Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Heureuses Retrouvailles [Ryukah, Atalos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Heureuses Retrouvailles [Ryukah, Atalos] Empty
MessageSujet: Heureuses Retrouvailles [Ryukah, Atalos] Heureuses Retrouvailles [Ryukah, Atalos] Icon_minitimeSam 9 Oct 2010 - 16:23

Il était presque midi lorsque Isa décida d'aller se promener en forêt. Elle n'avait pas dormi de la nuit, car elle avait préparé une potion qui nécessitait une grande attention. Elle venait de la terminer, et avait pensé partir dormir. Mais elle ne savait pas pourquoi, elle avait préféré aller dans les bois. Elle avait été poussée par une sorte d'intuition. Quoi qu'il en fut, elle était là, à marcher sur ce sentier qu'elle avait bien des fois arpenté. Elle se rappela alors son enfance, et se mit à sourire.



**********
-Whaoh! J'ai 123 ans aujourd'hui! Dis donc, je suis grande!

La jeune Elfe saute de son lit et regarde par la fenêtre. Le soleil brillait dans le ciel, et elle put conclure qu'il était près de 10 heures. Elle descendit les escaliers et prit son petit déjeuner quand on sonna à la porte. Le père de l'Elfe alla répondre, et appela d'un ton maussade:

-Isa! Ryu est venu te chercher!

Le père d'Isa, comme un peu tous les villageois, n'appréciait pas beaucoup Ryu. Il était très différent d'eux dans son apparence, et ses pouvoirs en terrorrisait plus d'un. Mais ça, Isa ne le savait pas, ou plutôt elle s'était convaincue que c'était faux. Elle alla donc voir le dénommé Ryu.

-Joyeux anniversaire Isa!
-Merci, Ryu !
-Tu viens avec moi? J'ai un cadeau pour toi!

Les deux compères allèrent chez Ryu, et montèrent dans sa chambre.

-Attends juste une seconde... Le temps que je le retrouve!
-Vas y, tu as tout ton temps!
-Ah ça y est! Je l'ai! Tiens!

Il tendait sa main à Isa. Elle constata que dans cette dernière se trouvait une bague en
argent, surmontée d'un petit diamant.


-Ryu! Elle est magnifique! Où l'as tu eue?
-Ma mère me l'a donnée! Elle a dit qu'elle l'avait eue quand elle était petite par sa mère, et qu'elle voulait bien que je te l'offre car elle est trop petite pour elle!

Isa sauta au coup de Ryu.

-Oh merci Ryu! Tu...

Elle s'interrompit. Un tumulte se faisait entendre au dehors. Ils regardèrent à la fenêtre, et virent que tous les villageois se dirigeaient vers eux. Ryu devint livide, et s'exclama:

-Oh non! Je savais qu'ils allaient arriver, ce n'était qu'une question de temps! Isa, ils veulent se débarrasser de moi! Mes pouvoirs les horrifient!
-Je... Ils ne peuvent pas! Viens chez moi! Ils ne te retrouveront pas!
-Isa... Non... Ils m'auront dans tous les cas! Et puis... Je ne veux pas que tu aies de problèmes!

Les larmes commençèrent à couler sur les joues d'Isa. Ryu, lui, voulait se montrer fort et se retint de pleurer.

-Ryu...

Les villageois entrèrent dans la maison et cherchèrent dans toute la maison. Les deux jeunes étaient pris au piège. Finalement, les villageois arrivèrent dans la chambre.

-Ryu, tu sais pourquoi nous sommes là. Tu dois quitter le village.
-Je sais. Si telle est votre volonté, je le ferais. Vous jetez un enfant en pâture, seul, sans aucun repère, sans rien... N'avez vous pas honte?
-Nous n'avons pas le choix... Tu es dangereux!
-Vous le regretterez tous... Tous autant que vous êtes, vous le paierez un jour!
-Je viens avec toi, lança Isa.

Ryu s'approcha d'elle et la prit dans ses bras. Il lui murmura


-Tu ne peux pas... Mais je reviendrais te voir un jour... Je te le promet!
**********



Ce fut la dernière phrase que Ryu lui avait dite. Elle ne l'avait jamais revu depuis. Elle se souvenait encore son jeune visage, son humour, sa beauté... Isa regarda son annulaire droit. La bague était toujours à son doigt, elle ne l'avait jamais enlevée. Une larme coula sur sa joue, puis une autre, puis encore une et finalement, elle pleura de tout son corps. Assise au pied d'un arbre, elle se laissa aller pendant une bonne demi-heure. Puis elle se reprit et continua sa promenade, pleine de réflexions.

