi se slames noires, Symius pouvait aisément sentir cette même impatience et cette même curiosité. Il était tout de même rassuré que ses hommes parviennent à garder un minimum de décence et continennent un tant soit peu cet excès de frivolié qui leur était bien peu coutumière. ils étaient lames noires après tout et avaient une réputation à tenir ! Un honneur à défendre ! Et la sécurité de la ville et de la famille impériale à assurer. Enfin pour sa part, sa nouvelle mission était d'assurer la sécurité de leurs invités.

Invités qui venaient enfin d'arriver, comme l'éclaireur posté aux portes de la ville vint le leur annoncer, et comme les rumeurs montantes le leur confirmaient déjà. Symius prit donc avec lui quatre de ses meilleurs hommes et alla aux devants de la compagnie elfe qui montait déjà en direction du palais. Arrivé devant sa magnificence qu'était l'impératrice, dont la simple vue faisait de nouveau chavirer les sens ma foi fort humains du lame noire, Symius s'inclina fort respectueusement, genou à terre, et salua aussi dignement qu'il le pouvait les émissaires du beau peuple.

- Bienvenue en notre humble cité d'Aldaria, Votre Altesse. Mes hommes et moi-même avons été dépéché par Mon Seigneur Gaelik Kohan pour venir vous accueillir et vous escorter jusqu'à ce qui sera vos appartements. Mon Seigneur vous prie humblement d'excuser les empêchements qui l'ont contraint à rester auprès de son père souffrant. Mes quatre hommes et moi-même sommes entièrement à votre service toute la durée de votre séjour parmi nous et exécuterons le moindre de vos désirs, déclama-t-il avec la solennité qui le caractérisait tant.

Il se releva étrangement ébranlé par la vue que l'Impératrice elfe lui offrait et eut bien du mal à calmer la chamade qui semblait bouleverser son coeur. Cela faisait deux années entières qu'il n'avait plus revu Galadrielle, et pourtant, en la revoyant là, devant lui, il avait l'impression que leur première rencontre remontait à hier. Elle n'avait pas changé. Contrairement à lui qui avait dû récolter quelques cicatrices supplémentaires en ces temps de guerre et quelques cheveux blancs en plus dans sa chevelur ema foi déjà fort blanche, marque des soucis constants qui l'assaillaient vis à vis de la sécurité de la famille impériale.

- Si vous voulez bien me suivre, ajouta-t-il, tout en invitant la compagnie elfique d'un élégant geste de la main et en se tournant légèrement pour leur montrer le passage.

Direction le palais. Plus précisément l'aile ouest où avait été installé nombre de suites luxueuses pour accueillir ses hôtes de marque...

[HJ : en te présentant encore platement mes excuses pour tout ce retard et en espérant que la réponse te plaira Smile]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Quand un cygne essaie de se faire passer pour une souris... [PV] Empty
MessageSujet: Re: Quand un cygne essaie de se faire passer pour une souris... [PV] Quand un cygne essaie de se faire passer pour une souris... [PV] Icon_minitimeMar 22 Mar 2011 - 16:37

[Il était temps que je réponde... Toutes mes excuses, j'espère tout de même que ça te plaira!]

Galadrielle Evanealle n'était pas du genre à s'extasier de tout, mais si elle avait dû... Elle aurait accueilli l'arrivée du lame noire de sa connaissance avec une exclamation à son encontre. Elle gardait en effet un très bon souvenir de cet homme, qui avait été plus que courageux, ainsi que très obligeant, très prévenant, à son encontre, ce qu'elle avait beaucoup apprécié. Etant plus réservée que cela cependant, elle n'exprima son plaisir de le voir qu'en affichant un maigre sourire charmé à sa vue, stoppant son cheval un peu au devant de lui. Son discours d'accueil manquait de spontanéité bien sûr, mais rien n'était plus normal dans de telles conditions. Qu'aurait-il pu faire d'autre? La moindre extravagance aurait pu être interprété comme une insulte, elle estimait que le lame noire s'était fort bien débrouillé.

L'Impératrice elfique, après cette entrée en matière, fit donc passer son autre jambe par dessus l'encolure de sa monture afin que les deux soient du même côté, et se laissa glisser à terre avec grâce, puis en prit les rennes et rejoignit le soldat afin de marcher à sa hauteur. Pas de diadème argenté cette fois, pas de belle robe ample et coûteuse, juste une tunique basique et confortable et de petites nattes autour de ses oreilles pointues, qui en rejoignaient la principal, qui tombait dans son dos presque jusque ses chevilles.


"Je suis ravie de vous revoir, Symius. Quant à votre maître, Gaelik Kohan, je comprends ses empêchements. Il aurait été déplacé de lui tenir rigueur de venir à notre rencontre, plutôt que de rester auprès de sa famille."


La femme elfe afficha un sourire tranquille, et reprit sa marche à travers les rues de la cité humaine, tenant sa monture par la bride, la maigre procession d'elfes et son tigre l'accompagnant, marchant à quelques pas derrière eux.

"Aldaria est devenue une bien grande cité. J'y étais déjà venue, il y a de nombreux siècles de cela, elle a connu un essor tout à fait remarquable. Je pense qu'il en est de même pour chacune de vos villes, c'est impressionnant."

Ce disant, elle observait maisons et habitants, architecture et agencement des rues, avec l'oeil critique de quelqu'un jaugeant et comparant. Elle comparait en effet Aldaria et sa propre cité, constatant que les humains coupaient le bois et le convertissait en poutres plutôt que de s'agrémenter de la forme naturelle des végétaux. En cela, elle les trouvait barbares, et était convaincue de toujours les trouver ainsi, mais elle devait leur reconnaître leur faculté d'adaptation impressionnante, ainsi que leur ingéniosité. Oui, ils avaient un don sans pareil pour convertir, maîtriser, rendre la nature esclave de leurs désirs mais... Ils manquaient cruellement de compassion et de respect. Ils prenaient sans dire merci, l'Impératrice elfe était persuadée qu'ils omettaient de replanter des arbres lorsqu'ils en coupaient, et adaptaient leur habitait à leurs besoins plutôt que de s'adapter à lui. Ca n'était pas très digne selon elle, de ne pas respecter une nature qui était là bien avant eux et seraient toujours là bien après eux...

Enfin, elle n'était pas sans ignorer que c'était un sujet houleux qu'il fallait éviter. Elle garda donc le silence sur ses réflexions, laissant Symius interpréter comme un compliment ses paroles précédentes, bien qu'elles n'en furent pas mais un simple constat. Constat qui l'attristait quelque peu, il fallait qu'elle l'avoue, car à toute expansion de la race humaine correspondait l'amenuisement de l'espace naturel.

Cependant, il faut bien que chacun vive...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Quand un cygne essaie de se faire passer pour une souris... [PV] Empty
MessageSujet: Re: Quand un cygne essaie de se faire passer pour une souris... [PV] Quand un cygne essaie de se faire passer pour une souris... [PV] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Quand un cygne essaie de se faire passer pour une souris... [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Ô mon amour c'est le jour parfait, pour ne rien faire ou pour crever.
» J'aime me faire passer pour quelqu'un que je ne suis pas (fini)
» Ou faire du SP apres lvl70 ???
» People Help The People (PV)
» Sous le pont Mirabeau coule la Seine...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: RPs inachevés-