Elle parvint à une clairière qu'elle appréciait. Elle dégagea soigneusement les plantes qui bloquaient le passage et vit une masse énorme. Etait-ce... Merry avait il raison? Un... UN DRAGON! Elle n'en croyait pas ses yeux! Un vrai dragon! Et à côté de lui se trouvait quelqu'un. Un Elfe apparemment. Elle le reconnut tout de suite, malgré la distance. Elle n'avait jamais oublié Ryu, et elle aurait pu le reconnaître à des milles! Ses yeux s'embuèrent, de joie cette fois, et elle courut vers son ami de toujours en hurlant:

-RYU!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Heureuses Retrouvailles [Ryukah, Atalos] Empty
MessageSujet: Re: Heureuses Retrouvailles [Ryukah, Atalos] Heureuses Retrouvailles [Ryukah, Atalos] Icon_minitimeLun 11 Oct 2010 - 23:58

Le jour se levait et Ryukah avec. Il avait réussit à se monter un petit campement de fortune au abords d'une clairière, à l'abri des arbres pour avoir une vue sur les ennemis potentiels qui pourraient venir le chercher. Il serait obligé de rester la un certain temps, car il ne pourrait pas se balader facilement avec ce petit dragon qui s'amusait toujours à dormir sur lui. Apparemment la petite créature aimait son épée, surtout quand il la sortait et que les flammes ardentes s'échappaient du fourreau. Bon le campement était uniquement composé d'une cabane rudimentaire et d'un foyer pour le feu, en évitant de cramer inv... volontairement la forêt, histoire que l'armée elfe ne débarque pas sur ses positions, bien qu'il puisse s'en occuper seul, avec le dragon à protéger ça deviendrait vite la galère. Il le laissa la pour aller chasser son petit déjeuner, tout en laissant près de la tête du dragon des petits bouts de l'elfe de la veille. Ce n'est pas que Ryukah n'aimait pas la viande d'elfe séchée mais il préférait un repas type composé d'une vrai viande d'animal intelligent. Sur la piste d'une biche, il tomba a genoux, assaillit par des souvenirs enfuient à cause de l'amnésie dont il était encore partiellement victime.

-I...Isa...

Qui était-ce? Pourquoi avait-il se mot et tête, accompagné par les images d'une petite fille elfe. Elle était si belle... Comment savait-il ça? Elle était gentille... Pourquoi? Pourquoi maintenant? Il vit se visage familier autant que inconnu couvert de larmes de tristesses. Une bague. Il voyait également une bague dans ses souvenirs. Un vrai fouillis dans sa têtes ou les images se bousculaient pour s'afficher à son esprit. Il se releva et donna un grand coup de tête dans l'arbre le plus proche, ce qui eu pour effet de calmer sa crise en la remplaçant par une vrai douleur physique et une ouverture légèrement sanglante. Le sang coulait sur son visage, au moins il était vraiment vivant et était revenue sur le plan de la réalité, avec la biche devant lui. Il lui planta sa lame dans la nuque et ramena la carcasse à son campement. Il arrivait de plus en plus facilement à se diriger avec ses sens, ou du moins il n'était toujours pas tomber dans un piège et c'était pas encore retrouvé prit dans un piège.

Arrivé au campement il prépara la viande à l'extérieur, à quelques mètres de la, pour éviter que les bêtes sauvages attirés par le sang frais ne débarque purement et simplement en plein milieu de la nuit. Il avait vraiment autre chose a faire la nuit que de se battre. Il devait... et bien dormir, effectivement, c'était le principe de la nuit vu qu'il n'était pas un vampire et donc qu'il pouvait profiter de la journée.

-RYU!

Il se retourna... et retomba a genoux, la douleur le reprenait.

-Isa... est...est-ce toi?

Comment pouvait-il le savoir? Il ne savait même pas si cette personne n'était pas juste une invention de son esprit pour combler les vides. Il avait déjà sortit son épée, car la personne devant lui était un elfe, mais elle lui échappa vite des mains au moment ou il se tint la tête pour la taper au sol et se sortir de cette atroce douleur. Il n'avait jamais ressentit une souffrance si intense, même quand il était passé si proche de la mort, avant d'être sauvé par un ange blond. Mais la tout son corps tremblait de douleur, il était près de s'effondrer mais il se retient, il ne pouvait se permettre de s'affaiblir alors qu'il était peut-être en présence d'un ennemis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Heureuses Retrouvailles [Ryukah, Atalos] Empty
MessageSujet: Re: Heureuses Retrouvailles [Ryukah, Atalos] Heureuses Retrouvailles [Ryukah, Atalos] Icon_minitimeDim 17 Oct 2010 - 18:15

Si Atalos y pensait bien, il appréciait sa vie. Certes cela ne faisait pas bien longtemps qu'il était hors de sa coquille, mais il avait déjà vécu de bons moments enfin c'est ce qu'il pensait. Il passait ses journées à dormir, quand il ne dormait pas, il mangeait et si il ne pouvait manger pour diverses raisons, il se vengeait en mordillant son dragonnier. Il ne faisait pas cela pour lui faire mal, juste lui montrer qu'il avait faim et qu'il comptait sur lui pour le nourrir. Il aurait pu essayer de se débrouiller seul, il ne serait pas aller bien loin, un rat ou un rongeur dans le même genre peut-être mais rien de plus gros. Et encore c'était si il avait de la chance. Mais il n'allait pas se plaindre non plus, après tout il avait assez de nourriture pour bien vivre et ne pas prendre trop de poids. C'est que si il se faisait trop gros avant même de pouvoir essayer de voler, il n'allait pas aller bien loin en train que dragon. Son dragonnier ne lui avait pas encore fait ses preuves, au plus le temps passé, au plus il se demandait si oui ou non il était digne d'être son dragonnier. A part lui donner de la viande d'elfe ou d'animaux, ce qui prouvait qu'il savait se battre, ou au moins tuer, il ne s'était rien passé de très intéressant. Bon d'accord il lui offrait sa chaleur quand il s'endormait, mais quand même, ce n'était pas assez non, il devrait penser à trouver quelque chose pour épicer les choses. Mais quand, comment et quelle chose? Il se reposerait les questions le moment venu. Pour le moment, il était trop bien installé pour trop réfléchir. C'est à ce moment là qu'il remarqua l'absence de l'elfe, il avait du partir à la chasse ou alors trouver de l'eau pour se désaltérer, enfin peut importe ce qu'il faisait tant qu'il rentrait le plus tôt possible si il ne voulait pas avoir un dragon de mauvaise humeur sur le dos et il ne le lâcherait pas c'était certain.

Il reposa sa tête sur ses petites pattes avant et referma les yeux. Il pensa alors au vol. il avait hâte de grandir, même si ce n'était pour pas longtemps et sans son dragonnier, il avait hâte de quitter le sol et de voir ce que cela faisait. Ses pensées étaient emplies alors d'image de ciel, d'arbre et autres joyeusetés s'éloignant de lui, ou plutôt lui s'éloignant de tout en volant de plus en plus haut. Il avait pour cela une imagination débordante. Il s'amuser bien même sans connaitre la joie du vol. le fait de marcher, de sauter ou de dormir sur les épaules de son compagnon, tout était parfait pour l'instant mais il voulait grandir. Il se sentait trop faible pour l'instant et cela ne lui plaisait pas du tout. Il n'était as avec quelqu'un qui était un tueur né pour finir par rester faible toute sa vie non plus. Il devait grandir rapidement et devenir fort, comme cela il pourrait protéger son dragonnier et se protéger lui-même aussi. Il rouvrit les yeux et trouva que cela faisait bien trop longtemps qu'il n'avait pas entendu les pas de son dragonnier dans les parages. Il soupira, si si un bébé dragon savait soupirer et si il devait trop soupirer à cause de Ryukah, il lui ferait ressentir ce que c'était que de l'ennuyer pendant sa sieste. Il se leva et s'étira de tout son long, ce qui était petit vu sa taille actuelle. Il sentait le sang, une odeur de sang animal, la proie de son dragonnier ou un simple animal blessé? Vu que l'odeur atteignait son petit nez, certainement la proie qu'il était en train de saigner. Autre trait de son compagnon, le sang, il aimait le sang, certainement même adorait le voir couler. Il aurait pu s'en plaindre mais cela ne le dérangeait pas de devoir grandir aux côtés de quelqu'un de sanguinaire, où était le problème après tout … parlant de sang, il avait appris à reconnaître celui d'un elfe de celui d'un animal, c'était légèrement différent, mais il pouvait se rendre compte de la différence parce que à peine était-il sorti de sa coquille qu'il avait eu le droit à un bain de sang d'elfe, donc cela l'aidait à le reconnaître. D'ailleurs la viande d'elfe était plus ou moins mangeable, mais il préférait nettement les animaux, dès qu'il pourrait converser avec son dragonnier, il lui ferait part de ses préférences. Il ne savait pas ce qu'était le régime alimentaire des elfes, mais cela ne les rendait pas super bons à avaler. Enfin ce n'était que ses humbles gouts après tout.

Il se mit en marche, il avançait doucement, regardant tout autour de lui pour ne pas tomber sur quelque chose pouvant finir par le prendre en chasse ou voir à l'amener dans un piège. Tellement de choses l'entourant pourrait causer sa mort volontairement ou involontairement. Il se sentait tout petit dans ce monde une fois sur le sol et sans dragonnier pour le protéger, mais il ferait face. Cela lui servira de premier entrainement : retrouver son maitre dans une forêt plus ou moins inconnue et hostile. C'était un bon titre pour une première phase d'entrainement et cela décrivait bien le contexte. Il se mit en marche un peu plus rapidement et suivait l'odeur du sang. Il avait froid en dessous des pattes, il préférait tellement la chaleur de Ryukah. Sa chaleur mais pas seulement. Son épée aussi. L'épée qu'il avait toujours sur le dos et qui une fois qu'elle était tirée de son fourreau émettait des flammes, des flammes lui paraissant douces, enfin cela dépendait de l'instant. Quand l'épée venait d'être sortie, les flammes étaient vives et puissantes puis après elle se calmaient petit à petit. C'était ce moment-là quand elles étaient bien puissantes qu'il préférait par-dessus tout. Cela lui faisait penser à lui et au moment où il arriverait enfin à cracher des flammes et à montrer à ses ennemis qu'il était dangereux. Car il devait bien l'avouer, pour le moment il était plus risible qu'autre chose, mais si une personne osait ne serait-ce que le sous-estimer, elle ferait ce que cela ferait. Il utiliserait tout son corps pour s'attacher à cette personne et lui faire le plus de blessures possibles. Il la grifferait, la mordrait, il défendrait son honneur de futur dragon. Il commençait à en avoir assez de marcher. Il allait finir par faire demi-tour quand il entendit un cri, ce qui lui sembla être un cri tout du moins. Un RYU avait crié par une voix féminine, comme si son dragonnier avait un problème. Il ne pouvait pas le laisser tomber, oh non il devait se dépêcher d'aller voir le problème et de venir à la rescousse de l'elfe imprudent si il s'était mis dans les problèmes et de le tirer de là au plus tôt à coup de crocs dans le derrière si il le fallait. Non mais oh, il tenait à la vie lui, il ne savait pas si son compagnon y tenait aussi, mais vu les quelques ennuis qui leur étaient tombé dessus depuis qu'ils s'étaient trouvé, il en doutait fortement.

Il se dépêcha et arriva enfin au près de la forme de son dragonnier. Celui-ci était à genoux et regarder une femme, une elfe qui se tenait plus loin devant eux. Elle s'approchait en courant de son dragonnier. Une ennemie? Une menace? Quelqu'un à tuer? Un problème? Il ne savait pas ce qu'il devait faire et l'inactivité de l'autre de l'aidait vraiment pas. Il décida d'agir et de voir les conséquences un peu plus tard, ce n'était vraiment pas dans son genre mais il n'avait pas tellement le choix en ce moment même. Il espérait juste que son action marcherait sinon ils étaient tous les deux dans de beaux draps. Il se mit sur ses deux pattes arrières et regarda méchamment l'elfe qui continuait de s'approcher. Il cracha alors, comme un petit chaton pas content. Il avait honte de lui. Il décida en plus de cracher de grogner. Montrant que si elle continuait de venir plus près, il n'hésiterait pas à lui faire du rentre dedans, peu importe ce qui devait en advenir mais il défendrait son dragonnier. Il profita de ce moment où il grondait et crachait pour mettre un coup de queue sur la jambe de Ryukah, lui montrant ainsi qu'il devait reprendre ses esprits et l'aider à s'occuper de la menace si cela en était une …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Heureuses Retrouvailles [Ryukah, Atalos] Empty
MessageSujet: Re: Heureuses Retrouvailles [Ryukah, Atalos] Heureuses Retrouvailles [Ryukah, Atalos] Icon_minitimeJeu 11 Nov 2010 - 16:14

- Isa... est...est-ce toi?
Il l'avait reconnu. Isa était encore un peu loin, mais elle distingua ces paroles très clairement. C'était Ryu. Son Ryu. Elle était tellement heureuse! Les larmes coulaient sur son visage, tandis qu'elle vit son ami se mettre à genoux et frapper sa tête au sol. Elle ne comprit pas pourquoi, mais elle remarqua quelques gouttes de sang qui commençaient à luire sur le front de l'Elfe. Mais l'heure n'était pas aux futilités de ce genre. Isarania venait de retrouver Ryukah après tant d'années! Quelle joie incroyable! Une sorte d'euphorie, en quelque sorte. Une foule de souvenirs qui remontaient en elle également!

Elle revoyait leurs innombrables courses de vitesse, leurs promenades en forêt, leurs petits jeux amicaux et aussi... Leur premier baiser. En effet, leur premier baiser. Ils n'avaient jamais été en couple (ils étaient bien trop jeunes à l'époque) et leurs sentiments n'étaient que très amicaux l'un envers l'autre. Mais un jour, certaines circonstances avaient faits que les lèvres des deux jeunes amis s'étaient collées l'une contre l'autre. Ce jour là, Isa s'était sentie incroyablement bien. Comme si elle avait pu voir des étoiles juste devant elle. Un bonheur absolu.

Mais ce baiser avait été purement accidentel. Et Isa n'éprouvait rien envers Ryu... pensait elle en tout cas à l'époque. Elle avait souvent pensé à ce baiser depuis la disparition de Ryu. Elle n'avait d'ailleurs jamais embrassé d'autres garçons! C'était un simple accident, s'était elle dit.

La disparition du jeune homme avait profondément affecté Isa. Elle avait pleuré pendant plusieurs mois, et elle songea même une fois à en finir une fois pour toute. La pauvre enfant n'avait jamais vraiment pardonné à son village, mais elle n'avait pu se résoudre à le quitter. Elle avait décidé de rester, pour tenter d'apprendre à la nouvelle génération d'enfants que les gens différents ne sont pas forcément mauvais. Elle avait plutôt réussi d'ailleurs. Ainsi, elle espérait que la mésaventure qui lui était arrivée ne se reproduirait jamais.

Ce qui avait vraiment réussi à l'apaiser fut sa rencontre avec Merithyn. Le Baptistrel l'avait presque élevée en lui apprenant les choses les plus importantes, notamment que la vie était ainsi faite, l'injustice étant courante. Isa avait par ailleurs longtemps réfléchi et s'était finalement convaincue que si Ryu avait dû partir, il y avait certainement une raison. Peut être avait il pu trouver sa voie dans sa fuite, une voie qu'il n'aurait jamais suivie si il était resté au village... Cette conclusion suivait une des devises favorites d'Isa: "Rien n'arrive jamais pour rien".

Isa poursuivait donc sa course à travers la clairière quand elle se rendit compte de la présence du dragon juste derrière son ami. Apparemment, il était soumis à Ryu. Isa était très surprise: Merry avait donc raison! Mais son esprit était assez plein pour qu'elle pense à cela! Mais le dragon grognait et crachait, en essayant de l'intimider. Mais Isa était bien trop heureuse pour s'arrêter, ou même avoir peur. Elle arriva devant Ryu avant que le dragon ait pu faire un geste et le serra fort dans ses bras, en enfouissant sa tête dans le cou de son ami, tout en pleurant à chaudes larmes.

Ryu... Tu as tenu ta promesse, tu es revenu me voir! Tu m'as tant manqué!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Heureuses Retrouvailles [Ryukah, Atalos] Empty
MessageSujet: Re: Heureuses Retrouvailles [Ryukah, Atalos] Heureuses Retrouvailles [Ryukah, Atalos] Icon_minitimeLun 22 Nov 2010 - 14:15

Sa tête le faisait souffrir atrocement, non pas à cause de la blessure ouverte mais à cause des souvenirs qui refluaient tous plus vite les un que les autres. Même les voix s'étaient tuent dans son esprit pour laisser place images d'un passé depuis longtemps oublié et effacer. C'était donc ça quand l'amnésie prenait fin ? Il aurait préfère ne pas se souvenir de tout cela, mais maintenant tout était la et il n'y pouvait rien. L'impuissance, voilà ce qu'il ressentait au font de lui. Un conscience ? Non il n'en possédait pas. Fierté ? Oui, ça devait être cela, une fierté blessée de ne rien pouvoir faire, de ne pas pouvoir réagir. C'est comme si il voyait la scène depuis l'extérieur de son corps si fragile sans son esprit d'origine très vive et sanguinaire. Il ressemblait a un... un... un simple elfe sans défenses. Si un esprit pouvait vomir il le ferait tellement il se dégoutait à cet instant précis.

C'est la que la petit elfe lui fonça dessus. Un attaque ? Que faisait-elle ? Il n'arrivait pas a attraper son épée et le petit Atalos a coté de lui crachait et s'étendait sur toute sa longueur pour se rendre imposant mais il ne faisait même pas la taille de la jambe de la jeune femme. Mais le plus inattendue arriva. Elle lui sauta littéralement dessus pour l'enlacer de toute ses forces. Un peu de sang perla sur la tenue de la belle elfe et Ryukah eu pour reflexe de détourner la tête pour la poser sur celle de sa compagne, du moins c'est ce qu'elle était pour lui quand il avait du partir du clan il a de cela bien des années. Mais son cœur battait au fond de sa poitrine. Cœur ? Il ne savait même pas qu'il en avait un. Bon d'accord, cette découverte ne l'empêchera pas de tuer mais la il ne pouvait rien faire. Et puis qui disait qu'il avait envie de faire quelque chose ? Il retrouvait la seule personne qu'il ai peu aimer a une époque si lointaine mais pourtant si proche dans son esprit. Il se revoyait a cet age la, les souvenir commençaient encore a affluer. Puis comme si son esprit reprenait le contrôle, il leva la dague d'or qu'il avait voler a l'elfe qui possédait l'œuf de Atalos et se le planta dans la mains. La douleur l'atteint, bonne nouvelle. Le sang coulait légerement de la plaie mais il avait l'habitude.

-Oui Isa, je suis revenu, pardonne moi pour toutes ces années. Tu m'a manqué

Il la pris dans ses bras et la serra comme si il avait peur que ce soit un rêve et qu'elle s'envole dans la douce brise qui les entouraient. Mais elle était la, en chair et en os, la Isa qu'il aimait depuis sa tendre enfance, la Isa avec qui il avait vécu tant de choses. Plus jamais il ne la laisserait partir, même si il était un pion pour la destruction de ces terres et de cette forêt, il la cacherait pour qu'elle ne risque rien lors du grand jour de sa vangeance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Heureuses Retrouvailles [Ryukah, Atalos] Empty
MessageSujet: Re: Heureuses Retrouvailles [Ryukah, Atalos] Heureuses Retrouvailles [Ryukah, Atalos] Icon_minitimeDim 5 Déc 2010 - 15:57

Atalos avait fait tout le chemin du campement où il se trouvait jusqu'à son dragonnier. Il s'était surpassé dans le fond, jamais auparavant il n'aurait fait un tel parcours pour aller voir son dragonnier. Il avait réussi à le retrouver, il avait été jusqu'à analyser la scène et se mettre face à un danger qu'il n'aurait pu surpasser vu sa petite taille. Mais il avait tout fait pour aider son dragonnier, il avait essayé de le défendre, de lui faire reprendre ses esprits, de faire comprendre à cette elfe, cette inconnue qu'elle ne devait pas s'approcher de son Ryukah, mais rien n'avait fonctionné hélas. Le pire dans l'histoire n'est pas le fait qu'il est raté ce qu'il avait entreprit non, loin de là. Le pire c'était que Ryukah n'avait pas fait un seul geste vers lui, mais il s'était occupé de la femme. Atalos l'avait très bien vu se faire mal à se faire saigner pour reprendre plus vite ses esprits et comprendre que c'était une elfe qui le serrait dans ses bras, mais il ne s'était pas retiré de là, non. Il n'avait même pas jeté un coup d'œil à son dragon, s'occupant seulement de la femme. Il ne le savait peut-être pas mais Atalos était et il est toujours un dragon très jaloux. Son dragonnier est à lui et si celui-ci sert quelqu'un dans ses bras alors qu'il n'a auparavant pas fait attention à lui alors Atalos est encore plus jaloux. Au point qu'il était en train de réfléchir à sa vengeance. Oui, il allait se venger le plus tôt possible, soit dès qu'une idée émergera dans son petit esprit.

Il avait plusieurs choix, les crocs étaient une bonne chose mais mordre qui. Il pouvait aussi griffer en espérant laisser des cicatrices, cette idée était la meilleur pour l'instant, mais il ne savait pas qui griffer des deux. Tellement de choix d'attaque. Il devait agir et le plus rapidement possible de préférence. Mais avant d'agir, il devait s'imaginer les différentes possibilité et tout ce qui pourrait se passer par ses possibilités là. Oui, il calculerait le tout et agirait en fonction. Il commença par se rapprocher doucement des deux personnes enlacées. Il était tout petit comparé à eux, c'était vraiment dérangeant. Il approchait tout doucement, pour réussir à atteindre leurs mollets sans se prendre de coup si ils avaient l'intention de bouger. Alors qu'il arrivait à leur niveau, il n'avait toujours pas décidé de qui attaquer en premier. Mais il n'eut pas besoin de réfléchir plus longtemps. La jeune femme était celle qui était la plus proche de lui. Il se leva alors à bonne hauteur pour dire de pouvoir planter tout délicatement ses petits crocs dans son mollet. Il la mordit avec délicatesse certes, mais il avait été assez rapide pour qu'elle ne puisse retirer son mollet de sous sa gueule. Il entoura le reste du tibia de ses pattes et mordit plus fort la jambe. Il ne voulait pas lui arracher de morceau de chair, non. Il voulait juste qu'elle souffre assez pour lâcher son dragonnier immédiatement. Et lui faire mal parce qu'elle avait osé toucher à son dragonnier alors qu'il ne devait pas aimé les elfes.

Il se tenait fermement à elle, ne voulant pas la lâcher mais réfléchissant aussi à un moyen de se venger de Ryukah. Son dragonnier allait comprendre ce que c'était de se retrouver avec un dragon comme lui. Il avait un sale caractère et le premier qui le remarquerait réellement sera son dragonnier. Ce sera aussi le premier, ou le deuxième tout dépend du point de vue, à gouter à sa vengeance. Il tentait plus pour le premier car mordre quelqu'un n'était pas une vengeance digne de ce nom. C'était juste une manière de montrer à la personne qui se faisait mordre qu'il n'appréciait pas son geste. Puis il était gentil encore, il pourrait très bien la mordre à plusieurs reprises et lui lacérer la jambe, mais il s'en tiendrait seulement à lui faire mal avec une morsure plus ou moins profonde.


[HRP : désolée du peu de longueur ^^' Ensuite je suis désolée d'avoir mordu Isa' mais je ne voyais pas ce que je pouvais faire d'autre en agissant comme je le souhaitais. Cependant, ce n'est pas une blessure bien grave. Juste de la douleur et un peu de sang ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Heureuses Retrouvailles [Ryukah, Atalos] Empty
MessageSujet: Re: Heureuses Retrouvailles [Ryukah, Atalos] Heureuses Retrouvailles [Ryukah, Atalos] Icon_minitimeDim 26 Déc 2010 - 23:06

Isa était tout simplement heureuse. Elle serrait dans ces bras cet Elfe qui l'avait laissée alors qu'il était encore un petit garçon. Cela faisait tellement longtemps ! Mais lorsqu'il la lâcha pour tirer une petite dague dorée et la lever, la belle Elfe fut terrorisée. Que faisait il ? Comptait il s'en servir contre elle? Cela ne semblait pas possible. Finalement, Ryukah se planta la dague dans la main. La jeune alchimiste en fut scandalisée. Pourquoi se mutilait il? L'incompréhension était totale. Mais Isa pensa qu'il devait avoir une bonne raison, et lorsqu'il la reprit dans ses bras, elle se laissa faire. Le sang sur la tenue de son ami s'était répandu sur sa robe, mais elle s'en fichait. L'important était qu'elle retrouvait enfin Ryu ! Elle pleurait, la tête nichée dans le cou de ce dernier.

Oui Isa, je suis revenu, pardonne moi pour toutes ces années. Tu m'a manqué...
Oh Ryu ! Je t'ai attendu pendant près de 100 ans ! Je pensais que tu reviendrais plus tôt ! J'ai même pensé que tu étais... Enfin, tu es là maintenant, nous sommes de nouveau réunis, ça n'a plus d'importance ! Promets moi de ne plus me quitter !

Alors qu'elle prononçait ces mots, elle remarqua la présence d'une petite bête à côté d'eux. Une sorte de gros lézard... Non ! Elle ne le croyait pas ! Merithyn avait donc dit vrai ! Les Dragons étaient de retour ! Elle faillit lâcher un cri de peur, mais se retint. Que faisait un Dragon ici, à ce moment? Il était peut être à Ryukah ? Ryu, dragonnier ? Ce presque siècle de séparation l'avait beaucoup changé dans ce cas là ! Et soudain, la bête la mordit. Le Dragonnet s'accrocha à sa jambe et planta ses crocs dans son mollet. Isa lâcha Ryu instantanément en poussant un cri de douleur. Elle donnait des coups de pied dans le vide en espérant que la bête la lâche, mais apparemment elle n'en avait pas l'intention. Elle sentait que les crocs n'étaient pas enfoncés vraiment profondément, mais qu'ils l'étaient suffisamment pour laisser couler un filet de sang sur la cheville si fine. Elle décida donc de se calmer et se pencha sur sa jambe pour attraper le dragon délicatement à la mâchoire en l'écartant tout doucement, juste assez fort pour qu'il lâche prise. Elle le déposa à terre en s'asseyant à ses côtés et en chantant une magnifique mélodie dans une langue inconnue:

Men cenuva fánë cirya métima hrestallo círa, i fairi nécë ringa súmaryassë ve maiwi yaimië?
Man tiruva fána cirya, wilwarin wilwa, ëar-celumessen rámainen elvië ëar falastala, winga hlápula rámar sisílala, cálë fifírula?
"

Lentement, la chanson ne devint qu'un fredonnement, puis elle s'éteint peu à peu. Isa espérait que le Dragon serait charmé par cette mélodie. Elle savait que son pouvoir pouvait charmer un humain, un elfe, voire même certains vampires, mais pour les Dragons... Elle ne pouvait qu'espérer qu'il ne reviendrait pas à la charge. A côté d'elle, Ryu la regardait avec des yeux étonnés. Isa lui sourit en essuyant sa plaie avec une feuille d'une plante à proximité.

Tu m'as tant manqué... Nous avons beaucoup de choses à nous raconter apparemment ! Ainsi, tu es dragonnier !

[Pas trop long, encore une fois ^^ Je m'excuse! Et pour l'attente, mes plus plates excuses !]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Heureuses Retrouvailles [Ryukah, Atalos] Empty
MessageSujet: Re: Heureuses Retrouvailles [Ryukah, Atalos] Heureuses Retrouvailles [Ryukah, Atalos] Icon_minitimeLun 17 Jan 2011 - 21:38

Du sang? Ryukah sentit l'odeur de sang, pourquoi? Bon d'accord, lui même saignait, mais ce n'était pas son sang à lui. Il arrivait a reconnaître les différence entre les sangs et celui ci n'était définitivement pas le sien. Il réussi à trouver un endroit clair dans son esprit et « regarda » vers l'extérieur. Il sentait deux aura, ce qui était normal, mais elles étaient trop proches l'une de l'autre. Il finit par comprendre ce qu'il s'était passé mais sa voix ne sortait pas de sa bouche, comme si il était déconnecter du monde réel. Le bandeau qu'il avait sur les yeux commençait à glisser tout seul à cause du sang qui l'avait détendu et la voix de sa bien aimer calma son esprit malgré la douleur. Les voix se turent les unes après les autres.

-Men cenuva fánë cirya métima hrestallo círa, i fairi nécë ringa súmaryassë ve maiwi yaimië?
Man tiruva fána cirya, wilwarin wilwa, ëar-celumessen rámainen elvië ëar falastala, winga hlápula rámar sisílala, cálë fifírula?


Cette douce mélopée l'enveloppa de calme et de bien être comme il ne l'avait pas sentit depuis des années. Et il sentait en lui même la peur de son dragon qu'il prit doucement dans ses bras avant de se lover sur lui même et de poser sa tête sur les genoux de Isarania. Il se laissa emporter par ce doux chant et se retrouva même à chatonner avec elle alors qu'il ne connaissait même pas l'existence d'une telle chanson. Peut-être qu'une des voix dans sa tête était autrefois une chanteur, comme sa douce et tendre Isarania et qu'il chantait à travers le corps vide de l'Elfe. Il pouvait presque voir depuis l'extérieur de son corps. Il caressait les écailles de Atalos pour rajouter de l'effet à la chanson.

-Tu m'as tant manqué... Nous avons beaucoup de choses à nous raconter apparemment ! Ainsi, tu es dragonnier !

Ces simples paroles lui permirent de reprendre possession de son corps et ainsi de ses paroles.

-Pardonne moi Isa, j'aurais du venir te voir bien avant, surtout que j'en ai eu la possibilité maintes et maintes fois. Mais j'ai fait tellement de choses horribles depuis mon bannissement. Tu à du entendre des rumeurs sur un elfe tueur d'elfe et tueur tout court, particulièrement dangereux et rechercher partout pour être mit à mort... Et bien cet elfe est sur tes genoux en se moment même. L'homme retrouvé mort en ville il y a peux, le marchant, c'était moi aussi. J'ai été recruté par les vampires il y a de cela deux ans et maintenant j'ai ces voix dans ma têtes qui m'ordonne de tuer sans cesse. Et puis maintenant j'ai Atalos * il sera le dragon un peu plus fort * je vais être de plus en plus dangereux. Il faut... que... je parte loin de toi pour ne pas te blesser.

Il tenta de se relever, marcha vers sa tente de fortune, marchant dans les flammes de son feu de camp avec de s'écrouler à nouveau, inconscient. Ses derniers mots avant le vide furent:

-Sois sage Atalos, elle n'est pas méchante.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Heureuses Retrouvailles [Ryukah, Atalos] Empty
MessageSujet: Re: Heureuses Retrouvailles [Ryukah, Atalos] Heureuses Retrouvailles [Ryukah, Atalos] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Heureuses Retrouvailles [Ryukah, Atalos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Groupe 2 : Nos heureuses retrouvailles !
» Heureuses retrouvailles ~
» Les Retrouvailles ... [Pv WoOd]
» Des Retrouvailles inattendu...[PV Reve du passé]
» Premières lettres et retrouvailles [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: RPs inachevés-